Cougar Vidéo Edition

Par Stéphane Dose
le 13 mars 2000
 0
00043851-photo-logo-guillemot.jpg

Introduction



Avec la gamme de cartes vidéos Cougar, Guillemot veut séduire les moins-fortunés d’entre-nous qui veulent des solutions graphiques abordables offrant des performances satisfaisantes.
La Cougar existe en deux versions; une version basique, la Maxi Gamer Cougar qui ne dispose que d’une sortie VGA et la Cougar Vidéo Edition qui reprend les mêmes caractéristiques que la Maxi Gamer Cougar, en offrant une solution vidéo en plus.


Caractéristiques


00FA000000043849-photo-cougar-vid-o-edition-grand.jpg

Tout comme la Maxi Gamer Cougar, la Cougar Vidéo Edition est basée sur le Processeur RIVA TNT2 M64 de NVIDIA équipé de 32 Mo de mémoire.
Ce processeur est basé sur le TNT 2, mais est bridé par un bus mémoire de 64 bits au lieu de 128 bits pour les TNT 2.
Le processeur TNT2 M64 tourne à 150 Mhz et la mémoire, pour sa part, tourne à 125 Mhz. Le RAMDAC tourne à 300 Mhz, ce qui vous permet de monter en hautes résolutions sans avoir de scintillements.
Le 1920x1200 en 16,7 millions de couleurs à 85 Hz étant un maximum.
La carte supporte aussi bien l’AGP 2x que l’AGP 4x.
On ne retrouve pas de ventilateur sur le processeur graphique ; mais seulement un dissipateur de chaleur.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités Processeur

TSMC a achevé la conception de son infra destiné à la production de puces 5 nm
TSMC : les commandes de puces 7 nm en hausse grâce à AMD et Android
AMD : le silicium des processeurs ne sera pas remplacé avant au moins 10 ans
Spectre : aucun correctif logiciel n'en viendra à bout, selon des chercheurs de Google
TSMC : l'incident survenu fin janvier coûtera 550 millions de dollars au groupe
Le Machine Learning pourrait permettre d'exploiter des processeurs composés de diamant
TSMC : la production de masse en 7nm démarre dès mars
Le fondeur américain GlobalFoundries, second mondial derrière TSMC, chercherait un acheteur
Google recrute à tout va chez Intel ou Qualcomm pour concevoir ses propres processeurs
TSMC : le 7 nm représente maintenant la plus grosse source de revenus du fondeur
Les premières puces Exynos Auto de Samsung arriveront sur les futures Audi
Qualcomm dévoile le processeur mobile Snapdragon 855
Intel pourrait préparer le
scroll top