Nikon Coolpix SQ

17 juillet 2003 à 11h05
0
008F000000056167-photo-logo-nikon.jpg
Au printemps dernier, Nikon profitait du Photokina pour compléter sa gamme d'appareils photos numériques Coolpix. Le fabricant nippon, qui a parfaitement su négocier le virage du numérique, présentait alors un tout nouvel appareil grand public au concept innovant, le Coolpix SQ. Annoncé en février, cet appareil n'est disponible en France que depuis quelques semaines. Ce nouveau Coolpix SQ se positionne comme un appareil "fashion" à la taille extra compacte et au look raffiné. Bien que Nikon s'en défende l'esthétisme particulier de ce Coolpix SQ devrait notamment séduire une clientèle féminine.

Mais le ramage est-il aussi beau que le plumage ? Telle est la question à laquelle nous allons tenter de répondre dans cet article.


Design

Il est un fait que les ingénieurs de Nikon se sont essentiellement concentrés sur l'aspect du Coolpix SQ. Le résultat est tout simplement surprenant puisque l'appareil est facilement comparable à un petit bijou de technologie ce qui lui a valu le prix TIPA européen du design. Doté d'un boîtier métal à l'aspect argenté, le dernier-né de Nikon est particulièrement léger et compact grâce à sa forme carrée. Sa taille de guêpe lui permettra de se faire oublier dans vos poches ou bagages puisque son poids n'excède pas 130 grammes pour les dimensions suivantes : 39x21x77mm (LxHxE). Ce nouveau Coolpix reprend le concept cher à Nikon du bloc optique orientable : celui-ci tourne donc sur un axe supérieur à 210° (120° à l'avant et 90° à l'arrière) ce qui permet de prendre quelques libertés pour le cadrage. Notez à ce sujet que lorsque le bloc atteint sa limite de rotation, un clic assez audible est émis ce qui évitera à certaines personnes de forcer le mécanisme.

0118000000059125-photo-nikon-coolpix-sq-1.jpg
00F0000000059126-photo-nikon-coolpix-sq-2.jpg

Nikon Coolpix SQ : un look d'enfer !


Malgré un look franchement inhabituel, la prise en main de l'appareil est étonnamment agréable : une fois le bloc optique déployé l'appareil tient sans problème dans votre main et la surface du bloc optique assure un excellent maintien. L'arrière de l'appareil héberge un écran ACL TFT de 117600 pixels dont la diagonale mesure 4cm. Cet écran a, en théorie, la particularité d'être suffisamment lumineux pour être utilisé en plein jour et en plein soleil. On verra qu'en vérité ce n'est pas vraiment le cas. Autre précision au sujet de l'écran : sa luminosité est ajustable par le biais du menu. L'écran est entouré des habituels boutons de commande : outre le pad directionnel, on dénombre trois boutons en dessous de l'écran, et trois boutons au dessus, dont deux permettent d'actionner le zoom. Au sommet de l'appareil, le bouton déclencheur est cerclé d'une molette de mise en route, alors qu'une seconde molette permet de sélectionner le mode de fonctionnement du Coolpix. La base de l'appareil est munie d'un pied de vis et d'un connecteur propriétaire utilisé par l'appareil pour transférer les images via sa base Cool Station. Enfin le flanc droit de l'appareil comporte deux trappes : la première permet d'insérer ou de retirer la batterie rechargeable ou la carte Compact Flash (Type I), alors que la seconde cache une prise d'alimentation secteur et une connexion vidéo en sortie. Le Coolpix SQ est fournit avec un capuchon prenant place sur l'objectif : celui-ci est muni d'un fil élastique fort désagréable qui, de part sa taille trop étriquée, se ballade fréquemment devant l'écran ou sur les boutons de l'appareil.

L'un des autres attraits du Coolpix SQ réside dans sa base baptisée CoolStation et livrée avec l'appareil. La CoolStation est une base argentée munie d'une prise pour l'alimentation secteur et d'une mini-prise USB. On trouve sur la tranche un logement pour recharger une seconde batterie, puisque lorsque l'appareil est inséré sur son support la batterie principale se recharge automatiquement. A cet effet la base est dotée d'une diode indiquant le rechargement de la seconde batterie, alors qu'une petite diode rouge clignote sur le Coolpix lorsque la batterie principale est en charge. Autre fonction de la base : son bouton de transfert, qui une fois le logiciel NikonView 6 installé, permet de transférer d'une seule pression l'ensemble des photos sur votre disque dur.

0118000000059127-photo-nikon-coolpix-sq-3.jpg
00FA000000059129-photo-nikon-coolpix-sq-4.jpg

Nikon Coolpix SQ et sa base
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

De nouveaux modèles climatiques ont été créés... et la situation est pire que prévue
Stallman quitte la Free Software Fundation après la divulgation d'emails évoquant l'affaire Epstein
La dernière mise à jour de Windows 10 causerait des pannes de carte réseau
Ça y est, le Fold est disponible en France... pour 1,6 SMIC (net).
Un démantèlement des GAFA ?
En Californie, Donald Trump tente d’annuler la loi sur les limites d'émissions de CO2
Des défauts de fabrication découverts sur six réacteurs nucléaires en activité en France
Le trou noir au centre de notre galaxie semble avoir de plus en plus faim
Avec sa Model S, Tesla aurait battu le record de la Porsche Taycan sur le circuit de Nürburgring
Le TGI de Paris invalide la clause de non-revente de jeux dématérialisés de Steam

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top