Grand Theft Auto 3

Par
Le 05 juin 2002
 0
00d2000000053140-photo-gta3.jpg
220 jours ! C'est à peu de choses près le temps qui a séparé les sorties de Grand Theft Auto 3 PC et Playstation 2. Environ sept mois d'attente pour des joueurs PC qui ne pouvaient que ruminer en espérant voir arriver le plus tôt possible le titre tant convoité. Sept mois d'attente qui auront d'autant plus agacés les joueurs que la version Playstation avait été unanimement acclamée par la critique.

Voici donc enfin venue la version PC du troisième volet de la série Grand Theft Auto. Cette série qui pour le moment a surtout fait parler d'elle du fait d'une réputation des plus sulfureuses. Une réputation que Rockstar Games entretient mais cette fois avec en plus l'intégration d'une réalisation qui promettait d'être époustouflante.


GTA... 3ème prise !


Avec le battage qui a été fait autour du troisième volet, les nouveaux venus dans l'univers du jeu vidéo pourraient penser que les deux premiers épisodes constituaient des chefs d'oeuvre. Pourtant il faut bien reconnaître qu'on était loin du compte avec des titres qui souffraient de deux tares majeures : le manque d'objectifs et surtout une réalisation franchement datée même pour l'époque.

Sorti en 1997, Grand Theft Auto fit sensation du fait du concept de jeu qu'il proposait. Un concept foncièrement provocateur et totalement immoral. Le jeu proposait donc de prendre le contrôle d'une petite frappe et de lui faire monter les échelons de la délinquance locale. Il fallait pour cela réussir des missions qui nous étaient confiées les unes après les autres pour finalement accumuler le plus d'argent possible.

00d2000000053141-photo-grand-theft-auto.jpg
00d2000000053142-photo-grand-theft-auto.jpg
00d2000000053143-photo-grand-theft-auto.jpg

Le GTA premier du nom était un peu moche !

Si le jeu solo restait rigolo, on tournait assez rapidement en rond et devant ce manque de buts, l'addition paraissait finalement un peu salée. Seul le mode multijoueurs permettait de rallonger véritablement la durée de vie d'un jeu qui ne fut renouveler ni par son extension (London 1969), ni par sa suite (GTA 2 sorti en 1999). Cette dernière était même très décevante car beaucoup plus lourde graphiquement sans être vraiment plus jolie.


00d2000000053157-photo-gta3-que-vive-le-bazooka.jpg

Il y a quelque chose de pourri à Liberty City


Ce troisième épisode commence sur un casse qui tourne mal pour le personnage que nous allons ensuite incarner. Trahi par sa petite amie et complice, il est arrêté par les forces de l'ordre et se voit évidemment écroué, les preuves étant accablantes. Il ne restera cependant pas bien longtemps derrière les barreaux... Heureusement pour nous !

Au cours d'un banal transfert de prisonniers, il a en effet la chance de profiter des efficaces amis d'un autre détenu pour s'évader. Accompagné d'un spécialiste en explosif, le redoutable 8Ball, il parvient à voler une voiture et à se faire oublier de la police. Le jeu peut alors commencer pour notre protégé qui devra tout d'abord faire confiance aux amis de son compagnon de fuite.

Le principe de jeu s'annonce assez rapidement très proche des deux premiers volets puisque vous aurez de la même manière à enchaîner les missions que vous confient les pontes locaux. La ville est divisée en trois zones qui se découvriront au fur et à mesure de la partie, faisant apparaître de nouveaux lieux bien sûr, mais aussi de nouveaux clans et tout un tas d'options supplémentaires que nous détaillerons plus tard. Selon la portion de ville dans laquelle vous vous trouvez, différents caïds feront appel à vous à commencer par les amis de 8Ball les redoutables tenants de la mafia locale : Salvatore Leone et toute sa clique.

00d2000000053158-photo-gta3-ray-le-flic-ripoux-vous-donnera-quelques-missions.jpg
00d2000000053159-photo-gta3-la-mini-carte-donne-des-informations-clefs.jpg
00d2000000053160-photo-gta3-une-mission-qui-rappelle-le-film-une-journ-e-en-enfer.jpg

Un système de jeu très simple à prendre en main

Sur la mini-carte située dans le coin inférieur gauche vous pourrez voir apparaître différentes informations comme votre planque, le garage de 8Ball ou alors les propriétés des différents mafieux : Luigi, Joe et Salavatore. En allant voir l'un de ces trois criminels vous vous verrez confier des missions plus ou moins dangereuses et surtout plus ou moins rémunératrices. L'un des buts du jeu étant bien sûr d'accumuler un maximum d'argent. Argent qui servira à la fois de score et de cagnotte pour acheter différentes armes.
Modifié le 20/09/2018 à 15h35
scroll top