Antec, Enermax, Noiseblocker... : 7 alimentations ±400W

Nerces
Spécialiste Hardware et Gaming
09 juillet 2004 à 17h15
0
012C000000093721-photo-alimentations-moyenne-puissance.jpg
A mesure que les années passent, ce n'est un secret pour personne, nos machines préférées sont de plus en plus puissantes. Les Processeurs sont à des années lumières de ce que nous connaissions il y a encore une quinzaine d'années et leur cadence se compte maintenant en gigahertz alors que les Cartes Graphiques n'en finissent plus d'évoluer et que les autres composants ne sont pas loin derrière. Hélas cette montée en puissance ne se fait pas sans une hausse prodigieuse de la consommation électrique de nos machines.

Pendant très longtemps, la question du choix de l'alimentation ne se posait d'ailleurs pas vraiment. Elles étaient toutes capables de fournir 200W / 250W ce qui suffisait à l'immense majorité des utilisateurs mais depuis peu les besoins ont véritablement explosé dans ce domaine. Nous avons ainsi très rapidement vu apparaître des modèles d'abord à 300W puis à 350W / 380W et maintenant il n'est pas rare de trouver des produits affichant quelques 420W / 450W voire 500W / 550W. Loin de prétendre à une quelconque exhaustivité en la matière, nous avons donc décidé de nous re-pencher sur la question de l'alimentation en testant quelques uns des modèles de grands noms afin de vous aider à mieux choisir.


Un peu de puissance supplémentaire

Lors de notre précédent dossier consacré aux alimentations PC (consultable ici), nous avions commencé par un petit préambule destiné à remettre en quelque sorte les pendules à l'heure et à préciser certaines choses sur le fonctionnement de ce composant vital. Il ne me semble pas vraiment nécessaire d'apporter ici les mêmes informations aussi, avant de présenter plus en détails chacun des produits rassemblés pour ce comparatif, nous vous proposons simplement un petit tableau récapitulatif des principales caractéristiques de ces différentes alimentations. A noter que la mention "prix" n'est bien sûr là qu'à titre indicatif, cette valeur étant appelée à changer très régulièrement.

00093772-photo-alimentations-moyenne-puissance-caract-ristiques-g-n-rales.jpg

L'arrivée des Disques durs SATA, n'a pas encore troublé les fabricants d'alimentations : seuls Antec et Enermax se préoccupent vraiment de la chose !


Pour notre second comparatif d'alimentations, nous nous sommes donc limité à des produits dont la puissance annoncée est supérieure ou égale à 400W et parmi les nombreux modèles disponibles nous avons opté pour quelques uns des plus célèbres sachant bien sûr qu'un tel dossier est appelé à évoluer et à s'enrichir de nouveaux modèles dans un futur proche. Avant de passer à la phase de test proprement dite, nous vous présentons maintenant et comme nous en avons l'habitude les différents modèles en présence.


00D2000000093723-photo-alimentations-moyenne-puissance-antec-true-430p.jpg

Antec True 430P

S'il est incontestablement l'un des grands noms du boîtier, Antec n'est pas manchot non plus lorsqu'il s'agit de mettre au point des alimentations. Le constructeur équipe d'ailleurs nombre de ses boîtiers avec ses propres modèles d'alimentations, preuve de la confiance qu'il accorde à ses produits. Lors de notre précédent comparatif, la TruePower 380W s'était particulièrement bien comportée et il nous tardait donc de voir ce dont Antec était capable sur de plus hautes puissances. Extérieurement, il n'y a toutefois pas grand chose à dire tant cette True 430P ressemble à sa petite sœur. On retrouve donc fort logiquement le couple de ventilateurs Top Motor (un 80x80 mm et un 92x92 mm) et les deux prises Molex "fan only" spécialement conçues pour le branchement de ventilateurs. Pour notre test, nous disposions d'une True 430P un petit peu ancienne, sans prises Serial ATA mais Antec a depuis très légèrement modifié ce produit afin d'intégrer 2 connecteurs Serial ATA en sus des 7 prises Molex standards et des 2 branchements Floppy.

Antec réutilise ici le terme TruePower pour signifier que son alimentation exploite le même système un peu spécial que la précédente. Alors que les autres alimentations combinent généralement les lignes 3.3V et 5V, Antec préfère utiliser deux circuits indépendants afin d'offrir le courant le plus stable possible : pas question ici de "créer" le 3.3V à partir du 5V. Cette spécificité mise à part, la True 430P n'est pas un produit particulièrement innovant. Elle ressemble, nous l'avons dit, comme deux gouttes d'eau à la 380P et en dehors du surcroît de puissance, on devrait donc retrouver un comportement relativement proche. Signalons tout de même pour finir la petite touche "Antec" à l'arrière de l'alimentation : une prise Molex externe qui permettra, si le besoin se fait sentir, de brancher un peu n'importe quel périphérique / ventilateur à l'extérieur du boîtier... Ca peut toujours servir comme on dit !


00D2000000093724-photo-alimentations-moyenne-puissance-enermax-noisetaker-eg375ax-ve-g.jpg

Enermax Noisetaker EG375AX-VE(G)

Petite entorse à la règle que nous avions fixée pour ce comparatif : l'Enermax EG375AX-VE ne délivre comme son nom l'indique presque "qu'un" maximum de 370W et ne peut tout à fait se comparer aux autres produits testés. A défaut d'avoir pu disposer d'un modèle plus puissant (NDLR : pour le moment !), nous avons malgré tout choisi de faire figurer ce produit. Il faut dire qu'Enermax est sans aucun doute l'un des fabricants d'alimentations les plus célèbres au monde et, qu'avec ce modèle, il étrenne une toute nouvelle gamme qu'il nous tardait bien sûr de tester. Cette gamme baptisée "Noisetaker" est caractérisée par un certain nombre d'innovations parmi lesquelles on retiendra tout d'abord la séparation du circuit 12V en deux lignes de respectivement 13A et 14A. D'après Enermax, cette séparation devrait permettre de délivrer un courant plus stable au divers périphériques d'un côté et au couple processeur / carte mère de l'autre.

A côté de cela, Enermax introduit également la technique du "SmartFan" qui permet tout simplement de continuer à faire tourner les ventilateurs de l'alimentation quelques instants après l'arrêt de la machine. Cela permet d'évacuer la chaleur qui ne manque pas de rester après la coupure des autres systèmes de ventilation... Reste que l'on doute tout de même de l'utilité de la chose. Enermax est également l'un des rares constructeurs à intégrer dès maintenant deux connecteurs Serial-ATA à ses alimentations. Connecteurs qui complètent la prise Molex standard dévolue au branchement d'une carte graphique et signalée par la mention Extra. Enfin, Enermax nous a toujours habitué à une qualité de finition exemplaire et ce n'est pas cette EG375AX-VE qui déroge à la règle. On notera même la présence d'un petit potentiomètre à l'arrière de la bête pour changer la vitesse du ventilateur d'extraction.


00D2000000093725-photo-alimentations-moyenne-puissance-lc-power-lc6420.jpg

LC Power LC6420

Nouveau venu, au moins sur le territoire français, LC Power frappe très fort avec des alimentations proposées à des tarifs particulièrement agressifs. Les valeurs du tableau en page précédente ne sont peut-être qu'indicatives mais on ne peut qu'être impressionné par le prix de cette LC6420 : moins de 50 euros pour un modèle de 420W, c'est du jamais vu ! Alors évidemment on se dit que, pour compenser, LC Power a fait des économies dans tous les domaines. On se dit que la LC6420 ne sera jamais capable de rivaliser avec les autres produits de ce comparatif et on se fourre le doigt dans l'oeil de fort belle manière ! Au niveau du design tout d'abord, la LC6420 arbore une robe d'un noir brillant du plus bel effet. Ensuite on remarque qu'elle n'intègre qu'un seul ventilateur de 120 mm et une structure de grille un peu spéciale, particulièrement aérée : plutôt pas mal pour un produit censé ne pas sortir "du rang" !

A côté de cela, il faut également bien avouer que LC Power est un peu chiche niveau "accessoires" et c'est ainsi que malgré sa grande puissance (420W donc), la LC6420 ne propose par exemple que cinq prises Molex et deux prises Floppy. Les consommateurs de périphériques IDE risquent de se retrouver rapidement à court et les possesseurs de disques Serial-ATA devront pour leur part faire l'acquisition d'adaptateurs pour les brancher (un seul est livré dans la boîte). Ce n'est toutefois pas une catastrophe compte tenu des économies réalisées à l'achat de l'alimentation et on ressort passablement impressionné de cette première présentation... En espérant que les performances soient au niveau !
00D2000000093726-photo-alimentations-moyenne-puissance-noiseblocker-cwt-430-adp.jpg

Noiseblocker CWT-430 ADP

Complètement à l'opposé de SeaSonic (à venir), Noiseblocker est parvenu en simplement quelques mois à passer du stade de parfait inconnu à celui de véritable incontournable. La société allemande se présente comme l'un des grands spécialistes de la lutte contre les nuisances sonores et la mode du silence marche donc très fort pour elle. Cantonnée à ses débuts aux seuls ventilateurs, la société a depuis quelques temps élargie son champ d'action et est souvent considéré comme l'un des meilleurs fabricants d'alimentations du moment. Nous avions pour notre part été conquis par le modèle 380W testé lors de notre précédent article et, comme pour Antec, nous étions impatients de voir ce que Noiseblocker pouvait faire avec un produit délivrant 430W. En apparence, Noiseblocker imite là encore Antec puisqu'il n'y a pour ainsi dire aucune différence entre ses produits 380W et 430W.

Noiseblocker utilise d'ailleurs lui aussi la technologie "TruePower" sur ses modèles, technologie qui permet de séparer les tensions de fonctionnement afin d'obtenir un courant plus stable. La CWT-430 ADP dispose également de deux ventilateurs pour assurer son refroidissement : un Noiseblocker 80x80 à l'intérieur et le même Top Motor que sur l'Antec pour expulser l'air au dehors. Cette double ventilation est certifiée très silencieuse par Noiseblocker mais il semble que les modèles dotés de ventilateur 120 mm aient un meilleur potentiel. La robe grise de l'alimentation Noiseblocker est tout à fait classique mais la compagnie allemande se distingue par l'intégration de patins en caoutchouc autour des fixations des ventilateurs pour en absorber les vibrations. Enfin, si Noiseblocker ne se préoccupe pas beaucoup des accessoires (aucun connecteur Serial-ATA n'est disponible), il a placé un nombre satisfaisant de prises Molex (7) en complément des deux Floppy.


00D2000000093727-photo-alimentations-moyenne-puissance-northq-nq4000-king-kong.jpg

NorthQ NQ4000 'King Kong'

"King Kong", voilà un nom pour le moins original pour une alimentation ! NorthQ, le fabricant de ce "primate", n'est pas un acteur très connu sur le marché français et pour être parfaitement honnête, vous risquez bien d'avoir toutes les peines du monde à trouver ses modèles chez votre revendeur puisque NorthQ commence tout juste son implantation dans l'Hexagone. Nous avons malgré tout décidé d'inclure la NQ4000 à notre comparatif du fait de ses nombreuses qualités et donc de son potentiel évident. En réalité, la NQ4000 ressemble comme deux gouttes d'eau à la LC Power LC6420 : même ventilateur 120 mm, même grille très aérée en face arrière, même interrupteur de mise sous tension et même nombre de connecteurs Molex (5).

Le nombre de similitudes entre ces deux produits nous rappelle que les fabricants dépendent souvent d'autres constructeurs en amont pour certains éléments et on ne peut bien sûr s'empêcher de penser aux modèles Antec / Noiseblocker qui ont une base commune. Si, nous allons bientôt le voir, Thermaltake va encore plus loin, LC Power et NorthQ semblent déjà particulièrement proches. En fait, les deux produits se distinguent simplement sur leur "habillage". La "King Kong" est en effet beaucoup plus classique avec une robe grise et une grille de protection argentée.


00055962-photo-s-lection-clubic-80.jpg
00D2000000093728-photo-alimentations-moyenne-puissance-seasonic-supertornado-ss400-fb.jpg

SeaSonic SuperTornado SS400 FB

Il est étonnant de voir combien SeaSonic reste une compagnie "de l'ombre" malgré les articles souvent élogieux fait à propos de ses produits. La société existe pourtant depuis 1975 et dispose de produits très variés à son catalogue qui se destine il est vrai davantage aux industriels qu'aux petits particuliers tels que nous. Cette situation évolue doucement et les alimentations de plus en plus souvent saluées par la critique commencent à devenir de véritables références. Au premier coup d'œil et malgré une conception sérieuse, on ne peut cependant pas dire que notre SuperTornado SS400 FB paye vraiment de mine. Sa robe grise est on ne peut plus classique, son incroyable légèreté pourrait bien faire craindre le pire et ce ne sont pas les accessoires qui ont dû coûter cher à SeaSonic puisque son produit est bien seul dans sa boîte tout juste accompagné par un câble secteur et une gaine à monter soi-même !

Si ce premier contact n'est pas des plus positifs, il ne faut pas non plus exagérer et les autres constructeurs ne font généralement pas beaucoup mieux... Ce n'est en outre pas là-dessus que l'on juge une alimentation et la SS400 FB semble déjà beaucoup plus convaincante une fois que l'on s'attache aux "détails". C'est ainsi qu'elle arbore un unique ventilateur de 120 mm de marque Yate Loon à la manière des produits LC Power ou NorthQ. On retrouve également une structure en nids d'abeille sur la face arrière. Structure certes un peu moins aérée que celles des deux constructeurs précédents mais sans doute déjà bien suffisante. Même si aucune prise Serial-ATA n'est au rendez-vous, on est en outre bien content de découvrir quelques 8 prises Molex et 2 prises Floppy : de quoi exploiter les 400W de puissance !


00D2000000093729-photo-alimentations-moyenne-puissance-thermaltake-purepower-hpc-420-302-df.jpg

Thermaltake PurePower HPC-420-302 DF

Thermaltake fait assurément parti des fabricants les plus en vue pour tout ce qui touche au refroidissement du PC. Au même titre que Noiseblocker, la compagnie est parvenue à se faire un nom en proposant des produits novateurs et généralement très performants. Thermaltake s'est en outre souvent distingué par ses efforts indiscutables au niveau du design comme en témoignent les nombreux boîtiers de la marque. Bien sûr on est en droit de ne pas apprécier le résultat, mais le travail est bien là. Aussi c'est avec une certaine surprise que nous avons commencé le test de cette PurePower 420W. Il s'agit en effet ni plus ni moins que d'un modèle "standard" fabriqué "anonymement" pour de nombreux fabricants et on retrouve par exemple exactement le même produit chez Chieftec... Au point que même la référence est identique.

Maintenant ce n'est pas forcément un problème pourvu que le produit en question soit de qualité mais lorsque l'on voit les efforts déployés par Thermaltake pour se démarquer des autres dans le domaine des boîtiers par exemple, cela surprend. La PurePower HPC-420-302 DF (NDLR : vive les noms à rallonge !) est donc une alimentation ATX tout à fait standard capable de délivrer un maximum de 420W. Après un rapide examen du produit, on est étonné de voir que Thermaltake est le seul à encore faire exclusivement confiance à ces bons vieux ventilateurs 80 mm. La PurePower en possède deux de marque Superred et certifiés à 2500 tours / minute maximum. On remarque également que, contrairement à la majorité de ses concurrents, Thermaltake propose une alimentation très "fermée" : les découpes dans le métal sont bien peu nombreuses.
00051152-photo-configuration-compl-te.jpg
Lors de notre précédent test, nous avions fait confiance à un logiciel connu de tous et globalement bien apprécié : Motherboard Monitor. Plutôt que de nous compliquer la vie, nous avons donc simplement réutilisé ce gratuiciel très pratique qui nous permet d'avoir simultanément des informations relatives à la température du processeur et du boîtier mais aussi toutes les indications nécessaires pour mesurer la stabilité du courant délivré par nos cobayes.

Nous avons ensuite simplement plus ou moins reconduit le protocole que nous avions adopté précédemment. C'est à dire que pour chaque alimentation, nous avons pris cinq fois la mesure des trois tensions suivantes : + 3.3V, + 5V et + 12V. La première mesure a été faite juste après le démarrage de la machine éteinte depuis un petit moment. La seconde pendant une utilisation bureautique classique, au bout d'une heure environ. La troisième a pour sa part été effectuée une fois qu'un test 3D Mark 2001 SE ait été achevé, la quatrième au cours d'une partie de Trackmania et, enfin, la cinquième en laissant la machine au repos pendant 30 minutes. La configuration de cette machine a par contre bien changé et nous avons particulièrement soigné l'aspect "équipement" en branchant un nombre impressionnant de périphériques :
  • Carte mère DFI LanParty 875 Pro
  • Processeur Pentium 4C 3 GHz
  • 2x512 Mo de mémoire Corsair PC3200 C2
  • Carte graphique Sapphire Radeon 9800 Pro
  • 2x Disque dur Maxtor DiamondMax Plus9 - 200 Go
  • 4x Disque dur Maxtor MaXLine Plus II - 250 Go
  • 1x Graveur DVD Ricoh, 1x Lecteur DVD Asus
Notre système tournait sous Windows XP Professionnel Service Pack 1.


Tension : + 3.3V

La tension de + 3.3V est utilisée pour alimenter certains composants sensibles du PC. C'est en partie elle qui fournit en courant la carte mère mais elle alimente également, après transformation, le port AGP et la mémoire. Le tableau ci-dessous permet de voir les valeurs observées avec en bleu l'alimentation qui nous a semblé la meilleure. En l'occurence, nous avons en fait choisi deux modèles qui paraissent se détacher du lot : la SeaSonic et la Noiseblocker avec un petit avantage pour cette dernière qui s'avère pour ainsi dire parfaite. Ensuite, il n'y a pas grand chose qui sépare les autres alimentations et on notera simplement les tensions, certes stables, mais relativement élevées des produits Enermax et surtout Thermaltake.

00093703-photo-alimentations-moyenne-puissance-tension-3-3v.jpg

00093704-photo-alimentations-moyenne-puissance-tension-3-3v.jpg


Tension : + 5V

Une tension de + 5V est nécessaire pour la carte mère (associée au + 3.3V), l'essentiel des cartes d'extension PCI, le processeur et les périphériques IDE ou SCSI (disques durs, lecteurs de CD...). Une nouvelle fois, SeaSonic et Noiseblocker sortent vainqueurs de cet exercice même si, globalement, les alimentations sont toutes extrêmement stables sur ce test. On notera, qu'à nouveau, les Enermax et Thermaltake sont un peu au-dessus des valeurs souhaitables alors que de l'autre côté NorthQ et LC Power sont un peu en-dessous.

00093705-photo-alimentations-moyenne-puissance-tension-5v.jpg


00093706-photo-alimentations-moyenne-puissance-tension-5v.jpg


Tension : + 12V

Le + 12V enfin, sert à alimenter le processeur (selon les cas) et les périphériques IDE ou SCSI. C'est avec ce test que les écarts ont été les plus importants. Notre dernier point de comparaison des différentes tensions observées est cette fois à l'avantage de la seule Noiseblocker qui confirme son remarquable comportement. SeaSonic, NorthQ et LC Power se tiennent ensuite dans un mouchoir de poche alors qu'Antec semble un peu moins à la fête. Thermaltake et Enermax continuent de faire bande à part tout en présentant des variations relativement faibles au moins en ce qui concerne l'Enermax, la Thermaltake étant, de loin, la plus "instable".

00093707-photo-alimentations-moyenne-puissance-tension-12v.jpg

00093708-photo-alimentations-moyenne-puissance-tension-12v.jpg

Certes, une alimentation 400W - 420W n'est de prime abord pas destinée au silence. Une telle puissance est évidemment génératrice de chaleur et cette chaleur, il faut bien l'évacuer au moyen de ventilateurs. Les constructeurs ayant toutefois pratiquement tous insisté sur le potentiel de discrétion de leur produit, il nous a semblé indispensable d'achever nos tests avec quelques mesures de températures tout d'abord et une vérification des nuisances sonores ensuite.


Considérations thermiques

Les mesures de températures ont simplement été effectuées au niveau de la sonde processeur et de la sonde système (boîtier) de la carte mère de notre configuration de test. Le graphique ci-dessous nous permet de dégager un premier constat, évident : nos sept alimentations ont des résultats vraiment très proches. On remarque toutefois que les modèles équipés de ventilateur 120 mm semblent mieux évacuer la chaleur que les autres avec, en tête de liste, la SeaSonic SS400 FB. Cette impression est d'ailleurs confirmée par la dernière place de la Thermaltake, seule alimentation de notre comparatif équipée de ventilateurs 80x80 mm.

00093709-photo-alimentations-moyenne-puissance-temp-ratures-observ-es.jpg

00093710-photo-alimentations-moyenne-puissance-temp-ratures-observ-es.jpg


Silence !

En ce qui concerne la mesure des nuisances sonores, nous avons employé un "bête" sonomètre que nous avons tout d'abord placé à 5 cm de la grille arrière de l'alimentation, puis dans un deuxième temps à 50 cm. Le constat est ici sans appel, c'est une nouvelle fois et avec une belle avance le modèle de SeaSonic qui sort vainqueur. Les deux autres alimentations équipées de ventilateur 120 mm ne s'en sortent toutefois pas mal du tout et laissent sur place les modèles des constructeurs les plus réputés : Thermaltake, Enermax, Antec et Noiseblocker. Si les résultats sont moins probants à 50 cm, les mesures à 5 cm sont assez terribles pour ces trois derniers fabricants... Mais n'oubliez tout de même pas que notre configuration de test était particulièrement éprouvante pour ces alimentations, en outre l'Enermax était de fait handicapée par sa puissance de "seulement" 370W.

00093711-photo-alimentations-moyenne-puissance-nuisances-sonores.jpg

00093712-photo-alimentations-moyenne-puissance-nuisances-sonores.jpg

012C000000093730-photo-alimentations-moyenne-puissance.jpg

Les watts que je préfère...

La première bonne nouvelle de ce comparatif de sept alimentations "moyenne puissance" est qu'en réalité aucun de ces modèles n'est mauvais. Il y a quelques petites déceptions sur lesquelles nous reviendrons bien sûr mais, globalement, quel que soit votre choix, vous ne devriez pas rencontrer de véritable problème et ça, c'est déjà extrêmement positif. Ensuite, il est également intéressant de voir que certains efforts "technologiques" ont été effectué depuis quelques temps par les fabricants et en attendant nos premiers tests d'alimentations "fanless" (sans ventilateur), on peut déjà se féliciter de l'adoption massive du ventilateur 120 mm. Enfin, il est agréable de constater que les arguments avancés par les services presse des constructeurs se retrouvent dans la pratique et c'est ici le cas du silence si souvent promis : certains de nos cobayes sont particulièrement discrets. Si de manière générale, on ne peut qu'être satisfait du comportement de nos sept compétiteurs, il n'en demeure pas moins que certains grands noms du composant PC ont déçus. En premier lieu, on pense bien sûr à Thermaltake dont la "PurePower" arrive bonne dernière de notre comparatif. Globalement satisfaisante, elle n'en reste pas moins devancée par toutes les autres alimentations dans la majorité de nos tests.

Antec, Enermax et Noiseblocker s'en sortent mieux mais ne font malgré tout pas vraiment honneur à leur réputation bien que la CWT-430 de Noiseblocker soit incontestablement la meilleure en ce qui concerne le respect et le maintien des tensions de fonctionnement. En réalité, si ces trois grands noms de l'alimentation déçoivent c'est surtout que les trois produits restants sont impressionnants. LC Power et NorthQ offrent deux alimentations extrêmement proches tant dans le design que dans les performances et considérant le tarif pratiqué sur la LC6420, LC Power s'impose d'entrée de jeu comme un constructeur avec lequel il faut compter. On ne pourra hélas pas en dire autant de la "King Kong" de NorthQ car elle est pour ainsi dire introuvable en France et nous espérons bien sûr que cette situation ne durera pas. Enfin, honneur au grand vainqueur de ce comparatif : SeaSonic. Lors de notre précédent dossier le modèle SeaSonic nous avait déjà bien tenté, mais là on ne peut qu'applaudir le comportement tout simplement exceptionnel de la SS400 FB : aussi silencieuse qu'efficace, cette alimentation se paye en plus le luxe d'être la plus "froide".

En définitive, nous n'écartons aucun des sept modèles ici rassemblés. Ils sont tous très efficaces et ils ne devraient pas vous faire faux bond. Le modèle de LC Power, la LC6420, se distingue tout de même de la concurrence par un comportement tout à fait correct et un niveau de prix incroyablement bas : c'est notre second choix. Pour la première place, nous sommes restés sur un modèle certes beaucoup plus coûteux mais aussi incroyablement homogène. La SS400 FB de SeaSonic est très proche de la Noiseblocker en terme de performances mais se permet en plus d'être tout simplement la meilleure, et de loin, dès lors qu'il s'agit de mesurer bruit et température. C'est donc tout naturellement que nous lui accordons une sélection Clubic bien méritée.

Antec TruePower 430P

6

Les plus

  • Bonne stabilité du courant
  • Longueur / Nombre des câbles

Les moins

  • Prix un peu élevé

Note globale8

Fiabilité9

Fonctionnalités8

Bruit6


Enermax Noisetaker EG375AX-VE(G)

6

Les plus

  • Bonne stabilité du courant
  • Longueur / Nombre des câbles

Les moins

  • Rien à signaler

Note globale8

Fiabilité9

Fonctionnalités9

Bruit6


LC Power LC6420

8

Les plus

  • Bonne stabilité du courant
  • Bonne évacuation de la chaleur
  • Très bon marché !

Les moins

  • Pas de prises Serial-ATA (un adaptateur est livré)

Note globale9

Fiabilité7

Fonctionnalités7

Bruit8


Noiseblocker CWT-430 ADP

6

Les plus

  • Excellente stabilité du courant
  • Bonne évacuation de la chaleur

Les moins

  • Pas de prises Serial-ATA
  • Prix un peu élevé

Note globale9

Fiabilité10

Fonctionnalités8

Bruit6


NorthQ NQ4000 'King Kong'

6

Les plus

  • Bonne stabilité du courant
  • Bonne évacuation de la chaleur

Les moins

  • Pas de prises Serial-ATA

Note globale9

Fiabilité8

Fonctionnalités7

Bruit8


SeaSonic SuperTornado SS400 FB

8

Les plus

  • Très bonne stabilité du courant
  • Silence impressionnant
  • Bonne évacuation de la chaleur
  • Longueur / Nombre des câbles

Les moins

  • Pas de prises Serial-ATA
  • Prix un peu élevé

Note globale10

Fiabilité8

Fonctionnalités9

Bruit9


Thermaltake PurePower HPC-420-302 DF

6

Les plus

  • Bonne stabilité du courant
  • Longueur / Nombre des câbles

Les moins

  • Pas de prises Serial-ATA
  • Dissipation thermique moyenne

Note globale7

Fiabilité7

Fonctionnalités9

Bruit7

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

7 alimentations ±400W en test sur Clubic
Codename Panzers :  la seconde démo disponible
Le dégroupage total chez Free pour tous
MobSync pour Pocket PC/Smartphone SPV, mis à jour
L'ART autorise des tests techniques du Wimax
Nouvelle gamme d'imprimantes Canon : Pixma
Deux nouveaux PC portables signés Fujitsu
Le Ministère de l'Equipement adopte Mandrakelinux
Dispo limitée pour les cartes i915 en juillet
Graveur 16x produit en masse chez Liteon
Haut de page