America

Nerces Contributeur
02 février 2001 à 17h14
0
0045000000047322-photo-un-indien-dans-clubic.jpg
Un jeu Micro Application ? Avouez que ça surprend ! Il est vrai que cet éditeur nous a plutôt habitué à des logiciels certes bon marché mais franchement grand public. C'est donc avec une certaine curiosité que j'ai testé ce America. Remarquons toutefois que le jeu est l'oeuvre d'un éditeur allemand, Mico Application ne faisant que le distribuer sur notre territoire.


Age Of Kings et les indiens

Ce titre est peut-être un peu réducteur, mais il y a de ça ! Lisez simplement cette petite description du jeu vue sur le site de l'éditeur : "Grâce à un système élaboré de stratégie et de combat, vous pouvez conclure des alliances, faire du commerce, organiser des formations, envoyer des patrouilles, préparer des embuscades, abriter vos hommes dans des bâtiments... Et n'oubliez pas de gérer vos ressources pour faire prospérer votre peuple !"

Dès les premières secondes de jeu, il n'y a plus aucun doute possible : c'est vraiment ça ! Le jeu se présente comme une énième redite du jeu de stratégie temps réel, avec cette fois les 90 ans entourant la guerre de Sécession comme décors. Il n'y a donc pas de problème d'adaptation pour les vieux routards du STR. Les débutants auront quant à eux droit à un didacticiel divisé en quatre étapes ayant pour but de vous initier à chacun des aspects du jeu. Un peu plus court et plus condensé que celui d'Age Of Kings, il n'en est que plus réussi.

0096000000047323-photo-d-but-de-la-premi-re-campagne.jpg
0096000000047324-photo-un-petit-village-mexicain.jpg
0096000000047336-photo-la-victoire-est-proche.jpg

Cliquez sur les images pour agrandir

On vous apprend à manipuler vos troupes (déplacements, formations) et à construire un petit village qu'il faut rendre auto-suffisant grâce à des rudiments de chasse et d'agriculture. Vous aurez aussi à maîtriser l'approvisionnement en armes à feu et en or pour en finir avec cet apprentissage du jeu. Ensuite quatre campagnes vous seront proposées pour un total d'une quarantaine de missions. La durée de vie du jeu solo est donc plutôt bien partie...

0096000000047326-photo-formation-en-v.jpg
Ces quatre campagnes vous invitent en fait à prendre en main la destinée d'une des quatre peuplades du jeu : à savoir les indiens (ou amérindiens), les mexicains, les desperados et les américains. Pour satisfaire aux besoins du jeu vidéo, les concepteurs ont pris quelques libertés avec l'histoire mais cela nous permet d'avoir des campagnes finalement assez sympas.

Les parties solo me paraissent toutefois un peu terne (j'ai toujours eu ce sentiment avec les STR en solo, que ce soit Age Of Kings, StarCraft ou Alerte Rouge 2), aussi on préfèrera rapidement un affrontement entre humains. Au contraire d'Age Of Kings les différences entre les peuples sont énormes (un peu comme dans Starcraft). En plus d'influer sur les tactiques de combats, cela oblige à revoir complètement sa stratégie de jeu. Pour vous donner un seul exemple, sachez que les bandits n'ont pas la possibilité de faire des fermes, la nourriture est "produite" par des distilleries.


Considérations techniques

0066000000047330-photo-chouette-il-y-a-des-cow-boys.jpg
Les jeux de stratégie temps réel sont rarement difficiles à évaluer d'un point de vue technique. N'exploitant généralement pas les possibilités de nos cartes 3D, ils se contentent d'une représentation de dessus qui ne nécessite que de la mémoire et un proceesseur adéquate. Il n'y a donc pas à faire de tests sur un grand nombre de configurations différentes pour s'assurer de la fluidité de telle ou telle scène.

Si graphiquement America est très proche de Age Of Kings, il n'en est pas de même du moteur et le jeu semble un peu plus lourd. Lorsque de grandes armées s'affrontent, les commandes répondent moins bien et le défilement de la carte est nettement plus saccadé. Il ne faut toutefois pas éxagérer et le jeu ne requiert pas la même puissance qu'un Sacrifice par exemple ! Pour jouer dans de très bonnes conditions, un processeur à 450MHz épaulé par 128Mo semble suffisant, alors qu'en dessous d'un 300MHz il ne sera pas vraiment jouable.

0096000000047327-photo-ville-am-ricaine.jpg
0096000000047328-photo-le-tipi-du-chef.jpg
0096000000047329-photo-un-repaire-deperados.jpg

Cliquez sur les images pour agrandir

Le côté graphique, en dépit de sa relative lourdeur, est très agréable. Les dessins sont détaillés et les unités bougent vraiment bien. Les bâtiments sont très bien fait et leur style architectural est plutôt original pour un STR. Le reste de la réalisation du programme est hélas plus moyenne. Les voix et les bruitages font "toc" et l'interface n'est pas impeccable. Ce n'est pas dramatique mais suffisament gênant pour ennuyer les habitués de Age Of Kings. La sélection des unités n'est pas aussi précise, celles-ci répondant un peu moins bien et il n'est pas possible, par exemple, d'utiliser le cartouche d'information pour choisir une seule unité parmi un groupe de vingt.
Modifié le 20/09/2018 à 15h34
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Émissions de CO2 : Bruno Le Maire milite pour le déplafonnement du malus automobile
Le minage de cryptomonnaies participe au réchauffement climatique
Bill Gates est de nouveau l'homme le plus riche au monde devant Jeff Bezos
Mustang Mach-E : Ford lâche la cavalerie électrique… et ça va faire mal
L'iran coupe à son tour Internet pour enrayer les révoltes populaires
Votre maison côtière sera-t-elle sous l’eau chaque année en 2050/2100 ?
Alain Damasio, Ken Loach... 111 assos et intellectuels se lèvent contre Amazon
Xavier Niel se dit prêt à investir 1,4 milliard de sa fortune personnelle dans Iliad-Free
Pourquoi Stadia ne sera pas intéressant avant un an
Berline électrique BMW i4 : puissance, autonomie et performances révélées

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top