Crimson skies

Par Jerry
le 05 octobre 2000 à 13h29
0

Mise en situation


00C8000000046163-photo-crimson-skies-intro.jpg
L’action de Crimson Skies se passe en 1937 dans un passé anachronique. Un guerre fait rage aux Etats Unis et les réseaux de transports classiques sont devenus inutilisable, seule la voie aérienne permet des échanges entre les états. Le ballon dirigeable est devenu le poids lourd des cieux et les pirates volants font la loi.

Vous (Nathan Zackery) êtes dans la peau d’un de ces pirates qui propose ses services aux plus offrants et devrez à travers 24 missions vous forger un nom dans ce monde de flibuste.

Le slogan du jeu : « The planes are faster, the engines are bigger, the guns are more powerful, and the women more beautiful » donne tout de suite le tempo: Le fun avant tout!

Scénario et ambiance


0096000000046164-photo-crimson-skies-film-d-poque.jpg
Coté scénario, les développeurs ont fait un gros effort en recréant complètement une époque. Lorsqu’on jette un coup d’œil au site officiel de Crimson skies, on a l’impression que le jeu est tiré d’un roman avec ses personnages clés, ses histoires, ses rumeurs. Même le livret fourni avec le jeu est créé dans cet état d'esprit et ce qui dans un autre jeu aurait été une simple documentation ressemble ici à un recueil de dépêches et de documents techniques "d'époque".

012C000000046165-photo-crimson-skies-3d-dirigeable.jpg
Les pilotes ont une histoire et votre objectif est d’en créer une à votre personnage. C’est cet aspect scénéristique avancé qui donne tout le piquant au jeu. A cela s’ajoute une ambiance sonore « jazz d’époque » avec « In the mood » de Glenn Miller (entre autre) en fond sonore.

Le jeu


Crimson skies est un « simulateur de vol » très orienté arcade. Ici, le pilotage n’a pas été défini pour reproduire le comportement d’un quelconque avion réel mais plutôt pour permettre une prise en main rapide. Il est ainsi possible de passer dans un tunnel en frôlant les murs sans risquer une baisse de portance soudaine. Vous faites des vrilles et des looping quasiment moteurs coupés (idéal pour se mettre en approche d’un objectif).

Chaque mission est précédée d’un briefing dans lequel votre boss décrit la mission et ses points clés. Durant ce briefing et aussi par la suite pendant le jeu, l’ambiance est bon enfant, un peu à la manière des combats aériens de la série des têtes brulées. Les commentaires sur la mission(en anglais dans la pré-version utilisée lors du test) vont bon train de la part de vos collègues de vol.

012C000000046166-photo-crimson-skies-briefing.jpg
012C000000046167-photo-crimson-skies-choix-des-armes.jpg


Après le briefing, vous vous retrouvez directement aux commandes de votre machine volante (il n’y a pas de phase de décollage). Les cibles et lieux importants du terrain de jeu sont matérialisés par des pointeurs qui permettent de se remettre rapidement dans la bonne direction quand on a été dévié par une poursuite acharnée avec un avion ennemi. Un des boutons du joystick permet de « zapper » de cible en cible. Il suffit après avoir accroché un objectif de suivre la direction de la flêche pour le rejoindre (un vrai jeu d'arcade). Même en ayant fait le mauvais élève lors du briefing (« je suis trop pressé, je passe tout de suite à l’action »), on comprend rapidement le but de la mission en suivant les indications des pointeurs (suivre tel avion, détruire un pont, explorer une grotte...). On est guidé par les indications à l'écran et par les commentaires du "boss".
Modifié le 19/09/2018 à 16h43
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités Matériel photo

Des images satellites de la pollution de l’air, c'est possible (et pas joli joli)
Sony et la start-up Light s'associent pour réaliser un smartphone avec plus de 4 capteur
Samsung achète le constructeur d’un module photo pour smartphone avec zoom 25x
#Rediff | Test DJI Osmo Pocket : une caméra 4K sur nacelle stabilisée qui tient dans la poche
Test Dji Osmo Pocket : une caméra 4K sur nacelle stabilisée qui tient dans la poche
#Rediff | Clubic Budget : s'équiper en photo pour moins de 600€
Nano1 : un appareil photo minuscule pour photographier les étoiles
DJI annonce l'Osmo Pocket, une mini caméra avec stabilisateur mécanique à 359€
⚡ 40% de réduction sur une sélection d'accessoires Canon pendant le Black Friday
Nikon Photo Contest 2019 : les candidatures sont ouvertes
Photo : une pose longue de 1000 ans pour documenter les changements climatiques
scroll top