E-Cube : CF-S768 & CF-S868

Par
Le 06 décembre 2002
 0
00aa000000055716-photo-chyang-fun.jpg
Chyang Fun, peu connu en France, n'en est pourtant pas à son coup d'essai. Il avait déjà par le passé tenté l'expérience du Mini-PC avec un modèle hélas par trop buggé pour rester dans les mémoires. Certains problèmes de compatibilité ont contraint les revendeurs à le retirer de la vente, mais des idées de conception très intéressantes laissaient espérer de nouveaux produits plus aboutis.

Cet espoir n'a pas été déçu et maintenant distribué en France par Suza, Chyang Fun nous revient avec deux produits destinés à concurrencer les modèles bien connus de Jetway ou de . Le CF-S768 est destiné aux Processeurs AMD alors que le CF-S868 est pour sa part réservé au plus en vogue des processeurs Intel, le Pentium 4. A noter d'ailleurs que Chyang Fun ne compte pas s'arrêter là et à l'instar de Shuttle, la société entend proposer bientôt de nouveaux modèles comme un produit destiné aux Pentium 4 et architecturé autour du chipset Intel i845GE.


Deux modèles d'un coup


Les Mini-PC sont et ce depuis leurs débuts, plutôt orientés vers les processeurs Intel. Cet état de fait s'explique à mon sens principalement par le dégagement moindre de chaleur des composants du fondeur de Santa Clara, mais cela reste bien sûr à confirmer. Toujours est-il que les modèles Pentium 4 sont plus nombreux et souvent plus aboutis que leurs homologues Athlon. Le CF-S868 de Chyang Fun est lui aussi chargé d'accueillir les derniers processeurs Intel et il le fait à l'aide d'un chipset plus ou moins illégal (en raison des plaintes d'Intel à son sujet) : le VIA P4M266.

01f4000000055754-photo-cf-s768-cf-s868.jpg

En apparence très proches, ces deux nouveaux modèles recèlent pourtant d'importantes différences.

Le modèle Athlon est pour sa part moins sujet à controverse, dans la mesure où son chipset est un modèle bien connu des utilisateurs. Le SiS740 compte en effet parmi les chipsets Athlon dotés de solution graphique intégrée les plus répandus à l'heure actuelle. Nous commencerons notre dossier par un examen rapide de ce CD-S768 puisqu'il s'agit, comme vous vous en rendrez rapidement compte, du moins intéressant des deux.


Modèle Athlon : CF-S768


Pourtant quand on voit le temps qu'a mis Shuttle pour proposer un produit Athlon, la venue si rapide de ce modèle est une agréable surprise. Surprise toutefois rapidement tempérée par les caractéristiques techniques du CF-S768. Il s'agit en effet d'un modèle plutôt propre à concurrencer le vieillissant SS40G de Shuttle alors que ce dernier propose maintenant le SK41G autrement plus puissant ! Si le CF-S768 ressemble en apparence beaucoup au CF-S868, dès l'ouverture du carton et plus encore du boîtier, on se rend compte des multiples différences qui existent entre ces deux modèles.

00fa000000055756-photo-cf-s768-avant.jpg
00fa000000055757-photo-cf-s768-arri-re.jpg

CF-S768 : vue de face et de derrière.

Les connecteurs disponibles à l'avant et à l'arrière de la machine sont ainsi beaucoup plus proches de ce que proposait Shuttle sur ses anciens modèles. En façade on retrouve donc deux ports USB2, un port FireWire, un connecteur pour microphone et un connecteur casque. L'arrière propose pour sa part les classiques ports PS2 (x2), un port série, un port VGA, deux ports USB2, deux ports FireWire, un port RJ45 et les habituelles sorties audio. On est en revanche plus surpris de voir la présence de sorties Composite et S-Video bien pratique pour ce genre de machine et plus encore étonné de voir un connecteur de plus en plus souvent abandonné, le parallèle.


Les entrailles de la bête


L'ouverture du boîtier se fait de la même manière qu'avec le CF-S868, je vous propose donc de vous reporter à la page suivante pour davantage d'informations. L'intérieur du CF-S768 recèle le même espace relativement exigu que son grand frère, mais la carte mère se fait remarquer par sa taille bien inférieure. Les composants y sont disposés de manière très intelligente et les connecteurs sont tous très accessibles. Il est dès lors relativement simple de monter le PC : seule la mise en place du système de refroidissement (livré dans le carton) est un peu plus délicate. Le connecteur floppy et les deux connecteurs IDE (capables de recevoir un maximum de 4 périphériques UDMA100) sont d'ailleurs, chose rare pour un Mini-PC, particulièrement accessibles.

01f4000000055755-photo-cf-s768-la-carte-m-re.jpg

Malgré sa petite taille, la carte mère n'oublie aucun connecteur important.

Les deux connecteurs DIMM sont bien dégagés et permettront de brancher facilement jusqu'à deux barrettes mémoires pour un maximum de 2 Go. Mais c'est surtout l'unique port PCI qui se fait remarquer. Il est regrettable que Chyang Fun n'ait pas au moins intégré deux ports de ce type afin de permettre une évolutivité un peu supérieure, mais de toute façon l'absence de port AGP rendra cette machine simplement inutilisable pour les amateurs de jeux. Ce point est d'autant plus regrettable que dans l'ensemble, ce Mini-PC ne souffre aucune critique.

Il n'y a pas d'autres commentaires à faire à propos de ce CF-S768, si ce n'est que la configuration est aussi simple que sur les modèles concurrents avec un CD de pilotes très bien conçu et une mise en place logicielle sans anicroche. On reprochera par contre d'évidentes lacunes au niveau du BIOS, mais c'est là aussi classique pour les Mini-PC, il faut dire que ces machines ne sont pas destinées à être "bidouillées". Enfin et nous le verrons plus en détail avec le modèle Pentium 4, les Mini-PC Chyang Fun ont un sérieux problème de bruit.

00fa000000055758-photo-cf-s768-un-unique-port-pci.jpg
00fa000000055759-photo-cf-s768-les-connecteurs-sont-bien-d-gag-s.jpg

Les composants sont tous très accessibles, mais le port AGP fait défaut.

Modifié le 18/09/2018 à 11h59
scroll top