RIM Battle Planets

Nerces Contributeur
10 novembre 2001 à 15h02
0
Fishtank n'est pas l'éditeur le plus connus du moment, mais en cette fin d'année 2001, la compagnie allemande s'apprête à lancer une vague de jeux touchant à des genres très différents les uns des autres. Battle Planets est un jeu de stratégie au charme légèrement suranné du fait de son fonctionnement au tour par tour.


Il y a bien longtemps, dans une galaxie...

Non, en fait rien à voir avec Star Wars, alors oubliez ce titre bidon et lisez plutôt le bref résumé du scénario de RIM Battle Planets. Le jeu se déroule dans une partie inexplorée de l'Univers baptisée la Frange Galactique, alors que le Solarius, un vaisseau de recherche, découvre les vestiges d'une ancienne civilisation très avancée.

Cette découverte le Solarius ne l'a toutefois pas fait vraiment seul et d'autres peuples semblent s'intéresser à ces vestiges. Au total ce ne sont pas moins de 6 races différentes (pour un total de 60 unités différentes) qui seront amenées à s'affronter dans un énorme conflit galactique étalé sur les 28 missions de l'unique campagne.


Les Nurgs, un des six peuples du jeu

A côté de cette seule campagne il sera évidemment possible de mettre en place des affrontements entre humains pour des parties réseau (LAN ou Internet) accueillant jusqu'à 8 participants. Il devrait aussi être possible de télécharger par la suite de nouvelles unités / missions sur le site web du jeu, mais penchons nous maintenant sur le principe du jeu.


Stratégie "tour par tour"

Le jeu ne présentant qu'une seule campagne on est rapidement dans le bain. Le nombre d'options sur l'écran d'accueil restant effectivement relativement faible. Après une courte séquence d'introduction, nous retrouvons donc notre équipage sur la planète ... pour la première mission. Les plus prudents auront certainement fait un petit tour vers le didacticiel, qui n'est pas forcément indispensable tant l'interface du jeu est claire et précise.

Il s'agit donc d'un jeu de stratégie. Les développeurs ont cependant choisi un mode de fonctionnement qui va à contre-courant de ce que nous avons l'habitude de voir ces temps-ci, puisqu'ils ont opté pour du tour par tour en lieu et place du classique temps réel.

Un tour de jeu se décompose en deux phases principales : déplacement et attaque. Il rappelle en cela les bons vieux Battle Isle de l'Allemand Blue Byte. Les phases sont simultanées pour les différents camps en présence, c'est à dire que les unités des uns et des autres se déplacent en même temps. Ceci fait il ne reste plus qu'à changer de phase pour passer à l'attaque. Les ordres d'attaque donnés, les tirs s'effectuent simultanément au cours de petites séquences animées et nous repartons pour un tour.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Porn : Macron veut
Émissions de CO2 : Bruno Le Maire milite pour le déplafonnement du malus automobile
Le minage de cryptomonnaies participe au réchauffement climatique
La loi d'orientation des mobilités (LOM) a été adoptée par le Parlement
Bill Gates est de nouveau l'homme le plus riche au monde devant Jeff Bezos
Xavier Niel se dit prêt à investir 1,4 milliard de sa fortune personnelle dans Iliad-Free
Mustang Mach-E : Ford lâche la cavalerie électrique… et ça va faire mal
Votre maison côtière sera-t-elle sous l’eau chaque année en 2050/2100 ?
Pourquoi Stadia ne sera pas intéressant avant un an
Berline électrique BMW i4 : puissance, autonomie et performances révélées

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top