Le 5 mégapixels pour tous : 8 modèles sur le grill

10 mai 2005 à 15h49
0

Olympus mju 500 : une interface conviviale, mais manquant d'homogénéité

Avec son capteur de 5 millions de pixels, le mju digital 500 est le dernier né des mju numériques. Il possède un boîtier métallique qui se décline en argent ou bleu marine, qualifié de « tout temps » et qui résiste notamment aux projections d'eau. Sensiblement plus lourd et plus volumineux que nombre d'appareils de notre comparatif (9,9 x 5,55 x 3,1 cm pour 165 g), on aura presque du mal à le qualifier de compact.

012C000000127269-photo-mju-500-face.jpg
012C000000127268-photo-mju-500-dos.jpg

La face supérieure est extrêmement sobre puisqu'elle n'accueille que l'interrupteur et le déclencheur placés dans le prolongement l'un de l'autre. La face arrière comporte la touche de zoom qui permet de se déplacer sur la plage focale standard 35 - 105 mm du mju 500. Une molette de sélection des modes permet de se mettre en position « lecture », « photographie », « vidéo » ou « sélection d'album ». La touche supérieure de la commande quadri-directionnelle permet de faire défiler les 20 modes scène proposés. Chaque mode scène bénéficie d'une illustration et d'une à deux phrases d'explications.

00126324-photo-olympus-mode-scene.jpg

C'est une interface très pédagogique et conviviale qui a été choisie pour présenter ces modes scène.

La touche droite permet de sélectionner/désélectionner le mode macro, la touche inférieure de sélectionner/désélectionner le retardateur, tandis que la touche gauche abrite les réglages du flash (automatique avec activation en faible luminosité, anti-yeux rouges, fill-in, off).

012C000000127267-photo-mju-500-dessus.jpg

La touche « Quick View » permet d'accéder aux images enregistrées sans avoir à passer par le mode « Lecture ». La batterie et la carte xD-Picture sont regroupées dans un même logement situé sur la face inférieure de l'appareil. On pourra reprocher à l'interface un certain manque d'homogénéité : la taille de la police varie en fonction de l'espace disponible, on passe tantôt d'une présentation sous forme d'icônes à une présentation texte. On s'y repère néanmoins assez facilement, et la commande quadri-directionnelle profonde et large rend la navigation très confortable.

Des menus arborescents et des modes intéressants

Le Mju Digital 500 propose, en plus du mode « Auto » convenant à la plupart des prises de vue, 19 programmes résultats appelés « modes scène » qui sont : Paysage, paysage avec portrait, portrait, intérieur, sport, plage et neige, vitrine, autoportrait, retardateur, cuisine, Documents, bougie, mode grand-angle sous-marin, mode macro sous-marin, Shoot & Select1, Shoot & Select2.

En mode « photographie »
La touche centrale « OK/Menu » de la commande quadri-directionnelle sert à la validation et abrite les menus répartis en 4 sous-menus.

00126323-photo-olympus-menu.jpg

Les réglages sont repartis en 4 sous-menus accessibles depuis cet écran d'accueil.

Le menu supérieur permet de sélectionner une compensation d'exposition (de -2 à +2 IL par incrément de 0,3). Au moyen du sous-menu inférieur, on accède à l'un des 7 réglages de la Balance des blancs. Le sous-menu gauche permet de sélectionner un niveau de qualité de l'image (SHQ, HQ, SQ1 et SQ2, ce dernier se déclinant en un sous-menu proposant 4 formats d'image). Le sous-menu « Menu mode » est le plus complet. Il se présente sous la forme de 3 intercalaires : « config » (préférences utilisateur), « carte » (formatage) et « camera ».

Le menu « Camera » permet :
- Le réglage de la sensibilité (64, 100, 200 ou 400 ISO, la sensibilité variant de 64 à 250 en auto, et pouvant être poussée jusqu'à 640 en modes scène « intérieur » et « lumière tamisée »).
- L'activation/désactivation du zoom numérique et du micro.
- L'affichage en temps réel de l'histogramme de l'image.
Parmi les modes d'acquisition d'image proposés, figurent la possibilité de prendre une succession d'image (Mode Drive, environ 1,5 photos par seconde pour capturer jusqu'à 5 photos dans la résolution supérieure), de capturer des images pour la réalisation d'un panorama, de réaliser des images « Deux en un » en combinant deux prises de vue consécutives en une.
Le Mju 500 permet également dans ce menu de distinguer plage de mise au point et mode de mesure de la luminosité. Afin d'inclure tous les éléments de la scène dans la zone de netteté, réglez l'autofocus sur iESP ; afin de limiter la netteté à un élément de la scène, réglez l'autofocus sur Spot. Concernant la mesure de la lumière, le réglage ESP prendra en compte la luminosité de l'ensemble de la scène, tandis que la mesure Spot optimisera l'exposition pour le seul sujet sur lequel la mise au point est effectuée.

En mode « lecture »
Les sous-menus accessibles en mode lecture sont distribués de la même façon que dans le mode « photographie », et les 4 touches de la commande quadri-directionnelle servent à la navigation.
Par pression sur la touche centrale « OK/Menu » on accède à 4 sous-menus permettant :
- la navigation,
- l'effacement individuel des images,
- la gestion des albums et du calendrier (création de nouveaux albums, affichages des images stockées sur la carte. Les photos ajoutées à l'album sont signalées par une icône d'album dans le coin supérieur gauche.
Le sous-menu droit comprend 4 onglets : « Carte » (formatage ou effacement de toutes les images à l'exception des images verrouillées) « Config » (réinitialisation, réglage de la luminosité de l'écran, sélection du type de sortie vidéo (PAL/NTSC), et affichage sous forme d'index (4, 9, 16 ou 25 images), « Edit » (ajout d'effets à l'image après sa capture) et « Lecture ».
Dans l'onglet « Lecture », les images peuvent être permutées (choix de l'angle), agrandies jusqu'à 8 fois ou affichées sous forme de diaporama. Les images à préserver de l'effacement peuvent être verrouillées ; en contrepartie, elles ne pourront plus être modifiées (pas d'ajout de fichier son...).

00126322-photo-olympus-lecture.jpg

Cet onglet gère également l'affichage des informations détaillées sur l'image (histogramme, date/heure, sensibilité...).

Il y a donc beaucoup d'arborescences et de sous arborescences dans ces menus ; il faudra parfois quitter cet espace au moyen de la touche centrale pour revenir ensuite au menu souhaité. Certaines fonctions avancées telles que les modes « Panoramique » et « Deux en un » gagneraient à être mieux mises en valeur, car elles facilitent la réalisation d'images complexes à réaliser sans aide de l'appareil. Les modes scène sont variés et pertinents, et les réglages proposés très complets.

00D2000000126331-photo-olympus-photo-2-en-1.jpg

Le Mode « 2 en un » permet de combiner des prises de vue consécutives en une, en format portrait ou paysage.
Image mode « 2 en un » en taille réelle (.zip)


Une offre ludique, pointue et très complète

Par le sous-menu « Edit » du Menu mode il est possible de modifier l'image après sa capture tout en préservant le fichier original. En fonction de l'espace restant disponible sur la carte, chaque image peut donc être retravaillée avec l'un des effets suivants :
- Foyer mou : ajout d'effets de mise au point douce.
- Ultra grand angle : ajout d'effets d'affichage de type fish-eye (image sphérique).
- Noir et blanc.
- Sépia.
Les images peuvent être redimensionnées pour le web (640x480 ou 320x240) ou recadrées. L'opération « post-enregistrement » permet également d'ajouter jusqu'à quatre secondes de son à une image déjà prise.
À toutes ces options de post-traitement s'ajoutent la compatibilité avec les standards DPOF et PictBridge qui permettent de sélectionner les images destinées à l'impression et d'indiquer le nombre de tirages souhaités, ainsi que d'imprimer directement sans passer par un ordinateur.

Olympus Master
Les images traitées par le logiciel peuvent être téléchargées depuis l'appareil ou un autre support, pour être ensuite imprimées, affichées seules ou sous forme de diaporama, assemblées (mode panorama) ou post-traitées. Les options de modification des images sont très complètes. À côté des habituels réglages de saturation, teinte, luminosité, on notera la présence d'outils perfectionnés tels que la baguette magique.

01A4000000126336-photo-olumpus-ecran-4.jpg

Des options de modification des images très complètes

L'offre proposée est dense, pointue et très complète tant du côté appareil que logiciel. Les possibilités de modification de l'image après la prise de vue sont particulièrement riches et pertinentes. La carte xD-Picture n'est pas un simple espace de stockage, mais un espace que l'on structure (utilisation du calendrier et des albums), que l'on enrichit (ajout d'images modifiées) et que l'on exploite (gestion de l'impression...).

Priorité au confort de visée

L'écran ACL de 6,4 cm occupe les 2/3 de la surface ce qui dote le mju Digital 500 d'un très grand confort de visée ; plus de place pour un viseur donc, d'ailleurs souvent plus accessoire qu'utile sur ce type d'appareil. Grâce à la technologie Hyper Crystal dont il est doté, l'écran conserve une bonne lisibilité quel que soit l'angle dans lequel il est incliné et il se rafraîchit rapidement. On pourra néanmoins regretter le faible contraste de l'image, d'ailleurs un peu bruitée, qu'il délivre.
Lors de la mise au point, les indicateurs susceptibles de s'afficher à l'écran sont un témoin vert clignotant dans l'angle supérieur gauche de l'écran tant que la mise au point ne peut être réalisée, et le témoin du flash clignotant en rouge lorsque la luminosité est insuffisante. Le collimateur AF est précis ; une demie pression sur le déclencheur verrouille l'exposition, et l'utilisateur pourra choisir entre les réglages multizone et spot, tant pour la plage de mise au point que pour le mode de mesure de la lumière.

La plage focale du mju Digital 500 est standard, couvrant l'équivalent d'un 35-105 mm. Combiné au zoom optique, le zoom numérique permet de multiplier la focale initiale par 12. L'image délivrée à ce rapport de grossissement étant peu exploitable, l'utilisateur pourra choisir de désactiver le zoom numérique pour ne se déplacer plus que sur la plage standard, mais satisfaisante du zoom optique. L'objectif du mju digital 500 est peu lumineux, ouvrant à seulement 3,1 en position grand-angle et à 5,2 en position téléobjectif.

Ses performances en vitesse n'ont rien de remarquable (jusqu'à 1/1 000 s), et il est relativement lent au déclenchement, mais on notera les différents modes d'acquisition rapide de l'image qu'il propose :
- Deux modes scène « Prendre photo et sélectionner » qui permettent de prendre une succession rapide de photos, de 4 pour le premier à volonté pour le second lorsque le déclencheur est laissé enfoncé.
- Un mode Drive, permettant au rythme de 1,5 photo par seconde, de capturer jusqu'à 5 photos dans la résolution supérieure.
En mode scène de nuit, le temps de pose peut être poussé jusqu'à 4 secondes.

Conclusion

Avec son grand écran de 6,4 cm, le mju digital 500 assure un grand confort de visée et de post-visualisation. Il est en revanche assez peu réactif au déclenchement, et sa vitesse maximale (1/1 000 s) est, avec le Dimage X50, la plus basse de tous les appareils du comparatif. Avec ses nombreux modes scène accessibles par simple pression sur la touche supérieure de la commande quadri-directionnelle, il répondra néanmoins à tous les besoins des utilisateurs peu désireux d'optimiser par eux-mêmes les prises de vue. Les utilisateurs avancés apprécieront notamment le choix des mesures de lumière et des plages de mise au point, et chacun pourra se faire plaisir avec les possibilités de retouches et les modes originaux (panorama, « Deux en un ») proposés par ce boîtier.

Accédez aux pages de photo test Extérieur, Intérieur et Sensibilité.

Olympus mju 500

Les plus
+ Des modes créatifs (panorama, deux en un)
+ Possibilités de post-traitement très complètes
+ Grand écran
Les moins
- Beaucoup d'arborescences dans les menus
- Peu compact
- Peu réactif
Ergonomie
Fonctionnalités
Qualité d'image
3


Galerie

00D2000000127709-photo-olympus-mju-500-1.jpg
00D2000000127710-photo-olympus-mju-500-2.jpg
00D2000000127711-photo-olympus-mju-500-3.jpg

Télécharger ces images à leur format d'origine sous forme d'archives .zip : Image 1, Image 2, Image 3.

00D2000000127712-photo-olympus-mju-500-4.jpg

Télécharger cette image à son format d'origine sous forme d'archives .zip : Image 4.



Spécifications

 Olympus mju 500
CapteurCCD 1/2,5 pouces
5 millions de pixels effectifs
ObjectifOuverture : f/3.1-f/5.2
Focale : 5.8 - 17.4mm (eq. 35 - 105mm).
ZoomOptique : x 3
Numérique : x 4
Dimensions/Poids99 (L) x 55.5 (H) x 31 (P)mm, 165 g sans carte ni accus
SensibilitésAuto (64 - 250), 64, 100, 200, 400
Vitesse1/2 - 1/1 000 sec (jusqu'à 4 sec en mode scène de nuit)
ModesProgrammes scènes (Paysage, paysage avec portrait, portrait, intérieur, sport, soleil et neige, reflex, autoportrait, retardateur, cuisine, documents, bougie, mode grand angle sous marin, mode macro sous marin, Shoot & Select1, Shoot & Select2 ).
Effets spéciauxFoyer mou, sépia, noir et blanc, ultra grand-angle
Mesures de lumièreMesure Digital ESP, spot
Système d'autofocusAutofocus TTL avec détection de contraste
Autofocus iESP, spot, verrouillage AF
Correcteur d'exposition-2 à + 2 IL par incréments de 1/3 IL
ViséeEcran ACL « Hyper Cristal » de 6,4 cm avec 215 000 pixels
Balance des blancsAutomatique, tungstène, ciel couvert, soleil, lumière fluorescente 1, 2, 3.
AlimentationBatterie rechargeable lithium-ion LI-12B.
Adaptateur CA en option : D-7AC.
AC 100V - 240V, 50 - 60Hz; DC 4.8V.
Support d'enregistrementxD-Picture
Video320 x 240 (15 images/sec), 160 x 120(15 images/sec)
FlashAutomatique avec activation en faible luminosité, anti-yeux rouges, fill-in, Off
FormatsJPEG, DCF, protocole Exif 2.2 support, DPS, Print Image Matching II support, DPOF, QuickTime Motion JPEG avec son, format WAVE
Résolution2560 x 1920, 2048 x 1536, 1600 x 1200, 1280 x 960, 1024 x 768, 640 x 480
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Twitter signale le billet de Trump menaçant de tirer sur les émeutiers
Premier vol habité de Crew Dragon : un décollage historique réussi, à revoir en replay !
Windows 10 mise à jour de mai 2020 : demandez la liste des bug déjà connus !
Trump signe un décret sur les réseaux sociaux, mais que contient-il ?
5G : le Royaume-Uni veut une alliance de 10 pays pour contrer les équipementiers chinois comme Huawei
Un supercalculateur a simulé l'impact qui aurait fait disparaître les dinosaures
StopCovid : l'Assemblée nationale adopte officiellement l'application, qui sera disponible dès ce week-end
Porsche va devoir limiter les ventes de la Taycan pour réussir à contenter les clients
Bouygues Telecom lance une offre dématérialisée, avec une box incluse dans les Smart TV Samsung
Le vaisseau Starship de SpaceX est homologué par la FAA

Discussions sur le même sujet

Notre charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top