Intel Granite Bay (E7205) - DFI NB80EA

Julien
22 novembre 2002 à 19h00
0

Intel E7205, Granite Bay pour les intimes



00C8000000055481-photo-chipet-intel-e7205.jpg
Ce n'est un secret pour personne, le Pentium 4 n'a pas rencontré le succès escompté lors de son lancement fin 2000. La principale raison réside dans le choix technologique adopté par Intel : en privilégiant la Rambus à la DDR-SDRAM le fondeur s'est tiré une balle dans le pied. Certes d'un point de vue purement technique les performances de cette mémoire étaient et restent incontestables mais son coût prohibitif a clairement limité l'essor du Pentium 4 à ses débuts. Dès lors les ingénieurs d'Intel se sont attelés à développer un nouveau chipset, le i845, dans le but de populariser le processeur phare de la compagnie.

La première version du i845 employant de la SDRAM fut, il faut bien le dire, un véritable désastre du point de vue des performances et il fallut attendre l'avènement du i845D, supportant la DDR266, pour qu'une alternative abordable à la Rambus et viable en termes de performances émerge. Depuis, le chipset i845 a subi bien des évolutions et supporte dans sa version i845PE la mémoire DDR333. Toutefois un système i845PE ne parvient toujours pas à atteindre les performances obtenues par le couple i850E/Rambus PC1066. En effet, la DDR333 offre une bande passante de 2.7 Go/seconde ce qui reste nettement inférieur à la bande passante de 4.3 Go/seconde délivrée par les derniers Processeurs Pentium 4 Northwood. Pour résoudre la quadrature du cercle et offrir un chipset aussi performant que le i850E mais utilisant une mémoire financièrement abordable Intel a donc dû se rabattre sur une autre solution, au demeurant déjà utilisée par NVIDIA pour ses chipsets nForce.

Avec le E7205, Intel exploite la mémoire DDR-SDRAM 266 sur deux canaux séparés : la bande passante de chaque canal s'additionne doublant ainsi la bande passante totale. Sachant que la DDR266 offre à la base une bande passante d'un petit peu plus de 2.1 Go par seconde, en multipliant par deux ce chiffre on obtient une bande passante globale théorique de 4.3 Go, ce qui correspond à la bande passante requise par les processeurs Pentium 4 avec FSB de 533 MHz. Sur le papier l'utilisation de mémoire DDR266 semble donc délivrer la même bande passante que la Rambus PC1066 pourtant bien plus onéreuse.

Afin d'exploiter le mode Dual-DDR, il vous faut disposer d'un minimum de deux barrettes mémoire ayant chacune la même taille mémoire et comportant le même nombre de puces (la marque n'entre pas en ligne de compte). Notez que vous devez toujours employer un nombre pair de barrettes mémoire. Petite précision technique, le E7205 ne fonctionne qu'en mode synchrone. Aussi, si jamais vous utilisez un processeur Pentium 4 en FSB 100MHz le chipset exploitera votre mémoire en DDR200 (1.6 Go/seconde).

Au chapitre de la gestion mémoire, les nouveautés ne s'arrêtent pas à la seule exploitation de la DDR266 en double canal. En effet et au contraire des i845, le E7205 peut gérer un maximum de 4Go de mémoire et quatre barrettes double face (chaque canal peut comporter un maximum de 2 barrettes). Le chipset supporte également la mémoire ECC et la mémoire DIMM Unbuffered. Toutefois, on regrette qu'Intel n'ait pas d'emblée opté pour le support de la DDR333, ou mieux de la DDR400 : certes à l'heure actuelle ceci n'aurait pas changé grand chose aux performances mais cela aurait permis de procéder à l'optimisation des timings mémoire tout en conférant une certaine évolutivité au chipset.

010A000000047487-photo-ddr-thermaltake.jpg


Mais ce n'est pas tout, loin de là ! Le chipset E7205 est en effet le seul chipset Intel à supporter, à ce jour, l'AGP 8x. Alors que les chipsets i845 & i850 sont encore bloqués à l'AGP 4x, le nouveau venu supporte d'ores et déjà la révision 3.0 de la norme AGP afin de proposer une bande passante de 2.1Go par seconde, qui sera à n'en pas douter exploitée au mieux par les Cartes Graphiques les plus exigeantes. Le chipset est bien entendu compatible avec les cartes AGP 4x. Attention il vous faudra impérativement utiliser des cartes AGP utilisant un voltage de 1,5V : exit donc les cartes AGP 2x.

Le South Bridge du E7205 est quant à lui beaucoup plus classique. En fait il s'agit tout bêtement d'un ICH 4. En conséquence nous ne nous étalerons guère à son sujet. Sachez simplement qu'on retrouve au sein de l'ICH 4 la gestion native d'un maximum de six ports USB 2.0 ainsi que des fonctionnalités audio AC'97 améliorées. Le Serial ATA est donc absent à l'appel et il faut se contenter du support UDMA100.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Des scientifiques réinventent l'air conditionné grâce au froid de l'espace
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top