Serious Sam

02 avril 2001 à 16h10
0

Hum! hum!

Après avoir joué cinq minutes à Serious sam, je n'ai pu m'empêcher de penser à l'époque où, sur mon 486SX33, j'avais pour la première fois installé Duke Nukem 3D : Un "shoot 3D" bien basique avec des décors variés. Les petits gars de chez Croteam, quand ils ont décidé de faire Serious Sam se sont dit que c'était dans les vieux pots qu'on faisait les meilleurs soupes... Et ils ont eu raison!

L'histoire qui vous mène avec vos gros bras et votre revolver aux portes du temple du premier niveau tient sur plus de quatre pages empruntant tantôt à la science-fiction, tantôt à l'Heroic Fantasy, la seule ligne suivante suffit à les résumer :
"Le monde est perdu... Heureusement, vous êtes là pour le sauver !"
00B4000000047958-photo-serious-sam-c-est-pas-un-peu-gros-pour-toi-petit.jpg
00B4000000047959-photo-serious-sam-effet-de-lumi-re-et-interaction-avec.jpg
00B4000000047960-photo-serious-sam-en-pleine-forme-avec-ma-mitrailleuse.jpg

Hooo!

Pour la petite histoire, Serious Sam n'a pas été débuté comme un jeu. La société Croteam qui souhaitait faire connaître son nouveau moteur 3D Open GL en a diffusé plusieurs démos. Devant le succès de celles-ci auprès des joueurs, les développeurs croates se sont rapprochés de Gathering of Developpers qui a mis les moyens pour transformer ce "simple moteur 3D" en jeu.

Le jeu débute sans tutorial, comme au bon vieux temps. Comme il faut battre le fer tant qu'il est chaud, je me lance tête baissée dans l'action... Mon dieu, un homme sans tête!!! Dans le doute, je tire... En voila un deuxième. Feu ! Feu !
Je suis assailli avec mon simple revolver pour faire front, mais où ai-je bien pu ranger mon fusil à pompe ?
Vous l'avez compris, Serious Sam, c'est du sérieux! De l'action par caisses de 12, des monstres empruntés aux romans d'heroic fantasy, des aliens tout droits sortis de Star Wars et des bons gros flingues pour démolir tout ça!

Ca y est, j'en vois déjà au fond qui se disent :
- "On a déjà vu ça 100 fois !"
- "De l'action d'accord et après ?"
- "Duke Nukem c'était il y a 6 ans !"

Poussons un peu plus loin l'analyse... Parlez moi de votre enfance !
00B4000000047961-photo-serious-sam-kamikase-en-furie.jpg
00B4000000047962-photo-serious-sam-monstre-vert.jpg
00B4000000047964-photo-serious-sam-robot-terre.jpg

HAAAAAaaaaaaaaaaaaaaaaa !!!!!!

Il y a truc qui m'étonne dans les jeux d'action et principalement les shoot 3D, c'est que les développeurs ne trouvent rien de mieux pour créer une ambiance de terreur que d'assombrir au maximum les cartes. On se retrouve les 3/4 du temps dans des cavernes, des pièces sans lumière ou bien des vaisseaux mal éclairés ce qui, à défaut de nuire gravement à la santé, nuit à la variété du jeu. On en est même parfois contraint à pousser au maximum la luminosité du moniteur pour espérer ne pas se faire abattre dans le noir. Chez Croteam, ils ont passé l'étape du 7eme jour et on mis un peu de lumière dans leurs cartes. Dans Serious sam, ce n'est pas parce que vous êtes à l'air libre avec un beau soleil ou en plein désert qu'il faut vous sentir en sécurité, l'ambiance est aussi sonore.

Les monstres ont tous un bruit caractéristique, ainsi la seule chose qui rassure dans Serious Sam, c'est le silence. Si j'avais pu enregistrer le bond que j'ai fait lorsque j'ai entendu cette horde de kamikazes se ruer sur moi en hurlant à mort alors que j'étais tranquillement en train de visiter le temple d'Horus dans le plus grand silence, je crois que c'était un passage assuré au zapping! Un homme averti en vaut deux.
00B4000000047965-photo-serious-sam-roquette-1-feu.jpg
00B4000000047966-photo-serious-sam-sc-nes-anim-es.jpg
00B4000000047967-photo-serious-sam-quartiers-tranquille.jpg

Les décors sont vraiment superbes et surtout très variés, on passe d'un temple égyptien à une oasis accueillante avec ses dattes fraiches et ses squellettes immondes, d'un quartier populaire à des égouts nauséabonds, d'un désert (pas vraiment désert) aride à une pyramide aux touristes engageants. Les textures sont énormes pour le plus grand plaisir des yeux ce qui arrive parfois à causer de légères interruptions dans le jeu. Pour rassurer les possesseurs de petites configurations, le jeu en 640x480 16bits ne perd rien de son gameplay.

Hé hé!

L'intelligence artificielle des ennemis n'est pas le point fort du jeu, le kamikaze et le bison en sont la plus parfaite illustration. Le modèle d'IA de Serious Sam se trouve résumé par le petit programme ci-dessous:

{Function move_alien
position_joueur=X,Y,Z
If position_alien <> position_joueur then goto X,Y,Z
tir=tir+1
End function}

Ce qui fait la difficulté et les montées d'adrénalines dans Serious Sam, c'est le nombre d'ennemis simultanés qui vient largement compenser leur faible intelligence. Il n'est pas rare de se retrouver dans une pièce close à courir à reculons en vidant tout ce que l'on a comme munitions sur des centaines de crapeaux (non je n'exagère pas), des dixaines de squelettes et quelques kamikazes furieux d'avoir perdu leur tête.

Côté armes, c'est plutôt classique : on passe du simple au double colt, du fusil à pompe au double canon, on enchaîne par la mitrailleuse, le lance-roquettes, le lance-grenades... De ce point de vue, il est vrai que les développeurs auraient pu faire quelques efforts... Mais entre-nous, un bon vieux fusil à pompe, y'a que ça de vrait (n'est-ce pas Wonder Tutun ?)!

Un mode multi joueurs est également disponible dans lequel on joue sur des cartes qui sont différentes de celles du mode solo. Pour les moins fortunés qui ont invité les pôtes, un mode écran splitté en quatre permet de jouer avec un seul PC. (NDLR: J'ai comme l'impression que ça va finir mal!)

Ouf!

Résumons : Rien de bien neuf dans Serious Sam, MAIS rien que du bon. Des décors et des aliens qui donnent envie d'aller au bout du jeu. De l'action pure, sans une once de réflexion. Un moteur 3D superbe qui s'en donne à coeur joie et nous balance du lens flare et du bump mapping à tire larigot ! Je vais quand même lui trouver des défauts à ce jeu... Heuu la boite est pas superbe ;-)
Enfin, comme une bonne nouvelle ne vient jamais seule Serious Sam ne coute que 200F. Vous devriez en avoir pour votre argent si vous vous amusez à finir le jeu dans un des cinq modes de difficultés proposés. Nous ne pouvons que conseiller au Hardcore gamer de commencer dans un mode élevé afin de ne pas se retrouver au petit matin à avoir fini le jeu commencé la veille au soir.

A coeur vaillant rien d'impossible, je vous laisse... J'ai un jeu à terminer moi!
00B4000000047968-photo-serious-sam-un-rush-vers-moi.jpg
00B4000000047969-photo-serious-sam-une-oasis-des-plus-acqueuillante.jpg
00B4000000047970-photo-serious-sam-sam-en-personne.jpg

Graphismes : 19/20
Sons / Musiques : 15/20
Intérêt : 15/20
Durée de vie : 10h en mode facile / 2 mois en mode extra dur
Modifié le 20/09/2018 à 15h34
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Detonator 8.xx beta, qui supporte le poisson !
Creative Labs lance son Jukebox C
Nouvelles GeForce2 MX 200/400 chez ELSA
Premiers benchs des GeForce2 MX 400
Netscape Navigator 4.77 disponible
AMD annonce le Duron 900
Nouveaux défis pour les moteurs de recherche
Duet version RealNetworks
Un décret pour la signature électronique
Net Surf Call Manager de Comverse à Hong Kong
Haut de page