Toshiba PocketPC e830

07 décembre 2004 à 15h30
0
00055616-photo-logo-toshiba.jpg
Après le succès retentissant du e800, qui fait aujourd'hui figure de référence dans le petit monde des PDA, Toshiba revient sur le devant de la scène avec l'e830, une sorte d'évolution logique du précédent modèle. Attendu, ce nouveau modèle apparaît alors que le flou demeure au sujet des intentions exactes du Nippon quant au maintient de sa gamme de Pocket PC. Il faut dire que ce secteur qui est finalement resté très confidentiel a subi de profondes mutations dues à l'émergence de nouveaux concurrents asiatiques, mais aussi à l'engouement croissant pour les Smartphones, ces téléphones tout-en-un qui remplacent bien souvent un PDA. Ce bouleversement de la donne, combiné à une guerre sans merci sur les prix, a d'ailleurs conduit Toshiba à suspendre cet été la commercialisation de son modèle milieu de gamme, l'e400, en vue de se concentrer sur le seul créneau haut de gamme.

Mais assez parlé de stratégie pour revenir à l'e830 qui reprend à son compte toutes les innovations introduites par son petit frère l'e800 en y ajoutant et c'est une première pour le groupe, une double connectivité Wi-Fi & Bluetooth. Plus besoin donc de choisir entre l'une ou l'autre des normes radio, l'e830 offrant dès le départ le meilleur des deux mondes. Ce n'est bien sûr pas la seule nouveauté apportée par ce modèle, les ingénieurs de Toshiba en ayant profité pour doter leur petit dernier d'un processeur toujours plus rapide, cette fois cadencé à 520 MHz. Ces quelques remaniements seront-ils suffisants pour que Toshiba puisse affronter sereinement la concurrence d'un Hewlett-Packard bien décidé à ne plus se laisser marcher sur les pieds ?

0000015400070237-photo-toshiba-e800bt.jpg

Design

Comme il nous y a habitué par le passé, Toshiba se montre conservateur au niveau du design de ses Pocket PC qu'il garde identique à chaque génération intermédiaire, préférant le renouveau pour les grandes occasions. Du coup, l'e830 est en tout point identique à l'e800, et si Toshiba avait pu adoucir les courbes de l'e740 lorsqu'il lançait l'e750, il n'en est rien ici. L'e830 reprend donc la robe bleu nuit de son prédécesseur avec les mêmes inserts chromés sur les tranches. Conservant des proportions identiques pour un poids légèrement inférieur à 200 grammes, l'e830 abrite un généreux écran TFT de quatre pouces sur lequel nous reviendrons plus loin. Du côté des boutons, aucun changement n'a là encore été opéré par Toshiba et on retrouve, en dessous de l'écran, le même pad directionnel chromé avec en son centre un bouton de validation. Le pad demeure entouré par quatre boutons permettant d'accéder à l'accueil, au calendrier, à la liste des tâches ou au gestionnaire des tâches. A côté de chacun des boutons apparaît un petit marquage bleu indiquant leur fonction en mode multimédia : toujours aussi pratique ! Non loin de là sont présents le petit haut-parleur, d'assez bonne facture, et la diode principale qui s'allume en orange lors de la charge de la batterie et en vert lorsque cette dernière est complètement chargée. On notera au passage que la diode centrale clignote lorsque le PDA vous rappelle un rendez-vous. Si la tranche droite du Pocket PC ne révèle rien de particulier hormis un orifice pour le reset, le côté gauche est plus chargé avec la célèbre molette de navigation Toshiba (pour ceux qui ne connaissent pas, il s'agit d'une sorte de mini-souris permettant, à la manière d'un Jog Dial, de se déplacer vers le haut ou le bas et de valider), le commutateur hold de blocage des touches, un bouton lançant le magnétophone et une fenêtre infrarouge. Signalons que sur notre exemplaire commercial, le commutateur Hold souffrait d'un problème de finition...

Le socle du PocketPC comporte un connecteur propriétaire, une prise pour l'alimentation secteur ainsi qu'un commutateur actionnable avec le stylet qui coupe les systèmes radios embarqués. Derrière un petit cache caoutchouté se trouve le commutateur de remise à zéro totale (ou hard reset). Signalons d'ailleurs qu'à la sortie de la boîte le PocketPC était en position hard reset : il nous a donc fallu, après quelques sueurs froides, actionner le petit interrupteur pour rendre fonctionnel l'e830. Ce n'est pas très grave, mais mieux vaut ne pas être cardiaque puisqu'en déballant le produit on a l'impression que son nouveau joujou est tout bonnement défectueux alors que ce n'est pas le cas. Terminons notre tour du propriétaire par le sommet de l'e830 qui comprend un slot Compact Flash I/II, un slot SDIO/MMC capable d'accueillir des Cartes Mémoire de type Secure Digital ou MMC, une prise casque mini jack 3.5 et un logement pour rentrer le stylet. Stylet qui à notre grand regret est toujours télescopique : une fois extirpé de son logement il faut donc le déployer. Fragile, le stylet Toshiba n'est pas particulièrement ergonomique et il vaudra mieux vous munir d'un kit de cinq stylets dès le départ pour éviter les mauvaises surprises.

0000014000060592-photo-toshiba-pocketpc-e800.jpg
0000014000070183-photo-toshiba-e800bt-vue-de-travers.jpg

Toshiba PocketPC e830

La base livrée par Toshiba est plutôt élégante et bien qu'identique à celle de l'e800, on ne s'en plaint finalement pas. Il s'agit pour mémoire d'un support arrondi de couleur bleu marine, frappé du logo Toshiba, et affublé d'une glissière en plastique translucide sur laquelle reposera votre PDA. Notez que la position de la glissière est réglable pour pouvoir accepter les e830 standard, mais aussi ceux munis du kit batterie longue durée. Se reliant à votre système par un port USB, la base offre un raffinement de taille que vous découvrirez en insérant votre PDA : à sa connexion la base s'illuminera de bleu.

Les caractéristiques techniques

00109887-photo-intel-xscale-pxa27x.jpg
Disons-le tout de go, à l'instar du design qui n'a pas bougé d'un poil, l'e830 n'est qu'une simple évolution de l'e800. En conséquence, son électronique n'a que peu évolué, Toshiba s'étant contenté de rafraîchir son modèle phare en le dotant des derniers raffinements du moment. Ainsi, le processeur Intel XScale à 400 MHz cède la place à un modèle plus puissant cadencé cette fois-ci à 520 MHz, rien que ça ! Il s'agit donc toujours d'un processeur Intel XScale, mais ce PXA272 a quelques spécificités. En effet, Intel a décidé de poursuivre ses efforts en matière d'intégration, en accompagnant son processeur d'un circuit graphique. Exit donc le circuit ATI Imageon qui animait les PocketPC haut de gamme de Toshiba depuis quelque temps déjà... Première conséquence, la sortie VGA optionnelle du e800 qui permettait de lui relier un écran disparaît purement et simplement. Le circuit graphique d'Intel peut malgré tout gérer un affichage VGA (résolution de 480x640) et une profondeur de couleurs de 24-bit avec la prise en charge matérielle de la conversion du profil couleur. Seul hic alors que l'Imageon d'ATI souffrait déjà d'un support plutôt limité par les pilotes, la solution d'Intel semble ne pas toujours être la plus performante comme nous le verrons plus loin. C'est particulièrement le cas avec Navigator où les ralentissements en mode VGA sont légion. Toshiba a sélectionné pour accompagner son nouveau PDA un magnifique écran TFT transréflectif de 4 pouces capable d'afficher quelques 65536 couleurs en VGA.

Outre ce changement majeur, la famille des PXA27x est la première gamme de Processeurs mobiles d'Intel à intégrer la technologie Wireless MMX. Semblable à la technologie MMX introduite en 1996 sur les processeurs de bureau, le Wireless MMX poursuit le même but à savoir accélérer les traitements multimédia avec un jeu d'instructions supplémentaires et néanmoins standardisées. Reste bien sûr à voir si les développeurs l'utiliseront à l'avenir. Alors que le Pocket PC e800 était muni de quelques 32 Mo de mémoire NAND, la quantité disponible sur le e830 a fondue comme neige au soleil ; et encore ce n'est même pas de la mémoire NAND vu que les 24Mo de mémoire non volatile du e830 sont pris sur les 64Mo de ROM flashable. Toshiba se rattrape toutefois sur la RAM qui atteint la quantité de 128 Mo alors que la ROM fait comme nous le disions 64 Mo. Précisons d'ailleurs que la mémoire RAM fonctionne à 100 MHz comme autorisé par le processeur PXA272 d'Intel.

Connectivité, vous avez dit connectivité ?

Nous l'avons vu, les caractéristiques techniques principales du e830 n'augurent pas d'un changement radical face à son prédécesseur. Si l'écran tout comme le design n'ont pas bougé d'un pouce, le gros des changements est à chercher non pas du côté du processeur, qui n'est finalement qu'une simple évolution, mais bien du côté de la connectique radio embarquée. En effet alors que Toshiba se bornait à proposer ses Pocket PC en version Bluetooth ou WiFi, le constructeur s'est enfin décidé à réunir le meilleur des deux mondes au sein d'un seul et même modèle. C'est ainsi que le PocketPC e830 dispose d'une prise en charge native du WiFi en 802.11b et du Bluetooth, ici en version 1.2. Plus fort que tout, Toshiba a travaillé sur la facilité d'emploi des connexions radio en développant une version évoluée de son logiciel ConfigFree. Se superposant à la prise en charge native des protocoles WiFi et Bluetooth offerte par Windows Mobile 2003 Deuxième Edition, sans jamais d'ailleurs empiéter dessus, l'utilitaire ConfigFree permet dans le cadre du Bluetooth de détecter les périphériques à portée, d'avoir une vue d'ensemble des services qu'ils offrent et d'établir une connexion avec eux. Dans le cadre d'une utilisation WiFi, le logiciel permet de détecter là encore les points d'accès à portée et d'établir avec eux une connexion. Au cas où un problème viendrait bloquer la connexion, l'assistant docteur connectivité volera à votre secours. A ceux qui pensent que cet utilitaire tient plus du gadget que de l'innovation je répondrai qu'ils sont dans l'erreur. En effet, le petit programme de Toshiba vous indique à quel niveau l'établissement de la connexion WiFi pose problème. Vous saurez ainsi tout de suite si la connexion n'est pas possible à cause d'un problème de DHCP, de clé WEP ou bien d'autorisation basée sur l'adresse MAC. Pratique et terriblement efficace pour s'affranchir en quelques tapotis de stylet du moindre problème.

000000B400109890-photo-toshiba-e830-screen-1.jpg
000000B400109893-photo-toshiba-e830-screen-4.jpg
000000B400109894-photo-toshiba-e830-screen-5.jpg

Toshiba PocketPC e830 WiFi ou Bluetooth ? les deux mon capitaine !

Dans la même optique, le logiciel, accessible par une petite icône présente sur la page d'accueil de Windows Mobile, vous permet d'activer ou non les connexions Bluetooth et WiFi qui peuvent fonctionner de concert. Dans ce cas précis, Toshiba vous alerte tout de même que les performances radio risquent d'être mauvaises du fait des interférences possibles entre les deux technologies qui utilisent pour mémoire la même plage de fréquences. Outre ConfigFree, Toshiba a placé sur le e830 un petit commutateur qui permet en l'actionnant de couper net toute activité radio. Il semblerait d'ailleurs que son utilisation soit impérative histoire de préserver la batterie. Nous avons en effet constaté de notre côté une consommation batterie trop importante lorsque le PocketPC est en veille comme ci celui-ci n'éteignait pas le Bluetooth ou le WiFi. Signalons d'ailleurs que si votre autonomie batterie tombe en dessous des 15%, le PocketPC refusera tout simplement d'activer le Bluetooth ou le WiFi... Sachez enfin que lors de l'activation du WiFi la diode présente sur le sommet de l'écran s'illumine en orange alors qu'elle devient bleue lorsque le Bluetooth est activé.

000000B400109891-photo-toshiba-e830-screen-2.jpg
000000B400109892-photo-toshiba-e830-screen-3.jpg
000000B400109895-photo-toshiba-e830-screen-6.jpg

Application ConfigFree : la solution aux problèmes de connexion !


L'expérience utilisateur

Comme à son habitude, Toshiba fournit une machine dont l'utilisation est plutôt agréable, et ce, dès la mise en route du produit. En sus de proposer la dernière version en date de Windows Mobile 2003, à savoir la seconde édition qui offre un support natif du VGA, le constructeur a en effet sélectionné un grand nombre d'applications et on retrouve outre les traditionnels Pocket Word et Pocket Excel, des applications propriétaires signées Toshiba. L'e830 est ainsi pourvu du Voice Recorder un logiciel qui permet d'utiliser le Pocket PC comme un banal dictaphone en enregistrant vos annotations vocales. En parallèle de Config Free sur lequel nous ne reviendrons pas, Toshiba livre IP Phone une application permettant de profiter de la téléphonie par IP en utilisant le service Gphone ou le mode P2P. Pour le Bluetooth, Toshiba met à votre disposition une application d'échange de fichiers par FTP ainsi qu'un outil de messagerie instantanée. D'autres utilitaires sont également présents comme l'horloge mondiale dont le but est d'afficher l'heure dans les plus grandes capitales du monde ainsi que l'outil de sauvegarde ici débugué par rapport à celui du e800. Débugué est toutefois un bien grand mot vu que nous ne sommes jamais parvenus à créer une sauvegarde sur la mémoire embarquée du dispositif...

000000B400109896-photo-toshiba-e830-screen-7.jpg
000000B400109897-photo-toshiba-e830-screen-8.jpg

Application « horloge mondiale » de Toshiba et informations système

En contrepartie des nouvelles applications, les utilitaires ClearVue présents sur l'e800 tirent leur révérence et Toshiba semble n'avoir pas nécessairement passé un temps trop important sur la mise au point d'une ROM stable. C'est ainsi que nous avons pu rencontrer deux bugs particulièrement gênants liés à l'affichage : tout d'abord sous Pocket Word le curseur a tendance à se superposer à la dernière lettre saisie engendrant ainsi une corruption de l'affichage. Autre phénomène irritant, l'apparition de bandes verticales sur l'affichage particulièrement sous Pocket Internet Explorer lors du chargement des pages Web en mode VGA. Enfin et ce n'est pas négligeable, nous avons, à deux reprises, été confrontés à un problème de mise en route du Pocket PC celui-ci refusant tout net de s'allumer. Il nous a alors fallu user du hard reset pour faire entendre raison à la bête. Ces petits problèmes sont tout de même regrettables pour une machine commercialisée à plus de 600€...

Outre la partie applicative, l'écran du e830 est toujours aussi magnifique avec une très bonne luminosité et un contact tout en douceur, au demeurant fort agréable, qui permet d'apprécier les séances de tapotis au stylet. Avec quelques 48cm² d'espace, l'écran n'a rien perdu de sa superbe même avec le passage d'une puce ATI au contrôleur intégré Intel : luminosité et contraste sont toujours de très bonne facture. Véloce le PDA répond au doigt et à l'œil et son stack Bluetooth semble particulièrement fiable, le WiFi n'ayant d'ailleurs jamais vraiment posé problème sur les modèles précédents. Seul regret l'autonomie ne semble pas vraiment avoir évolué dans le bon sens et ce malgré l'utilisation du Bluetooth 1.2 et d'une batterie Lithium-Ion de 1320mAh. Dans le cadre d'une utilisation intensive avec mise en route sporadique du Bluetooth il ne faudra pas compter sur une autonomie dépassant les quatre heures. Dommage d'autant que le bundle ne compense pas vraiment ces errements puisque Toshiba ne fournit ni housse, ni protection d'écran, l'e830 étant livré nu avec sa base, sa batterie, son stylet, son adaptateur secteur, son manuel d'utilisation et un simple disque de pilotes. Ce dernier comprend ActiveSync et le logiciel Outlook 2002 en version complète.Au même titre qu'une carte graphique ou qu'un processeur, un Pocket PC se doit d'être performant. C'est pourquoi nous consacrons cette page à l'évaluation des performances du dernier-né de Toshiba. Pour ce faire, nous avons recours au logiciel PocketPC Mark qui permet d'avoir une vue d'ensemble des performances d'un PDA. Nous comparerons ici les performances relevées sur le e830 à celles de son prédécesseur, mais aussi à d'autres modèles de PDA.

Performances processeur

00110329-photo-toshiba-e830-test-cpu.jpg

Au centre de votre PocketPC bat, comme dans tous PC, un CPU. Celui-ci revêt une importance capitale puisque sa vélocité déterminera ce que vous pourrez faire ou non avec votre PDA. Un CPU trop lent ne permettra pas vraiment de profiter du multi-tâches, alors qu'un CPU performant permettra d'écouter ses MP3 tout en répondant à ses emails par exemple. Ici pas de problème pour le e830 dont le tout dernier processeur d'Intel, un PXA272 prouve ses qualités face aux précédentes générations. Du coup le dernier né de Toshiba offre des performances processeur 30% supérieures à celles de son auguste prédécesseur, le e800.

Performances mémoire

00110330-photo-toshiba-e830-test-m-moire.jpg

Le sous-système mémoire d'un PocketPC est tout aussi important que celui d'un ordinateur standard vu qu'il détermine la vitesse d'échange et de traitement des données. Ici, le PocketPC e830 de Toshiba affiche de bonnes performances qui lui permettent de terminer premier avec un gain de performances d'envrion 15% sur la précédente génération.

Performances graphique

00110331-photo-toshiba-e830-test-vga.jpg

Terminons par l'évaluation des performances graphique 2D du e830. C'est ici la grosse déception du test, car si les performances processeur et mémoire du e830 sont au top, on ne peut pas en dire autant de sa partie graphique, largement distancée par des PocketPC plus anciens. Il nous faut toutefois rendre justice à Toshiba en précisant que les autres modèles de PocketPC utilisaient une résolution d'affichage QVGA, alors que le e830 bénéficie d'un affichage VGA beaucoup plus gourmand. Du coup, même le Toshiba Pocket PC e740, pourtant véritable lanterne rouge en ce domaine parvient à faire mieux que le e830. Le PocketPC e830, qui succède pourtant au e800, est ici trois fois plus lent ! Alors certes l'aspect graphique d'un PocketPC n'est pas aussi important que sur un PC de bureau, mais il est évident qu'un si faible niveau de performances aura des répercussions lors de l'utilisation de logiciels gourmands à ce niveau.

Conclusion

Au final que faut-il retenir du PocketPC e830 ? Tout d'abord, il paraît clair que ce nouveau modèle n'est qu'une simple évolution de l'excellent e800 du même constructeur. Toshiba profite de cette nouvelle référence pour quelque peu mettre au goût du jour son PDA phare en introduisant de nouveaux raffinements technologiques. Si physiquement aucun changement n'est à signaler, le cœur des améliorations est à chercher sous le capot. La première modification notable concerne le processeur, Toshiba ayant retenu un PXA272 à la place du PXA263. Malheureusement, ce choix intéressant sur le papier est finalement à double tranchant. Certes les performances globales de la machine sont à la hausse, mais hélas le circuit graphique intégré au PXA272 est un véritable désastre avec des performances beaucoup trop faibles... On regrette donc vivement la disparition de l'ATI Imageon qui équipait les précédentes générations de Pocket PC Toshiba et donnait en général de bons résultats.

Il faudra pour se consoler apprécier à sa juste valeur la double connectique WiFi et Bluetooth qui est, reconnaissons-le, un véritable bonheur. Plus besoin de faire un choix cornélien au moment de l'achat ni même d'acquérir un adaptateur optionnel, tout étant intégré dans le Pocket PC ! C'est à notre avis le principal point fort du e830 face au précédent modèle, même si la concurrence propose des appareils de cette nature depuis fort longtemps. Toshiba ne se limite pas à fournir un PDA proposant le meilleur des deux mondes, puisque le constructeur nippon a développé un petit utilitaire fort pratique, le ConfigFree qui permet d'éviter les maux de tête lorsque vous devez par exemple appairer des périphériques Bluetooth. Communicant, rapide, disposant d'un magnifique écran et de la dernière version en date de Windows Mobile 2003 Deuxième Edition, l'e830 est assurément un bon modèle qui est hélas handicapé par une autonomie un poil limitée et une ROM perfectible du fait des quelques bugs signalés.

Toshiba PocketPC e830

6

Les plus

  • Superbe écran
  • Offre logicielle de qualité
  • Connectivité Bluetooth & WiFi

Les moins

  • Prix élevé
  • Bugs divers de la ROM
  • Performances graphiques

0

Performances7

Ergonomie8

Fonctionnalités9


Cet article vous intéresse ? Retrouvez-le Toshiba PocketPC e830 dans le comparateur de prix de Clubic.com
00073195-photo-gif-petite-fl-che-orange.jpg
Comparer les prix de Toshiba PocketPC e830
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Arrêté par le FBI, il voulait faire sauter un centre de données d'Amazon
Télétravail : le TOP des bons plans pour s'équiper au meilleur prix
Alors, on regarde ? The Nevers S01E01
Belle promotion sur la barre de son Samsung HW-T420 à moins de 100€
La cybercriminalité, plus inquiétante pour l’économie mondiale que les crises financières ?
120€ de réduction sur la trottinette électrique Xiaomi Mi Electric Scooter 1S
Citroën C5 X hybride : le nouveau modèle de Citroën dévoilé en détails
Bon plan : nouvelle baisse de prix sur les écouteurs sans fil Apple AirPods 2
Uncharted : la sortie du film de nouveau repoussée (mais d’une semaine seulement)
Le chargeur à induction Samsung Pad est presque donné à ce prix (ODR)
Haut de page