Red Shark

15 avril 2003 à 13h00
0
00D2000000057532-photo-red-shark.jpg
Un jeu mis au point par des Russes ça n'étonne plus personne de nos jours. Depuis Tetris, les développements issues des plaines de l'Est ont fait d'énormes progrès et rivalisent maintenant largement avec les superproductions yankees comme en témoigne la domination aérienne d'un IL2 Sturmovik sur Combat Flight Simulator. Alors lorsque Buka nous a contacté à propos de son jeu d'hélicoptère baptisé Red Shark, nous avons immédiatement pensé à Comanche 4 !

Buka Entertainement est inconnu en France mais il s'agit d'un éditeur renommé dans son pays et c'est par exemple lui qui a eu la charge de distribuer des titres aussi prestigieux que Grand Theft Auto 3. G5 Software en revanche est un petit nouveau et c'est avec Red Shark que cette équipe de développement fait ses premières armes.


Scénaristiquement particulier



Red Shark est un jeu d'action et ce faisant il n'a pas besoin d'un scénario très travaillé pour convaincre. Les concepteurs ont toutefois tenu à nous offrir quelque chose de plus développé et le moins que l'on puisse dire est qu'ils ont vraiment cherché midi à quatorze heures ! Imaginez donc que dans un futur proche des scientifiques russes ont découvert le moyen de voyager dans le temps. Ce n'est pas avec une DeLorean qu'ils ont cependant choisi de faire leurs essais mais plutôt avec un KA-50.

Ils ont en effet décidé d'envoyer un de ces hélicoptères en pleine Seconde Guerre Mondiale afin d'accélérer le cours de la Grande Guerre Patriotique comme on l'appelle là-bas. Pas de tempête, ni de naufrage cependant et comme ici vos rêves sont étroits c'est pour ça que vous irez là-bas (NDLR : tu nous fais quoi là ?). Donc, je disais que vous serez bien sûr le pilote de cet hélicoptère et aurez à charge de foutre une pâtée monumentale aux forces allemandes.

00D2000000057533-photo-red-shark-attaque-d-une-base-ennemie.jpg
00D2000000057534-photo-red-shark-destruction-d-une-colonne-de-char.jpg
00D2000000057535-photo-red-shark-combats-en-plein-d-sert.jpg

Les missions nous conduisent à voir du pays !


De l'action, encore de l'action et rien que de l'action !



00D2000000057536-photo-red-shark-des-explosions-tr-s-moyennes.jpg
En définitive ce scénario c'est vraiment qu'un prétexte puisqu'au cours du jeu , rien ne vient lier les différentes missions entre elles. Après un premier objectif relativement simple et une première victoire, vous vous retrouvez devant une sorte d'organigramme vous permettant de choisir votre prochaine affectation et en avant la musique vous repartez au combat ! Les captures d'écrans publiées tout au long du développement faisaient immanquablement penser à un "Comanche du pauvre" et une fois la première mission lancée, c'est exactement ce que l'on ressent. On ne peut pas dire que le jeu soit absolument catastrophique mais il est terriblement daté ! Tant du point de vue des objectifs, que du contrôle de l'appareil ou bien encore que de la réalisation graphique, le jeu semble accuser au moins trois ans de retard. Les textures sont répétitives, les détails peu nombreux et mis à part l'hélicoptère principal, les modèles manquent de précision.

Ce retard évident s'explique parfaitement lorsque l'on regarde la configuration pour laquelle le jeu a été développé : un Pentium II 450 et 96 Mo de mémoire avec une petite TNT2 16 Mo suffisent pour faire tourner le jeu sans véritable problème ! Dans de telles conditions on ne pouvait évidemment pas avoir un jeu très riche graphiquement et les objectifs ne pouvaient qu'être sommaires. Notre hélicoptère doit détruire différentes bases en faisant attention à l'armée adverse composée de tanks, de tourelles anti-aériennes ou bien encore d'infanterie. On regrettera évidemment que les missions ne soient pas plus variées et que l'on se borne trop souvent à détruire tout ce qui bouge en essayant de survivre. Le contrôle de l'hélicoptère n'est pas vraiment mauvais et les trois niveaux de difficulté permettront à ceux que la réalisation graphique ne rebutera pas de calibrer le jeu à leur niveau.

L'indulgence dont nous avons jusque là fait preuve s'arrête cependant avec la critique de la bande son car bruitages et musiques sont généralement manqués. Le menu du jeu s'ouvre sur une Charge Des Valkyries à faire se retourner Wagner dans sa tombe et le contexte sonore des missions est du même acabit. Heureusement, les bruitages restent relativement rares et sitôt la partie commencée, la musique s'arrête comme pour nous permettre d'écouter ce que l'on souhaite !

00D2000000057537-photo-red-shark-les-mod-les-ennemis-sont-peu-d-taill-s.jpg
00D2000000057538-photo-red-shark-bien-mal-engag.jpg
00D2000000057539-photo-red-shark-une-belle-colonne-de-fum-e.jpg

La réalisation est dans l'ensemble très terne : seules les fumées sont vraiment réussies.


Conclusion



Red Shark n'est pas encore disponible en France (le sera-t-il un jour ?) et je serais tenté de dire heureusement ! Le jeu n'est assurément pas une réussite mais notre habitude des grosses productions tournant sur des configurations délirantes nous fait peut-être un peu perdre de vue le public potentiel d'un tel titre. Il se contente après tout d'une machine vraiment très raisonnable et procure tout de même quelques correctes petites scènes d'action.

On reste évidemment très loin de Comanche 4 qui pourtant m'avait déjà un peu déçu, mais notre avis définitif dépendra beaucoup du prix de vente de Red Shark. A moins de 20 €, on peut très bien imaginer le prendre pour quelques heures de jeu sur une machine qui n'accepte plus aucune des productions actuelles, mais si le tarif est plus élevé, alors il s'agit tout simplement d'une escroquerie.


Red Shark

Les plus
+ Exigences matérielles très faibles
Les moins
- Réalisation trop datée
- Concept de jeu sommaire
Note globale
Réalisation
Prise en main
Durée de vie
1
Modifié le 20/09/2018 à 15h35
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Sommée de cesser de diffuser les chaines d'Altice, Free opérerait la coupure dès vendredi
Les poids-lourds électriques eCascadia de Daimler prêts à prendre la route
Des scientifiques ont découvert le plus grand trou noir jamais observé à ce jour
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
La PS5 et la Scarlett pourraient offrir des graphismes photoréalistes selon le boss de Take-Two
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en volant, même en main libre
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
Une étude montre que les cyclistes
Un restaurant de burgers cuisinés par des robots ? Une start-up l’a fait

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top