Adaptec Serial-ATA RAID 1210SA

Julien
08 août 2003 à 16h20
0

Serial-ATA : l'IDE killer ?

0096000000057515-photo-logo-serial-ata-150-sata.jpg
L'interface IDE utilisée par nos chers Disques durs n'a pas bougée depuis une bonne quinzaine d'années... Certes l'IDE a évolué avec différentes normes accélérant tant bien que mal les taux de transfert, comme l'UDMA 33/66/100 puis 133, mais il est un fait que les performances de cette interface ne sont pas à la hauteur des exigences modernes, d'autant que la plupart des disques actuels ne parviennent pas à saturer l'UDMA100. Le but premier du Serial-ATA 150 est donc de proposer un débit supérieur à celui offert par l'IDE, du moins en théorie. Alors que la plupart des disques durs IDE offrent aujourd'hui un taux de transfert de l'ordre de 100Mo par seconde, le Serial-ATA débite, sur le papier, quelques 150Mo par seconde.

Mais ce n'est pas là le seul intérêt du Serial-ATA qui utilise une connexion d'un tout nouveau genre. Alors que les câbles IDE sont larges, encombrants et fragiles, les câbles Serial-ATA sont d'une finesse remarquable et se branchent le plus facilement du monde à des petits connecteurs ressemblant à des ports USB. Cette réduction significative de l'encombrement des câbles est un facteur intéressant pour ceux qui se préoccupent de l'agencement interne de leurs machines, les câbles Serial-ATA n'entravant pas la bonne circulation de l'air.

On le voit, la simplicité est de mise d'autant que l'actuelle norme Serial-ATA autorise le Hot Plug ou connexion à chaud des disques durs à un système déjà en fonctionnement. La prochaine évolution du Serial-ATA offrira des taux de transferts encore plus élevés (on parle de 300Mo/s) et autorisera le chaînage des disques, ce qui n'est hélas pas possible aujourd'hui. Et oui à peine le Serial-ATA 150 lancé, le consortium chargé du développement de cette norme planche déjà sur le Serial-ATA II...


Adaptec 1210SA : la carte

La carte 1210SA proposée par Adaptec est singulière de par son PCB vert morcelé qui est de surcroît très court. On trouve au centre de celle-ci une puce Silicon Image Sil3112 ainsi que deux ports Serial-ATA situés à l'extrémité de la carte. La carte peut donc gérer un maximum de deux disques durs Serial-ATA simultanément et son LBA de 48 bits lui permet de supporter des disques d'une capacité supérieure à 137Go. Utilisant l'interface PCI, l'Adaptec 1210SA ne permet malheureusement pas de tirer toute la quintessence des disques durs Serial-ATA pour la simple et bonne raison que le débit du bus PCI est inférieur au débit maximal autorisé par le Serial-ATA 150. Précisons que cette carte se voit également dotée de la technologie HostRAID, propre à Adaptec, qui permet de maximiser les performances.

L'installation de la carte est relativement simple puisqu'une fois branchée sur le port PCI il suffit d'installer les Drivers livrés par Adaptec. Et oui Windows XP Service Pack 1 ne reconnaît toujours pas nativement les contrôleurs Serial-ATA... Une fois les drivers installés, et après un redémarrage du système, on constate avec désolation que la carte ne supporte malheureusement pas le hot plug. Il faudra donc brancher vos disques avant de démarrer votre système. Notez que la carte fonctionne sous Windows 2000 mais aussi avec les distributions Linux Suse et Redhat.

0168000000059529-photo-carte-adaptec-serial-ata-1210sa.jpg

Une carte Serial-ATA Low Profile



Attention les moustiques y'a du RAID !

La carte 1210SA supporte les modes RAID 0, et RAID 1. Le premier mode dit de stripping permet de créer une pile de disques où les opérations de lecture et écriture sont effectuées de manière simultanée sur plusieurs disques en même temps, les données n'étant pas contigues. Le RAID 0 est le mode délivrant les meilleures performances, mais il ne permet toutefois pas de sécuriser les données comme le RAID 1. Ce mode permet pour sa part de faire du mirroring puisque les données stockées sur le disque 1 sont dupliquées sur le disque 2. Si l'écriture n'est pas simultanée, la lecture se fait simultanément sur les deux disques constituant la pile RAID ce qui permet une augmentation significative des performances. La carte supporte également le JBOD.

Afin de créer une pile RAID il faudra entrer dans le BIOS de la carte, lors du démarrage du système. Celui-ci a été visiblement conçu par Adaptec, puisqu'il n'a rien de commun avec les traditionnels BIOS Serial-ATA proposés par Silicon Image ou Promise. L'interface est relativement claire et permet de configurer au mieux le sous système disque gérée par la carte 1210SA. En complément Adaptec livre le logiciel Adaptec Storage Manager ? Browser Edition qui offre notamment des fonctions d'alerte en cas de défaillance de la pile RAID par l'intermédiaire d'un service qui s'intégrera à Windows 2000 ou Windows XP. Puissant ce logiciel rebutera à n'en pas douter plus d'un utilisateur vu qu'il fonctionne en mode ligne de commande.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires
et respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Black Lightning : un trailer pour annoncer son retour (et ses adieux) en février sur The CW
Comparatif : quel hub USB-C choisir pour optimiser la connectique de votre PC ?
Harry Potter : HBO Max aurait commencé à travailler sur une potentielle adaptation en série
Les astronautes de l'ISS gardent un endroit de la station sale pour une expérience du CNES
Soldes : les meilleurs bons plans high-tech avant la 2ème démarque !
Test Yale Linus Smart Lock : cette serrure connectée simplifie t-elle vraiment la vie ?
Soldes Boulanger : cet écran gamer MSI est à prix cassé
L'opérateur RED by SFR relance son forfait 200 Go à 15€
L'édition collector Complete Set de Resident Evil 8 Village est affichée... à plus de 1 500 euros !
Haut de page