Heroes Over Europe : le dogfight s'offre une preview

le 28 août 2008 à 17h35
0
00F0000001556934-photo-heroes-over-europe.jpg
Après une longue période de vaches maigres, les simulateurs de combats aériens reprennent du poil de la bête, et ce, même si le terme « simulateur » est parfois peu galvaudé. C'est notamment le cas pour Heroes Over Europe qui fait bien sûr suite au très sympathique Heroes Of The Pacific. Comme son nom l'indique, le nouveau titre de Transmission Games se situera en Europe afin de nous faire revivre quelques-uns des plus grands affrontements aériens de la Seconde Guerre Mondiale. Pas prévu avant l'année prochaine sur PC, Playstation 3 et Xbox 360, le jeu édité par Atari s'est toutefois offert une première sortie durant la Games Convention. Nous ne pouvions manquer l'événement.

We are poor little lambs...



Sorti en 2005, Heroes Of The Pacific avait rencontré un certain succès alors que les jeux du même genre commençaient à singulièrement dater. Pour Heroes Over Europe, la situation ne sera pas tout à fait la même. Les éditeurs concurrents se sont depuis réveillés et les approches devraient d'ailleurs être assez variées avec des combats « modernes » sur le HAWX d'Ubisoft ou du « plus simulation » avec le IL-2 Birds Of Prey de 1C Company. Reste que l'expérience de Transmission Games (autrefois connu sous le nom d'IRGurus) devrait pouvoir faire la différence... C'est en tout cas ce que les développeurs ont tenté de nous expliquer au travers d'une présentation allemande comme toujours un peu rapide à notre goût.

00F0000001556942-photo-heroes-over-europe.jpg
Ces quelques trente minutes d'entretien avec les responsables d'IRGurus nous auront tout de même permis de cerner un peu mieux les caractéristiques les plus importantes de ce jeu de combats aériens, à commencer par la fidèle représentation des théâtres d'opération. Si le nombre total de missions disponibles ne semble pas encore arrêté, il est déjà question de proposer des missions au-dessus de l'Allemagne, de l'Angleterre ou de la France. L'Hexagone sert notamment de cadre à une mission de bombardement que nous ont présenté les développeurs, mais ces derniers ont également cité l'exemple d'une opération demandée par Churchill lui-même afin de torpiller le moral des Allemands.

En plein défilé militaire, un bombardier de la Royal Air Force devra se frayer un chemin en solitaire au travers des lignes ennemies afin de montrer au IIIe Reich que même Berlin n'est pas à l'abri des frappes alliées. De fil en aiguille, ces différentes missions nous conduiront à voir plus de 40 appareils différents et à en contrôler presqu'autant. Si l'on en croit les développeurs, l'accent a été mis sur le réalisme des modèles de vol, mais nos hôtes ont toutefois parus un peu embêtés lorsque nous avons parlé d'IL-2 Birds Of Prey... Avant de préciser que Heroes Over Europe reste un titre à vocation arcade avec simplement des « éléments de réalisme » afin que l'immersion soit plus grande.

00F0000001556932-photo-heroes-over-europe.jpg
Cette orientation arcade est clairement visible dès les premières secondes de combat, mais à vrai dire cela ne pose guère de problème dès lors que l'on est au courant. Il en faut effectivement pour tous les goûts et dans le feu de l'action il faut reconnaître que la sauce Heroes Over Europe semble bien prendre. Les affrontements sont nerveux, les appareils bougent bien et l'intelligence artificielle semblait tout à fait correcte. Bien sûr, il faudra juger avec une version plus avancée entre les mains, mais Transmission Games paraît sur la bonne voie et l'ensemble est visuellement très sympathique avec de jolis effets et une grande finesse au niveau des avions.

L'une des grandes nouveautés de ce Heroes Over Europe est le système Ace Kill. Il s'agit d'une sorte de jauge qui se recharge lorsque l'on se trouve à portée d'un ennemi. Lorsque la charge est effectuée, il suffit alors d'appuyer sur une gâchette pour activer une sorte de bullet time très spectaculaire. Il est alors possible de toucher certains points sensibles de l'appareil ennemi comme son réservoir d'essence et d'assister à une impressionnante explosion. On peut également se focaliser sur le pilote ou les ailes pour des conclusions du combat radicalement différentes, mais toujours à même de nous « scotcher la rétine » !

00F0000001556940-photo-heroes-over-europe.jpg
Dans le même ordre idée, citons ce que les développeurs ont baptisé la « caméra d'évasion ». Si notre traduction n'est pas forcément la plus élégante qui soit, elle a au moins le mérite de décrire assez précisément la chose. Il s'agit en effet d'une représentation « au ralenti » a activer lorsque l'on se fait canarder : il est alors possible d'éviter un peu plus facilement son adversaire et ses projectiles meurtriers... Durant la présentation, les journalistes ont alors immédiatement posé la question du multijoueur et les développeurs ont bien sûr confirmé que cette caméra d'évasion et le système « Ace Kill pourront être utilisés conjointement durant les parties multijoueur.

Ces dernières restent encore à peaufiner si l'on en croit nos hôtes, mais il est prévu de proposer des combats opposants pas moins de 16 joueurs sur PC, Playstation 3 ou Xbox 360, pas de cross platforme cependant. Côté multi encore, les développeurs nous ont parlé d'un mode Conquest proche du fameux « VIP » de Counter-Strike. Le VIP est remplacé par un bombardier dont le but est de lâcher sa cargaison sur la base ennemie. Des chasseurs seront là pour le protéger, mais piloter le bombardier devrait avoir un intérêt de part la présence de tourelles tout autour de l'engin : il est d'ailleurs question d'un placement automatique du joueur sur la « bonne » tourelle.

Voilà à peu près tout ce que nous pouvons dire pour le moment sur ce Heroes Over Europe. Il est évidemment encore beaucoup trop tôt pour arrêter un avis, mais les choses semblent bien parties pour Transmission Games qui nous a habitué à des titres correctement finis. Les développeurs ont d'ailleurs terminé leur présentation en nous titillant un peu et en indiquant que du contenu téléchargeable serait disponible peu après la sortie. Relativisons tout de même, si des avions supplémentaires pourraient être un plus sympa, nous espérons évidemment que la note ne soit pas trop salée : il devient pénible de devoir ainsi sans cesse mettre la main au porte-monnaie.

00F0000001556930-photo-heroes-over-europe.jpg
00F0000001556936-photo-heroes-over-europe.jpg
00F0000001556938-photo-heroes-over-europe.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Mots-clés :
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

Suite aux protestations meurtrières, l’Indonésie ralentit Facebook, Whatsapp et Instagram
Ouya : la console stoppée pour de bon le 25 juin
Free va supprimer une partie de son offre mobile
Alpha Two : des infos dévoilées sur le taxi volant autonome d'Airbus
Jeff Bezos refuse de répondre à la lettre publique pour le climat de ses employés
L'éditeur de Firewatch lance Playdate, sa console de jeux indé de poche
La dégringolade continue : Panasonic aussi lâche Huawei
Atari : voici le joystick et la manette de la console néo-rétro Atari VCS
HP Omen lance sa gamme de périphériques gaming
Epic Games bloque les comptes d'utilisateurs ayant acheté trop de jeux pendant les soldes
scroll top