Cycling Manager

Nerces Contributeur
09 juillet 2001 à 12h43
0
0096000000048980-photo-cycling-manager-les-fameux-pav-s-de-paris-roubaix.jpg
Alors que vient de commencer Le Tour de France 2001, Focus édite un jeu bien original. Cyanide a en effet mis au point l'un des tout premiers jeu basé sur le cyclisme. Il faut dire que ce sport pourtant très populaire sous nos latitudes était jusque là à peu près aussi représenté que le curling ! Attention toutefois à ne pas se méprendre sur la teneur de ce soft. Il ne s'agira pas d'agiter frénétiquement votre bâton de joie (enfin joystick quoi) mais plutôt de gérer une équipe de coureurs en agissant sur la tactique de course.


Grand Roi cherche petite Reine !

Cycling Manager est donc davantage un jeu de gestion qu'un jeu de sport à proprement parlé. Le joueur ne manipule pas les cyclistes comme il le ferait avec un bon vieux EA Sports mais dirige plutôt le personnel d'encadrement en planifiant la stratégie de course, en sélectionnant les coureurs de chaque parcours et en ménageant les plus fatigués.

Le titre de Cyanide mise sur le réalisme de ses options pour captiver son public. Il est vrai que le jeu fait preuve d'une belle exhaustivité, c'est ainsi que sont modélisés la plupart des grands événements cyclistes : les 3 grands tours (France, Espagne et Italie), les 10 courses de la Coupe du Monde, Paris - Nice, Paris-Camembert, Paris - Roubaix, Milan - San Remo, le Tour du Pays Basque, le Tour de Suisse et de très nombreuses autres.

0096000000048965-photo-cycling-manager-equipe-tiscalis.jpg
0096000000048966-photo-cycling-manager-lance-armstring.jpg
0096000000048967-photo-cycling-manager-ecran-du-manager.jpg

Des équipes "réelles" et d'autres moins

Le choix des équipes est plutôt conséquent mais hélas et sûrement par manque de moyens financiers (Cyanide n'est pas UbiSoft), il ne sera pas possible de jouer n'importe laquelle, ni même d'avoir les vrais noms et les vrais têtes de toutes. C'est ainsi que Lance Armstrong est remplacé par Armstring ou qu'Ulrich devient Ullrach. Ce n'est pas très grave mais c'est tout de même dommage. Alors pour les plus exigeants voici l'adresse d'un site sympa : . Vous pourrez y trouver trois patchs (pour un total de 18 Mo !) permettant de mettre en place tout les vrais noms de la saison 2001, ainsi que toutes les photos et tout les maillots correspondants ! Un sacré boulot alors merci à son auteur !

0096000000048968-photo-cycling-manager-jaja-boit-un-petit-coup.jpg
Les coureurs sont définis selon 10 caractéristiques qui permettent de mettre en place la tactique de course, d'avoir une idée de la forme physique du coureur ou bien encore de sa capacité de récupération. Les quelques choix stratégiques effectués (début et fin des attaques, finir la course ou tenter de la gagner, coller à un concurrent...) la course peut commencer. Rassurez-vous de suite, vous n'aurez pas à voir vos sportifs rouler pendant plusieurs heures assis devant votre PC, la vitesse des courses est nettement accélérée. Les étapes les plus longues n'excèdent ainsi par la demi-heure et il sera encore possible de les accélérer (x2, x4 ou même x8).

Les épreuves sont représentées en 3D avec possibilité de suivre n'importe lequel des coureurs sous l'un des 9 angles de vue disponibles. C'est la phase la plus importante du jeu puisque bien sûr c'est ici que tout se jouera. Malgré une qualité graphique incertaine (on y reviendra) il est assez simple de se faire une idée de l'évolution de la course et donc de donner les ordres qui s'imposent. Vous pourrez lancer des attaques, contrer celles des adversaires, engager un sprint ou faire récupérer vos coureurs... En espérant que cela ne vous servira jamais, il sera également possible de faire abandonner un des membres de votre équipe.

0096000000048969-photo-cycling-manager-le-maillot-jaune-pour-horas.jpg
0096000000048970-photo-cycling-manager-une-saison-qui-commence-bien.jpg
0096000000048971-photo-cycling-manager-le-calendrier-des-preuves.jpg

Après la bataille !

La course finie, vous pourrez contempler à loisir, les différents panneaux récapitulatifs des résultats : classement général en individuel ou par équipe, meilleur grimpeur, meilleur jeune ou encore le classement de la saison. Ensuite il faudra regarder le calendrier pour être au courant de la prochaine épreuve et éventuellement se préoccuper des transferts (hélas sur la base de l'échange de joueurs, le jeu faisant fit des question monétaires).


Même pas besoin de stabilisateurs ?

Lorsqu'on débute une partie, on peut être surpris pas l'absence de didacticiel. Alors que bon nombre de jeux pas franchement novateur se permettent de nous expliquer les fondements de leur fonctionnement, on peut regretter que Cyanide n'ait pas inclus ce genre d'option pour un titre qui ne sera pas évident à maîtriser pour tous.

0096000000048973-photo-cycling-manager-planification-de-la-course.jpg
Effectivement si les fans de la Grande Boucle ne seront assurément pas perdu devant des termes comme relais, échappée ou attaque, ce n'est pas du tout évident pour d'autres joueurs. Pour vous donner un exemple, tâchons d'expliquer un peu la notion de relais. Si l'on se réfère au manuel (un peu trop succinct) voici ce qu'on trouve : "Le bouton "relayer" permet de déterminer la prise de relais d'un coureur et la force de ce relais. Ce boutons a 3 positions : ne pas prendre le relais (rouge), relais normal (vert), relais important (bleu). Lors d'un relais important, le coureur tentera de rester en tête (sil roule assez vite) et n'attendra pas le relais des autres coureurs".

Voilà qui finalement n'explique pas grand chose sur le relais. Un néophyte en cyclisme aura beaucoup de mal comprendre que les relais permettent en fait de faire alterner vos coureurs et évite que l'un d'entre eux se fatigue à diriger la course tout seul. Mais pire encore il n'est mentionné nulle part l'importance de la barre d'effort qui permet de doser la dépense d'énergie de ses coureurs pour imposer une cadence élevée aux autre équipes ou au contraire de recoller à une échappée.

0096000000048972-photo-cycling-manager-un-bon-relais-de-mon-quipe.jpg
Il est vraiment regrettable que ces options et finalement que le mécanisme même de la course ne soit pas davantage explicité dans le manuel ou par un didacticiel. Heureusement un très bon site web a été crée par un fan qui y explique quelques petites astuces pour bien démarrer. Voici donc l'adresse indispensable de cette page qui saura aider les néophytes et leur évitera de bloquer bêtement dans les premières courses sans comprendre pourquoi.

Avec ces quelques conseils, l'ensemble du jeu devient beaucoup plus clair et l'intérêt général en est décuplé. Il devient alors possible de gérer les courses de manière beaucoup plus adroite et en définitive de remporter de nombreuses courses même si le jeu conserve un certaine difficulté de bon aloi pour la durée de vie. Il est par exemple toujours délicat de maintenir ses coureurs en forme pendant toute la durée d'un Tour de France... Mais, après tout, c'est simplement réaliste !
Modifié le 20/09/2018 à 15h34
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla : Elon Musk a tranché, la Gigafactory 4 sera construite en Allemagne, préférée à la France
Le Japon va-t-il vraiment déverser de l’eau radioactive dans l’océan ?
Il faudrait 20 ans pour bâtir une ville habitable sur Mars, d'après Elon Musk
BMW s'intéresse de près à la charge bidirectionnelle
Un TER n’émet pas toujours moins de CO2 qu'une voiture ou un autobus !
Windows 10 : la mise à jour (1909) de novembre 2019 est là !
À Marseille, un radar en test mesure le niveau de pollution des véhicules
Pornhub blacklisté par PayPal, qui ne veut plus servir d’intermédiaire pour payer ses contributeurs
L'Assemblée adopte la surveillance des réseaux sociaux par l'administration fiscale
Plombé par son coût environnemental, le projet géant EuropaCity tombe à l'eau

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top