VIA K8T890 - Soltek K890PRO

26 janvier 2005 à 17h00
0

Soltek SL-K890PRO-939

00050831-photo-logo-soltek.jpg
Soltek est l'un des tout premiers constructeurs de Cartes mères à avoir pu nous faire parvenir un modèle à base de chipset VIA K8T890. Fraîchement sortie de l'usine, cette carte est livrée dans une boîte imposante et a pour première spécificité d'exploiter un chipset K8T890 et un Socket 939. Dédiée aux Athlon 64 elle dispose du vieillissant southbridge VT8237R. Arborant un PCB noir aux embouts à peine arrondis, la carte est plutôt colorée, certains connecteurs étant violets comme les connecteurs PCI, IDE ou le connecteur d'alimentation ATX. Ce dernier est d'ailleurs limité à une vingtaine de broches, alors que les cartes mères PCI-Express disposent normalement d'un connecteur de 24 broches. La carte propose quatre bancs mémoire DDR400, deux connecteurs PCI - ce qui paraît un peu juste -, trois connecteurs PCI-Express 1x et un connecteur PCI-Express 16x. Leur agencement semble correct même si l'utilisation d'une carte graphique double slot, condamnera d'office le premier slot PCI-Express 1x. On retrouve également quatre connecteurs Serial-ATA dont l'un d'eux est curieusement déporté sur l'extrémité droite de la carte mère et positionné de manière verticale. De plus, Soltek a opté pour un code couleur pour différencier les ports SATA gérés directement par le southbridge de ceux gérés par la puce Promise sur laquelle nous reviendrons un peu plus loin.

Le chipset étant à l'ancienne mode, son northbridge est surmonté d'un simple radiateur métallique, alors que le southbridge est à nu. Pour combler le déficit de fonctionnalités du K8T890, Soltek a sélectionné divers composants additionnels à commencer par un VIA VT6307 qui gère le FireWire 400 alors que le réseau Gigabit est géré par une puce Realtek RTL8110SB interfacée en PCI. Pour l'audio, Soltek a sélectionné un codec Realtek ALC850 ce qui lui permet d'offrir une gestion du son en 7.1. On trouve en outre un composant Promise PDC20579 qui gère deux des quatre ports SATA 150 ainsi que le troisième connecteur IDE de la carte mère. Ce composant offre des fonctions RAID 0, 1 et RAID 0+1 sur les périphériques IDE ou Serial-ATA et nécessite l'installation d'un pilote spécifique lors du déploiement de Windows XP. La carte mère comporte un afficheur digital qui affiche en permanence un code formé de deux chiffres indiquant l'état actuel de la carte mère, ce qui est censé faciliter le diagnostic des pannes. Au chapitre de la ventilation, la carte est munie de quatre connecteurs dédiés aux ventilateurs, dont un est réservé au processeur.

0000014000116357-photo-soltek-sl-kt890pro-939.jpg

Carte mère Soltek SL-K890PRO-939

Les ingénieurs de Soltek ont visiblement voulu faire dans la sobriété en matière de connectique. Ainsi, on retrouve à l'arrière de la carte mère, seulement deux ports PS/2, un seul et unique port série, quatre ports USB 2.0, un connecteur RJ45, une prise FireWire, une double rampe de connecteurs audio analogiques ainsi qu'une entrée et une sortie TOSlink. On notera dans cette énumération l'absence flagrante du port parallèle... Absent de la connectique offerte par la SL-K890 Pro, le port parallèle peut tout de même être utilisé en reliant un T-Bracket, hélas optionnel, à la carte mère. Cela nous amène logiquement au bundle qui est correct puisqu'on retrouve dans la boîte en sus des traditionnels manuels et CD de pilotes, deux adaptateurs Molex vers alimentation SATA, une nappe violette pour le lecteur de disquettes, quatre câbles Serial-ATA, deux nappes violettes IDE, un I/O Shield, un T-Bracket rajoutant deux ports USB 2.0 et un câble rond IDE. On regrettera ici l'absence de T-Bracket avec un port parallèle ou bien encore le fait que Soltek ne livre qu'une seule nappe ronde, là où il aurait été de bon ton d'en livrer deux. Sachez enfin que Soltek livre les logiciels VirtualDrive 7, RestoreIT ! 3 Lite et PC-Cillin 2004.

Terminons par quelques mots sur le BIOS de la carte mère, qui s'avère on ne peut plus complet. Il est ainsi possible de régler les temps de latence de la mémoire, le timing du contrôleur mémoire intégré aux Athlon 64 ou bien encore la fréquence du bus mémoire. Le coefficient multiplicateur du CPU est également réglable tout comme le mode de fonctionnement du bus HyperTransport ou le FSB du processeur. Même le mode de fonctionnement et la vitesse du bus PCI-Express sont possibles. Notez qu'à l'inverse des grands constructeurs comme Asus ou Abit aucune fonction d'overclocking automatique n'est présente sur la carte mère que ce soit pour le bus PCI-Express ou pour le processeur et la mémoire. Naturellement il est possible de désynchroniser le bus PCI-Express du bus PCI conventionnel et les paramètres de tension du CPU et de la DDR sont ajustables.

Overclocking

L'overclocking n'est, on le sait, pas vraiment le point fort des Athlon 64. La faute au contrôleur mémoire intégré qui est plutôt susceptible et limite d'office la montée du FSB. Généralement plus votre Athlon 64 dispose d'une fréquence élevée, moins il est overclockable. Ainsi, il ne faudra pas compter atteindre le nirvana de l'overclocking avec un Athlon 64 3800+. Alors qu'avec un Athlon 64 3500+ on peut sans trop se forcer le faire monter au niveau d'un 3800+. Toutes ces observations s'entendent bien sûr en air cooling. Avec la SL-K890PRO nous avons pu atteindre sans se forcer les 220 MHz pour le FSB, ce qui correspond à nos observations sur les systèmes nForce 4 Ultra. Au-delà des 220 MHz, c'est-à-dire à 225 MHz il nous a été possible de faire tourner le système, mais celui-ci s'avérait plutôt instable. Ici le bus HyperTransport semble être le facteur limitant, et c'est sur ce dernier qu'il faudra agir pour atteindre de nouveaux records en diminuant par exemple la vitesse du lien.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Journée de la communauté Clubic.com : c'était samedi, c'était comment ?
Le géant de la réservation hôtelière Booking quitte lui aussi le navire Libra
Fortnite avalé par un trou noir... en pause avant un nouveau chapitre ?
M6 victime d'une cyberattaque affectant l'ensemble des employés du groupe
Le Vatican va lancer un chapelet connecté !
L'énergie renouvelable est la principale source d'électricité au Royaume-Uni
Blocage du porno au Royaume-Uni : c'est la débandade
Blizzard allège la peine infligée au joueur ayant soutenu les manifestations de Hong Kong
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Un important site de contenus pédophiles tombe : 300 arrestations dans 38 pays

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top