Dungeon Siege : Legends Of Aranna

16 décembre 2003 à 15h00
0
00D2000000065174-photo-dungeon-siege-legends-of-aranna.jpg
Pétard mouillé pour certains, bonheur intégral pour d'autres, la sortie de Dungeon Siege n'est pas passée inaperçue en ce mois de mai 2002. Mais finalement, l'absence presque totale de concurrence lui a permis de s'imposer sans trop de difficultés. La figure de proue du développeur Gas Powered Games, Chris Taylor, était loin d'avoir proposé le jeu révolutionnaire que beaucoup espéraient mais, carré et très bien fini, Dungeon Siege en donnait largement pour son argent.

En attendant la venue prochaine de la suite sobrement intitulée Dungeon Siege 2, Gas Powered Games et Microsoft se proposent de resservir le couvert avec Legends Of Aranna. Développée par Mad Doc Software qui n'en est pas à son coup d'essai (Empire Earth : The Art Of Conquest), cette extension devait, sur le papier, permettre à tous les amateurs de replonger avec délice. La nouvelle campagne solo et l'intégration de nombreuses nouveautés étant là pour convaincre les acheteurs potentiels du bien-fondé de cette extension "standalone".


Deux jeux pour le prix d'un ?



"Standalone" n'est sans doute pas le terme le plus commun du jargon vidéo-ludique et il est d'ailleurs bien difficile de lui trouver un équivalent dans la langue de Molière. Il désigne en réalité une extension qui ne nécessite pas de posséder le jeu originel pour fonctionner. Les exemples ne sont pas très nombreux et le plus souvent il faut posséder ce jeu de base pour profiter des extensions mais on peut tout de même citer le cas de IL2 Forgotten Battle ou bien celui de Cossacks : Back To War. Avec Legends Of Aranna, Microsoft a décidé de faire encore plus radical. L'extension coûte quelques 30 euros et ne nécessite pas de posséder Dungeon Siege pour fonctionner pour la bonne et simple raison que Dungeon Siege est carrément livré dans la boîte du jeu. Legends Of Aranna tient finalement sur trois CD. Les deux premiers correspondent à la version complète de Dungeon Siege et le troisième contient les données de l'extension. L'ensemble monopolise tout de même la bagatelle de 1.6 Go sur le disque dur mais l'installation reste assez rapide. Cette indispensable étape effectuée, le joueur peut enfin se préparer à découvrir les joyeusetés (NDLR : et un néologisme, un !) que réserve ce nouveau clone de l'illustre Diablo.

Au démarrage, aucune surprise. Le menu change de couleur mais les options sont absolument identiques : mode solo, mode multijoueurs, options de jeu... Rien que du très classique. Les options sont évidemment le passage obligé du joueur habitué des productions PC et on peut y régler à peu près tout ce qu'il est commun de modifier : activation des effets sonores EAX, choix du filtrage des textures, complexité des ombres... Si le paramétrage est relativement complet, c'est ici que l'on découvre la première déception : le jeu est toujours limité au 1024x768 ! C'était déjà un peu juste il y a 18 mois mais aujourd'hui, avec le développement des écrans LCD 1280x1024, il est plus que regrettable d'être ainsi limité. On laisse toutefois cette déception de côté en pensant que même en 1024, Dungeon Siege était plus joli et tenait fort bien la route face à la concurrence. Sans prendre le temps de lire un manuel de toute façon bien inutile pour un jeu aussi simple à prendre en main, on se lance donc dans le mode "joueur unique". Notre groupe d'aventuriers a été stocké sur le disque dur pendant plus d'un an dans l'attente de ce moment : reprendre du service après sa victoire contre l'abominable Gom ! Hélas, seconde déception et celle-ci est d'importance : Legends Of Aranna n'offre aucune option afin de nous permettre d'importer les héros du premier volet.

00D2000000065175-photo-dungeon-siege-legends-of-aranna.jpg
00D2000000065176-photo-dungeon-siege-legends-of-aranna.jpg
00D2000000065177-photo-dungeon-siege-legends-of-aranna.jpg

De la création du personnage au premiers décors en passant par de nombreux monstres : c'est du Dungeon Siege "tout craché"

Qu'il ne soit pas possible d'importer le groupe dans son ensemble passe encore, mais il est tout de même honteux de ne pas nous permettre d'importer au moins le personnage principal... Envolé, cet alter ego que nous avions façonné avec tout l'amour d'un père (NDLR : ou d'une mère, ne soit pas sexiste !) pour son enfant. Envolée, cette petite partie de nous-même que l'on avait fait progresser au rythme de longues sessions multijoueurs afin de lui faire gravir, une à une, les marches de la gloire (NDLR : rassure-moi ce héros, il ne s'appelle pas Cabrol ?!)... Inutile de supplier, inutile de se lamenter, la nouvelle campagne solo proposée par Legends Of Aranna ne peut se faire qu'à l'aide d'un tout nouveau héros conçu spécialement pour l'occasion. Cette phase de création est d'ailleurs strictement identique à celle de Dungeon Siege. On choisit le niveau de difficulté (parmi trois), on définit quelques unes des caractéristiques physiques du personnage (sexe, couleur des cheveux, nom) et... c'est tout ! Bien que certains les considèrent comme tels, Dungeon Siege et Legends Of Aranna ne sont pas de véritables jeu de rôles. Il s'agit plutôt de "hack'n slay" où l'action se résume à "moi voit, moi tue" et où l'expérience est automatiquement redistribuée aux différentes aptitudes du héros sans que le joueur ait la moindre décision à prendre. Cette simplification ne plaira pas à tout le monde (il y a Neverwinter Nights pour ceux qui n'aiment pas) mais elle permet une action au rythme beaucoup plus soutenu !


Quelques petites innovations...



Dans les faits, c'est le jeu qui attribue de lui-même l'expérience en fonction du type d'arme utilisé. Si vous décidez d'utiliser en majorité votre arc court, vous verrez alors que votre avatar progressera beaucoup plus vite en dextérité qu'en force par exemple. De la même manière, c'est son habileté au combat à distance qui profitera en majorité de son expérience. Cette répartition automatique avait fait ses preuves avec Dungeon Siege et c'est donc avec plaisir que nous la retrouvons aujourd'hui sur Legends Of Aranna. En elle-même, l'aventure solo proposée par cette extension est d'ailleurs très proche de celle de Dungeon Siege. Quelques décors ont été ajoutés et les quêtes sont évidemment bien différentes mais le concept général et le déroulement de l'aventure sont très proches. On commence dans le petit village d'Arhok et il faudra parcourir l'ensemble du continent d'Aranna à la recherche d'une créature maléfique baptisée le ShadowJumper. Parallèlement à cette quête du grand méchant, le héros est également à la recherche de la vérité sur ses parents, autrefois vainqueurs de la créature... Si c'est pas mignon ça ?

00D2000000065183-photo-dungeon-siege-legends-of-aranna-un-affreux-vraiment-pas-beau.jpg
00D2000000065184-photo-dungeon-siege-legends-of-aranna-armement-lourd.jpg
00D2000000065185-photo-dungeon-siege-legends-of-aranna-un-adversaire-puissant.jpg

Quelques unes des nombreuses créatures à affronter tout au long de la campagne solo

C'était déjà le cas avec Dungeon Siege et Legends Of Aranna se propose donc de vous faire découvrir tout un continent. Selon que vous visitez la plage, le canyon ou bien la jungle, les décors sont évidemment très différents les uns des autres mais on regrettera malgré tout que plusieurs d'entre eux soient directement issus de Dungeon Siege. Même s'il reste très correct, le jeu accuse tout de même son âge et on est donc très heureux de découvrir de nouveaux décors très réussis. Globalement, la réalisation technique n'a toutefois pas à rougir de la comparaison avec les autres productions du moment d'autant qu'il s'agit à ma connaissance du seul jeu se faisant sans qu'aucun chargement ne vienne interrompre l'action... Une belle prouesse pour Chris Taylor et son équipe qui a bien sûr été reprise pour cette extension. Techniquement le jeu est d'ailleurs très proche de son ancêtre qu'il s'agisse des graphismes donc, mais aussi des animations ou de la bande son. Les musiques sont toujours aussi réussies mais les commentaires de vos coéquipiers toujours aussi ridicules. De quel esprit torturé a pu sortir cette idée de faire parler les compagnons de votre héros tout au long de l'aventure ? Surtout pour dire des choses du genre "Quel bon plan !" lorsque vous cliquez simplement sur un bosquet pour vous en rapprocher !

L'exploration du continent d'Aranna sera bien sûr l'occasion de découvrir toutes sortes de nouveautés certes "mineures" mais néanmoins bien agréables. C'est par exemple le cas des nombreuses créatures inédites dont certaines sont d'ailleurs graphiquement impressionnantes : bien grosses, elles ne font pourtant pas ralentir le moins du monde le jeu. Quelques innovations techniques permettent par ailleurs de simplifier certaines opérations. On appréciera par exemple la redistribution automatique des potions en fonctions des personnages qui permet d'éviter d'être à court au milieu d'un combat ou encore le remplacement de la mule par le tragg. Sorte de dinosaure domestiqué, ce dernier permet de transporter autant de choses que cette bonne vieille mule mais il ne s'enfuit pas au moindre combat. Mieux, il est même capable de riposter lorsqu'il est attaqué ! Moins agréable par contre, la gestion automatique de l'inventaire ne peut pas être désactivée et lorsque l'on a pris l'habitude d'organiser soi-même ses objets, on est vite gêné par cet "outil". Enfin, on ne peut passer sous silence les améliorations plus traditionnelles que sont les nouveaux sorts et les nouveaux objets.

00D2000000065180-photo-dungeon-siege-legends-of-aranna-le-tragg-est-la-version-guerri-re-de-la-mule.jpg
00D2000000065181-photo-dungeon-siege-legends-of-aranna-un-des-nombreux-sorts-d-couvrir.jpg
00D2000000065182-photo-dungeon-siege-legends-of-aranna-certains-d-cors-sont-tr-s-jolis.jpg

Le Tragg, quelques nouveaux sorts et une poignée de nouveaux décors sont les principaux apports de Legends Of Aranna


... Mais de grosses lacunes !



Si pour les premiers je préfère vous laisser la surprise, je ne peux pas résister au plaisir de vous en dévoiler un particulièrement rigolo intitulé diminution. Il s'agit comme son nom l'indique d'un tour de passe-passe qui permet de considérablement réduire la stature d'un opposant : efficace et vraiment très amusant ! Les nouveaux objets sont assez nombreux et touchent aussi bien les armes que les armures ou les "accessoires" (anneaux, amulettes). En plus d'avoir intégré de très nombreux objets "indépendants", les développeurs ont également recopié le principe des "parures" cher à Diablo 2. Ces parures se composent de quatre ou cinq objets et selon le nombre d'entre eux qui équipent le héros, de nouveaux bonus apparaissent. Ces nouveaux équipements augmentent considérablement le nombre d'objets qu'il est possible de trouver au hasard de l'aventure. Globalement et nous y reviendrons très bientôt, ils sont par contre moins puissants que ceux de Dungeon Siege et on se retrouve donc à "perdre" beaucoup de temps pour choisir parmi différents équipements pas si différents que cela. Ce sont d'ailleurs les guerriers et les archers qui sont les plus malchanceux. En effet et alors que les magiciens ont un bon nombre de nouveaux sorts à essayer, il ne faudra pas être trop exigeant en ce qui concerne les armes et armures ou alors je n'ai pas eu de chance.

Ce relatif manque d'objets puissants s'explique en fait très bien par la difficulté du jeu. En effet et malgré la présence de trois niveaux de difficulté comme pour Dungeon Siege, la campagne solo offerte par Legends Of Aranna est nettement plus facile. J'en veux d'ailleurs pour preuve le niveau que vos héros devront avoir atteint pour avoir le droit de repartir au dernier chapitre lors de la création d'une partie multijoueurs : le niveau 24. A titre de comparaison, la campagne du Royaume d'Ehb allait jusqu'à demander des héros niveau 46. De manière générale et c'est d'ailleurs très lié à la difficulté du jeu, la campagne de Legends Of Aranna est beaucoup plus courte que la précédente. Quelque soit votre expérience en la matière vous devriez ainsi être capable de la terminer en à peu près deux à trois fois moins de temps ce qui se traduit pour moi à tout juste une quinzaine d'heures de jeu. La partie solo achevée, c'est avec le mode multijoueurs que l'on est censé s'amuser. Hélas aucune amélioration n'ayant été apportée à cet aspect on ne peut pas dire que l'on atteint des sommets : il n'est en effet pas très intéressant de refaire à plusieurs une campagne déjà faite en solo. Heureusement, Legends Of Aranna ne se limite pas à cet unique scénario.

00D2000000065187-photo-dungeon-siege-legends-of-aranna-la-jolie-b-b-te-que-voil.jpg
00D2000000065188-photo-dungeon-siege-legends-of-aranna-willow-ne-va-pas-rencontrer-beaucoup-d-opposition-sur-aranna.jpg
00D2000000065189-photo-dungeon-siege-legends-of-aranna-une-statue-comme-a-pour-un-arch-ologue-c-est-le-pied.jpg

Les personnages vainqueurs de Dungeon Siege sont beaucoup trop puissants pour le monde d'Aranna

Intégrant l'ensemble de Dungeon Siege, ce "standalone" permet en effet de jouer les deux scénarios de ce dernier en multijoueurs... A condition bien sûr que vous ne les ayez pas déjà faits il y a quelques mois de cela ! En outre, il est important de préciser qu'un personnage qui a terminé la campagne solo n'a pas beaucoup d'intérêt à jouer ensuite en multijoueurs : il est rapidement trop puissant pour les créatures qu'il rencontre et ne progresse que très lentement. Le "levelling" (refaire les mêmes niveaux simplement pour faire progresser le héros) si cher aux amateurs de ce style de jeux est donc sérieusement compromis : il demande énormément de temps pour être efficace ! Malgré tous les défauts que je mentionne dans cette dernière partie, Legends Of Aranna n'est pas complètement négatif. Il ne coûte que 30 euros et proposera pour cette somme une aventure très complète qui n'a pas trop vielli. Cette somme plutôt faible est d'ailleurs à l'image de la configuration nécessaire pour exploiter le jeu qui n'est évidemment pas plus exigeant que Dungeon Siege. De fait, un simple processeur Pentium ou Athlon à 800 MHz équipé de 192 Mo de mémoire devrait suffire pour jouer dans de bonnes conditions.


Conclusion



Malgré ma relative expérience dans le domaine du jeu vidéo PC, je dois bien avouer que les petits gars de Mad Doc Software ont réussi à me surprendre. Hélas pour eux et pour nous, ce ne fût pas une bonne surprise. Ils ont en effet trouvé le moyen de développer une extension qui ne permet pas de reprendre l'équipe d'aventuriers conduite au cours du jeu de base... Ou bien ils n'ont pas compris le concept même du "hack'n slay" dans le plus pur style Diablo, ou alors c'est moi qui décidément me fait bien vieux. Alors, otez-moi d'un doute, c'est bien principalement pour la découverte de nouveaux objets et la montée en puissance de notre héros favoris que nous restons des heures durant rivés à notre moniteur ?! Chez Mad Doc Software en tout cas, on en a décidé autrement !

Si vous voulez découvrir la nouvelle campagne proposé par Legends Of Aranna, il faudra créer un nouveau personnage, lui trouver de nouveaux compagnons et les faire progresser ensemble en recommençant tout à zéro ! Déjà bien consistant, ce défaut n'est cependant pas le seul puisqu'une fois l'aventure solo terminée, vos héros seront beaucoup trop puissants pour se lancer dans l'aventure multijoueurs. Ils massacreraient tous les ennemis sur leur passage sans même avoir besoin de la moindre potion de santé ! La durée de vie du jeu s'en trouve donc très fortement réduite et même les fou-furieux de ce genre de jeux auront toutes les peines du monde à pratiquer le "levelling" dont ils sont pourtant si friands. Une fois les niveaux 40-45 atteints, la progression devient véritablement "escarguesque" (NDLR : tiens un nouveau mot, il y avait longtemps).

En un mot comme en cent, Legends Of Aranna est une extension manquée. Elle ne présente pour ainsi dire aucun intérêt pour les possesseurs de Dungeon Siege à moins qu'ils ne soient vraiment en manque de "hack'n slay" et prêts à faire une nouvelle aventure en repartant avec une équipe de bleus ! Pour autant le jeu en lui-même n'est pas une catastrophe. Malgré ses 18 mois d'âge, Dungeon Siege n'a pas tellement vieillit et pour 30 euros, il devient possible d'acquérir un jeu très intéressant doté d'une bonne durée de vie (40 heures pour la campagne de Dungeon Siege et 15 heures pour celle de Legends Of Aranna)... Il n'aura simplement d'intérêt que pour ceux qui n'ont pas encore essayé Dungeon Siege !


Dungeon Siege : Legends Of Aranna

Les plus
+ Quelques innovations intéressantes
+ Temps de chargement quasi-nuls
+ Dungeon Siege est fourni
Les moins
- Impossible de reprendre son ancien héros
- Nouvelle campagne beaucoup trop facile
- Multijoueurs moyennement intéressant
- Très répétitif
Note globale
Réalisation
Prise en main
Durée de vie
2
Modifié le 20/09/2018 à 15h35
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top