Ski Park Manager

Nerces
Spécialiste Hardware et Gaming
27 février 2002 à 09h47
0
00D2000000052222-photo-ski-park-manager-des-crans-un-rien-complexes.jpg

Une prise en main relativement délicate

Les néophytes en auront certainement plus qu'assez car évidemment cette première station se révélera bien vite un fiasco complet ! Les dettes vont s'accumuler, les blessés s'empiler pour que finalement votre domaine ait la plus mauvaise réputation et que les visiteurs cessent de venir... La banqueroute n'est plus loin !

Il ne faudrait toutefois pas s'arrêter à ce bête premier échec. L'absence de didacticiel contraindra le joueur à expérimenter pour comprendre ses erreurs. Après plusieurs parties le joueur persévérant commencera à voir pourquoi ses pistes n'attirent personnes. Il saura assez rapidement comment faire des tracés suffisamment rapides pour mériter l'appellation "piste noire" ou au contraire plus doux pour ne pas rebuter les débutants.

Le jeu prendra alors toute son ampleur et pourra démontrer ses nombreuses qualités. La gestion de la météo est un élément qu'il ne faudra par exemple par négliger puisqu'il conditionne directement l'enneigement des pistes. Les recherches technologiques permettront de mettre au point de nouvelles structures d'hébergement plus luxueuses, de fournir des loisirs plus variés aux visiteurs ou encore d'améliorer l'entretien du domaine.


Techniquement hétérogène

Le jeu devient alors plus intéressant et le terme "Manager" du titre prend tout son sens. Sans toutefois égaler les ténors du genre comme RollerCoster Tycoon, ce Ski Park Manager devient très prenant et suffisamment varié pour entraîner le joueur jusqu'au petit matin plusieurs semaines durant.

00D2000000052223-photo-ski-park-manager-une-jolie-petite-station.jpg
00D2000000052224-photo-ski-park-manager-vue-selon.jpg
00D2000000052225-photo-ski-park-manager-trois-angles-diff-rents.jpg

Une rotation complète du terrain est possible

La réalisation technique générale n'est pas étrangère à cet réussite. En effet et pour la première fois depuis longtemps, un "tycoon" propose un graphisme vraiment réussi. La montagne n'a d'ailleurs jamais été aussi bien représentée sur ordinateur. Le mélange 2D / 3D permet un luxe de détails assez extraordinaire, tout en mettant l'accent sur la sensation de relief.

00D2000000052227-photo-ski-park-manager-de-jolies-animations.jpg
Les différentes copies d'écran montrent assez clairement combien le jeu est "mignon", mais elles ne montrent pas l'aspect "fourmilière" que possède l'ensemble une fois que le nombre de visiteurs dépasse les 200. Malgré ces aspects positifs il convient aussi de parler de ce qui risque de rebuter encore quelques joueurs de plus...

En effet l'interface n'est pas toujours exempte de défauts et mêmes les joueurs les plus habitués à ce style de jeu auront parfois quelques difficultés à parvenir à leurs fins. Alors que le bouton gauche est bien sûr réservé aux "validations", le droit fait quant à lui apparaître un menu relativement dépouillé. A partir de celui-ci on accède à différentes rubriques comme la construction, la terraformation, les tableaux de gestion et les réglages/sauvegardes. Jusqu'ici tout va bien et même si certaines options obligent à fouiner parmi trois ou quatre sous-menus, cela reste relativement accessible.

Là où en revanche le bas blesse c'est lorsque les actions nécessiteront l'emploi plus ou moins simultané des deux boutons de la souris. Des opérations comme la terraformation, la déforestation ou encore la mise en place des pistes de ski obligeront à jongler entre les deux boutons pour d'un côté définir la zone cible et de l'autre faire défiler la carte afin d'avoir une vue plus globale. On s'emmêle un peu les pinceaux et le fait de devoir refaire toutes les étapes pour chaque nouvelle action (chaque portion de forêt à supprimer par exemple) énerve passablement.

00D2000000052226-photo-ski-park-manager-nous-sommes-complet.jpg
A ce problème d'interface que l'on ne peut vraiment comprendre qu'en essayant le jeu, s'ajoutent çà et là divers petits bugs qui ne gêneront pas les vieux routards de la gestion assistée par ordinateur, mais qui décevront le joueur occasionnel. On peut par exemple citer le relatif manque de lisiblité des cartes, le contrôle pas toujours très précis lors de la sélection de zones (pour la terraformation ou le déboisement) ou encore un manque certain d'automatisation des tâches (pour fixer les tarifs par exemple). Pour autant ces défauts sont contre-balancés par quelques atouts plus que sympathiques : ainsi l'espace occupé sur le disque dur est ridicule (55Mo !) et la configuration nécessaire tout à fait modeste (un Celeron 400 et 96Mo fait très bien tourner l'ensemble).


Quel note pour le juge français ?

Voilà très certainement ma dernière conclusion d'un test de jeu Lankhor. Ca peut paraître stupide mais ça fait quand même bizarre de se dire que cet éditeur ne sortira plus aucun nouveau titre... Moi qui espérait secrètement retrouver notre ami détective Jérôme Lange pour de nouvelles aventures.

Mettons cependant de côté ce sentimentalisme de pacotille pour énnoncer notre avis quand à ce barroud d'honneur. Il faut tout d'abord être très clair, Ski Park Manager ne se destine pas aux néophytes dans la mesure où sa prise en main n'est pas évidente. L'absence de didacticiel oblige le joueur à essayer différentes choses pour appréhender le fonctionnement de la simulation et les moins courageux risquent bien de baisser les bras très rapidement.

Cet élément pris en compte, il nous reste un logiciel attachant à plus d'un titre bien qu'entâché de quelques défauts de jeunesse, Lankhor n'étant pas un habitué de ce genre de soft. Les parties sont malgré tout très amusantes et la variété des situations devrait offrir une durée de vie plus que correcte... Les amateurs de gestion à la Rollercoster Tycoon devraient assurément y jeter un coup d'oeil.

Graphismes : 15/20
Bande son : 11/20
Intérêt : 12/20
Durée de vie : 13/20
Modifié le 20/09/2018 à 15h35
0
0
Partager l'article :

Actualités récentes

Test Sony KD-65XH9505 : le meilleur écran LCD 4K Full LED du moment
Le forfait mobile Free 80 Go passe à moins de 14€ pendant quelques jours
Les Enfants d'Icare : Arthur C. Clarke dessine une humanité en quête d'élévation
Le Jaguar E-Pace va lui aussi être électrifié avec une version PHEV
Xbox Series S | X ou Playstation 5 : laquelle est faite pour vous ?
Protégez vous des virus avec Norton 360 Deluxe à moitié prix
VPN pas cher : CyberGhost propose une offre immanquable pour Halloween 🔥
Comment fonctionne un antivirus ?
Des chercheurs impriment en 3D un bateau de la taille d'une cellule
Envie de frissons pour Halloween ? Notre sélection de jeux à ne pas manquer durant les soldes Steam
scroll top