NVIDIA nForce 4 SLI

Julien
23 novembre 2004 à 15h00
0

Le SLI kangourou

Pour mettre en place un système SLI il faut se conformer à un certain nombre d'exigences. La première d'entre elles, la plus ennuyeuse, vient du fait que vous devez disposer de deux Cartes Graphiques strictement identiques. Si les cartes graphiques de type GeForce 6600 GT, GeForce 6800 GT et GeForce 6800 Ultra peuvent toutes fonctionner en SLI, vous ne pourrez pas mixer les genres et utiliser un GeForce 6800 GT avec un GeForce 6600 GT par exemple. En outre, vos deux cartes graphiques doivent impérativement disposer de la même version du BIOS, faute de quoi le SLI ne fonctionnera tout simplement pas. Ainsi durant nos tests nous avons essayé de faire fonctionner une Asus GeForce 6600 GT TOP avec une Gigabyte 6600 GT en SLI, mais le système n'a hélas rien voulu savoir. Le deuxième impératif vient de la puissance de l'alimentation qui doit au minimum être un modèle 350 Watts pour les GeForce 6600 alors que NVIDIA recommande une alimentation 550 Watts pour ses GeForce 6800 Ultra. Notez à ce sujet que nous avons pu faire fonctionner deux GeForce 6800 Ultra en SLI avec une alimentation 400 Watts mais dans ce cas il faudra débrancher toutes les unités optiques et les Disques durs superflus.

0000011800108923-photo-nvidia-sli-connecteur-sodimm.jpg

Vue des deux ports PCI-Express d'une carte mère SLI et sa carte SO-DIMM de configuration

Théoriquement, le bus PCI-Express peut délivrer une puissance maximale d'environ 70 Watts seulement en SLI cette puissance se trouve répartie sur les deux ports PCI-Express ce qui peut être insuffisant pour certaines cartes. Du coup, on retrouve un connecteur Molex sur les Cartes mères SLI visant à fournir un surplus d'alimentation au bus PCI-Express. Une fois les problèmes d'alimentation réglés, il faut prendre soin de bien configurer la carte mère en mode SLI par le biais de la carte SO-DIMM. Carte SO-DIMM qui en fonction de son orientation détermine la configuration du bus PCI-Express pour que le système fonctionne avec une ou deux cartes graphiques. Ce dernier élément maîtrisé, vous pourrez insérer vos deux cartes graphiques en prenant soin de les relier avec le petit pont livré avec votre carte mère.

000000F000108924-photo-nvidia-sli-goldfinger.jpg

Le pont SLI reliant les deux GPU


Ce que le SLI fait et ce qu'il ne fait pas !

Contrairement à ce que certains pourraient penser, le but premier du SLI n'est pas de doubler les performances graphiques, mais bien de répartir au mieux la charge de travail entre les deux Processeurs graphiques pour que ceux-ci soient exploités au maximum de leurs capacités. Une croyance populaire, entretenue par une savante dose marketing, voudrait en effet que l'ajout d'une seconde carte graphique dans un système ait pour résultat un doublement pur et simple des performances. Ce n'est clairement pas le cas et comme nous le verrons un peu plus loin les gains sont très variables en fonction de la carte graphique, du jeu, mais aussi du processeur équipant votre machine SLI. Inutile en effet de se ruiner pour acheter deux GeForce 6800 Ultra si votre système ne dispose que d'un petit processeur central. En effet, on constate et c'est plutôt logique, que la progression en terme de performances des GPU est bien supérieure à celles des microprocesseurs. Du coup, ceux-ci ont du mal à suivre et peuvent limiter les gains que le SLI pourrait délivrer. Il importe donc d'avoir une configuration totalement homogène et un Athlon 64 FX semble s'imposer de lui-même pour ceux qui souhaitent disposer de deux GeForce 6800 GT ou Ultra en SLI.

Autre précision importante, une fois vos deux cartes graphiques NVIDIA configurées en SLI vous ne disposerez pour autant pas de quatre sorties VGA ou DVI. En effet, le SLI n'est pas une solution multi-écrans et seules les deux sorties de la carte principale demeurent exploitables. Dans le cas où vous souhaitiez tout de même utiliser les sorties de vos deux cartes, vous pouvez désactiver le SLI depuis les pilotes ForceWare, ce qui nécessitera un redémarrage. Le système se comportera alors comme n'importe quel système actuel muni d'une carte graphique AGP et d'une seconde carte graphique PCI. Un point enfin sur les pilotes qui nous ont semblé relativement stables. Nous avons seulement eu à déplorer un crash avec X2 tous les autres jeux et applications s'étant comportés correctement.

0000007800108928-photo-nvidia-sli-on.jpg
0000007800108929-photo-nvidia-sli-off.jpg

Activation et désactivation du SLI après redémarrage de Windows

Terminons par une note d'humour pour souligner que non content de consommer une quantité record d'énergie et de pulvériser les performances 3D, le SLI a un effet secondaire pouvant rapidement conduire à la surdité. En effet, deux GeForce 6800 Ultra fonctionnant en même temps et dans le même système, ça fait du bruit ! Espérons donc que les constructeurs fourniront avec leurs machines SLI des boules Quiès.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires
et respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Black Lightning : un trailer pour annoncer son retour (et ses adieux) en février sur The CW
Comparatif : quel hub USB-C choisir pour optimiser la connectique de votre PC ?
Harry Potter : HBO Max aurait commencé à travailler sur une potentielle adaptation en série
Les astronautes de l'ISS gardent un endroit de la station sale pour une expérience du CNES
Soldes : les meilleurs bons plans high-tech avant la 2ème démarque !
Test Yale Linus Smart Lock : cette serrure connectée simplifie t-elle vraiment la vie ?
Soldes Boulanger : cet écran gamer MSI est à prix cassé
L'opérateur RED by SFR relance son forfait 200 Go à 15€
L'édition collector Complete Set de Resident Evil 8 Village est affichée... à plus de 1 500 euros !
Haut de page