Intel Granite Bay (E7205) - DFI NB80EA

Julien
22 novembre 2002 à 19h00
0

Conclusion



Au vu de nos tests, le dernier chipset E7205 d'Intel constitue une excellente alternative aux chipsets Intel existants. Les performances ne sont certes jamais meilleures que celles obtenues avec un système i850E utilisant de la mémoire Rambus 1066, mais le E7205 s'offre le luxe de battre le i845PE à plate couture et de rivaliser avec son prédécesseur dans bien des cas. L'exploitation de la mémoire DDR266 sur deux canaux est une avancée extrêmement intéressante tant au niveau technique que pécunier. Cerise sur le gâteau, l'E7205 gère l'AGP 8x : une véritable première chez Intel.

Plus performant que le i845PE, faisant jeu égal avec le i850E, le chipset E7205 a pour mérite de réduire le TCO ou coût global de possession d'un système. En effet, le prix de revient d'un système à base de E7205 est bien inférieur à celui d'un système i850E grâce à l'utilisation d'une mémoire somme toute bon marché. De plus, le prix avantageux de la mémoire DDR266 permettra aux utilisateurs de ne pas rechigner sur la quantité de mémoire vive dont ils souhaitent doter leur machine. Cela bien qu'Intel ait pris la décision de vendre ce chipset comme une solution pour poste de travail, afin de ne pas pénaliser ses chipsets grand public. DFI ne s'y est pas trompé et a bien compris l'intérêt d'un système E7205 pour les gamers et autres power users en quête de puissance et d'évolutivité.

Pour les utilisateurs de systèmes i845PE ou i850E, le passage à l'E7205 ne présente pas grand intérêt, exception faite du support de l'AGP 8x. Par contre, pour ceux désirant upgrader leur configuration, l'E7205 est sans doute la meilleure solution Pentium 4. Elle offre un compromis idéal entre performances, évolutivité et prix. Intel réussit donc ici un coup de maître en étant le premier à proposer un chipset pour Pentium 4 exploitant la mémoire DDR sur deux canaux et délivrant des performances à la hauteur de nos attentes.

La carte-mère de DFI nous a donné entière satisfaction. Contrairement à ce que nous voyons trop souvent son design ne souffre aucune critique grâce à un agencement soigné des divers connecteurs. Pour compléter la débauche de fonctions déjà offertes par le chipset E7205, DFI a rajouté un contrôleur RAID, un contrôleur SATA, un contrôleur ethernet ainsi qu'une puce audio pour faire de sa carte une plate-forme tout intégré à qui il ne manque que le FireWire pour être complète. En résumé, la DFI NB80EA est une excellente carte avec des aptitudes indéniables pour une utilisation ludique comme professionnelle.


DFI NB80-EA

Les plus
+ Bonnes performances
+ Excellente stabilité
+ Design irréprochable
Les moins
- Absence de firewire
- Un seul port Serial ATA
Note globale
Performances
Fonctionnalités
Confort d'utilisation
3


Intel E7205

Les plus
+ Mode Dual DDR
+ AGP 8x
+ Support de l'Hyper-Threading
Les moins
- Fonctionne seulement en mode synchrone
- Pas de support DDR333
- Nécessite deux barrettes DDR266
Note globale
Performances
Fonctionnalités
Fiabilité
3

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Sélection Clubic VPN 2019

Les actualités récentes les plus commentées

La Tesla Model 3 perd les faveurs de l'Europe, qui lui préfère la future Renault ZOE 2
Netflix augmente ses tarifs en France dès aujourd'hui
Bill Gates considère que
Un outil destiné aux forces de l'ordre capable de déverrouiller quasiment tous les smartphones
Sommet européen des 20 et 21 juin : objectif zéro émission de gaz à effet de serre d'ici 2050 ?
Une pétition demande à Netflix de déprogrammer Good Omens... une série produite par Amazon
Le Raspberry Pi 4 est là : trois configurations jusqu'à 4 Go de RAM (et un kit desktop)
Le Bitcoin continue sa course folle et dépasse les 10 000$
La mémoire informatique universelle pourrait révolutionner la consommation des data centers
AMD : le Ryzen 7 3800X mettrait à mal les Core i9-9900K d'Intel sur GeekBench
scroll top