AMD Athlon 64 FX-53

0
00054774-photo-logo-amd.jpg
Après une accalmie de quelques semaines, la course au CPU repart aujourd'hui de plus belle et c'est au tour d'AMD, qui profite de l'ouverture du CeBIT, pour nous présenter son nouveau fleuron haut de gamme. Lancé en septembre dernier l'Athlon 64 FX-51 nous revient en effet dans une version encore plus rapide cadencée pour l'occasion à 2.4 GHz et rebaptisée en Athlon 64 FX-53.

Véritable vitrine technologique pour AMD, l'Athlon 64 FX-53 se positionne comme un processeur dédié aux joueurs et autres prosumers désirant le meilleur de la technologie, qu'importe le coût. Le lancement de ce nouvel Athlon 64 FX intervient, hasard du calendrier ou pas, quelques jours après l'apparition de son concurrent direct, le Pentium 4 Extreme Edition 3.4 GHz d'Intel, que nous testions récemment dans nos colonnes.

00059937-photo-processeur-amd-athlon-64-fx-51.jpg

Caractéristiques techniques

Tout comme son prédécesseur, l'Athlon 64 FX53 utilise le socket 940, la transition vers le socket 939 ayant été quelque peu retardée. Il dispose donc toujours d'un contrôleur mémoire interne supportant la DDR400 sur deux canaux mais exigeant en contrepartie de la mémoire EEC. On rappellera au passage que la prochaine évolution de la plate-forme AMD 64, incarnée par le Socket 939, devrait permettre d'utiliser n'importe quel type de mémoire DDR tout en exploitant un lien HyperTransport plus rapide. Ces quelques lignes vous auront déjà permis de comprendre le manque de pérennité de l'Athlon 64 FX-53 qui est à terme condamné sur le plan de l'évolutivité. Qu'importe, le processeur n'est pas vraiment là pour durer, mais pour montrer ce qu'AMD sait faire à un instant précis.

000000DC00080173-photo-amd-athlon-64-fx-53-windows-xp.jpg
000000DC00080174-photo-amd-athlon-64-fx-53-cpu-z.jpg

AMD Athlon 64 FX-53 vu respectivement par Windows XP et CPU-Z

L'Athlon 64 FX-53 est donc cadencé à 2.4 GHz, contre 2.2 GHz pour son prédécesseur, soit une montée en fréquence non négligeable de 10%. Il embarque la quantité impressionnante de 1 Mo de mémoire cache L2 au fonctionnement exclusif et exploite un lien HyperTransport cadencé à 800 MHz. Gravé en 0.13µ SOI (Silicon On Insulator) et sortant des usines de Dresde l'Athlon 64 FX-53 comporte quelques 106 millions de transistors.

000000DC00080171-photo-amd-athlon-64-fx-53-vue-1.jpg
000000DC00080172-photo-amd-athlon-64-fx-53-vue-2.jpg

AMD Athlon 64 FX-53 : Vue de dessus et de dessous


Corsair TwinX 512RE-3200LLPT

A processeur haut de gamme, mémoire haut de gamme... L'Athlon 64 FX exige en effet de la mémoire ECC pour fonctionner et l'arrivée de l'Athlon 64 FX-53 ne change rien à cette situation pour le moins épineuse. Il faut en effet avouer que les avantages de la mémoire ECC sont infimes face à son inconvénient principal qui réside au niveau d'un coût généralement exorbitant. Afin d'obtenir les meilleures performances de notre Athlon 64 FX-53, nous avons sélectionné des barrettes mémoires Corsair TwinX 512RE-3200LLPT qui non contentes d'être ECC sont également Registered et certifiées PC3200 ce qui permet de tirer le plein potentiel du contrôleur mémoire double canal DDR400 du processeur.

000000C800080178-photo-corsair-twinx-512re-3200llpt-par-cpu-z.jpg

Les barrettes Corsair vue par CPU-Z

Comme toujours chez Corsair, ces barrettes TwinX sont revêtues d'un radiateur argenté présent sur les deux faces et clipsé par une attache métallique. D'une capacité de 512Mo par barrette, les TwinX 512RE-3200LLPT font appel, dans leur révision 1.1, à des puces mémoire de marque Winbond. S'adressant principalement à des amateurs de performances ultimes, les barrettes pour Athlon 64 de Corsair disposent d'un timing très agressif d'où le suffixe LL (Low Latency) dans leur appellation. Corsair certifie en effet ses barrettes pour le timing suivant C2 3/2/6. Voilà qui devrait propulser notre Athlon 64 FX-53 au sommet...

0000012C00080179-photo-barrettes-corsair-twinx-512re-3200llpt.jpg

Corsair TwinX 512RE-3200LLPT

00051152-photo-configuration-compl-te.jpg
Pour tester les performances de l'Athlon 64 FX-53 nous avons utilisé la configuration de référence fournie par AMD et dont les caractéristiques figurent ci-dessous :
  • Carte mère Asus SK8N (BIOS 1004)
  • 2x512Mb Corsair TwinX 512RE-3200LLPT
  • Sapphire Radeon 9800 XT
  • Disque dur Seagate 80Go UDMA 100 7200 RPM
Notre système tournait sous Windows XP Professionnel Service Pack 1 et utilisait les pilotes NVIDIA nForce 4.04 et les CATALYST 4.1. Afin de mesurer le gain de performance apporté par l'Athlon 64 FX-53 nous l'avons bien entendu comparer à son prédécesseur l'Athlon 64 FX-51. Nous l'avons également opposé aux Pentium 4 Extreme Edition 3.2 et 3.4GHz dont la configuration de la plate-forme de test figure ci-dessous :
  • Asus P4C800 Deluxe (rev2.00A) - BIOS 1014
  • 2x256Mo Corsair TwinX 3200 CAS 2
  • Disque dur Seagate 120Go UDMA 100 7200 RPM
  • Sapphire Radeon 9800 XT
Tout comme la première machine, le système Intel exploitait Windows XP Professionnel Service Pack 1 ainsi que les derniers pilotes disponibles à la date du test.


CPUMark 99

00080206-photo-afx53-cpumark.jpg

Pour commencer notre série de tests, nous avons jeté notre dévolu sur CPUMark 99. L'Athlon 64 FX-53 caracolle en tête avec un score dépassant la barre des 300, une première ! L'écart relevé entre l'Athlon 64 FX-53 et son petit frère l'Athlon 64 FX-51 est d'environ 9%. On note que l'Athlon 64 FX-51 obtient un score identique à l'Athlon 64 3400+ ce qui est finalement logique et mérite une explication. Les deux Processeurs sont cadencés à 2.2 GHz et disposent de la même quantité de mémoire cache de second niveau, la seule différence se situant au niveau de leur contrôleur mémoire. CPUMark 99 n'accordant que très peu d'importance à ce paramètre les deux processeurs terminent à égalité. Le Pentium 4 Extreme Edition 3.4 GHz se fait ici chahuter tout comme ses congénaires, toutefois l'Athlon XP 3200+ décroche la dernière place du podium.


3DMark 2001 SE

00080204-photo-afx53-3dmark-2001se.jpg

Enchaînons avec 3DMark 2001 SE. Ici l'Athlon 64 FX-53 termine premier mais son avance sur l'Athlon 64 FX-51 est plus réduite avec un écart de seulement 3%. Alors que les processeurs Pentium 4 Extreme Edition font mieux que l'Athlon 64 3400+ ils ne parviennent pas à inquiéter les Athlon 64 FX qui défilent en tête. Les amateurs de chiffre retiendront que l'Athlon 64 FX-53 est ici 5% plus rapide que son concurrent direct, le Pentium 4 Extreme Edition 3.4 GHz. Tout comme dans le précédent test, l'Athlon XP 3200+ termine dernier.


Return To Castle Wolfenstein - Enemy Territory

00080209-photo-afx53-rtcw.jpg

Poursuivons sur notre lancée avec le très populaire Return To Castle Wolfenstein. Ici l'Athlon 64 FX-53 s'octroie de justesse la première place avec seulement 2 FPS de plus que le Pentium 4 Extreme Edition 3.4 GHz. Face à l'Athlon 64 FX-51, le dernier né d'AMD est ici 6,5% plus rapide. Nous ne nous attarderons pas sur le cas de l'Athlon XP 3200+, pour constater que le Pentium 4C 3.2 GHz semble délivrer le meilleur compromis entre les performances et le prix. Le passage d'un Pentium 4C 3.2 GHz commercialisé en moyenne 280€ à un Athlon 64 FX-53 dont le prix (nu) sera vraisemblablement supérieur à 900€ n'offre qu'un gain de 12% pour un prix trois fois supérieur. Tout ça pour dire que comme le Pentium 4 Extreme Edition, le rapport performances/prix de l'Athlon 64 FX-53 n'est pas satisfaisant.


Unreal Tournament 2003

00080213-photo-afx53-ut2003.jpg

L'Athlon 64 FX-53 sort grand vainqueur de ce test en offrant un gain de performances de 8% par rapport à son prédécesseur. Les processeurs Pentium 4 sont mis à mal par un Unreal Tournament 2003 très gourmand. Ainsi le trio de tête est constitué de trois processeurs AMD de l'Athlon 64 3400+ à l'Athlon 64 FX-53. Le premier Pentium 4 termine quatrième et il s'agit de la version Extreme Edition cadencé à 3.4 GHz. D'après ce test, l'Athlon 64 FX-53 est 26% plus rapide que son concurrent bleu.


Cinebench 2003

00080205-photo-afx53-cinebench.jpg

Nous avons été parmi les premiers à adopter Cinebench 2003, un logiciel qui mesure les performances d'un système pour le rendu d'une scène 3D. Le moteur du programme tire parti de la technologie HyperThreading des processeurs Intel, aussi ceux-ci sont-ils largement devant les processeurs AMD qui ne peuvent exécuter qu'un thread à la fois. Malgré sa puissance l'Athlon 64 FX-53, s'il reste 9% plus performant que l'Athlon 64 FX-51, ne parvient pas à surpasser le Pentium 4C 3.2 GHz.


Windows Media Encoder 9.0

00080215-photo-afx53-wme9.jpg

Windows Media Encoder 9 semble plaider en faveur des processeurs Intel, les machines Pentium 4 étant les plus rapides. Si l'Athlon 64 FX-53 est plus rapide que l'Athlon 64 FX-51 et offre un gain de 48 secondes lors de la compression il reste 62 secondes plus lent que le Pentium 4 Extreme Edition 3.4 GHz. Les Pentium 4 semblent donc particulièrement à leur aise lorsqu'il est question de compression vidéo.


Encodage MP3

00080207-photo-afx53-lame.jpg

Pour mesurer les performances d'encodage des divers systèmes nous utilisons un album entier constitué de quatorze fichiers WAVE. Les résultats sont ici plus serrés que ceux relevés avec le Windows Media Encoder 9. Quoiqu'il en soit le Pentium 4 Extreme Edition 3.4 GHz ravit la première place à l'Athlon 64 FX-53 qui est 13 secondes plus lent. On remarque que l'Athlon 64 FX-53 fait jeu égal avec le Pentium 4C 3.2 GHz.

SiSoft Sandra 2004 - Test processeur

00080210-photo-afx53-sisoft-cpu.jpg

D'après SiSoft Sandra 2004, le Pentium 4 Extreme Edition 3.4 GHz reste le processeur qui délivre les meilleures performances. Il est en tête suivi des Pentium 4C 3.2 GHz et Pentium 4 Extreme Edition 3.2 GHz fort peu aisément départageables. Les scores de l'Athlon 64 FX-53 sont en demi-teinte avec un MFLOPS largement inférieur à ceux des Pentium 4 d'Intel, alors que le score MIPS est supérieur aux Pentium 4C 3.2GHz et Pentium 4 Extreme Edition 3.2 GHz, le Pentium 4 Extreme Edition 3.4 GHz restant un cran au dessus.


SiSoft Sandra 2004 - Test mémoire

00080211-photo-afx53-sisoft-m-moire.jpg

Autre composante incontournable de SiSoft Sandra 2004, le test mémoire. Ici les Athlon FX caracollent en tête. Il faut bien avouer que l'époque où les systèmes AMD délivraient de faibles performances mémoire semble aujourd'hui révolue. La bande passante mémoire de l'Athlon 64 FX-53 est ici 15% supérieure à celle du Pentium 4 Extreme Edition 3.4 GHz.


PCMark 2004

00080208-photo-afx53-pcmark-2004.jpg

PCMark 2004 est un bench synthétique tout comme SiSoft Sandra 2004. Les résultats sont ici décomposés en deux parties : les performances mémoire et les performances processeur. Contrairement à SiSoft Sandra, PCMark 2004 tend à placer le Pentium 4 Extreme Edition 3.4 GHz en tête avec un score mémoire 2.5% supérieur à celui de l'Athlon 64 FX-53. Ce dernier affiche un score légèrement supérieur à son prédécesseur l'Athlon 64 FX-51 et égal au Pentium 4 Extreme Edition 3.2 GHz. Du côté des performances processeur, l'Athlon 64 FX-53 ne figure hélas pas sur le graphique à cause d'un bug du logiciel qui l'empêche de délivrer un score final à l'issu du test.


WinRAR 3.30

00080214-photo-afx53-winrar.jpg

Le test WinRAR consiste à mesurer le temps mis par un système pour compresser près de 250 Mo de données. Les résultats sont ici exprimées en secondes. Sans grande surprise, l'Athlon XP 3200+ est le plus lent puisqu'il lui faut pratiquement deux minutes alors que le Pentium 4 Extreme Edition 3.4 GHz effectue l'opération en une minute et cinq secondes. L'Athlon 64 FX-53 se sort relativement bien de l'épreuve en une minute et 8 secondes, ce qui constitue un gain de trois secondes face à l'Athlon 64 FX-51.


SYSMark 2004

00080212-photo-afx53-sysmark-2004.jpg

SYSMark 2004 place le dernier poulain d'AMD non pas premier mais second, devant le Pentium 4 Extreme Edition 3.2 GHz. La première place revient au Pentium 4 Extreme Edition 3.4 GHz qui se révèle 5% plus puissant que l'Atlon 64 FX-53. On note au passage les scores similaires des Pentium 4C 3.2 GHz et Pentium 4 Extreme Edition 3.2 GHz. L'Athlon XP 3200+ fait ici pâle figure avec un score largement à la traîne face aux dernières bêtes de course que nous proposent les deux fondeurs.

Conclusion

Avec l'Athlon 64 FX-53, AMD poursuit sa stratégie de développement qui consiste à proposer un processeur adapté à chaque segment du marché. Un peu plus de six mois après son lancement, l'offre 64 bits d'AMD continue à s'étoffer pour devenir enfin consistante. En terme de performances l'Athlon 64 FX-53 remplit parfaitement son contrat et ce n'est donc pas sur ce terrain qu'on pourra le critiquer. Ses points faibles demeurent en vérité identiques à ce que l'on reprochait déjà à son prédécesseur l'Athlon 64 FX-51.

Sans parler du prix astronomique du processeur qui devrait flirter allégrement avec les 1000 euros, le principal point noir de l'Athlon 64 FX-53 réside dans l'obligation d'utiliser de la mémoire EEC ce qui a pour effet d'alourdir un peu plus l'addition sans réelle contrepartie pour un usage quotidien. En outre et c'est plus ennuyeux, l'architecture Socket 940 est aujourd'hui condamnée, le Socket 939 n'étant plus très loin. La pérennité de l'investissement est donc franchement peu évidente, d'autant qu'il ne faut pas oublier qu'actuellement l'offre de Cartes mères Athlon 64 FX se résume à peau de chagrin. Pire encore, il semblerait qu'aucune carte mère à base de nForce 3 250 ne soit prévue pour les Athlon 64 FX en Socket 940...

En définitive et malgré des performances renversantes, l'Athlon 64 FX-53 n'est qu'une vitrine technologique pour AMD qui s'en sert de contrepoids face au Pentium 4 Extreme Edition. Reste que malgré des performances exceptionnelles, en sus d'un support 64 bits unique sur le marché, nous ne saurions recommandé l'achat d'un tel processeur tant le ratio performance/prix est exécrable, sans même parler de l'évolutivité qui est pour ainsi dire inexistante.

Terminons par quelques mots sur les barrettes Corsair. Le constructeur américain prouve une fois de plus avec ses TwinX CMX512RE-3200LLPT sa maîtrise technologique en proposant des barrettes de rêve combinant correction d'erreurs et fréquence de fonctionnement élevée à des timings agressifs. Moins "glop" le prix de ces barrettes a de quoi donner le vertige, mais c'est là le ticket d'entrée pour atteindre des sommets de performance.


AMD Athlon 64 FX-53

6

Les plus

  • Support des instructions 64 bits
  • Contrôleur mémoire double canal
  • Performances extrêmes

Les moins

  • Mémoire ECC obligatoire
  • Socket 940 condamné
  • Le prix !

0

Performances9

Innovation7

Rapport qualité/prix4

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

L'Athlon 64 FX-53 en test sur Clubic
CeBIT 2004 : 2 nouveaux mini PC chez Shuttle
CeBIT 2004 : Vent de nouveautés chez Logitech
CeBIT 2004 : Les nouvelles cartes mères d’ECS
CeBIT 2004 : XFX - Cap NVIDIA toute !
L'Athlon 64 FX-53 en test sur Clubic
CeBIT 2004 : Des nouveautés en pagaille chez FIC
CeBIT 2004 : Hauppauge intègre le DivX
Microsoft - UE : échec des négociations
Microsoft prêt à de nouvelles concessions
Haut de page