GigaByte BX 2000 (Slot 1)

Saïd SAAD
27 décembre 1999 à 05h31
0
00043493-photo-gigabyte-logo.jpg
Les Cartes mères de Gigabyte n'ont jamais connu de grand succès contrairement à des marques comme Asus ou Abit qui se démarquaient par leur originalité de la concurrence. Aujourd'hui, Gigabyte innove dans ce domaine en présentant une nouvelle technologie dans sa carte BX 2000 : le Dual BIOS. Avant de voir en détails ce qu'apporte cette technologie intéressons nous aux caractéristiques technique de la carte.

La carte GA-BX2000


Acceptant les Processeurs sur Slot One, la carte GA-BX2000 trouvera sa place dans un boitier ATX. Cette dernière, se pliant à la disparition du bus ISA offre 2 ports libres à cette norme contre 5 pour le bus PCI et bien sûr un emplacement pour votre carte graphique AGP en 2X. Elle offre 4 slots mémoire DIMM pour un total maximal qui pourra monter jusqu'à 1 Go, on a même droit au connecteur SB Link. Les fréquences acceptées par la carte vont de 66 à 133 MHz (66 / 68 / 75 / 83 / 100 / 103 / 112 / 124 / 133) et pour cette dernière fréquence de bus vous pouvez choisir d'appliquer un ratio de 1/3 ou de 1/4. Le deuxième choix vous permettra de cadencé votre bus PCI à 33 MHz au lieu de 44 MHz pour un gain de stabilité.
00043420-photo-gigabyte-bx2000.jpg
Malheureusement, la carte n'est pas "jumperless" et on doit régler la fréquence et les coefficients multiplicateurs (de 3 à 6.5) directement sur la carte mère. Enfin, ce n'est pas très difficile car cela se fait avec un système de poussoir de boutons très facile. Mais surtout, le fait est qu'on ne change pas la fréquence de sa carte mère tous les jours : un système sans jumper vous permettra juste de trouver le compromis stabilité/puissance au plus vite. Et si vous tenez vraiment à changer la fréquence de bus tous les jours vous avez à disponibilité des logiciels comme SoftFSB qui pratique cela très bien à la volée. Encore un point qui décevra les overclockeurs : le voltage n'est pas réglable, il est automatiquement sélectionné par la carte mère en fonction du processeur. Néanmoins, si comme moi vous avez un processeur qui est stable en overclocking sans modifier le voltage alors cette fonction ne vous servira pas non plus à grand chose. La poussée en voltage étant quand même pratique dans la plupart des cas, cette carte mère n'est pas faîte pour vous si vous ne connaissez que le mot overclocking ;) . Si vous tombez sur cette carte et que vous tenez à modifier votre voltage il existe des techniques de bidouilleurs consistant à isoler certaines PIN du processeur. Allez fouinez chez les US même si je ne conseille cette manipulation à personne (et je ne serais pas aussi responsable de vos bétises :) ).

Le système Dual Bios et le CPU Over Voltage Protect


Excepté le joli logo Dual Bios à l'initialisation du PC, un nouveau menu distinct du bios Award fait son apparition. Celui-ci permet d'utiliser les avantages du Dual Bios. Mais vous vous demandez sûrement ce que cela veut dire même si vous devez quand même avoir une idée avec le nom. Cette nouvelle technologie se caractérise par l'ajout d'une seconde puce bios qui prend le relais en cas de défaillance de la première. Ainsi, en cas d'ennui avec le premier bios le second interviendra de manière transparente. A première vue, ceci peut sembler anodin mais les derniers évenements ont prouvé le contraire : le 26 avril date de frappe du virus CIH des milliers de machines dans le monde ont vu leur bios détruit (quand il n'avait aucune protection en écriture) ! Une paralysie de la machine qui nécessite l'achat d'un nouveau bios. Ceci est par exemple facturé au environs de 100 Fr par Abit. Avec la BX 2000, le 2ème bios vous aurez permis d'utiliser tranquillement votre machine :). Vous allez surement me dire : "et si le 2ème se fait bouffer ?". Et bien justement le nouveau menu au démarrage vous permettra de restaurer le 1er bios et d'avoir une carte mère à nouveau pleinement exploitable. Dans la pratique, j'ai testé le système en flashant la BX 2000 et en plein milieu du flashage j'ai ironiquement coupé le courant. Au démarrage, transparent, je n'ai plus qu'a restauré le premier bios : c'est magique :) . Vous vous en étiez sans doute aperçu, ce genre d'incidents arrive rarement mais cela arrive... Quant au CPU Over Voltage Protect, ce système est censé prévenir tout risque de survoltage afin d'éviter un éventuel barbecue à votre processeur : un peu gadget... A travers ces exemples, on voit bien l'orientation suivi par Gigabyte : la sécurité et la stabilité pour l'utilisateur.

Performances, stabilité et IRQ


Je n'ai pas jugé utile de vous faire des benchmarks sous Quake 2 ou Incoming, tout simplement parce que construites sur le même jeu de chipstet les cartes mères BX offrent des performances globalement similaires. Dans une utilisation courante, l'écart de performances entre la moins et la plus rapide ne se percevra pas. Au niveau de la stabilité, je n'ai eu droit à aucun plantage dans la semaine ce qui vient confirmer la bonne tenue générale de la carte mère. Pour les fréquences, le bus à 133 MHz n'a pas voulu démarrer chez moi. Je ne sais pas si cela vient de la Ram qui n'est que PC100 en tous les cas la fréquence de 124 MHz a elle aussi du mal. On ne peut pas en tirer de conclusion du fait qu'aucune des barettes que j'avais à dispositions n'indiquait le support de ces cadences de bus. Concernant les IRQ, je n'ai eu aucun problème avec 1 carte modem ISA et 3 cartes PCI alors que sur ma BH6 j'avais du passer par une configuration manuelle des IRQ ce qui m'avait pris pas mal de temps.

Conclusion


Alors cette carte, pour qui ? Clairement pas pour les overclockeurs. Elle s'adresse avant tout à ceux qui veulent avoir une machine toujours disponible, stable. Une carte mère qui trouvera sa place chez le particulier qui ne veut pas trop bidouiller son PC. Les fréquences de bus, assez variés permettront néanmoins un minimum de réglages. C'est maintenant à vous de voir si vous êtes prêt à payer plus cher pour un bios "à l'abri"...
Modifié le 18/09/2018 à 11h59
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le paiement sur Internet s'arme d'un nouveau système antifraude fonctionnel dès demain
Maladies pulmonaires : les enquêteurs américains n'écartent aucune cigarette électronique
La Suisse veut forcer les compagnies aériennes à renseigner les émissions CO2 sur les billets d'avion
Renault : son crossover électrique K-ZE lancé en Chine, à partir de 8 500 €
iPhone 11 : tout savoir sur le processeur A13 Bionic qui l'anime
Le saviez-vous ? Un Game Boy, meurtri, a survécu à la guerre du Golfe
Le trou noir au centre de notre galaxie semble avoir de plus en plus faim
Un son pour avertir les piétons va être ajouté à la Tesla Model 3
Des chercheurs remettent sur la table la solution de l'ascenseur vers la Lune
Nintendo s'attaque à nouveau à un site de partage de ROM

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top