Microsoft Multimedia Keyboard & Natural Multimedia Keyboard

17 septembre 2002 à 16h00
0

00C8000000054504-photo-logo-microsoft.jpg
Microsoft a pour habitude de lancer, à peu près à chaque rentrée, de nouveaux périphériques de saisie dédiés à nos chers PC. Depuis le lancement de sa première souris, il y a maintenant plus de deux décennies, Microsoft s'est forgé, petit à petit, une réputation solide de constructeur de périphériques d'entrée. Pour parvenir à s'imposer, ce qui n'était pas franchement aisé pour une société dont les compétences se bornaient jusque-là à la création de logiciels, Microsoft n'a eu de cesse d'innover. Ainsi on doit au géant de Redmond, plusieurs innovations majeures qui ont marqué le monde de la micro-informatique, parmi lesquelles : la souris avec roulette, le design ergonomique des Claviers, l'inclusion de touches de raccourcis multiples sur les claviers, la première souris optique, etc, etc.

Pour cette rentrée 2002, Microsoft s'est donné les moyens de contrer son principal concurrent, Logitech, en renouvelant entièrement sa gamme de claviers avec pas moins de quatre nouveaux modèles. Les deux claviers que nous avons pu tester : le Microsoft Multimedia Keyboard et le Microsoft Natural Multimedia Keyboard seront déclinés d'ici quelques semaines en versions sans fil.

Une nouvelle couleur aguichante

Plusieurs constructeurs, tel Logitech, se sont lancés avec plus ou moins de succès et de manière somme toute assez sporadique, dans la fabrication de périphériques utilisant des couleurs autres que le sempiternel beige. Les designers de Microsoft ont donc choisi d'égayer nos mornes bureaux en habillant d'un bleu pétrole assez "tape-à-l'oeil" ces deux nouveaux claviers. La zone comportant les touches de raccourci du Microsoft Multimedia Keyboard est dorénavant parée de bleu tout comme le repose-mains alors que la zone comportant les touches reste intégralement blanche.

Le Microsoft Natural Multimedia Keyboard est lui aussi doté du nouveau design Microsoft puisque la partie supérieure du clavier hébergeant les touches de raccourci est de couleur bleue alors que le repose-mains est, curieusement, revêtu de gris clair. Tout comme son petit frère la partie centrale du Natural Multimedia Keyboard est entièrement blanche.

Par rapport au Microsoft Natural Keyboard Pro, le Microsoft Natural Multimedia Keyboard se distingue de par sa coque moins épaisse et sa plus grande légèreté. Deux renfoncements apparaissent aux deux extrémités des clavier Multimedia & Natural Multimedia Keyboard, aussi votre annulaire tombe naturellement dessus lorsque vous utilisez le pavé numérique vous évitant de plaquer votre main ou la brandir en l'air...

012C000000054494-photo-ms-multimedia-keyboard.jpg
012C000000054495-photo-ms-natural-multimedia-keyboard.jpg

Microsoft Multimedia Keyboard & Microsoft Natural Multimedia Keyboard


0104000000054498-photo-ms-nmk.jpg
Depuis le lancement en 1995 du premier clavier ergonomique, les utilisateurs se sont divisés en deux clans. Il y a tout d'abord ceux qui ne peuvent plus se passer du design ergonomique des Claviers Microsoft, et ceux qui y sont tout simplement allergiques du fait du temps d'adaptation requis avant de pouvoir maîtriser ce genre de clavier.

Lorsque Microsoft a lancé le 'Office Keyboard' beaucoup ont regretté que ce nouveau modèle ne soit pas disponible en version ergonomique. Microsoft a visiblement retenu la leçon puisque le Microsoft Multimedia Keyboard se trouve, dès son lancement, décliné en une version Natural Multimedia Keyboard ergonomique.

L'avantage du design ergonomique est la séparation des touches en deux blocs distincts permettant de positionner vos mains en biais, dans le prolongement naturel de vos bras, et non de manière parallèle afin de réduire la fatigue physique. Cette disposition est, pour les aficionados, très confortable et ergonomique. Pour ceux qui tapent en permanence des documents sur leurs ordinateurs, le design naturel de Microsoft permet réellement de réduire la douleur qui peut apparaître au niveau des poignets après de longues heures de frappe. Le camp des réfractaires reproche au design ergonomique de Microsoft, son inadéquation vis-à-vis des jeux.

Microsoft Multimedia Keyboard et Microsoft Natural Multimedia Keyboard

Dans la mesure où les deux nouveaux claviers Microsoft sont identiques en terme de fonctionnalités, exception faite du design ergonomique du modèle Natural, nous allons voir ci-dessous les fonctions communes aux deux claviers.

Les Multimedia Keyboard et Natural Multimedia Keyboard constituent, à peu de choses près, l'entrée de gamme Microsoft en matière de claviers. Les deux claviers, dotés de 105 touches chacun auxquelles s'ajoutent les touches d'accès rapide, respirent la qualité grâce à leurs lignes élégantes et novatrices. Après avoir été le premier à lancer des claviers USB Microsoft fait machine arrière et équipe ses deux nouveaux claviers d'un simple connecteur PS/2. Il faut avouer que la connexion d'un clavier en USB n'apporte que bien peu de choses. Le hub USB intégré au précédent Microsoft Natural Keyboard Pro disparaît également. Si Microsoft justifie ce choix en avançant le problème des limitations électriques d'un hub passif, il n'en demeure pas moins que la présence sur le Natural Keyboard Pro d'un tel hub était fort commode, ne serait-ce que pour brancher une manette de jeu ou une souris.

00D0000000054499-photo-ms-mmk.jpg
Pour le Microsoft Multimedia Keyboard, le repose-poignets est optionnel et se monte ou s'enlève à la demande alors qu'il est intégré à la coque du Microsoft Natural Multimedia Keyboard. A ce propos, Microsoft a d'ailleurs renforcé le système de fixation du repose-poignets. Comme tout bon clavier qui se respecte, les Microsoft MultiMedia Keyboard et Microsoft Multimedia Natural Keyboard sont pourvus de deux pieds escamotables qui permettent de les incliner pour qu'ils s'adaptent à vos habitudes de frappe. Les deux claviers offrent un toucher relativement doux et discret procurant un bon confort de frappe. La première innovation, commune aux deux claviers, est le fait qu'ils héritent des touches de fonctions Office introduites par le Microsoft Office Keyboard. Les touches de fonctions F1 à F12 voient donc leur rôle redistribué puisqu'elles permettent par défaut d'ouvrir l'aide d'une application Office, d'annuler ou de rétablir des modifications, de créer un nouveau document, d'ouvrir un document, de le fermer, de répondre à un mail, de le transférer, d'envoyer un email, de vérifier l'orthographe, d'enregistrer le document ou bien de l'imprimer. Bien entendu les touches de fonction sont sérigraphiées de manière à faire apparaître sur le dessus la fonction Office, dont la légende est francisée, et sur le rebord le numéro de la touche de fonction. Chaque médaille a son revers et la rangée de touches de fonctions nécessite l'appui sur la touche 'F Lock' pour désactiver les raccourcis Office et remettre en service les touches de fonctions. Beaucoup d'utilisateurs ont pris l'habitude d'appuyer sur F5 pour rafraîchir une page Web : avec les Multimedia ou Natural Multimedia Keyboard l'appui sur cette touche provoque, sous Internet Explorer, l'affichage de la boîte de dialogue ouvrir tant que 'F Lock' n'est pas en fonction... Une certaine gymnastique sera donc nécessaire pour vous habituer au fonctionnement des touches Office. Nous aurions préféré que ces claviers privilégient l'utilisation des touches de fonction lors du démarrage de la machine plutôt que d'utiliser les raccourcis Office. Aussi ne serait-ce que pour rentrer dans le BIOS il faut au préalable appuyer sur la touche 'F Lock' avant d'appuyer sur F1 ou F2. Notez que sur le Microsoft Multimedia Keyboard la touche 'F lock' est adjacente aux touches 'Impression écran' et 'Arrêt défil' alors qu'elle est intégrée à la rangée des touches de fonctions du Microsoft Natural Multimedia Keyboard. Les deux claviers inaugurent un nouveau design bombé qui est employé par les boutons de la rangée des touches de fonction. Si les derniers claviers Microsoft reprennent à leur compte les touches de fonction Office du Microsoft Office Keyboard, les autres touches de fonction du clavier précité que sont : Couper, Copier, Coller, Changer d'application, etc. ont purement et simplement disparues.

012F000000054506-photo-microsoft-hotkey-2.jpg

Les touches Office adoptent un nouveau design boulé


L'agencement des touches évolue quelque peu et Microsoft nous gratifie d'un pavé de touches 'origine', 'fin', etc, réorganisé. Déjà étrenné par le Microsoft Natural Keyboard Elite, cette disposition est fort peu pratique et nécessite une période d'adaptation. Au lieu d'être arrangées sur trois colonnes, comme à l'accoutumée, les touches : 'page suivante'/'page précédente', 'origine', 'fin' et 'suppression' sont alignées sur deux colonnes. Le problème est qu'à l'usage en voulant taper sur la touche 'Fin' il est vraisemblable que vous appuyez involontairement sur la touche 'Suppression' ce qui aura pour effet de produire un résultat inattendu. Les touches 'insertion' et 'arrêt défilement' ont été sacrifiées mais rassurez-vous ces deux fonctions sont toujours présentes en tant que fonctions secondaires des touches 'Impression écran' et 'Pause Attn'. On sait depuis longtemps que Microsoft a le sens du détail et la firme américaine nous le prouve une fois encore, puisque la touche Windows, qui permet d'afficher le menu démarrer, est maintenant frappée du nouveau drapeau usité par Windows XP.

La partie supérieure des deux claviers comporte pas moins de dix-sept touches de raccourcis reprogrammables. Ces touches ont pour caractéristiques, outre un feeling très doux, d'être disposées en arc de cercle sur le Microsoft Multimedia Keyboard et de manière rectiligne sur le Microsoft Natural Multimedia Keyboard. Par rapport à ses précédents claviers, Microsoft a entièrement repensé les fonctions de ces touches. Enfin repenser est peut-être un bien grand mot... On retrouve au centre de la partie supérieure des claviers les touches multimédia dont l'utilité n'est pas démentie. Les six touches multimédia permettent de régler le volume, de lancer ou de mettre en pause la lecture d'une séquence et de passer à la plage précédente ou à la plage suivante. En bordure de l'encart contenant les touches multimédia on trouve la touche muet, fort pratique lorsque vous recevez un coup de fil par exemple, ainsi que la touche Média qui permet de lancer le lecteur multimédia définit par défaut. Les Drivers IntelliType vous laissent libre d'assigner un programme tel Winamp, Creative PlayCenter ou autre à cette touche. Notez que par défaut la touche média lance le Windows Media Player.

012F000000054507-photo-ms-media-center.jpg

Microsoft Media Center


Les trois touches de raccourci situées à la gauche du pavé multimédia sont d'une utilité contestable : la possibilité d'ouvrir en pressant un bouton les dossiers Mes Documents, Mes Images/Vidéos ou bien Ma Musique est loin d'être indispensable. La partie Internet des raccourcis du clavier MultiMedia Keyboard se réduit comme peau de chagrin puisque seulement trois boutons sont dédiés au net. On retrouve le très utile bouton 'Courrier' qui permet de lire ses emails en lançant le programme par défaut, le non moins utile bouton 'Web/Démarrage' qui lance votre navigateur préféré ainsi qu'un nouveau venu permettant de lancer Windows Messenger ; je vous laisse libre juge de l'utilité de cette dernière touche. Juste à côté du bouton Messenger trois diodes indiquent le statut du clavier : verrouillage majuscule, verrouillage numérique ou 'F Lock'.

012E000000054508-photo-microsoft-hotkey-3.jpg

Les touches d'accès aux dossiers Windows


Trois touches de raccourci apparaissent au-dessus du pavé numérique et permettent de lancer la calculatrice Windows, de se déconnecter de la session en cours ou bien de mettre le PC en veille. On regrette la disparition intempestive de la touche 'Poste de travail' et des touches Internet page précédente ou page suivante.

012C000000054505-photo-microsoft-hotkey-1.jpg

Les touches surplombant le pavé numérique


IntelliType 2.2

Microsoft complète habilement ses Claviers en proposant des Drivers on ne peut plus exhaustifs. Dénommés IntelliType et livrés dans leur version 2.2, ces pilotes ont le mérite non négligeable d'être parfaitement intégrés à Windows et de permettre de configurer au mieux les diverses fonctions de votre clavier. Aussi chaque touche de raccourci, y compris les touches Office, peut être reprogrammée pour exécuter une action de votre choix, ouvrir un document précis ou lancer telle ou telle application. De même vous pouvez désactiver certaines touches, que vous pressez accidentellement, comme le verrouillage majuscule ou l'arrêt du défilement. IntelliType 2.2 vous permet même d'imprimer une liste de la programmation actuelle des raccourcis.

00FA000000054496-photo-ms-intellitype-drv.jpg
00FA000000054497-photo-ms-intellitype-drv-2.jpg
00FA000000054500-photo-ms-intellitype-drv-3.jpg

Pilotes Microsoft IntelliType 2.2


Conclusion

Avec ces deux nouveaux modèles, Microsoft procède à un renouvellement en douceur et fort sympathique de sa gamme de claviers. La nouvelle couleur bleue est du plus bel effet et nous change du traditionnel beige grisâtre fréquemment rencontré dans l'univers bureautique. Au niveau du toucher les deux claviers offrent ce qui se fait de mieux en la matière avec un contact qui est l'un des plus doux que nous ayons eu l'opportunité de tester. Du côté de la fabrication il n'y a rien à redire puisque la réalisation des deux claviers se résume en un mot : impeccable.

Le nouvel agencement du pavé de touches 'suppression', 'fin', 'origine', etc. est pour sa part déroutant d'autant que Microsoft avait déjà essuyé pas mal de critiques à son sujet. Les raccourcis Office sont les bienvenus pour les utilisateurs d'applications compatibles Office mais le fait qu'ils prennent le dessus sur les touches de fonction peut être ennuyeux notamment pour accéder au BIOS d'une machine. Les raccourcis multimedia qui avaient été éradiquées du clavier Office Keyboard au profit de la sacro-sainte productivité, réapparaissent pour le plus grand bonheur des utilisateurs. Toutefois mis à part les touches multimédia, internet et calculatrice, les raccourcis claviers pointant vers les dossiers Windows sont à peu près inutiles. Heureusement il vous sera possible de les reprogrammer.

Au niveau tarifaire le Microsoft Multimedia Keyboard est proposé à 40€ TTC contre 62€ TTC pour le Microsoft Natural Multimedia Keyboard. En conclusion les deux nouveaux claviers Microsoft sans être révolutionnaires répondent aux besoins des utilisateurs les plus exigeants, grâce au design normal ou ergonomique et à une floppée de touches d'accès rapide. Toutefois les quelques inconvénients que nous avons relevés ne sont franchement pas dignes de Microsoft. Merveilleusement complétés par les pilotes IntelliType, ces deux claviers trouveront naturellement leur place sur beaucoup de bureaux du fait de leurs qualités indéniables.

Microsoft Multimedia Keyboard et Natural Multimedia Keyboard

6

Les plus

  • Couleur bleue agréable
  • Nouveaux raccourcis Office
  • Touches multimédia
  • IntelliType 2.2

Les moins

  • Nouvel arrangement du pavé central
  • Quelques raccourcis inutiles
  • Absence de la touche poste de travail
  • Touches Office activées par défaut
  • Pas de hub USB

Note globale8

Ergonomie8

Raccourcis7

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Facebook se lance dans le speed-dating en vidéo
Avis RED by SFR : est-ce le meilleur forfait mobile sans engagement ?
Sony annonce ses smartphones Xperia 1 III, Xperia 5 III, Xperia 10 III, et met le paquet sur la photo
Netflix relooke sa section
Microsoft annonce son Surface Laptop 4
Samsung annonce une nouvelle conférence Galaxy le 28 avril
Apple tiendra sa prochaine conférence le 20 avril
Oculus Quest 2 : la dernière mise à jour permet de jouer sur PC sans aucun câble
OPPO lance 3 nouveaux smartphones 5G sous la barre des 350€
Call of The Sea s'annonce sur PS4 et PS5 pour le mois prochain
Haut de page