🔴 French Days : les TOP des promos c'est ici ! 🔴 French Days 2023 : les meilleures promos c'est par ici !

Abit BE6 2.0 (Slot 1)

11 mai 2000 à 14h19
0
Quelques mois après sa sortie, Abit lance aujourd'hui l'évolution de la BE6 : la BE6 2.0 qui est une sorte de fusion entre la BE6 (prèmiere carte mère à intégrer l'UDMA 66) et de la toute nouvelle BF6 (cf test) . Mais que vaut cette nouvelle carte mère qui met une fois de plus le chipsetBX à contribution? Réponse dans ce test!

Présentation

La BE6 2.0 est très semblable à sa soeur la BF6 sorti en même temps. La BE6 2.0 est donc une carte mère Slot-1 basée autour du chipset Intel BX qui se compose de trois ports mémoire DIMM, de trois connecteurs FAN (pour alimenter les ventilateurs) et du système DIP Switch (qui permet de configurer la vitesse de son processeur grâce à des petits interrupteurs mais il également possible de le faire directement à partir du BIOS). La BE 2.0 ne possède que 5 ports PCI alors que la BF6 en possède 6 par contre au niveau des similitudes entre la BF6 et la BE6 2.0 on distingue que ces deux cartes ne possèdent qu'un seul port ISA mais également bien sur un port AGP. Coté connecteur IDE la BE 2.0 offre deux classiques connecteurs UDMA 33 et un connecteur Floppy, mais contrairement à la BF6 la BE6 2.0 possède également un controlleur UDMA 66 (le HighPoint HPT366) et deux connecteurs UDMA 66 viennent équipés la BE6 2.0, chose qui était absente de la BF6. Enfin la partie connectique est classique: deux ports COM, un port parallèle, deux ports PS/2 et deux ports USB équipe la BE6 2.0.

A noter que pour les plus exigeants d'entre vous que l'on trouve également sur la carte un connecteur infrarouge (IR), deux autres connecteurs destinés aux fonctions Wake On Line et au Wake On Ring et un connecteur destiné à alimenter une sonde thermique (livrée avec la carte, qui vous permettra de mesurer la température d'un élément spécifique de votre choix).Tous les éléments de cette carte sont vraiment très bien disposés (sauf le connecteur pour la sonde thermique qui est un peu trop près de la carte graphique) et par conséquent l'installation de la carte ne pose aucun problème.
00043425-photo-abit-be6-2-sch-ma.jpg

La carte mère est livrée avec un CD de driver et de logiciel, d'une nappe Floppy, d'une nappe UDMA 33, d'une nappe UDMA 66 (différente des nappes UDMA 33), d'une disquette de driver UDMA66 et d'une sonde thermique.

Performances

Les performances obtenues par la BE6 2.0 sont les mêmes que celles obtenues à l'aide d'autres Cartes mères basées autour du chipset Intel BX. La BE6 2.0 ne se demarque donc pas de la concurence ici.

BIOS

Tout comme la BF6, la BE6 2.0 se différencie en partie des autres cartes mères grâce à son BIOS puisque la BE6 2.0 est équipée du BIOS Award version 6.00 alors que les autres cartes mères sont elles équipées de la version 4.51. La différence entre ces deux versions se situe notamment au niveau de la présentation qui est composé de deux parties, la partie gauche permet d'effectuer les réglages, la partie droite, elle, vous renseigne (en anglais) sur la fonction de l'option sur laquelle vous êtes, ce qui évite d'avoir recours au manuel toutes les cinq minutes.
Mis à part la présentation la version 6.0 du BIOS Award propose quelques nouvelles options. De plus, grâce au composant Winbond présent sur la carte, le Bios est également capable de vous renseigner sur la température de votre machine et sur la vitesse de rotation de vos ventilateurs. Il est même possible pour les plus vigilants d'entre vous de fixer une température limite à votre système. Si cette limite est dépassée, l'ordinateur s'éteindra automatiquement.

00C8000000043436-photo-abit-bf6-boite.jpg

Overclocking

Autant le dire tout de suite l'overclocking c'est le point fort de la BE6 2.0 car elle se distingue de toutes les autres cartes mères puisque elle est équipée du CPU SoftMenu III (qui, je le rappelle, permet de régler la fréquence de son processeur directement dans le BIOS), alors que les autres cartes Abit étaient jusqu'à aujourd'hui équipées du CPU Softmenu II. Le CPU Softmenu III : il reprend tous les réglages qui ont fait le succès du CPU SoftMenu en les améliorant et propose également quelques nouveaux réglages.
On peut choisir comme auparavant le coefficient multiplicateur (de 2.0 à 8.0 par pas de 0.5) mais ça ne sert plus à grand chose puisque tous les Processeurs Intel sont bloqués à ce niveau. La fréquence de bus est également définissable mais la grande nouveauté est que la BE6 2.0 dispose elle de 119 fréquences différentes! A savoir les fréquences classiques: 66, 75, 83 mhz et un intervalle de fréquences allant de 84 à 200 mhz par pas de 1 mhz ! Idéal donc pour l'overclocking des processeurs Celeron et Pentium III !
Le coefficient du bus PCI (choix entre 1/2, 1/3 et 1/4 selon la fréquence de bus choisie) et celui port AGP (choix entre 1/1 et 2/3) est également modifiable. Comme avec le SoftMenu II, le voltage affecté au processeur est lui aussi modulable: de 1.3 à 2.05 Volts par pas de 0.05 et de 2.1 à 2.3 Volts par pas de 0.1. Mais avec la BE6 2.0 Il n'y a pas que le voltage du processeur que l'on peut modifier puisque grâce à l'option I/O Voltage, il est désormais possible de régler également le voltage affecté aux barrettes de mémoires, au chipset et au port AGP.
Une augmentation de ce voltage peut aider ainsi le système à supporter une fréquence de bus élevée (nous le verrons dans la page suivante), les valeurs disponibles pour cette option vont de 3.2 à 3.9 Volts par pas de 0.1 (3.3 est le voltage par défaut). L'option In-Order Queue-Depth quant à elle permet de choisir la taille du cache buffer de votre processeur (choix entre 1 et 8).
Enfin pour finir l'option L2 Cache Latency, que certains d'entre vous connaissent déjà, permet de choisir le temps de latence (temps d'attente avant de transférer les données) affecté à la mémoire cache L2 de votre processeur, les choix possibles vont de 1 à 15 par pas de 1. Malgré toutes ces options il n'a pas été possible de pousser mon Celeron 366 au delà de 568 Mhz :( Mais sachez qu'avec toutes ces fonctions vous serez en mesure de pousser votre processeur au maximum de ses possibilités d'overclocking !

Stabilité

La stabilité de la BE6 2.0 est très bonne. Pour mesurer la stabilité de la BE6 2.0 nous avons procédé de la même façon qu'avec la BF6, à savoir: à l'aide d'une barrette de mémoire Hyundai PC100 et d'un "ancien" Pentium II 233 qui n'était pas bloqué au niveau de coefficients multiplicateurs. Nous avons progressivement testé les fréquences intermédiaires cinq par cinq (nous avons placé le coefficient multiplicateur du Pentium II sur 2.0 étant donné qu'il s'overclocke jusqu'à 333 Mhz) et nous avons laisser à chaque fois tourner le système pendant 10 minutes sous Midtown Madness. Si une fréquence intermédiaire posait problème nous augmentions le I/O Voltage pour essayer d'améliorer la stabilité du système.

Machine de test et résultats

Pentium II 233, 64 Mo de Ram Hyundai PC100, Disque dur 13.2 Go 7200 Tours/minute, Diamond Viper 550 (TNT avec driver Detonator 3.53), carte son Sound Blaster 64 PCI. Les timings mémoire ont été placés aux minimum c'est à dire sur la valeur 2.

Voila les résultats que nous avons pu relever, nous les avons comparé a ceux obtenus avec la BF6 :



Comme vous pouvez le voir, la BE6 2.0 au niveau stabilité se comporte à peu de chose près comme la BF6. Puisque sur la BF6 pour passer a une fréquence de 142 Mhz il est nécéssaire de passer le I/O Voltage 3.6 alors que sur la BE6 2.0 ce n'est pas nécéssaire. Mais faut-il dire pour autant que la BE6 2.0 est plus stable que la BF6? Non je ne pense pas puisque les deux cartes sont fabriquées de la même façon.

Commentaires

Là encore, le commentaire que l'on peux faire est le même que celui de la BF6. Comme vous pouvez le voir les résultats sont très satisfaisant puisque la BE6 2.0 se révèle relativement stable dans beaucoup de fréquences intermediaires. On voit ici l'importance de l'option I/O Voltage qui permet à la BE6 2.0 d'ameliorer la stabilité du système dans les hautes fréquences. Le fait que les fréquences supérieures à 153 Mhz ne soit pas stable n'a rien de dramatique étant donné que pour overclocker un processeur (même un Pentium III) on n'y aura pas recours puisque qu'avec un Pentium III 450 et une fréquence de bus à 140 mhz on pourra déjà atteindre les 630 Mhz or il est peu probable qu'un Pentium III 450 tienne déjà à cette fréquence!

La BE6 2.0 et la BF6 arrivent au niveau stabilité mémoire à battre la Asus P3B-F qui était jusqu'a lors une référence en la matière et pour cause elle a un I/O voltage de 3.4 Volts d'origine alors qu'il est normalement de 3.3 Volts par défaut sur toutes les autres cartes. Mais grâce à un 3.6 Volts la BE6 elle arrive à atteindre une vitesse de bus 150 mhz (et même 153 mhz, mais cette fréquence n'est pas disponible sur l'Asus) chose que la Asus P3B-F est incapable de faire puisque cette dernière plafonne à 140, au delà elle plante. Pour cause cette augmentation du I/O voltage de 0.3 Volts sur la BE6 2.0 et la BF6 permet aux différents éléments de la configuration (au port AGP, au chipset et surtout à la mémoire) d'éliminer des signaux parasites qui apparaisent avec l'augmentation de la fréquence, c'est pourquoi l'Abit BE6 2.0 avec un I/O Voltage fonctionnant à 3.6 volt est plus stable que l'Asus P3B-F qui fonctionne elle toujours avec un I/O Voltage à 3.4 Volts. Attention cependant il faut toujours garder à l'esprit qu'une augmentation du voltage ce traduit toujours par une augmentation de chaleur dégagée et par une réduction de la durée de vie, c'est pourquoi il n'est pas conseillé d'effectuer une trop grosse augmentation de voltage et ce sur n'importe quel composant.

L'UDMA 66

Voilà maintenant que nous avons vu toutes les similitudes entre la BF6 et la BE6 2.0 il est temps de passer aux différences entre ces deux cartes. La plus marquante de ces différentes est assurément la présence d'un controleur UDMA 66 sur la BE6 2.0 qui est absent sur la BF6. L'UDMA 66 double la bande passante du controleur IDE par rapport à l'UDMA 33, la bande passante passe donc de 33 Mo/sec (UDMA33) à 66 Mo/sec (UDMA66). Voyons donc ce que donne dans la pratique cette augmentation de la bande passante en terme de performances.

Pour mesurer le gain apporter par l'UDMA 66 nous avons utilisé une machine équipée d'une BE6 2.0, de 64 Mo de Ram et d'un disque dur 22.0 Go 7200 Tours/minutes UDMA 66 complètement vierge, le tout alimenter par un Celeron 550. Nous avons bien sur installé pour les tests la disquette de driver UDMA66 pour Windows 98 fournie avec la BE6 2.0. Voici les résultats sous l'utilitaire HDTach 2.60 :



00043412-photo-ata66-disquette.jpg
Comme vous le voyez, le gain de performances est très loin d'être epoustouflant, seulement quelques ko/sec en plus... Il n'y a vraiment que pendant le test Speed Burst qui met en jeu la mémoire cache du disque dur ou la bande passante de 66 Mo/sec de l'UDMA 66 peut s'exprimer. Bref, aucun disque dur IDE actuellement sur le marché n'en encore en mesure d'exploiter la bande passante de l'UDMA 33 alors exploiter une bande passante de 66 Mo/sec offerte par l'UDMA 66 ce n'est pas pour aujourd'hui! Ceux d'entres vous qui désirent des performances disques exceptionnelles devront encore se tourner vers la solution SCSI.

Le seul avantage que l'on peut trouver à la présence de l'UDMA 66 sur cette carte est que l'on dispose en tout de quatre connecteurs IDE (2 UDMA 33 et 2 UDMA 66) ce qui permet de connecter jusqu'a 8 périphériques IDE.

Problème

Nous avons rencontré comme avec la BF6 un problème avec un modem interne bas de gamme lorsque celui ci était connecté sur la BE6 2.0, lors de la numérotation certains composants de la carte mère semblaient exercer des perturbations sur le modem, ainsi des bruits bizarres rendaient la connexion à Internet impossible! Alors que ce modem marche parfaitement sur une Abit ZM6 ou encore sur une Abit BH6... prudence donc si vous possédez un modem interne et si vous souhaitez acquérir une BE6 2.0.

Conclusion

La BE6 2.0 est l'une des meilleures Cartes mères à base de chipset BX actuellement disponible sur le marché, donc si vous devez choisir entre une Abit BE6 2.0 ou une autre carte mère la question ne se pose pas prenez la BE6 2.0. Parcontre le choix est plus complexe si vous devez choisir entre une Abit BF6 ou une Abit BE6 2.0, personnellement je préfère la BF6 qui possède un bien meilleur rapport/qualité prix puisqu'elle est vendue 990 Francs et qu'elle possède un slot PCI de plus que la BE6 2.0. Le supplément de prix de la BE6 2.0 (qui est vendue 1190 Francs) par rapport à la BF6 ne se justifie pas vraiment certes cette carte dispose d'un controleur UDMA 66 mais l'intérêt de ce dernier est plutôt minime, de plus la BE6 2.0 ne dispose que de 5 slots PCI alors que la BF6 en possède 6. En clair, si vous ne possédez pas un budget gigantesque et que ne voyez pas trop l'intérêt de disposer de quatre connecteurs IDE prenez une BF6. Si parcontre votre budget est assez large prenez une BE6 2.0, qui sait peut-être qu'un jour prochain un disque dur IDE sera en mesure d'exploiter la large bande passante offerte par l'UDMA 66.

Merci à Gros Bill Micro pour le prêt du materiel.

L'UDMA 66

Voilà maintenant que nous avons vu toutes les similitudes entre la BF6 et la BE6 2.0 il est temps de passer aux différences entre ces deux cartes. La plus marquante de ces différentes est assurément la présence d'un controleur UDMA 66 sur la BE6 2.0 qui est absent sur la BF6. L'UDMA 66 double la bande passante du controleur IDE par rapport à l'UDMA 33, la bande passante passe donc de 33 Mo/sec (UDMA33) à 66 Mo/sec (UDMA66). Voyons donc ce que donne dans la pratique cette augmentation de la bande passante en terme de performances.

Pour mesurer le gain apporter par l'UDMA 66 nous avons utilisé une machine équipée d'une BE6 2.0, de 64 Mo de Ram et d'un disque dur 22.0 Go 7200 Tours/minutes UDMA 66 complètement vierge, le tout alimenter par un Celeron 550. Nous avons bien sur installé pour les tests la disquette de driver UDMA66 pour Windows 98 fournie avec la BE6 2.0. Voici les résultats sous l'utilitaire HDTach 2.60 :



00043412-photo-ata66-disquette.jpg
Comme vous le voyez, le gain de performances est très loin d'être epoustouflant, seulement quelques ko/sec en plus... Il n'y a vraiment que pendant le test Speed Burst qui met en jeu la mémoire cache du disque dur ou la bande passante de 66 Mo/sec de l'UDMA 66 peut s'exprimer. Bref, aucun disque dur IDE actuellement sur le marché n'en encore en mesure d'exploiter la bande passante de l'UDMA 33 alors exploiter une bande passante de 66 Mo/sec offerte par l'UDMA 66 ce n'est pas pour aujourd'hui! Ceux d'entres vous qui désirent des performances disques exceptionnelles devront encore se tourner vers la solution SCSI.

Le seul avantage que l'on peut trouver à la présence de l'UDMA 66 sur cette carte est que l'on dispose en tout de quatre connecteurs IDE (2 UDMA 33 et 2 UDMA 66) ce qui permet de connecter jusqu'a 8 périphériques IDE.

Problème

Nous avons rencontré comme avec la BF6 un problème avec un modem interne bas de gamme lorsque celui ci était connecté sur la BE6 2.0, lors de la numérotation certains composants de la carte mère semblaient exercer des perturbations sur le modem, ainsi des bruits bizarres rendaient la connexion à Internet impossible! Alors que ce modem marche parfaitement sur une Abit ZM6 ou encore sur une Abit BH6... prudence donc si vous possédez un modem interne et si vous souhaitez acquérir une BE6 2.0.

Conclusion

La BE6 2.0 est l'une des meilleures Cartes mères à base de chipset BX actuellement disponible sur le marché, donc si vous devez choisir entre une Abit BE6 2.0 ou une autre carte mère la question ne se pose pas prenez la BE6 2.0. Parcontre le choix est plus complexe si vous devez choisir entre une Abit BF6 ou une Abit BE6 2.0, personnellement je préfère la BF6 qui possède un bien meilleur rapport/qualité prix puisqu'elle est vendue 990 Francs et qu'elle possède un slot PCI de plus que la BE6 2.0. Le supplément de prix de la BE6 2.0 (qui est vendue 1190 Francs) par rapport à la BF6 ne se justifie pas vraiment certes cette carte dispose d'un controleur UDMA 66 mais l'intérêt de ce dernier est plutôt minime, de plus la BE6 2.0 ne dispose que de 5 slots PCI alors que la BF6 en possède 6. En clair, si vous ne possédez pas un budget gigantesque et que ne voyez pas trop l'intérêt de disposer de quatre connecteurs IDE prenez une BF6. Si parcontre votre budget est assez large prenez une BE6 2.0, qui sait peut-être qu'un jour prochain un disque dur IDE sera en mesure d'exploiter la large bande passante offerte par l'UDMA 66.

Merci à Gros Bill Micro pour le prêt du materiel.
Haut de page