AMD Athlon XP 3000+ (Barton)

10 février 2003 à 00h01
0

Introduction

0096000000056636-photo-logo-amd-athlon-xp.jpg
Attendus depuis de longs mois, les nouveaux Processeurs Athlon XP d'AMD arrivent enfin pour remettre au goût du jour la plate-forme de la compagnie de Sunnyvale. AMD profite donc de ce début d'année pour présenter pas moins de trois nouveaux processeurs tout droit sortis de la Fab30 de Dresde : les Athlon XP 2500+, 2800+ et 3000+. Afin d'améliorer encore les performances de ses processeurs, AMD a développé un tout nouveau noyau, baptisé Barton, dont la principale nouveauté est l'inclusion de 512Ko de mémoire cache de second niveau. En effet jusqu'à présent les processeurs AMD n'intégraient que 256Ko de mémoire cache L2 alors que son principal concurrent, Intel, équipe ses processeurs Pentium 4 de 512Ko de mémoire cache L2 depuis l'apparition du northwood il y a plusieurs mois de cela.

La dénomination de ces nouveaux processeurs est toujours fonction du fameux mais controversé Performance Rating. Précisons au passage que l'Athlon XP 2800+ original qui avait fait l'objet d'un test consultable ici était un processeur à faible volume qui constituait une édition limitée. C'est pourquoi AMD n'a pas jugé utile de nommer autrement les Athlon XP 2800+ utilisant le nouveau core Barton. Toutefois la présence au sein d'une seule gamme de deux processeurs baptisés de manière identique mais différents en réalité risque de semer le doute chez plus d'un consommateur.


"Noyau" AMD Barton

Tout comme son aîné, le Thoroughbred, le Barton n'est pas une révolution mais bien une évolution de l'architecture des Athlon XP. Les nouveautés sont donc limitées et la première déception tient à la vitesse du front side bus qui stagne à 166MHz. A l'origine il était prévu que le Barton utilise un front side bus de 200MHz, mais il n'en est hélas rien, du moins pour le moment. Le bus processeur EV6 de 333MHz (166MHz en réalité) autorise un débit de 2,6Go par seconde qui reste bien inférieur aux 4,2Go/s des processeurs Pentium 4 mais permet tout de même d'exploiter de la mémoire de type DDR333.

029C000000056623-photo-comparaison-des-cores-processeurs.jpg


La nouveauté majeure du Barton est le doublement de la mémoire cache de second niveau : celle-ci passant de 256Ko à 512Ko. Cependant la taille de la mémoire cache de premier niveau est pour sa part inchangée et reste à 128Ko. Cette augmentation de la quantité de mémoire cache L2 devrait améliorer substantiellement les performances. Les processeurs utilisant ce nouveau noyau bénéficient logiquement d'une finesse de gravure de 0,13µ. Toutefois de par la présence d'une plus grande quantité de mémoire cache la taille du die a quelque peu augmentée tout comme le nombre de transistors. Les Athlon XP Barton disposent dorénavant d'un core de 101mm² (contre 84mm² auparavant) et 54.3 millions de transistors (contre 37,6 précédemment).

015E000000056638-photo-noyaux-amd-thoroughbred-et-barton.jpg

Noyaux comparés du Thoroughbred (à gauche) et du Barton (à droite)


Athlon XP 3000+

0118000000056639-photo-amd-athlon-xp-3000-cpu-shot.jpg
Pour ce test, AMD nous a fait parvenir un processeur Athlon XP 3000+. Celui-ci utilise toujours un socket A de 462 pins et est cadencé à la fréquence de 2.167GHz. Les plus aguerris d'entre vous auront noté que la fréquence de fonctionnement de l'Athlon XP 3000+ est inférieure à celle de l'Athlon 2800+ ! D'où l'intéret de l'augmentation de la quantité de mémoire cache qui devrait permettre au dernier bébé d'AMD d'obtenir de biens meilleures performances que l'Athlon XP 2800+. Son voltage demeure inchangé par rapport aux processeurs utilisant le core Thoroughbred et atteint 1,65 volts. Avec une fréquence de bus de 133MHz le plus haut de gamme des processeurs AMD affiche un coefficient multiplicateur de 13. A première vue ce CPU est donc très loin des fréquences record des processeurs de la concurrence qui ont récemment franchis la barre des 3GHz... Mais cela ne veut pas dire que ses performances ne sont pas à la hauteur du dernier Pentium 4 3.06GHz d'Intel. En effet on sait depuis bien longtemps que MHz n'est pas forcément synonyme de puissance, ce que nous allons vérifier dans nos tests.

Pour ce qui est de la compatibilité de ce processeur avec les Cartes mères existantes nous n'avons rencontré aucun problème avec nos diverses machines à base de nForce 2 et utilisant une carte Asus A7N8X ou une carte Leadtek K7NCR18D Pro : sur ces deux configurations le processeur a été reconnu d'emblée sans nécessiter un quelconque réglage dans le BIOS. Il devrait en être de même pour les cartes mères KT333 et KT400 supportant les processeurs Athlon à FSB166, au prix peut être d'une simple mise à jour BIOS.

Modifié le 18/09/2018 à 12h00
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Automobile : le gouvernement envisagerait un malus lié au poids des véhicules
Le Royaume-Uni devrait interdire les ventes de voitures thermiques en 2030
Après Bethesda, Microsoft tease, déjà, un autre rachat à venir ?
Airbus dévoile ses trois concepts d'avion à hydrogène, opérationnel d'ici 2035
Voiture électrique : allez-vous sauter le pas et à quel prix ?
Microsoft rachète Bethesda Softworks et l'ensemble de ses studios
L'adoption de Firefox en chute de 85%
Xbox Series X | S : le module d'extension d'1 To NVMe coûtera 269,99€ en France
Batteries de voitures : et si on allait plutôt chercher les matériaux au fond des océans ?
Battery Day : des batteries révolutionnaires et une Tesla à 25 000 dollars sous trois ans

Charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top