Intel Pentium M 745 (Dothan)

Par Julien
le 10 mai 2004 à 12h05
0
0000007800060214-photo-logo-intel-centrino.jpg
Il y a un an, Intel lançait la technologie mobile Intel Centrino dont l'adoption par le marché a été remarquable. Il faut dire qu'Intel a mis dans la balance des millions de dollars pour promouvoir sa toute jeune marque dont le taux de reconnaissance est aujourd'hui supérieur à 20%. Résultat il s'est vendu au total plus d'ordinateurs portables en 2003 que d'ordinateurs de bureau. Au delà de l'efficacité redoutable de la machine marketing d'Intel, le Centrino s'est implanté grâce à ses prestations inespérées combinant puissance, autonomie et mobilité. Pour la première fois Intel opérait un changement de cap radical dans la conception de ses Processeurs en optimisant l'architecture au détriment de la fréquence brute. Architecture qui soit dit en passant a pour avantage d'avoir été conçue dès le départ pour les ordinateurs portables, une véritable première, du moins pour la firme de Santa Clara, lorsque l'on sait que depuis des décennies le fondeur se contentait de décliner ses processeurs de bureau en des versions vaguement adaptées au marché des systèmes portables.

Cette pratique, courante, d'adaptation des processeurs de bureau au monde de la mobilité a atteint ses limites avec le Pentium 4M. Lancé bien après la version de bureau, le Pentium 4M s'est heurté à de nombreux obstacles causés par sa consommation excessive, ses performances moyennes, et son dégagement thermique important qui conduisit les constructeurs à mettre en place des heat-pipes dans leurs systèmes. Intel se devait donc de réagir, et cette réaction pris la forme du Banias, plus communément appelé Pentium M. Techniquement ce processeur, clé de voute de la plate-forme Centrino, est une franche réussite puisqu'à fréquence égale il s'avère largement plus performant qu'un Pentium 4M. Plébiscité pour ses performances et sa très bonne gestion de l'autonomie (plus de quatre heures en général) le Pentium M a laissé sur place les alternatives concurrentes qui ne parviennent toujours pas à décoller. Fort d'un tel succès, Intel présente maintenant l'évolution logique du Pentium M avec l'introduction du coeur Dothan. Ce dernier s'est quelque peu fait désirer puisqu'il aurait du voir le jour un peu plus tôt cette année si la découverte d'un bug mineur n'avait pas retardé son lancement de plusieurs semaines, le temps pour Intel de le corriger. Quoiqu'il en soit, grâce à diverses améliorations cette nouvelle génération de Pentium M est annoncée comme offrant encore plus de performances tout en consommant moins d'énergie ! En prime le fondeur nous gratifie d'un nouveau module Wi-Fi capable pour la première fois, du moins dans le cadre de la technologie Centrino, de fonctionner avec les réseaux i802.11g.

0000010400086645-photo-lancement-intel-centrino-2.jpg

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités Processeurs Intel

Des détails sur les CPU Intel Coffe Lake T-Series ont fuité
Intel a mis son précieux i9-9990XE aux enchères
Microsoft met à jour son Surface Book 2 avec les derniers processeurs Intel quad-core
Intel : les derniers pilotes révèlent 13 variantes de GPU Gen11
Intel : de nouveaux processeurs de 9e génération en préparation
Intel Graphics dévoile un nouveau panneau de contrôle plus
La pénurie de processeurs Intel va s’intensifier
Intel : la liste complète des processeurs desktop de 9ème génération
Découverte d'une nouvelle vulnérabilité affectant les processeurs Intel :
Intel présente Lakefield, son nouveau SoC gravé en 10 nm
Les tests de référence des prochains GPUs intégrés d'Intel fuitent (et ils sont prometteurs)
Intel : le premier Pentium
Intel dévoile tacitement ses principales puces de neuvième génération pour Notebooks
Un étrange Intel Core i9-9900KFC (oui, oui) listé sous AIDA 64
Core i9-9990XE : le flagship d'Intel n'aura que 14 cœurs actifs VS 18 pour son prédécesseur
scroll top