Iomega REV 35Go

06 mai 2004 à 12h05
0

Une technologie REVolutionnaire

00086284-photo-logo-iomega-rev.jpg
La technologie REV est le fruit de plusieurs années de recherche et est déjà prévue pour évoluer tous les dix-huit mois en vue d'offrir des capacités de stockage toujours supérieures. Pour l'heure un disque REV offre une capacité impressionnante de 35 Go. Pour y parvenir, le système REV fait appel à la technologie RRD d'Iomega dont l'acronyme signifie Removable Rigid Disk et qui se base en partie sur la technologie des Disques durs 2.5 pouces. Iomega explique que sa technique combine le meilleur des deux mondes en offrant les performances et la fiabilité des disques durs ainsi que la portabilité et l'extensibilité des médias optiques.

0000008C00086278-photo-iomega-rev-en-main.jpg
Pour rendre son REV aussi fiable que possible, Iomega a habilement réparti les composants traditionnels constituant habituellement un disque dur entre la cartouche et le lecteur. Ce dernier intègre les éléments les plus sensibles à savoir la tête de lecture et la partie électronique du dispositif. De leur côté, les disques REV contiennent, outre le plateau magnétique, un système de rotation doté d'un moteur. Ils se présentent physiquement sous la forme d'un petit boîtier de plastique noir, au demeurant assez dense. Compacts et livrés dans un étui de protection translucide, les disques REV sont garantis cinq ans. Iomega annonce d'ailleurs que le design des cartouches a été spécialement étudié pour que celles-ci résistent à des chocs répétés d'une hauteur supérieure à un 1.20 mètre. Non seulement les disques REV sont solides, mais ils sont également conçus pour être, autant que faire ce peu, insensible ou presque à la poussière qui ne manque pas d'envahir habituellement nos systèmes. Pour cela Iomega a développé un système unique qui lorsque le disque est inséré crée, grâce à un obturateur, une salle blanche virtuelle afin de mettre au maximum à l'abri la mécanique des poussières éventuelles. Ce système unique de filtration de l'air sur lequel nous reviendrons plus en détails est associé à un nettoyage automatique des têtes de lecture afin d'assurer une fiabilité maximale. Iomega a même intégré un dispositif de correction d'erreurs de double niveau pour garantir la fiabilité des données écrites sur le REV.

A la lecture des spécifications précédemment évoquées, on comprend vite pourquoi Iomega destine le REV aux entreprises qui cherchent généralement des solutions de sauvegarde rapides et fiables. Iomega annonce que son système RDD a été spécialement conçu pour une durée de vie maximale de trente ans ! Pour étayer son argumentation, Iomega met en avant cinq causes de dégradation des médias magnétiques : la température, la corrosion du média et du moteur, l'infiltration de particule dans le système, le dégazage (nous reviendrons sur ce phénomène d'ici quelques lignes), et la rupture des adhésifs utilisés au sein du lecteur pour maintenir certaines pièces.

000000FA00086295-photo-disques-iomega-rev.jpg

Disques Iomega REV

Pour chacune des causes précédemment citées, Iomega apporte une solution ! Afin que ses disques résistent aux températures élevées, Iomega sélectionne les meilleurs plateaux avec la plus grande densité pour que le REV puisse supporter une température de 70° C pendant toute sa durée de vie sans dégradation notable des données. Les cartouches REV sont également étudiées pour résister aux champs magnétiques avec l'utilisation de médias moins sensibles. Les problèmes de corrosion sont en partie réglés par le système de filtration d'air que nous évoquions précédemment mais aussi par diverses barrières à l'intérieur du système qui créent un labyrinthe de scellés évitant toute contamination du média par des polluants externes. Iomega rajoute également à chacune de ses cartouches un filtre à charbon spécifique qui protège le disque des moisissures et autres dégradations pouvant survenir avec le temps. Pour finir sur le chapitre des infiltrations, le REV est pourvu d'un circuit qui expulse l'air brassé lors de la rotation du disque à l'extérieur du dispositif. Revenons sur les problèmes de dégazage : avec le temps certains éléments d'un disque dur peuvent fuir en se vaporisant ce qui entraîne le dépôt d'un film sur le disque magnétique. Ceci peut avoir pour effet de réduire l'espace disque disponible ou bien encore d'entraîner une réaction chimique rendant le disque tout bonnement inutilisable. Iomega indique ici que ce type de problèmes est réglé par une sélection soigneuse des composants constituant la cartouche mais aussi par sa construction qui, souvenez-vous, cloisonne le plus possible le disque des éléments extérieurs.


Caractéristiques techniques

Maintenant que nous avons vu les grands principes de fonctionnement du REV il nous faut détailler quelque peu ses caractéristiques techniques. Chaque cartouche peut stocker 35 Go de données, mais cet espace peut grimper à 90 Go par compression logicielle. Le temps d'accès moyen d'un disque est de 13 ms et Iomega annonce un taux de transfert compris entre 20 et 25 Mo par seconde ! Afin d'assurer l'intégrité des données, le REV intègre un circuit ECC qui surveille en permanence la validité des données écrites sur le disque. Question longévité, Iomega annonce que son lecteur REV dispose d'un temps moyen de bon fonctionnement estimé à 400 000 heures.

Pour ceux qui gardent un souvenir bruyant du JAZ, le REV devrait être pur bonheur puisque son fonctionnement est parfaitement silencieux, les seuls bruits émis se faisant entendre à l'insertion ou au retrait du disque.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Actualités récentes

Envie de frissons pour Halloween ? Notre sélection de jeux à ne pas manquer durant les soldes Steam
Sundar Pichai laisse entendre que Google va développer plus d'appareils sous sa marque
Bon plan Apple : l'iPhone 12 moins cher de presque 100€ chez Rakuten
Test Realme Buds Q : pour 30 euros, est-ce possible d'avoir des écouteurs de qualité ?
Forfait sans engagement : l'opérateur RED by SFR casse le prix de ses forfaits mobiles
Microsoft expérimente un « bracelet » de retour haptique destiné à la VR
Le smartphone Oppo Find X2 Neo 256Go passe à moins de 500€ (+ écouteurs sans fil offerts)
Resident Evil 3 Remake pourrait venir infecter la Nintendo Switch
Les écouteurs Apple AirPods Pro au même prix que durant le Prime Day !
-50% sur l'enceinte connectée Panasonic GA10 chez Cdiscount !
scroll top