Trackmania Original : du neuf avec du vieux ?

Nerces
Spécialiste Hardware et Gaming
21 octobre 2005 à 17h00
0
00F0000000149596-photo-trackmania-original.jpg
Véritable phénomène, Trackmania a hanté les revendeurs de France et de Navarre durant de nombreux mois et s'est même permis de bousculer la hiérarchie pourtant bien établie en tête des ventes de Jeux Vidéo. Presque deux ans jour pour jour se sont écoulés, Nadéo a décidé de rendre hommage à son « best-seller » et nous en propose, toujours en partenariat avec Focus, une version remise au goût du jour. Le principe reste le même, le contenu est sensiblement identique, mais cette nouvelle mouture profite maintenant du moteur graphique du petit dernier de la bande, Sunrise... Voici donc Trackmania Original.

On l'appelle Trackmania*

Désarmant de simplicité, le concept à la base de la série a déjà été décliné avec succès sur Trackmania premier du nom bien sûr, mais aussi sur Power Up !, sur Sunrise et maintenant sur Trackmania Original. Il est plus ou moins connu de tous et il ne me semble pas nécessaire d'y revenir plus de quelques secondes, histoire simplement de fixer les bases. Mélange de course automobile et de jeu de construction, Trackmania propose trois types de véhicules correspondant chacun à un environnement donné : Alpine, Speed et Rallye. Ces trois environnements disposent de décors évidemment très différents (neige, désert, campagne), mais c'est surtout le style de conduite qui change du tout au tout, obligeant évidemment à s'adapter pour vaincre les épreuves mises au point par les développeurs. Et des épreuves il y en a un paquet puisque c'est même la marque de fabrique de Trackmania !

00F0000000149597-photo-trackmania-original.jpg
00F0000000061844-photo-attention-aux-bosses.jpg
00F0000000149598-photo-trackmania-original.jpg

Entre deux images de Trackmania Original, un petit coup de machine à remonter le temps pour se souvenir de Trackmania

Toutes les compétitions présentes dans le premier opus se retrouvent dans Trackmania Original qui reprend à l'identique tous les tracés déjà créés par Nadéo. On retrouve donc tout d'abord le mode course qui attribue une médaille (bronze, argent, or) en fonction du temps obtenu sur chaque circuit : pour débloquer les divisions supérieures, il faut réunir un maximum de bronze, puis d'argent et enfin d'or. Ce principe de progression est repris avec les modes puzzle (obligation en plus d'ajouter les pièces manquantes aux circuits pour réaliser le meilleur temps), survie, plates-formes et stunt. Ces deux derniers constituent d'ailleurs les premières nouveautés de ce Trackmania Original. En mode Stunt, le joueur doit boucler chaque circuit en utilisant le décor pour faire un maximum de figures (demi-tour, 360°...) alors que le mode plates-formes demande de boucler les tracés en un minimum d'essais : bien sûr de très nombreux pièges sont là pour corser le parcours.

On continue à l'appeler Trackmania*

00F0000000149599-photo-trackmania-original.jpg
Ces deux nouveaux modes de jeu sont excellents et, de par leur niveau de difficulté plus élevé que le reste du jeu, ils sont particulièrement indiqués à tous les habitués de Trackmania. À la manière des modes « classiques », ils permettent également d'engranger les « coppers », cette monnaie « trackmanienne » qui autorise l'achat de blocs de terrain pour réaliser ses propres circuits. Car Trackmania c'est aussi cela, un jeu de construction très simple à mettre en oeuvre et capable de toutes les folies. Il suffit de jeter un oeil sur le site officiel pour voir des créations absolument démentes et comme il est très simple de télécharger d'excellents circuits sur Internet, la durée de vie du jeu est remarquable. Notons d'ailleurs que toutes ces courses peuvent aussi être jouées en multijoueurs (LAN ou Internet) afin de mesurer son habilité à celle des meilleurs : pas de collisions possible durant les courses, on se bat tous contre un ennemi commun, le chrono !

Enfin, Trackmania Original se distingue par des apports que nous qualifierons de plus « techniques ». Le jeu de Nadéo est effectivement basé sur le moteur graphique de Sunrise et le résultat est très appréciable. Bien sûr, le principe même du jeu n'a pas grand-chose à faire des technologies dont on nous rabat les oreilles comme le HDR ou le bump-mapping, mais reconnaissons également que de jolis petits effets supplémentaires, ça ne fait pas de mal ! Eh bien, Nadéo ne s'est pas moqué de nous et le moteur de Sunrise fait des merveilles : c'est joli, c'est net et ça tourne très bien, même si cela s'avère plus lourd que le premier Trackmania (processeur 1 GHz et 256 Mo de mémoire recommandés). Pour rester du côté de la technique, terminons en signalant la présence de nombreux éditeurs : l'atelier de peinture afin de personnaliser son bolide, le mediatracker pour réaliser ses vidéos, l'éditeur de campagnes, l'éditeur de ghosts et l'éditeur de replays.

00F0000000149600-photo-trackmania-original.jpg
00F0000000149601-photo-trackmania-original.jpg
00F0000000149602-photo-trackmania-original.jpg

Mode plates-formes, mode stunt et quelques éditeurs : les nouveautés ne sont pas très nombreuses, mais de qualité


Trackmania va tout casser*

Fidèle à sa politique de petits prix, Nadéo commercialise Trackmania Original à moins de 25 euros. Encore plus fort, le jeu est même complètement gratuit pour tous les possesseurs de Trackmania ou de Trackmania Power Up. Alors bien sûr, Nadéo n'avait pas l'intention de révolutionner le jeu qui a fait son succès et certains esprits chagrins pourraient trouver les apports un peu légers. Je suis pour ma part enchanté et, compte tenu, de la politique tarifaire de Nadéo, je ne puis que vous encourager à massacrer le pauvre petit cochon qui abrite vos économies. Les innombrables circuits, compétitions et autres modes de jeu, la réalisation graphique largement améliorée et les multiples possibilités d'édition sont autant de raisons de craquer... Bien sûr, Nadéo exploite encore et toujours le succès de Trackmania, mais puisqu'il le fait avec panache, pourquoi nous plaindrions-nous ?

Trackmania Original

8

Les plus

  • Rapport qualité / prix imbattable
  • Remise à niveau graphique réussie
  • Nombreux circuits et éditeurs

Les moins

  • Un petit air de déjà-vu
  • Système de coppers un peu contraignant

0

Réalisation7

Prise en main10

Durée de vie9


* La rédaction tient à préciser qu'elle n'est en rien responsable des références cinématographiques désastreuses de son testeur.

Ce jeu vous intéresse ? Retrouvez-le dans le
00073195-photo-gif-petite-fl-che-orange.jpg
Comparer les prix de Trackmania Original

00D2000000149606-photo-trackmania-original.jpg
00D2000000149607-photo-trackmania-original.jpg
00D2000000149608-photo-trackmania-original.jpg
00D2000000149609-photo-trackmania-original.jpg
00D2000000149611-photo-trackmania-original.jpg
00D2000000149613-photo-trackmania-original.jpg
00D2000000149615-photo-trackmania-original.jpg
00D2000000149617-photo-trackmania-original.jpg
00D2000000149618-photo-trackmania-original.jpg
00D2000000149619-photo-trackmania-original.jpg
00D2000000149620-photo-trackmania-original.jpg
Modifié le 20/09/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

En Allemagne, Tesla condamnée pour
En réponse à des accusations de harcèlement des têtes tombent chez Ubisoft
Microsoft Flight Simulator sortira le 18 août sur PC
Flight Simulator sortira en version physique en Europe... en 10 DVD
Nissan Ariya : le crossover électrique se dévoile et promet jusqu'à 500 km d'autonomie
Nokia annonce pouvoir passer 3 millions d’émetteurs 4G à la 5G via une mise à jour logicielle
Apple : la justice européenne donne raison à la firme et à l'Irlande, l'amende de 13 milliards annulée
Taxe GAFA : 1,3 milliard de dollars de frais de douane pour la France... et 6 mois pour changer la donne
Apple anticiperait une forte hausse des achats de MacBook Pro
Voiture électrique : quelles sont les habitudes de roulage et de recharge des Français ?
scroll top