FIFA Football 2003

09 décembre 2002 à 16h00
0
00D2000000055783-photo-fifa-football-2003.jpg
A l'approche des fêtes de Noël nous testons un titre qui nous avait échappé au moment de sa sortie il y a de cela quelques semaines : Fifa Football 2003. Chaque nouvelle version du jeu de football signé EA Sports est un petit événement sur PC. Il faut dire qu'il s'agit maintenant de la seule et unique possibilité de jouer au ballon rond sur son ordinateur. Il devrait donc, à n'en pas douter, se retrouver au pied de nombreux sapins... Enfin si le réalisme est aussi présent qu'EA Sports essaye de le faire croire !

En effet, la campagne marketing du dernier FIFA reposait essentiellement sur le terme "réalisme". La plupart des commentaires faits à son sujet comportait ce terme : "Le jeu de football le plus réaliste", "Un contrôle réaliste du ballon", "Incroyable réalisme du gardien", j'en passe et des meilleures ! Avec un pareil abattage, il valait mieux que ce fameux réalisme soit au rendez-vous pour ne pas décevoir l'acheteur potentiel !


Pourquoi tout ce chambard ?



Rarement EA Sports n'aura autant insisté sur le fait que son nouveau FIFA tranche avec les précédents. Le développeur n'aura même jamais autant pris soin d'expliquer les améliorations apportées au gameplay avant de sortir son petit dernier. Pourquoi autant de palabres alors que sur PC, il faut bien le reconnaître, FIFA est le seul jeu de foot digne de ce nom et ce depuis bien longtemps ? La réponse tient en quelques caractères : PES2.

Non contente d'être acclamée par la critique console, la nouvelle version du Pro Evolution Soccer de Konami s'est en effet permis de devancer FIFA en termes de ventes sur Playstation 2 ! Même si EA Sports envisageait sans doute déjà de réorienter son titre phare, cet événement fut à n'en pas douter le déclic. Les développeurs devaient réagir et proposer un titre plus en phase avec le public potentiel, un titre plus abouti en termes de contrôle des joueurs, en termes d'intelligence artificielle et en termes de comportement des gardiens... Un jeu plus réaliste donc !

00D2000000055784-photo-fifa-2003-anfield-stade-du-liverpool-fc.jpg
00D2000000055785-photo-fifa-2003-arsenal-joue-highbury.jpg
00D2000000055786-photo-fifa-2003-le-parc-des-princes-de-nuit.jpg

Les stades sont absolument superbes et plutôt nombreux !


Toujours aussi beau...



Avant d'aborder les modifications de gameplay, nous allons toutefois nous arrêter sur l'aspect technique, une valeur sûre lorsqu'on parle d'un FIFA. Chaque année apporte son lot d'améliorations graphiques et cette version 2003 ne faillit évidemment pas à la règle. Le progrès le plus net concerne la représentation des joueurs que l'amateur de football pourra maintenant facilement reconnaître. Ce n'est pas que Ronaldo soit franchement mon type, mais bon il faut bien avouer que cela participe quand même pas mal à l'ambiance d'un match !

00D2000000055787-photo-fifa-2003-ronaldo-joue-et-marque.jpg
A propos d'ambiance justement, EA Sports a particulièrement soigné l'esthétique général de son soft cette année. Si la richesse de la licence FIFA est toujours de mise, les développeurs se sont en plus fendus d'une sorte de super championnat d'Europe (quelle horreur si cela arrivait en vrai !) qui réunit 18 des plus grands clubs (dont trois français ?!?!). Pour ces "élus", EA Sports a mis le paquet et c'est bien simple tout y est. De l'équipe bien sûr en passant par le stade ou même les chants de supporters ! Je peux vous dire que faire un match à Anfield avec le "You'll Never Walk Alone" scandé par le Kop... Ca fait quelque chose !

On ne peut en revanche que regretter les choix effectués par EA Sports par rapport à cette fameuse licence FIFA. Alors que les 18 clubs mis en avant disposent d'un luxe de détails peu commun, il faudra se contenter de seulement 350 équipes officielles. Ca peut paraître beaucoup comme ça, mais lorsque l'on sait que 203 équipes nationales figurent au tableau de la FIFA on se dit qu'EA Sports s'est bien restreint. Les championnats nationaux comptent donc le championnat américain mais pas ceux d'Argentine et du Portugal, le club le plus titré au monde (le Penarol de Montevideo) n'est pas non plus de la partie, pas plus que de très nombreux clubs sud-américains (sauf les Brésiliens) ou que la plupart des "petites" équipes nationales (Luxembourg, Malte...). Ce manque de richesse dans le contenu est bien triste et se retrouve d'ailleurs dans les compétition où l'on aimerait pouvoir créer n'importe quel type de tournois... Las ! Il faudra se contenter des quelques configurations prévues par les développeurs.


Et alors ce réalisme ?



FIFA 2003 est beau c'est indéniable mais comme c'est une habitude pour un jeu EA Sports, il n'y a pas vraiment de surprise. C'est d'autant plus vrai que la configuration minimale elle-aussi augmente : il faut maintenant compter avec un processeur autour du giga hertz, 192 Mo de mémoire et une GeForce3 pour jouer de manière fluide (et encore pas parfaitement) en 800x600... Rien de catastrophique, mais rien de révolutionnaire non plus, vous en conviendrez. Il est donc temps de voir un peu ce qui est censé faire de FIFA 2003 un jeu au-dessus du lot.

00D2000000055788-photo-fifa-2003-aucune-chance-pour-le-gardien.jpg
00D2000000055789-photo-fifa-2003-retransmissions-t-l-visuelles.jpg
00D2000000055790-photo-fifa-2003-o-est-mon-marquage.jpg

Un jeu spectaculaire qui délaisse de plus en plus le contenu.

Si l'on en croit EA Sports, le FIFA nouveau a laissé de côté l'aspect arcade cher à ses prédécesseurs pour s'orienter vers la simulation. Les développeurs ont donc commencé par épurer le jeu de tous ces éléments certes amusants mais qui ne faisaient pas très sérieux comme les joueurs vedettes ou les mouvements techniques. Qu'on se le dise, il ne sera donc plus possible de traverser tout le terrain en un raid ravageur à travers l'ensemble de l'équipe adverse. L'utilisateur devra apprendre à contrôler davantage ses joueurs en procédant par de petites accélérations faites à bon escient.

00D2000000055791-photo-fifa-2003-les-angles-multiples-sont-toujours-de-la-partie.jpg
De la même manière, les gardiens ont fait d'énormes progrès et leurs sorties sont plus rapides, plus réfléchies qu'auparavant. Ils ne quittent plus n'importe comment les buts, mais évitent également de rester cloué bêtement sur leur ligne alors que l'attaquant s'approche. Hélas, ces quelques points positifs sont gâchés par d'autres aspects beaucoup plus rebutants. C'est comme si FIFA 2003 cherchait sa voie, hésitant à quitter réellement celle de l'arcade pour s'engager vers celle de la simulation. Résultat, on ne sait pas trop sur quel pied danser... Et danser lorsqu'il s'agit de ballon rond, ça ne sert à rien !

Le problème vient principalement de deux défauts majeurs qui auraient, à mon sens, dû être détectés par les équipes d'assurance qualité. En premier lieu, il faut parler de l'étrange gestion des joueurs et du ballon. Alors que FIFA exploite la technique dite de "Motion Capture" et que la plupart des mouvements sont bien rendus, le comportement des joueurs lors des frappes est assez étrange (les frappes sont souvent trop puissantes par rapport aux mouvements du joueur). De la même manière l'inertie lors des courses est pour le moins exagérée et les mouvements du ballon sont parfois bien surprenants (il a un peu trop tendance à se prendre pour une bille de flipper).

Ce n'est cependant rien à côté du problème principal et pourtant récurrent de FIFA 2003 : la gestion des défenseurs. Le moins que puisse faire une simulation de football est à mon sens de donner des résultats plus ou moins proches à ceux que l'on peut observer en réalité, or le défaut chronique des FIFA est encore une fois présent. Du fait d'une défense (particulièrement au centre) totalement inexistante, les scores tiennent davantage du ping-pong que de ce que les Américains appellent "soccer". Les défenseurs sont trop souvent complètement en dehors du coup et cela nuit vraiment à l'intérêt des parties... D'autant plus qu'encore une fois FIFA 2003 se prétend réaliste ! Une dernière remarque à propos de ce réalisme : à quand des pénalties un peu plus intéressants ? Alors que les coup francs sont correctement gérés depuis un bon moment, les pénalties sont toujours aussi pathétiques avec leurs trois pauvres choix de direction.

00D2000000055792-photo-fifa-2003-buffon-houspille-sa-d-fense.jpg
00D2000000055793-photo-fifa-2003-henry-n-a-pas-rat-cette-occasion.jpg
00D2000000055794-photo-fifa-2003-beckham-se-pr-pare.jpg

Une réalisation technique de grande qualité pour cet opus 2003.


Conclusion



Nous le disions au début de cet article, FIFA est, sur PC, la seule alternative. Alors que le joueur console peut faire jouer la concurrence et disposer d'un jeu plus proche de ce qu'il aime, sur PC il faut se compter de ce genre de choix : FIFA ou FIFA. La question étant principalement de savoir si le nouvel opus apporte quelque chose au précédent et s'il est intéressant d'investir à nouveau.

Pour attirer les amateurs, EA Sports avait cette fois joué la carte du "réalisme" suite aux nombreuses critiques, en particulier du monde console. On nous promettait d'importants changements dans le contrôle du ballon ou la gestion des gardiens et il faut bien reconnaître que du changement il y a eu ! Le jeu est sans aucun doute moins "arcade" que précédemment mais on est de toute façon encore très loin de ce que l'on pourrait appeler une "simulation de football".

Ces progrès sont cependant indéniables et permettent enfin de renouveler le gameplay un peu poussiéreux de FIFA. La réalisation technique est de très haut niveau, même si nous déplorerons encore une fois la gourmandise du moteur 3D. Il faut en particulier féliciter les développeurs pour le rendu des ambiances sonores absolument impeccable ! FIFA 2003 est en définitive un jeu intéressant qui renouvelle un peu le genre mais en lorgnant du côté de la simulation, il risque de se mettre à dos son public originel sans parvenir à convaincre les autres... Un jeu qui me semble malgré tout plus intéressant que Fifa 2002 (laissons le raté Coupe du Monde 2002 de côté).


FIFA Football 2003

Les plus
+ Ambiance sonore remarquable
+ Contrôle plus intéressant du ballon
+ Graphisme très réussi
Les moins
- Les défenses sont lamentables
- Comportement des joueurs parfois étonnants
- Pas parfaitement fluide
Note globale
Réalisation
Prise en main
Durée de vie
2
Modifié le 20/09/2018 à 15h35
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top