Star Peace

le 18 janvier 2001
 0
Monte Cristo s'est fait une spécialité des jeux de gestion. Avec des titres comme WallStreet Traders 2001, ils ont montré qu'ils étaient capables d'un réalisme impressionnant. S'inspirant de softs comme SimCity, ils tentent, depuis début décembre, de prendre position sur le marché des jeux massivement online avec Star Peace.


Sim City like ? Mais encore...



Lorsqu'on regarde une capture d'écran de Star Peace il faut bien avouer que la ressemblance avec Sim City 3000 est assez frappante. L'éditeur a d'ailleurs choisi de miser là-dessus pour faire connaître son produit. Il ne faut cependant pas s'y tromper et dès la lecture du manuel on se rend compte qu'il est ici beaucoup plus question de la gestion et du développement d'une compagnie que de prendre en main le devenir d'une cité.


Cliquez sur les images pour agrandir

L'histoire développée dans Star Peace prend comme prétexte la dilapidation des ressources naturelles et la disparition prochaine de la vie sur Terre. Un scientifique suédois a découvert un accès à des mondes parallèles sur lesquels les humains pourront migrer. Pour éviter un développement anarchique, le contrôle de ces accès est confié à une société (la FIVE), qui prête 100.000.000$ à chaque nouvel investisseur pour démarrer.

L'idée des mondes parallèles permet bien sûr d'avoir plusieurs serveurs répartis aux quatre coins du monde. Pour l'instant il n'y en a qu'en Amérique du Nord, Europe et Asie avec pour chacun d'eux plusieurs planètes afin d'offrir un plus grand espace de jeu.


Un concept d'une richesse inouïe



Tout le monde connaît le style Sim City. Sa grande richesse bien sûr, mais aussi ses limitations qui engendrent une profonde lassitude après la création de 3-4 villes. Le gros problème venant du fait que le jeu ne se renouvelle pas assez. Star Peace ne peut évidemment pas connaître de tels défauts du fait du nombre de joueurs participant simultanément.

En fait les nombreux joueurs à travers le monde disposent comme vous d'un capital de base de 100.000.000$. Avec cet argent chacun est libre d'employer la stratégie qu'il veut pour développer sa compagnie. Certains préféreront les investissements immobiliers alors que d'autres se lanceront dans l'agro-alimentaire. Le nombre de bâtiments disponibles est tout simplement énorme et pour ne pas risquer la faillite il est vivement conseiller de faire bien attention aux besoins de la population.


Cliquez sur les images pour agrandir

En effet tout l'intérêt de Star Peace réside dans les interactions entre les joueurs. Lorsque vous mettez en chantier un nouveau supermarché, vous enrichissez un autre joueur en lui achetant tout le matériel de construction nécessaire. Une fois le bâtiment achevé vous allez commencer à gagner de l'argent grâce à la vente, par exemple, de produits alimentaires. Mais il faut bien produire cette nourriture et vous allez devoir vous fournir chez quelqu'un d'autre et contribuer une fois de plus à son développement.

Les interactions sont quasiment infinies, et donnent au jeu une profondeur inégalée. Tout ce que vous allez entreprendre aura des répercussions sur votre entreprise bien sûr, mais aussi sur les autres joueurs et sur les habitants de la ville.
Modifié le 20/09/2018 à 15h34
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Auchan, Carrefour, Casino... les tests de magasins 100% automatiques se multiplient
Notre sélection des meilleurs films et séries à voir en avril sur Netflix et Amazon
Sophia, le robot humanoïde, parlera IA lors d'un Sommet Digital à Kigali
Samsung : une mise à jour du Galaxy S10 apporte un mode photo de nuit
La PS5 proposera
Des satellites bientôt mis en orbite pour identifier les plus gros pollueurs de la planète
Informatique quantique : où en est-on ?
Test Huawei P30 Pro : le nouveau champion de la photographie
Google Chrome : un mode Lecture pourrait bientôt être déployé
Redécouvrez l'intérieur de la cathédrale Notre-Dame grâce à la réalité virtuelle
BlackBerry Messenger (BBM) va fermer ses portes le 31 mai prochain
Salon de Shanghai - Lotus Type 130, l'hypercar qui pourrait faire renaître la marque
Google dévoile son premier assistant connecté pour la voiture : Anker Roav Bolt
Des chercheurs pensent que les voitures volantes permettront de sauver l’environnement
Les vélos électriques ont vu leurs ventes augmenter de 21% en 2018
scroll top