Tennis Masters Series 2003

29 octobre 2002 à 04h00
0
0050000000055962-photo-s-lection-clubic-80.jpg
00D2000000055109-photo-tennis-masters-series-2003.jpg
Sorti au cours du mois d'octobre 2001, Tennis Masters Series avait créé la surprise en offrant, pour la première fois depuis bien longtemps, un jeu de tennis tout à fait convenable aux possesseurs de PC. Loin de révolutionner le genre et doté de petits défauts de jeunesse, le titre développé par Microïds n'était supplanté que par un jeu au principe peut-être un peu trop arcade pour plaire à tous : Virtua tennis.

Un an après ce premier essai, Microïds revient pour nous présenter la suite, tout simplement intitulée Tennis Masters 2003. L'éditeur français a d'ailleurs choisi et malgré les bonnes critiques, de revoir entièrement sa copie. Le concept de base est évidemment conservé (un jeu de tennis sans raquettes, c'est tout de suite moins drôle), mais la plupart des autres éléments ont été, au mieux largement modifiés, au pire complètement remplacés... Tout ceci afin de nous donner la meilleure simulation de tennis sur ordinateur.


Les Tennis Masters Series



Microïds a conservé la licence qu'il avait exploité pour son précédent titre à savoir celle des Tennis Masters Series qui regroupe un certain nombre de tournois mondiaux parmi les plus prestigieux. Vous retrouverez donc avec plaisir les mêmes terrains qu'au cours du premier volet avec, par exemple, Monte Carlo, Paris, Cincinnati, Miami, Sydney, Montréal ou Rome. En tout, ce ne sont pas moins de dix stades qui attendent vos exploits, dont un, Shanghai, à débloquer. Ces stades sont assez fidèles à la réalité et, si l'on regrettera déjà que les spectateurs soient si peu réussis, il faut aussi reconnaître que ce n'est pas ce qui importe le plus pendant un match.

00D2000000055110-photo-tennis-masters-series-2003-pr-t-pour-un-double-prouvant.jpg
00D2000000055111-photo-tennis-masters-series-2003-arriv-e-monte-carlo.jpg
00D2000000055112-photo-tennis-masters-series-2003-service-canon-indian-wells.jpg

Quelques-uns des nombreux terrains disponibles.

Les matchs justement pourront se faire selon trois modes de jeu. Le premier "exhibition" est le plus classique dans le sens où il permet tout simplement de faire une partie sans aucune conséquence. On choisit un adversaire, un terrain, on définit quelques critères et c'est parti pour un affrontement à coups de petites balles jaunes ! Les deux autres modes de jeu permettent au choix de se lancer dans un "Tennis Masters Series" ou plus immersif encore, d'entamer une carrière de joueur professionnel. Ce dernier mode est sans aucun doute possible le plus intéressant des trois modes de jeu. Vous y choisissez un nom et définissez quelques caractéristiques (force, endurance, volée, revers...) qui détermineront le type de joueur que vous souhaitez incarner. Ensuite, vous devrez participer aux différents tournois de la saison en prenant soin d'arriver le plus loin possible ! A noter, que votre niveau initial ne vous permet évidemment pas d'éviter les qualifications... Au moins pour les premiers tournois !

Notez que ce mode carrière offre une petite nouveauté intéressante. Au fur et à mesure des matchs et de vos exploits, les caractéristiques de votre avatar évoluent. Vous gagnez ainsi en puissance ou en rapidité et êtes moins sujet à la fatigue. Cet élément bien sympathique permet de s'identifier un petit peu plus au personnage dont il sera d'ailleurs possible de modifier l'apparence grâce à l'éditeur livré avec le jeu. Il existe évidemment un mode mutlijoueurs qui devrait vous permettre de vous fâcher en local ou par Internet avec vos meilleurs amis ou de parfaits inconnus... Le pied quoi ! Les possibilités sont de ce point de vue relativement classiques mais suffisantes pour de franches rigolades ! C'est donc en simple ou en double et de deux à quatre joueurs humains qui pourront s'affronter sur toutes les surfaces que comporte le jeu.

00D2000000055113-photo-tennis-masters-series-2003-cr-ation-de-votre-joueur.jpg

Une maniabilité exemplaire



Le mode solo propose aux joueurs de choisir parmi quatre niveaux de difficulté différents pour les matchs "exhibitions" : débutant, amateur, pro, master. Lors des tournois il faudra faire une croix sur le premier, débutant, et choisir parmi les trois restants. La difficulté s'avère en définitive très progressive et quelque soit votre niveau, il devrait être possible de trouver un défi intéressant. Les plus experts des joueurs regretteront toutefois que, même poussé au maximum, le jeu reste un petit peu trop accessible.

Jusqu'ici Microïds réussit pratiquement un sans-faute et pourtant, le meilleur est encore à venir. En effet, un jeu de tennis se doit de disposer d'une maniabilité exemplaire. Il n'est pas question de tolérer les imprécisions et le contrôle des joueurs doit être impeccable. De ce côté-ci non plus, Microïds n'a rien à se reprocher tant les progrès effectués depuis la précédente version sont saisissants. Pour le service, les concepteurs ont exploité une technique encore inédite qui fait appel à une jauge circulaire. En maintenant un des boutons d'action appuyé, on définit la force qui, au moment où le joueur relâche la pression, ne laisse plus qu'une petite zone dans laquelle il faut viser pour que le service soit précis. Cette visée se fait par une seconde pression (brève cette fois) sur le bouton d'action. De ce fait, plus on met de force dans le service, moins la zone de visée est large.

Il faut l'essayer pour être convaincu, mais je peux vous dire que sans avoir l'air de rien, cette nouvelle façon de servir est simplement parfaite. Les boutons d'action sont au nombre de quatre et servent à "émuler" un des quatre coups du tennis : lift, plat, coupé, lob. Utilisés pendant le service, ils permettent des effets diaboliques et utilisés pendant l'échange, ils sont la seule façon de prendre en défaut un grand joueur. Le contrôle de notre avatar se fait très simplement mais il faudra sûrement un petit temps d'adaptation aux nouveaux venus pour se faire à la légère inertie qui symbolise les accélérations / décélérations des joueurs. Les coups sont très précis et pour une fois sur PC, on a vraiment l'impression de faire ce que l'on souhaite !

00D2000000055114-photo-tennis-masters-series-2003-un-plongeon-h-las-compl-tement-vain.jpg
00D2000000055115-photo-tennis-masters-series-2003-qui-donc-renvoy-la-balle.jpg
00D2000000055116-photo-tennis-masters-series-2003-un-smash-acrobatique.jpg

Les échanges sont parfois l'occasion de mouvements très spectaculaires !


Une belle petite réalisation



Cette excellente maniabilité ne servirait à rien si la réalisation graphique ne permettait pas d'en profiter. Compte tenu du passif de Microïds dans ce domaine, il n'y avait cependant pas grand chose à craindre. Sans être à tomber à la renverse, les graphismes de Tennis Masters Series étaient en effet déjà très corrects. La version 2003 apporte de nettes améliorations même s'il faudra encore faire avec un public complètement raté. Ce n'est bien sûr pas le plus important et comme la modélisation des joueurs est très réussie, l'objectif est atteint ! Les terrains sont sobres mais suffisamment détaillés pour que l'ambiance s'installe. Ambiance d'ailleurs renforcée par les fameux éclairages qui avaient déjà fait sensation à la sortie du premier volet.

00D2000000055117-photo-tennis-masters-series-2003-service-parfait.jpg
Les animations des personnages ont été particulièrement soignées et même s'ils sont encore parfois un peu raides, on ne peut que reconnaître les efforts effectués. Microïds a évidemment abondamment utilisé le Motion Capture pour obtenir un résultat réaliste. Hélas, ce luxe de détails lors de certains mouvements provoque parfois quelques petits problèmes de "raccords" entre les animations. Ce n'est toutefois qu'à peine perceptible et ne vient jamais troubler les parties. L'ambiance sonore aurait par contre pu être améliorée et bien souvent les parties font davantage penser au "Monde du Silence" qu'à la finale d'un tournoi de tennis. Les bruitages sont réussis mais ils sont étonnamment rares. On aurait par exemple bien aimé avoir les traditionnels hurlements des spectateurs juste avant le service d'un joueur.

Sachez enfin que Tennis Masters Series 2003 sait, malgré toutes ses qualités, rester modeste. Il ne vous obligera pas à hypothéquer maison, télévision, et lave-linge pour le faire tourner convenablement. Une machine considérée aujourd'hui comme "moyenne" devrait suffire même si vous aurez sans doute à supporter quelques rares et inexplicables ralentissements. Pour jouer dans de bonnes conditions, un processeur à 700 MHz, 192 Mo de mémoire et une carte 3D dotée de 32 Mo semblent être le minimum, même si ce genre de considérations restent évidemment très subjectives.


Jeu, set et match !



Notre test de Tennis Masters Series 2003 est déjà terminé. Il faut dire qu'il n'y a pas de quoi s'appesantir très longtemps : un jeu de tennis reste un jeu de tennis. Microïds a fait de l'excellent travail et impose son titre comme la référence actuelle sur PC. Doté d'une bien belle réalisation et d'une maniabilité inégalée dans le genre, ce jeu devrait plaire aux amateurs de tennis depuis longtemps frustrés, aussi bien qu'aux joueurs occasionnels. La relève de Tennis Masters Series est on ne peut mieux assurée par cet opus 2003.

Au rang des regrets, nous déplorerons tout de même que les noms des joueurs soient fictifs et nous reprocherons au jeu une ambiance sonore des plus succincte. Pas désagréable du tout, la bande son aurait toutefois méritée d'être plus présente. De la même manière, on se demande bien pourquoi Microïds a choisi de faire complètement l'impasse sur le tennis féminin. Ces quelques lacunes ne suffisent cependant pas à ternir l'excellent bilan de Tennis Masters Series 2003 qui est tout simplement indispensable à tout amateur de sports sur PC.


Tennis Masters Series 2003

Les plus
+ Grande variété des coups
+ Accessible à tous
+ Nombreux modes de jeu
Les moins
- Ambiance sonore en retrait
- Joueurs fictifs
Note globale
Réalisation
Prise en main
Durée de vie
3
Modifié le 20/09/2018 à 15h35
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top