Red Faction

Par Honkytonk Man
le 08 octobre 2001 à 17h19
0
0096000000050440-photo-red-faction-a-la-flotte.jpg
Dans le plus pur style de Half-Life et après avoir fait parlé de lui à l'E3 avec son Geo-Mod, Red Faction arrive en France. Vous y incarnez Parker, un simple mineur réduit à une condition proche de celle d'un esclave. La tension monte dans les rangs des mineurs et vous allez devoir survivre assez longtemps pour mettre fin au régime de Ultor.

On aurait très bien pu débuter ce scénario par quelques chose comme : "Vous incarnez Parker, qui suite à une expérience ayant mal tournée se retrouve dans des sous sols instables face à une escouade de soldats, de robots et autres êtres qui ne vous veulent pas beaucoup de bien". Ce scénario n'est finalement qu'un prétexte à une aventure qui comprend 85% de shoot, 5% d'énigmes, 5% de camouflage et 5% de pilotage d'engins.


Mise en jambe



Comme cela commence à se généraliser dans ce genre de jeu, vous pouvez débuter la partie par une séance d'entraînement. Outre les classiques "changer d'arme", "utiliser un objet" vous y décrouvriez comment "poser une charge explosive" (nous verrons plus tard que c'est ce type d'arme qui met en valeur la technologie Geo-Mod), "transporter un corps" ou encore "ranger votre arme".
Les deux dernières actions seront utiles dans certaines parties où le déplacement furtif est plus important et qui ressemblent un (tout petit) peu à Metal Gear Solid.

0096000000050438-photo-red-faction-des-armes-classiques.jpg
0096000000050437-photo-red-faction-geo-mod-en-action.jpg
0096000000050436-photo-red-faction-le-fameux-bris-de-glace.jpg


A fond, à fond... dans les rochers



A peine la partie est-elle lancée que vous vous retrouvez sous un feu nourri, au beau milieu d'un départ de rébellion de la part de vos camarades mineurs. Il ne faut pas longtemps aux gardes pour abattre les mutins vous laissant juste le temps de récupérer un baton électrisant, un "gun" et de vous enfuir.

Nous voila au calme avec une réserve de charges explosives, c'est le moment de voir ce qu'elle a dans le ventre cette technologie "Geo-Mod". Ce nouveau moteur 3D développé par Volition est sensé "révolutionner les jeux de la prochaine génération" (NDLR : admirez la traduction) en permettant la destruction de n'importe quel élément du décors en temps réel. L'environnement de type "grotte" dans lequel on se trouve au début du jeu se prête bien à l'expression de cette technologie et il est assez amusant de se frayer un passage en creusant des galleries à l'aide des charges explosives. Mais on se rend vite compte qu'après avoir passé quelques minutes à "jouer au mineur", on revient rapidement à un style de jeu plus conventionnel (le nombre de charges étant limité).

0096000000050435-photo-red-faction-le-lance-flamme-une-arme-sympatique.jpg
0096000000050439-photo-red-faction-ouvrez-l-oeil.jpg
0096000000050435-photo-red-faction-le-lance-flamme-une-arme-sympatique.jpg


Après une dizaine de minutes de jeu, n'importe quel joueur de doom-like (ou plutôt devrais-je dire de half-life-like) aura le majeur sur la touche "z", l'index sur "d", l'annulaire sur "q" et la main droite sur la souris, enchainant le tir sur les gardes (dont l'intelligence est, soit dit en passant, correcte), la récupération de nouvelles armes d'un classicisme bien triste (pistolet, fusil à pompe, fusil à lunette, fusil d'assault, mitrailleuse lourde, grenade, lance-roquette, heureusement que le lance-flamme apporte un peu d'exotisme), l'ouverture de portes, la récupération de "medical kit" et le pilotage d'engins (sous-marin, jet, foreuse...). Les énigmes sont suffisamment légères pour ne pas lasser les accrocs de l'action à qui se destine Red Faction. On regrettera justement que les développeurs n'aient pas utilisé un peu plus leur "technologie révolutionnaire" pour pimenter le jeu (la seule énigme que j'ai rencontré et qui utilise le Geo-Mod concerne la destruction d'un blockauss protégé par des mitrailleuses automatiques et contenant plusieurs gardes sur lequel il fallait lancer une grenade pour créer un ouverture. On se demande si, outre l'aspect "démo technologique", le Geo-Mod n'est pas avant tout un argument marketing.
Modifié le 19/09/2018 à 16h43
Mots-clés :
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

Une version mobile de League of Legends en développement chez Tencent
S'il était banni de Chine, Apple pourrait perdre 30% de ses revenus
Suite aux protestations meurtrières, l’Indonésie ralentit Facebook, Whatsapp et Instagram
Ouya : la console stoppée pour de bon le 25 juin
Free va supprimer une partie de son offre mobile
Alpha Two : des infos dévoilées sur le taxi volant autonome d'Airbus
Jeff Bezos refuse de répondre à la lettre publique pour le climat de ses employés
L'éditeur de Firewatch lance Playdate, sa console de jeux indé de poche
La dégringolade continue : Panasonic aussi lâche Huawei
Atari : voici le joystick et la manette de la console néo-rétro Atari VCS
scroll top