Dungeon Siege

Nerces
Spécialiste Hardware et Gaming
22 mai 2002 à 17h58
0
00D2000000052979-photo-dungeon-siege.jpg
Plagier Blizzard et son mémorable Warcraft II aura certainement été la meilleure idée de Chris Taylor. C'est en effet ce qui lui a permis de développer le célèbre Total Annihilation et d'obtenir la reconnaissance de milliers de joueurs. Le brave Chris tente de renouveler l'expérience avec un clone de l'autre référence de Blizzard : Diablo.

Après des titres comme Diablo, Diablo 2, Darkstone ou Nox et en attendant des softs au demeurant plus ambitieux comme Arx Fatalis ou Morrowind, on peut cependant se demander si le simple fait de passer à une vraie 3D sera suffisant pour intéresser des joueurs qui s'évertuent depuis plus d'un an maintenant à glaner des tonnes d'objets magiques dans les couloirs obscurs du titre de Blizzard.


"Un jeu de rôle réalisé par Chris Taylor" ?

J'en vois déjà lire la boîte du jeu et se demander qui est ce Chris Taylor... Il est vrai que le jeu vidéo n'a pas encore les même têtes d'affiche que le cinéma et bien peu de noms hantent les esprits des joueurs. En dehors des très médiatisés Sid Meier (Civilization), Peter Molyneux (Black & White), Hideo Kojima (Metal Gear Solid) ou encore Shigeru Miyamoto (Zelda), rares sont les noms qui restent en mémoire et permettent de juger de la qualité d'un jeu à la manière du réalisateur d'un film.

Pourtant Chris Taylor est loin d'être un petit nouveau et un coup d'oeil à son CV aurait de quoi impressionner plus d'un éditeur en mal de bons produits. Après avoir repris la suite de Hardball (un des meilleurs titre de Baseball de tous les temps) il y a onze ans, il a développé 4D Boxing et Triple Play Baseball avant de réaliser le jeu qui l'a fait connaître : Total Annihilation.

00D2000000052980-photo-hardball-2.jpg
00D2000000052981-photo-total-annihilation.jpg
00D2000000052982-photo-dungeon-siege.jpg

Hardball, Total Annihilation et Dungeon Siege, trois étapes de la vie de Chris Taylor

Chris Taylor jouait alors beaucoup aux titres de stratégie temps réel et avait simplement décidé de faire le jeu dont il rêvait... Coup de chance ou coup de maître, toujours est-il que le soft du gars Taylor a comblé des dizaines de milliers de joueurs à travers le monde. Joueurs qui considèrent encore Total Annihilation comme le meilleur de sa catégorie !

Tombé sous le charme de Diablo, Chris Taylor s'est ensuite mis en tête de créer un jeu dans le même style mais avec là encore l'ambition de supplanter le maître. A la tête de sa toute jeune société, Gas Powered Games, et financé par le géant Microsoft, Chris Taylor s'est donc lancé en 1998 dans un projet de grande envergure qui devait lui prendre ses quatre prochaines années : Dungeon Siege...


Un jeu dont vous êtes le héros !

00D2000000052983-photo-dungeon-siege-cr-ation-de-votre-avatar.jpg
Les premiers pas dans le Royaume de Ehb sont très classiques pour les habitués de jeux de rôles puisque tout commence par la sempiternelle phase de création de votre avatar. On devra donc déterminer quelques attributs physiques (sexe, vêtements, couleurs de peau et de cheveux) et lui donner un nom avant de pouvoir débuter l'aventure proprement dite. Cette première étape est très simple, très rapide et ceux qui aiment peaufiner leur héros avant de se lancer en seront pour leurs frais. Il n'y a pas de liste de compétences, pas plus que de profession ou classe d'aventurier à choisir. Qu'on se le dise, Dungeon Siege est un jeu d'action et l'appellation RPG est d'ailleurs grandement usurpée (même pour l'amateur de Final Fantasy).

Il s'agit évidemment d'un parti-pris décidé par Chris Taylor visant à simplifier au maximum la prise en main, au risque hélas de dérouter les rôlistes endurcis. La fiche personnage est d'une simplicité déconcertante : trois caractéristiques principales (force, dextérité, intelligence) et quatre aptitudes secondaires (combat au corps à corps, combat à distance, magie naturelle et magie de guerre). Le joueur n'aura jamais aucun point à répartir puisque ce sont ses actions qui détermineront l'évolution de son héros. Ainsi un avatar principalement employé à hacher menu les adversaires progressera évidemment bien davantage en force qu'en intelligence et en corps à corps qu'en magie naturelle... A vous de faire vos choix !


A la découverte de Ehb

L'aventure démarre par une introduction chargée de planter le décor. Le Royaume de Ehb est devenu un territoire indépendant suite à l'effondrement de l'Empire. Protégé par d'importantes fortifications et une tradition guerrière héritée de l'ancienne 10ème Légion à l'origine de sa création, le Royaume a pour le moment échappé aux invasions qui ont dévastées ses voisins... Pour le moment !

Vous débutez cette aventure en tant que simple fermier. Agé de 19 ans, vous ne demandez rien d'autre que de pouvoir cultiver votre terre. Il est clair pour tout le monde que ce destin somme toute honorable ne saurait constituer un jeu digne de ce nom... En quelques minutes le destin de votre avatar est scellé et l'on vous charge maintenant de trouver un dénommé Gyorn pour je ne sais quelle mission d'une importance cruciale !

00D2000000052984-photo-dungeon-siege-introduction.jpg
00D2000000052986-photo-dungeon-siege-introduction.jpg
00D2000000052987-photo-dungeon-siege-introduction.jpg

L'introduction est, comme toutes les cinématiques, intégrée au jeu

Si je ne détaille pas davantage le scénario, c'est qu'ici encore plus que dans Diablo, l'histoire n'a pas vraiment d'importance. Les quêtes proposées sont peu nombreuses et le jeu est un des plus linéaire qu'il m'ait été donné de voir. Un chapitre de l'histoire pour chacune des régions traversées, une mission pour chacun de ces régions et tout un tas de monstre à dessouder pour parvenir à vos fins... Difficile de faire plus simple !

Ces missions seront bien sûr agrémentées de quelques petites quêtes secondaires, ou de différents lieux où vous pourrez démontrer vos talents et en particulier votre faculté à éliminer toute vie de la surface du globe. Il faut toutefois reconnaître que ces missions annexes n'apportent pas grand chose à l'histoire. Ce qui motive en fait le joueur lors de ces intermèdes est la possibilité de découvrir de nouveaux objets magiques.


00D2000000052988-photo-dungeon-siege-un-des-nombreux-marchands-du-jeu.jpg

Cupidité quand tu nous tiens !

En bon clone de Diablo, Dungeon Siege ne lorgne en effet pas du tout du côté des jeux d'aventure dans le style de Fallout et même pas du côté des Baldur's Gate qui pourtant offraient déjà un maximum de combats. Dungeon Siege fait partie de ce que les anglo-saxons appellent les Hack'n Slay. En gros, il s'agit d'un bon vieux "tuez les tous" à la sauce machine très puissante d'aujourd'hui.

Alors que c'est Blizzard qui a en quelque sorte créé ce genre avec Diablo et sa suite, Dungeon Siege propose de pousser le "concept" encore plus loin en limitant au maximum l'importance du scénario. Il y a pourtant de nombreuses cinématiques et il est à tout moment possible d'écouter chacun des dialogues. Cependant, le fait est que le joueur pourra très bien faire toute la campagne solo sans se soucier le moins du monde des objectifs proposés. Les missions sont limpides : tuez tout le monde et contemplez le résultat !

Peu importe le pourquoi du comment, l'important pour le joueur est de faire progresser son héros en éliminant le plus d'adversaires possible et surtout en récoltant les meilleurs objets qui soient. La fibre collectionneuse qui sommeille en chacun de nous a parfaitement été captée par les titres de Blizzard et aujourd'hui c'est Dungeon Siege qui reprend le flambeau. Une différence de taille cependant que les joueurs auront tôt fait de remarquer : Dungeon Siege semble beaucoup plus avare que son concurrent !
Modifié le 20/09/2018 à 15h35
Soyez toujours courtois dans vos commentaires
et respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Soldes Smartphone pas cher : le Honor 9X en promo chez Cdiscount
Adobe Flash-back : grandeur et décadence d’une technologie visionnaire
Soldes Darty, Oled en promo : la TV Philips 55OLED855 profite de 300€ de réduction
Biden ne veut plus que de l'électrique dans la flotte de véhicules gouvernementale
Soldes : la tablette Samsung Galaxy Tab A7 en baisse de prix sur Amazon
GeForce RTX 30xx : près de 28 variantes pour ordinateur portable, on vous éclaire
Logitech G402 : la souris gamer est à prix cassé pour les Soldes Cdiscount
Samsung : le Galaxy S21 Ultra profite d'un nouvel écran OLED, plus économe et lumineux
Gigabyte Aorus Master Rev 2 : d'imposantes RTX 3080 / 3090 avec trois ports d'alimentation
Samsung : validée par l'UE, l'application Health Monitor va débarquer dans les Galaxy Watch 3 et Active 2
Haut de page