Soltek Qbic Mania EQ3901-300P

Nerces Contributeur
16 mars 2005 à 19h10
0
Soltek Mania EQ3901-300P
Athlon 64 - Socket 939
ChipsetNorthBridgeVIA K8T800 Pro
SouthBridgeVIA VT8237
Mémoire2xDDR (266/333/400)
Alimentation300 W
FonctionnalitésAudio (7.1)AC'97 2.3
Réseau (10/100/1000)Realtek 8110S
FireWireVIA VT6307
Panneau arrièreLigne / SPDIF0 / 1
Micro / Casque1 / 1
USB2 / FireWire2 / 1
Panneau arrièrePS2 / Ethernet2 / 1
VGA / SPDIF0 / 0
USB2 / FireWire4 / 1
Audio analogique5
Parallèle / Série1 (option) / 2
Slots d'extension1 x AGP 8x, 1 x PCI
Emplacements5"1/4 externe2
3"1/2 externe1
3"1/2 interne1
Dimensions (lxhxp)340 x 240 x 235 mm
Si les Qbic Mania risquent de surprendre plus d'un utilisateur de par leur esthétique très particulière, Soltek est comme nous allons le voir maintenant, resté beaucoup plus sage au niveau de la conception interne de son premier MiniPC Athlon 64. La série Mania s'apparente simplement à une coque de plastique disposée sur la structure plus classique des Qbic auxquels nous sommes habitués. En dehors bien sûr du carénage, les informations que nous allons maintenant vous donner peuvent donc s'appliquer à tous les produits Soltek référencés EQ3901-300P et non aux seuls modèles de la gamme Mania.

L'EQ3901-300P dans le détail

Tâchons maintenant de faire abstraction du plastique rouge qui enveloppe notre Qbic pour nous attacher aux différentes fonctionnalités du petit dernier de Soltek. En façade tout d'abord, rien de bien original pour qui connaît déjà les machines du fabricant taiwanais. Soltek reste en effet fidèle à ses habitudes avec deux emplacements 5"1/4 joliment intégrés. En dessous, les choses se gâtent. Un cache gris qui n'est pas du meilleur effet est destiné à masquer l'emplacement 3"1/2 réservé au lecteur de disquettes ou à un lecteur de cartes-mémoires. Hélas, il est particulièrement désagréable à ouvrir / fermer et se démonte presque à chaque sollicitation ! Encore un peu plus bas, un nouveau cache, beaucoup plus pratique, permet de masquer les ports disponibles en façade : USB 2.0, FireWire, entrée microphone, sortie casque et sortie S/PDIF.

Retournons maintenant la machine et observons ce que Soltek nous propose à l'arrière. Là encore, les habitués des Qbic ne seront pas vraiment surpris. Soltek a gardé le même agencement que sur ses anciens modèles et nous retrouvons donc sur la gauche une grille correspondant au système IcyQ. L'alimentation 300 W n'est pas plus originale : nous la reconnaissons à l'absence de ventilateur derrière la grille. Soltek a également reconduit son système de fixation des cartes d'extension. Très pratique ce système permet de n'enlever qu'une seule vis pour monter / démonter la carte graphique quand ses concurrents en nécessitent deux. Enfin, Soltek est resté très sage au niveau des connecteurs disponibles sur le panneau arrière. Nous disposons donc de deux ports PS/2, deux connecteurs série, quatre ports USB 2.0, cinq ports audio analogiques, une prise FireWire et une prise Ethernet RJ45.

0000009600121951-photo-soltek-eq3901-300p.jpg
0000009600121952-photo-soltek-eq3901-300p.jpg
0000009600121953-photo-soltek-eq3901-300p.jpg

0000009600121954-photo-soltek-eq3901-300p.jpg
0000009600121955-photo-soltek-eq3901-300p.jpg
0000009600121956-photo-soltek-eq3901-300p.jpg

Avec ou sans carénage plastique : l'EQ3901-300P sous toutes les coutures !

Alors que le design Mania, ne posait jusqu'à présent pas de problème en dehors de l'emplacement 3"1/2 de façade, c'est à l'ouverture de l'EQ3901-300P que nous en venons à maudire Soltek. Il faut dire que je n'ai jamais vu de MiniPC plus pénible à ouvrir ! Comme souvent, trois vis moletées sont à retirer avant de faire coulisser le capot, mais, du fait du carénage plastique, celui-ci ne coulisse justement pas ! Il ne cesse de s'accrocher, de résister et la première fois il faut bien cinq minutes à un utilisateur un peu hésitant pour ouvrir la bête. Une fois ce travail de titan accompli, il est enfin possible de contempler l'intérieur du barebone et, là encore, on ne peut pas dire que Soltek se soit creusé la tête. Il est vrai que les Qbic étaient très en avance sur la concurrence en terme de conception, mais alors que Shuttle a fait d'énormes progrès, Soltek semble rester dans sa petite routine.

C'est ainsi qu'un classique berceau embarque tous les emplacements internes. Maintenu par deux vis, il ne peut être enlevé qu'après voir désolidarisée la façade plastique du Mania : encore une preuve de l'intérêt de ce carénage. Heureusement, cette façade se retire très simplement en faisant pression sur quatre petits ergots et aucun fil ne vient la raccorder au reste de la machine. Le berceau est de conception très traditionnelle et il permet de fixer quatre périphériques : deux 5"1/4 et deux 3"1/2. Une fois retiré, il laisse apparaître le northbridge VIA K8T800 Pro et son radiateur doré, ainsi que les deux ports IDE, les deux SATA et l'unique port floppy. De l'autre côté de la carte mère, sous l'alimentation, nous reconnaissons le port AGP et son ergot de maintien, le port PCI et deux emplacements mémoire. Au milieu de tout ce petit monde se trouve bien sûr le Socket 939.

00D2000000121964-photo-soltek-eq3901-300p.jpg
00D2000000121965-photo-soltek-eq3901-300p.jpg
00D2000000121966-photo-soltek-eq3901-300p.jpg

Quelques composants de la carte mère du Soltek EQ3901-300P sont particulièrement difficile d'accès


À l'usage

0000009E00121970-photo-soltek-eq3901-300p.jpg
Lorsque nous testions notre premier Qbic envoyé par Soltek, nous avions trouvé qu'il était plus simple à monter que de nombreux concurrents du fait de la place disponible à l'intérieur. Hélas, depuis ce premier constat, les autres fabricants ont fait beaucoup de progrès et l'EQ3901-300P est tout de suite moins à son avantage. Si nous parvenons finalement assez facilement à fixer les périphériques dans le berceau et à remettre celui-ci dans le Qbic, il est en revanche un peu plus ardu de mettre en place le processeur ou les barrettes mémoire et cela pour plusieurs raisons. Tout d'abord, l'alimentation et le ventilateur IcyQ ne sont pas particulièrement simples à retirer. Il est toujours possible de mettre en place le processeur, la pâte thermique et le ventirad fournit par Soltek sans enlever quoi que ce soit, mais le moindre changement de configuration nécessite de démonter une grande partie de la machine !

En effet, il est presque impossible d'enlever le ventirad du processeur sans retirer les éventuelles cartes d'extension AGP / PCI, l'alimentation, le ventilateur IcyQ et le berceau des différents périphériques... Autant dire qu'il faut recommencer le montage de zéro ! Pire, les emplacements mémoire sont tellement mal placés (entre le Socket 939 et le ventilateur IcyQ), qu'il faut démonter le ventilateur IcyQ simplement pour ajouter / enlever une pauvre barrette. Il est d'ailleurs intéressant de voir que Soltek a préféré rendre les connecteurs IDE / SATA plus accessibles (voir les photos) que les emplacements mémoire. Plus anecdotique, mais très révélateur, les câbles nécessaires au branchement des composants ne sont toujours pas préparés comme chez de nombreux concurrents. Un bon point tout de même pour finir avec la présence du cavalier de Clear CMOS en bordure de la carte mère.

00D2000000121967-photo-soltek-eq3901-300p.jpg
00D2000000121968-photo-soltek-eq3901-300p.jpg
00D2000000121969-photo-soltek-eq3901-300p.jpg

Compte tenu du confort de montage, il est préférable de ne trop modifier sa configuration
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'énergie renouvelable est la principale source d'électricité au Royaume-Uni
Journée de la communauté Clubic.com : c'était samedi, c'était comment ?
Le géant de la réservation hôtelière Booking quitte lui aussi le navire Libra
Fortnite avalé par un trou noir... en pause avant un nouveau chapitre ?
M6 victime d'une cyberattaque affectant l'ensemble des employés du groupe
Le Vatican va lancer un chapelet connecté !
Blizzard allège la peine infligée au joueur ayant soutenu les manifestations de Hong Kong
Linky : une étude de l'ANFR ne relève aucune exposition anormale aux ondes radioélectriques
Le Conseil constitutionnel confirme que l'huile de palme n'est pas un biocarburant
Gears 5 : 640 jours de ban pour des ragequit à répétition...

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top