Diablo 2 : Lord Of Destruction

Par
Le 03 juillet 2001
 0
0096000000048887-photo-diablo-2-le-seigneur-baal.jpg
Baal est parmi nous mes amis ! Je l'ai rencontré ! Pratiquement un an jour pour jour après en avoir fini avec Lord Diablo, Blizzard daigne enfin nous laisser occire le dernier des Trois ! C'est pas trop tôt, ma petite Willow et mon adorable Balthus ont failli attendre ! Mais depuis le 29 juin il est enfin possible à tout à chacun de s'avancer vers les hautes terres gelées d'Harrogath pour en finir une fois pour toutes... Enfin jusqu'à Diablo 3 !


Lord Of Destruction ?


Commençons par le commencement et la réinstallation de Diablo 2 qui est bien évidemment le préalable indispensable à la mise en place de ce data disk. Une install maximale, voilà qui me plaît... Ouch 1.1 Go ! Enfin c'est pas grave, mon 17 flambant (euh… c'est une image) neuf de 40 Go peut supporter le choc. Ce n'est en revanche pas le cas de mon DVD Pioneer qui me fait des misères et refuse catégoriquement de procéder à l'install. Obligé d'utiliser mon graveur pour que cela fonctionne.

0096000000048904-photo-diablo-2-danse-avec-les-loups.jpg
0096000000048905-photo-diablo-2-a-moi-le-gros-rubis.jpg
0096000000048906-photo-diablo-2-mes-d-buts-d-assassin.jpg

Lord Of Destruction : morceaux choisis

Ceci fait j'ouvre fébrilement la boîte de Lord Of Destruction, saisi la petite galette joliment décorée et la place elle aussi dans le porte-gobelet habituellement dévolu aux DVDs... Rrogntudju ! Marche pas non plus !!! Encore une fois le graveur viendra à mon secours. Alors un conseil arrangez-vous avec un ami pour pouvoir disposer d'un bon vieux lecteur de CD-ROM afin de procéder à l'installation... On ne sait jamais ! En revanche la détection du CD ne posant pas de problème j'ai pu jouer avec les CDs dans le lecteur de DVDs sans problème.

Une dernière chose pour en finir avec l'installation... Le petit gars Lord Of Destruction accroît encore l'espace occupé par Diablo 2 de quelques 300-400 mégas, ce qui porte le bébé à pratiquement 1.5 Go dans mon cas ! Un beau bébé !


Assassin, Druide...


Après avoir parlé de mes déboires, il est grand temps de décrire un peu plus cette extension. Le principe de jeu n'ayant évidemment pas changé, il s'agira toujours de participer de manière très linéaire à un joli jeu d'action matiné d'éléments de jeu de rôle en faisant évoluer son personnage afin qu'il atteigne des sommets de puissance. On nous l'avait dit mais c'est toujours une bonne nouvelle : il est possible de reprendre sont personnage de Diablo 2, qu'il ait fini, ou non, le jeu de base. En revanche il faudra le convertir à cette extension pour profiter des améliorations et un personnage convertit ne pourra plus jamais joué au jeu de base... Vous voilà prévenu !

0096000000048888-photo-diablo-2-lord-of-destruction.jpg
0096000000048889-photo-diablo-2-s-quence-d-introduction.jpg
0096000000048890-photo-diablo-2-liste-des-personnages.jpg

Menus et interface

Les nouveaux personnages devront bien sûr faire toute l'aventure avant de pouvoir atteindre l'acte 5 et tenter de débusquer le Seigneur de la Destruction : Baal. Les autres pourront quant à eux reprendre où ils en étaient quel que soit le niveau de difficulté. Un des mes perso. avait finit l'ensemble du jeu, après avoir été converti il lui restait simplement les quêtes de l'acte 5 (pour les 3 niveaux de difficultés) à accomplir.

0096000000048891-photo-diablo-2-le-druide.jpg
Détaillons rapidement ces deux nouveaux personnages puisqu'ils constituent quand même la nouveauté de cette extension du point de vue du gameplay. Mon petit préféré c'est le druide et son petit côté écolo guerrier... Le super agent de Greenpeace en quelque sorte ! C'est une sorte de magicien/guerrier qui finalement est à mi-chemin entre le Paladin et le Nécromancien. Il conserve une partie de la force du premier tout en ayant la puissance d'invocation du second. Sachez en plus qu'il peut changer de forme, et que sous l'aspect d'un ours par exemple les capacités de combat du druide deviennent vraiment sympa ! Ses sorts d'invocation sont en fait la troisième partie de ses capacités magiques. La première concerne les sorts "passifs" qui améliorent les caractéristiques du personnage (vie, dommages infligés...), et la seconde porte sur les éléments (feu ou froid essentiellement) avec des sorts dévastateurs.

0096000000048892-photo-diablo-2-l-assassin.jpg
L'assassin est le second personnage féminin du jeu, un personnage caractérisé bien sûr par une très grande agilité et une certaine discrétion. Une partie des "sorts" fait appel à la concentration, il faut cliquer avec la souris comme pour lancer un sort classique (bouton droit) mais cela ne fait que déclencher une attaque standard. Parallèlement cela emmagasine une certaine quantité d'"énergie" qui sera relâchée grâce à une attaque classique au bouton gauche de la souris. Ces attaques très puissantes ne sont hélas pas très pratiques quand il y a de nombreux adversaires. La seconde catégorie d'aptitudes est très proche de ce que propose l'amazone avec de simples bonus offensifs. Enfin le troisième onglet cache une liste de pièges variés. Il faut les poser puis attirer les créatures dedans... Ce n'est pas toujours très simple mais les effets sont remarquables !

0096000000048893-photo-diablo-2-gestion-des-mercenaires.jpg
Voilà c'est à peu près tout pour les nouvelles classes de personnages. Les anciennes n'ont subit que quelques modifications mineures dans le même style que celles des patchs déjà sortis pour Diablo 2. En revanche la gestion des mercenaires est tout à fait différentes et les rend beaucoup plus intéressants. Ils apparaissent toujours sous la forme d'un portrait en haut à droite de l'écran mais il est maintenant possible de véritablement s'occuper d'eux comme d'un "petit" personnage principal. On peut leur donner des potions ou de l'équipement et même consulter un panneau d'informations regroupant leurs caractéristiques. Ils deviennent donc plus importants et secondent efficacement le héros, qu'il peuvent même suivre d'un acte à l'autre !
Modifié le 19/09/2018 à 16h43

Les dernières actualités

scroll top