Airline Tycoon Evolution

Nerces
Spécialiste Hardware et Gaming
09 juillet 2002 à 14h00
0
00D2000000053604-photo-airline-tycoon-evolution.jpg
Un peu plus d'un an après la sortie d'Airline Tycoon, Spellbound et Monte Cristo font encore une fois équipe avec une suite qui tient davantage de la séance de rattrapage que d'un nouveau projet. Airline Tycoon Evolution ne tente d'ailleurs pas de tromper son monde et se pose très clairement en mise à niveau du jeu de management originel.

Airline Tycoon malgré un concept plutôt sympathique et des mécanismes relativement bien huilés, n'avaient pas beaucoup fait parler de lui lors de sa sortie. Il ne s'agissait évidemment pas d'un titre aussi médiatique qu'un Warcraft 3 par exemple et son concept ne le destinait d'ailleurs bien davantage "à toute la famille" qu'aux fou-furieux du jeu vidéo.


Airline Tycoon bis

Monte Cristo s'est depuis longtemps spécialisé dans les jeux de gestion simples, accessibles à tous. Les thèmes abordés par l'éditeur français ont déjà été très variés et l'on se souvient par exemple des casinos (Casino Tycoon), des usines (Crazy Factory) ou bien encore de l'économie monde avec Economic War. Avec le développeur allemand Spellbound, Monte Cristo a trouvé une équipe capable de lui offrir une nouvelle corde à son corde : celle de la gestion d'une compagnie de transports aériens.

00D2000000053607-photo-airline-tycoon-evolution-menu-principal.jpg
00D2000000053608-photo-airline-tycoon-evolution-introduction.jpg
00D2000000053609-photo-airline-tycoon-evolution-des-avions-partout.jpg

Introduction et menus de sélection

Airline Tycoon étant déjà relativement loin, nous allons revoir dans le détail le déroulement d'une partie pour ensuite nous attarder sur les spécificités de cette seconde mouture et tout commence bien sûr par la création de l'entreprise. Le choix est étonnamment restreint, puisqu'il vous faudra piocher parmi les quatre compagnies prédéfinies : Sunshine Airways, Falcon Lines, Phoenix Travel et Honey Airlines. Il est impossible de vraiment personnaliser sa compagnie (nom et logo sont imposés) et vous n'aurez qu'à apposer votre nom sur celle qui vous tente le plus.

00D2000000053612-photo-airline-tycoon-evolution-briefing.jpg
Ensuite tout démarre très simplement par un petit briefing d'introduction de la part du directeur de l'aéroport. Quatre compagnies aériennes seront donc en concurrence et vous aurez pour tâche d'obtenir la maîtrise du ciel en engrangeant les profits les plus importants mais bien sans négliger vos employés, la sécurité ni le confort des voyageurs. Les trois autres compagnies sont gérées par l'ordinateur lors des parties solos et par d'autres humains lors des affrontements multijoueurs.


Dans le vif du sujet

Airline Tycoon Evolution offre une campagne de plus que la précédente version ce qui en porte le total à trois. Il sera également possible de jouer des parties libres et de se mesurer à d'autres joueurs (au maximum trois) en réseau local ou via Internet. Les trois campagnes sont de difficulté croissante et offrent une dizaine de missions chacune. La première mission de la campagne d'introduction sert en fait de didacticiel afin de guider le joueur. Bien fait mais un peu longuet, ce guide vient avantageusement suppléer le manuel bien peu fournit.

La vraie partie démarre à partir du moment où votre avatar rejoint son bureau. De ce quartier général, vous pourrez prendre la plupart des décisions importantes et en particulier définir les différents vols mais pour qu'un avion puisse partir il faudra partir en quête de contrats. Ceux-ci s'obtiennent de trois manières : via l'agence de voyage, le bureau des dernières minutes ou le centre de fret. Alors que les deux premiers permettent de prendre en charge des passagers, le dernier se destine évidemment au transport de marchandises, mais quelque soit votre choix il faudra toujours veiller à deux paramètres : le lieu où se trouve votre appareil et bien sûr l'espace disponible à l'intérieur.

00D2000000053614-photo-airline-tycoon-evolution-contrats-passagers.jpg
00D2000000053615-photo-airline-tycoon-evolution-mise-au-point-des-trajets.jpg
00D2000000053616-photo-airline-tycoon-evolution-contrats-marchandises.jpg

Sélection des contrats et mise au point des trajets

Vos avions vont en effet de destination en destination et il faudra toujours penser aux temps de transit avant de prendre un contrat : un avion à New York aura besoin de quelques heures avant de pouvoir établir une liaison Rio de Janeiro - Paris CDG. Les contrats non respectés impliquent évidemment des pénalités et il faudra donc évaluer les risques d'échec avant de s'engager. Au fur et à mesure de vos succès vous aurez la possibilité d'acheter de nouveaux avions, de vendre les anciens, d'embauchés des employés plus efficaces et bien sûr d'équiper vos appareils de matériel tout confort dernier cri.

00D2000000053617-photo-airline-tycoon-evolution-tableau-des-scores.jpg
Il faudra également savoir jouer avec les cours du pétrole pour faire des stocks et éviter de toujours payer le kérosène à prix d'or (noir ?). Les différents lieux de l'aéroports sont accessibles en promenant votre personnage et chaque transaction donne lieu à un petit entretien à l'esprit très "cartoon". Pour éviter de passer son temps dans les couloirs, il sera possible d'acheter différents accessoires comme un téléphone portable ou un agenda : ces gadgets vous feront gagner beaucoup de temps.

Chaque jour qui se passe donne lieu à un briefing / débriefing qu'il est possible de "zapper" mais qui vous renseigne sur votre progression et sur celle de vos concurrents. Votre compagnie doit en théorie s'enrichir petit à petit, vous permettant d'acheter de nouveaux appareils, de prendre de nouveaux employés et d'ouvrir de nouvelles lignes jusqu'à devenir un véritable magnat (tycoon) de l'industrie !


Théorie de l'évolution ?

Ce concept très simple à assimiler fonctionne plutôt bien dans Airline Tycoon grace à une interface suffisamment claire et relativement efficace. La réalisation technique était rafraîchissante et l'emploi d'un style "cartoon" variait agréablement avec les autres jeux du genre en rappelant fortement d'autres jeux très réussis en leurs temps : les Theme Park et Theme Hospital de Bullfrog.

Là où Airline Tycoon séduisait, son Evolution déçoit quelques peu. Il n'y a en effet pratiquement aucune innovation dans le concept aussi bien que dans la réalisation et lorsque l'on démarre la première mission de la première campagne, on est accueilli par un merveilleux : "Bienvenue dans Airline Tyccon". Le déroulement des parties est absolument identique et on en vient vraiment à se demander le pourquoi de cette suite car après quelques minutes la seule réelle différence vient de la nouvelle campagne solo.

00D2000000053618-photo-airline-tycoon-evolution-l-agence-de-s-curit.jpg
00D2000000053619-photo-airline-tycoon-evolution-le-nouvel-airbus.jpg
00D2000000053620-photo-airline-tycoon-evolution-hitech-designer-shop.jpg

Agence de sécurité et conception de nouveaux appareils

En fait d'autres ajouts sont heureusement de la partie mais il faut reconnaître qu'ils ne bouleverseront pas vos habitudes. Il est en effet possible de créer ses propres appareils en se rendant au bureau "HiTech Designer Shop" et de renforcer votre sécurité chez "Safe & Secure Limited". La création de nouveaux appareils est de loin l'innovation la plus importante, puisqu'il sera possible par la suite d'échanger vos créations avec d'autres joueurs via le service mis en place par Spellbound. Vous pouvez définir la capacité, la forme, la vitesse, le bruit, la fiabilité et bien sûr le coût de votre avion en choisissant les différents modules : queue, ailes, cockpit, réacteurs et fuselage.

C'est hélas les seuls véritables innovations faites au jeu de base et on regrettera à nouveau que Spellbound et Monte Cristo n'ait pas davantage copié sur Bullfrog qui savait avec ses jeux de gestion (en particulier Theme Hospital) allier efficacement rigolade et sérieux de la simulation.


Du neuf avec du vieux...

Les joueurs du premier volet seront déçus par cette suite qui n'apporte finalement pas grand chose au jeu originel. Airline Tycoon Evolution ne peut donc constituer un achat intéressant pour les possesseurs de l'ancienne version et on aurait bien aimé voir débarquer les quelques modifications sous la forme d'une extension téléchargeable sur Internet.

Ceux qui ne connaissaient pas le jeu de base découvriront en revanche un titre certes très simple, mais tout à fait convaincant. Destiné à un public plutôt jeune de joueurs occasionnels, il devrait faire le bonheur de nombreux utilisateurs, mais bien sûr pas des amateurs d'Unreal Tournament ! Correctement réalisé et doté d'une bonne durée de vie, Airline Tycoon Evolution mérite l'attention de tous ceux qui cherchent à s'amuser sans trop "se prendre la tête".

Airline Tycoon Evolution

4

Les plus

  • Simple d'accès
  • Ambiance sympathique

Les moins

  • Manque d'innovations
  • Un peu répétitif

Note globale6

Réalisation6

Prise en main8

Durée de vie7

Modifié le 20/09/2018 à 15h35
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Emmanuel Macron se moque des opposants au déploiement de la 5G
L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
L'UE envisage de renforcer les limites d'émission de CO2 pour le secteur automobile
Clubic évolue (en douceur)
Allongé et endormi
AMD dévoile le design de sa Radeon RX 6000 sur Twitter
Le data center sous-marin de Microsoft refait surface après deux ans d'immersion
Après Bouygues, au tour de RED by SFR d'augmenter des forfaits sans possibilité de refus
Les satellites SpaceX, même peints, gâchent les nuits des astronomes
Déjà en rupture de stock, les NVIDIA RTX 3080 se vendent à prix d'or sur eBay
scroll top