Le guide complet pour monter votre PC

le 07 novembre 2000 à 16h13
0

Suite et fin du montage



La carte mère c'est bien joli, mais un PC a besoin de beaucoup d'autres choses pour apporter un peu de joie à nos existence mornes et futiles. Voilà pourquoi vous avez sûrement acheté une GeForce ou une Sound Blaster en plus de votre Pentium ou de votre Athlon.

Les cartes d'extension...



Là, tout dépend de ce que vous voulez faire de votre PC. Les plus ambitieux auront certainement pris la totale, alors que d'autres se contenteront du classique couple carte graphique/carte son.

00C8000000046473-photo-insertion-d-une-carte-agp.jpg
De toute façon, il n'y a pas vraiment de différence de montage entre les cartes d'extension. Une fois que l'on a identifié le connecteur à utiliser, la mise en place de la carte se fait de la même manière pour les cartes AGP (connecteur marron), PCI (connecteur blanc) ou ISA (connecteur noir). Une précaution tout de même : faîtes attention à placer la carte bien droit avant d'exercer une pression pour la faire rentrer dans son emplacement.

Certaines cartes vont toutefois nécessiter le branchement d'un ou plusieurs câbles. c'est particulièrement vrai pour les Cartes sons, ou les cartes d'acquisition vidéo... Pour les premières il n'y a qu'un ou deux câbles à brancher (CD audio et digital) sur le lecteur de CD-Rom ou de DVD-Rom. Le plus simple est de vous reporter à la documentation de votre produit.

Les périphériques de stockage...



La dernière étape du montage d'un PC "basique" concerne la mise en place des différents lecteurs et des Disques durs. Avant de fixer ces éléments dans le boîtier assurez vous de disposer d'un nombre suffisant de câbles ("nappes").

Le lecteur de disquette est le plus simple à installer. La nappe est d'une largeur différente de celle des périphériques Ide. Commencez par insérer le lecteur dans l'emplacement dédié de votre boîtier, et branchez ensuite sur le lecteur le côté "torsadé" de la nappe. L'alimentation du lecteur de disquette utilise un câble spécial unique... Donc pas moyen de se planter !

Le couple CD/DVD et disque dur est un peu plus délicat à configurer. En effet, il faut savoir que sur les cartes actuelles, on trouve généralement deux connecteurs IDE (dénommé prosaïquement 1 et 2) qui permettent de brancher deux périphériques chacun. Pour chacun de ces connecteurs IDE, il faut un périphérique configuré en Maître et un autre configuré en Esclave.

Dans le cas d'une machine basique, le plus simple est de disposer de deux nappes (en général les fabricants de Cartes mères n'en fournissent qu'une). Une pour le disque dur (que l'on branchera sur le port IDE1) et une pour le CD-Rom (sur le port IDE2). Dans ce cas les deux périphériques doivent être configuré en maître puisqu'ils sont seuls sur le port IDE.

0190000000046474-photo-cd-ide-vue-de-dos.jpg


Si par contre vous disposez d'un graveur en plus du CD, vous aurez à le brancher en Esclave du CD-Rom. Pour faire cela, regardez à l'arrière du graveur et vous devriez trouver le cavalier de contrôle de cette fonction (sur la photo, à gauche de la large interface IDE) et les différentes positions possibles signalées par des initiales :
- MA= Master (Maître)
- SL= Slave (Esclave)
- CS= Cable Select (Sélection par câble)

La fonction Cable Select est à déconseiller. Elle permet effectivement de laisser le choix Maître/Esclave à la charge du PC qui effectuera le test à chaque démarrage. Il me semble plus intéressant de savoir comment fixer ces paramètres, d'autant qu'au vue de la simplicité de l'opération, il serait dommage de se priver.

0190000000046475-photo-c-bles-pour-connecter-un-cd-ide.jpg


Une fois la question du Maître/Esclave résolue, il ne vous reste plus qu'à choisir l'emplacement que vous souhaitez utiliser pour chacun des périphériques (en faisant attention à la longueur des câbles) et à les y insérer. Ensuite vous branchez les nappes (le sens est identifiable grâce au liseret rouge à placer du côté de l'alimentation), les cordons d'alimentation (identiques pour les CD, les DVD, les graveurs et les disques durs, à droite sur la photo), le connecteur audio (à gauche sur la photo) et le tour est joué !

Séquence Action...



Normalement tout est maintenant fin prêt pour le premier démarrage de la machine. Il vous reste encore à brancher les différents cordons externes (clavier, souris, cordon VGA et alimentation...). Pour les différencier la norme ATX a bien facilité les choses, puisqu'il suffit de suivre le code couleur et faire correspondre les câbles et les prises (violet pour le clavier, vert pour la souris...). Maintenant vous n'avez plus qu'à tenter votre chance à tenter votre chance en appuyant sur le bouton marche/arrêt...

00C8000000046476-photo-ecran-de-d-marrage-du-bios.jpg
En principe votre machine devrait tout d'abord émettre un petit bip rassurant (oui, il y a de la vie la dedans) puis afficher un écran de démarrage sur lequel des informations concernant la quantité de mémoire et la fréquence du processeur devraient s'afficher.

Si vous avez bien ce que je viens de décrire sur votre écran... Bravo vous avez réussi avec brio le montage de votre première machine. En revanche si le PC refuse obstinément de démarrer, votre cas n'est pas désespéré. La page suivante de notre guide vous permettra de faire un rapide diagnostique de votre problème et surtout, de le résoudre !
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

COMPUTEX 2019 - AMD : comment suivre la conférence en direct ?
Amazon : la gamification pour rendre le travail en entrepôt
Sophie Viger (école 42) :
La Chine dévoile un prototype de train à sustentation magnétique circulant à 600 km/h
Amazon investit dans deux start-up facilitant l’apprentissage des enfants
Google développe une IA pour prédire les risques de cancer du poumon
#WTF Quand l'Autopilot Tesla suggère de rouler à contre-sens
Uber lance son service de location de sous-marin en Australie
La multiplication des très grands nombres réinventée... et bientôt dans nos ordinateurs ?
Kung Fury 2 mettra en scène Arnold Schwarzenegger et Michael Fassbender
scroll top