Une Faim de Loup

Par
Le 07 novembre 2001
 0
00d2000000050910-photo-une-faim-de-loup.jpg
A voir la boîte, on peut s'attendre à une énième exploitation de grosse licence pour un jeu sans saveur, destiné à un public très jeune et dont on essayerait d'exploiter la tendance à acheter sur la foi d'une belle jacquette. Une Faim de Loup ne mérite cependant pas un jugement aussi sévère et la cible qui est visée est assurément âgée de plus de 12 ans !


La Warner et sa ménagerie


Comme son titre anglais (Sheep, Dog'n Wolf) le laisse présager, Une Faim de Loup met en scène un mouton, un chien et... un loup ! Chacun des protagonistes possède ses caractéristiques et surtout ses ambitions propres. Le loup n'a qu'une idée en tête, enlever le plus de moutons possible à Sam le chien de berger. Ce dernier fera évidemment tout pour l'en empêcher même si la stupidité congénitale du quadrupède laineux ne sera pas sans lui poser quelques problèmes. Une faim de Loup se présente comme un grand jeu télévisé présenté par le turbulent et exaspérant Daffy duck@jvfr. Le Loup n'est finalement qu'un candidat auquel différentes épreuves sont proposées. Le studio de l'émission, en plus de permettre à Daffy d'exercer ses talents oratoires, tient lieu de menu principal dans lequel le joueur pourra sauvegarder ses progrès mais aussi acheter différents bonus pour le tableau suivant.

Le jeu se compose effectivement de 16 tableaux dans lesquels le Loup doit réussir à voler un mouton et le conduire de quelque manière que ce soit dans le "Goal". Pour compléter le tableau, le Loup doit aussi se tenir dans cette zone, même s'il n'est pas nécessaire que les deux y parviennent en même temps. Ceci fait vous aurez droit aux félicitations de Daffy Duck et au déblocage du niveau suivant. Ceux d'entre vous qui connaissent l'ancien Incredible Machine auront une idée assez précise de la manière dont se présente les niveaux. Les autres pourront toujours se remémorer les plans farfelus du Coyote dans sa chasse au Bip-Bip. En effet, les tableaux d'Une Faim de Loup sont le plus souvent une succession de pièges, obstacles et dangers en tous genres que le Loup devra contourner ou exploiter à son avantage pour parvenir à ses fins.

00d2000000050911-photo-une-faim-de-loup-un-show-t-l-vis.jpg
00d2000000050912-photo-une-faim-de-loup-porky-roi-de-la-ferme.jpg
00d2000000050913-photo-une-faim-de-loup-l-audience-en-d-lire.jpg

Un spectacle tout entier à la gloire de la Warner


Esprit très "cartoon"


Il faudra toujours qu'il trouve un moyen de s'approcher suffisamment d'un mouton sans attirer l'attention de Sam, qu'une icône très représentative se charge de nous signaler. Pour y parvenir le Loup devra bien sûr faire appel à toute l'ingéniosité du joueur mais il aura aussi à sa disposition le traditionnel catalogue d'objets ACME dont l'utilisation est aussi peu rationnelle que dans les dessins animés : parapluie, salade, bombe à retardement, élastique, buisson... Le principe du jeu est certes amusant et les tableaux sont suffisamment variés pour pousser le joueur à continuer mais si l'ensemble est si prenant c'est en grande partie grâce à la réalisation de grande qualité qui nous a été offerte. Le graphisme est vraiment très proche d'un dessin animé de la Warner : que ce soit les couleurs ou le style du trait, on se croirait devant sa télé !

L'ensemble du jeu est en 3D, mais cela ne nuit en rien à la qualité de la réalisation. Les animations des personnages sont parmi les plus drôles jamais vues sur PC et il faut voir les mimiques de notre ami le Loup ou de son guide spirituel Daffy Duck pour s'en convaincre. L'ambiance sonore est du même niveau avec des voix (en français) tout simplement excellentes. Le seul véritable reproche que l'on puisse faire la réalisation du jeu vient de la gestion des caméras parfois plus qu'aléatoire. Nous disposons effectivement de touches pour faire tourner le paysage autour de notre Loup mais ce mouvement n'est pas totalement libre et il ne sera pas possible d'avoir pour toutes les situations la caméra derrière notre prédateur.

00d2000000050915-photo-une-faim-de-loup-une-bien-f-cheuse-posture.jpg
00d2000000050916-photo-une-faim-de-loup-sam-le-berger-poigne-dure.jpg
00d2000000050917-photo-une-faim-de-loup-m-me-les-poissons-vous-en-veulent.jpg

Mille et une façons d'en finir avec la vie !

On se retrouve parfois vraiment gêné par ces caméras qui peuvent nous faire rater certains mouvements importants. Ce défaut est le seul problème de jouabilité à rapporter, mais il n'est pas le seul reproche à faire à Une Faim de Loup. En effet bien que très rigolo, il reste un jeu de tableaux et une fois les 16 niveaux terminés il ira bien sagement se ranger dans un placard tant l'intérêt de le refaire est limité... C'est dommage mais c'est le style qui veut ça.


That's All Folks !


Infogrames nous propose un jeu finalement loin des stéréotypes du genre. La licence de la Warner est ici merveilleusement exploitée et nous n'avons pas droit à un produit simplement commercial. L'éditeur français a pour le coup bien compris qu'une licence seule ne fait pas un bon jeu... Espérons que les ventes le pousseront dans cette voie. Une Faim de Loup réjouira l'amateur de cartoons qui sommeille en chacun de nous. L'aspect dessin animé est omniprésent et se trouve renforcé par une réalisation de très grande classe. S'il ne faut pas s'attendre à des éclats de rire tout au long de la partie, l'ambiance générale est très agréable et il se pourrait bien qu'un sourire se colle irrémédiablement à votre visage pendant l'ensemble du jeu !

A contrario, le style très "puzzle / énigme" du jeu risque d'en énerver certain et même si la difficulté reste bien dosée, elle est trop élevée pour le jeune public auquel ne se destine finalement pas du tout ce soft... Parents ne soyez pas abusés par un vendeur peu scrupuleux, votre bambin s'ennuiera ferme.


Une Faim De Loup

Les plus
+ Des tableaux bien construits
+ Bonne humeur communicative
+ Voix françaises excellentes
Les moins
- Caméras parfois gênantes
- Durée de vie un peu faible
Note globale
Réalisation
Prise en main
Durée de vie
3
Modifié le 19/09/2018 à 16h43

Les dernières actualités

scroll top