Command & Conquer : La Revanche De Yuri

16 décembre 2001 à 14h27
0
0096000000051406-photo-la-revanche-de-yuri.jpg
Pour ne pas changer les bonnes vieilles habitudes, Westwood Studios propose un disque additionnel pour l'un de ses derniers succès : Alerte Rouge 2. Comme d'habitude également, il vous faudra disposer du jeu de base pour vous essayer à cette extension. Comme d'habitude enfin, tout un tas de petites choses ont été ajoutées pour renouveller le plaisir de jeu.

Nous n'allons pas faire l'historique de la série des Command & Conquer, l'un des plus anciens jeu de stratégie temps réel disponible sur nos micros, et pour faire simple disons simplement que cette énième déclinaison poursuit la série des Alerte Rouge. Celle-ci reprend le principe de Command & Conquer en l'adaptant à un imaginaire conflit américano-soviétique. Si toutefois, par un incroyable concours de circonstances, vous ne connaitriez pas encore les Command & Conquer, un petit détour par le test d'Alerte Rouge 2 devrait vous permettre d'être moins perdu.


Un scénario de plus en plus pitoyable...

Cette Revanche de Yuri fait donc suite à Alerte Rouge 2. Yuri était le conseiller du président soviétique Romanov mais avait, en secret, décidé de faire bande à part. Un peu partout dans le monde, ses sbires avaient en effet placé des dispositifs de contrôle de l'esprit qu'ils décident de mettre en marche au cours de l'introduction du jeu.

La qualité de cette vidéo d'introduction est toujours aussi bonne, mais il faut avouer que le scénario vraiment pathétique caractéristique d'Alerte Rouge commence à bien faire. Les scènes sont tout ce qu'il y a de plus stéréotypées et les répliques à deux francs ("Pourquoi se contenter d'une seule nation, quand on peut avoir le monde entier") tapent sur le système.

0096000000051407-photo-la-revanche-de-yuri-dispositif-de-contr-le-de-l-esprit.jpg
0096000000051408-photo-la-revanche-de-yuri-kari-wuhrer.jpg
0096000000051409-photo-la-revanche-de-yuri-massivesoft.jpg

Un scénario lamentable, heureusement que KARI Wuhrer (Tanya) est toujours aussi jolie...

Alerte Rouge 2 était déjà lamentable avec son invasion secrète tentée par les soviétiques sans que les américains ne s'en rendent compte, mais les "scénaristes" de Westwood ont fait très fort ce coup-ci, puisqu'ils nous font utiliser une machine à remonter le temps pour permettre la destruction des machines de Yuri avant qu'elles n'entrent en fonction : et pourquoi ne pas tuer Yuri avant qu'il ne soit dangereux ? Vous le verrez par vous-mêmes, mais aussi peu d'imagination est triste à voir et je ne vous parle pas de la parodie de Bill GATES / Microsoft !


0096000000051410-photo-la-revanche-de-yuri-mission-accomplie.jpg

... Mais un plaisir de jeu bien présent

Heureusement ce scénario abracadabrant ne vient jamais entâcher le plaisir que pourra trouver le fan d'Alerte Rouge. Le jeu propose donc deux nouvelles campagnes (américaine et soviétique) pour un total de 14 missions dont l'objectif reste le même quel que soit le camp choisi : la destruction de l'ensemble du dispositif de Yuri.

Qui dit extension, dit aussi nouveautés par rapport au jeu original. De ce côté là, pas de problème puisque Westwood fourni de quoi satisfaire même les plus exigeants. En plus d'une nouvelle armée aux unités totalement inédites (l'armée de Yuri et son équipement psycho-génétique), de nombreuses unités ont été intégrées. Les américains et leurs alliés (Allemagne, Corée, France et Grande-Bretagne) disposent par exemple des forteresses roulantes, des chars amphibies GEM, des Gardiens GI et des Commandos Marin alors que les soviétiques et leurs proches (Cuba, Irak et Libye) reçoivent le renfort d'hélicoptères lourds, d'avions espions et de bunkers surpuissants.

Ces quelques apports seront bien évidemment utilisables en mode multijoueurs également sans pour autant déséquilibrer les parties. Ce mode réseau dispose d'ailleurs lui-aussi de quelques innovations. Il est plus simple de trouver des adversaires potentiels et un système de filtres permet de mieux cerner le niveau de ces opposants. Un nouveau mode de jeu réseau a également été implémenté, le mode "Alliance", qui comme son nom l'indique permet de jouer en équipe sur des cartes spécialement étudiées.

0096000000051411-photo-la-revanche-de-yuri-pauvre-rose-bowl.jpg
0096000000051412-photo-la-revanche-de-yuri-la-machine-temporelle.jpg
0096000000051413-photo-la-revanche-de-yuri-le-space-needle-de-seattle.jpg

La Revanche De Yuri ? Simple, mais diablement efficace !

Le reste de ce disque additionnel fait évidemment penser à Alerte Rouge 2 avec un graphisme ou une interface identiques au jeu de base. On appréciera donc toujours la possibilité de pouvoir vendre des bâtiments ou l'accès ultra-rapide aux commandes de production, mais il faudra aussi faire avec le graphisme limité au 1024x768 ou le contrôle parfois délicat des unités.


Du Command & Conquer quoi !

La conclusion s'impose d'elle-même. Pas vraiment novatrice mais suffisement bien conçu pour faire replonger tous les fans de la série, cette extension dotée d'un bon paquet de suppléments pour un prix somme toute modeste (169 francs), s'avère finalement tout à fait convaincante.

Elle ne change bien sûr pas le jeu en profondeur et il ne faudrait pas s'imaginer qu'elle puisse rallier à la série des Command & Conquer les joueurs déçus par les épisodes précédents. Elle conserve d'ailleurs les nombreux reproches que l'on a déjà pu faire à Alerte Rouge 2 : graphisme un peu désuet, interface perfectible, absence de formations... Mais quand on aime...


Graphismes : 13/20
Bande son : 15/20
Intérêt : 15/20
Durée de vie : 12/20 (solo) - 16/20 (multi)
PS : installez ce patch pour éviter un déséquilibre des forces.
Modifié le 20/09/2018 à 15h35
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Un chercheur lance une pétition pour rendre gratuits les articles liés au réchauffement climatique
Linky : une étude de l'ANFR ne relève aucune exposition anormale aux ondes radioélectriques
Des équipes d'Amazon chargées de scruter les images des caméras de surveillance de la marque
Pour Michel Mayor, prix Nobel de physique 2019, l'humanité ne migrera pas sur d'autres planètes
Blizzard demande leur carte d'identité aux pro-manifestants de Hong Kong pour supprimer leur compte
LDLC.com à nouveau élu Service Client de l'Année 2020
L'énergie renouvelable est la principale source d'électricité au Royaume-Uni
Xavier Niel défend le projet Libra... dans lequel il a investi
Dyson laisse tomber son projet de voiture électrique
Le Conseil constitutionnel confirme que l'huile de palme n'est pas un biocarburant

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top