Jumpgate Evolution : l'espace pour terrain de jeu

Nerces
Spécialiste Hardware et Gaming
26 mars 2008 à 10h00
0
00F0000000993498-photo-jumpgate-evolution.jpg
Section MMO de l'éditeur britannique, Codemasters Online Gaming est surtout connu pour être en charge du Seigneur des Anneaux en Europe. La société ne se limite cependant pas à l'univers créé par J.R.R. Tolkien et entend bien élargir au maximum ses horizons. C'est ainsi qu'un partenariat a été signé avec les développeurs de chez NetDevil afin d'éditer Jumpgate Evolution, la refonte complète d'un titre sorti en 2001 et qui nous promettait déjà de sortir un peu des sentiers mille fois rebattus de l'Heroic Fantasy. Avec Jumpgate Evolution c'est effectivement l'espace qui s'ouvre à nous pour un titre que ses développeurs nous ont présenté durant l'événement online de Codemasters, le Connect 08. Mieux, nous avons même eu la possibilité d'y jouer.

Vers l'infini et au-delà...

Avant même de nous présenter le concept de leur bébé ou de nous laisser en voir quoi que ce soit, les développeurs de NetDevil ont voulu être clairs sur un point : Jumpgate Evolution s'inscrit dans la grande tradition des jeux de combats spatiaux. En ce sens, les influences d'Hermann Petersheck et de toute son équipe sont claires : Freespace, Wing Commander et X-Wing Vs. TIE Fighter... Remarquez, on a fait pire comme références ! Si l'espace est donc au coeur des préoccupations des développeurs, ces derniers font clairement la distinction avec Eve Online : dans Jumpgate Evolution l'accent est mis sur l'action, sur la nervosité des combats et il n'est pas le moins du monde question de gestion... en dehors de celle de son avatar.



Celui-ci se définit bien sûr à la première connexion où nous avons le choix entre trois races : les Octavius sont les combattants de la bande alors que les Quantars sont de vrais mystiques et que les Solrains mettent l'accent sur le commerce. On sélectionne ensuite un visage et un casque dans une petite liste de modèles et on peut se lancer dans l'aventure. Vous noterez qu'aucun choix de classe, de profession ou de quelconque spécification n'est effectué à ce moment du jeu. En réalité et nous touchons là à l'une des particularités de Jumpgate Evolution, les développeurs ont préféré s'appuyer sur le choix du vaisseau pour définir la « classe » de notre héros. Ainsi, dès lors que l'on contrôle un cargo, on se destinera plutôt au commerce alors qu'un chasseur favorise les combats.

00F0000000993492-photo-jumpgate-evolution.jpg
Fort logique, ce système est toutefois contrebalancé par la possibilité d'améliorer et d'équiper son vaisseau de nombreux accessoires très variés. Cela va des classiques canons aux missiles en passant par de nouveaux moteurs, des boosters, des boucliers, de l'armure, des radars... Les développeurs ne se sont pas encore étendus sur le sujet, mais compte tenu des références qu'ils ont citées, on peut imaginer de nombreux gadgets à ce niveau. Pour les acquérir, de l'argent sera évidemment nécessaire et sur le plan de l'économie, Hermann Petersheck s'est montré un peu plus loquace même si de nombreuses choses restent encore à préciser. Ainsi, il est déjà question de possibilités de minage afin de récupérer des minéraux que l'on pourra ensuite raffiner.

La vente / revente de multiples articles est également au programme alors qu'un système d'enchères sera de la partie. Enfin, les développeurs ont également mentionné la possibilité de création / modification d'objets, mais sans nous fournir plus de détails. Au lieu de cela, ils nous invités à tester le jeu au travers d'une petite série de missions. Aux commandes d'un Halcyon Solrain, ces quelques missions ont surtout été l'occasion de tester les combats. Nous avons d'abord affronté des pirates au travers de dogfights assez réussis. Ensuite, une mission de reconnaissance nous a permis de faire « mumuse » avec un scanner avant de reprendre les armes pour de nouveaux dogfights et un final contre une station de combat servant de refuge aux pirates.

00F0000000993494-photo-jumpgate-evolution.jpg
00F0000000993490-photo-jumpgate-evolution.jpg
00F0000000993496-photo-jumpgate-evolution.jpg

Classique dans sa forme, cet ultime combat nous a rappelé aux bons souvenirs des meilleurs jeux d'action dans l'espace avec l'élimination successive des différentes défenses de la base. Nul doute que dans le jeu final, ce type de missions nécessitera plusieurs coéquipiers et une bonne synchronisation pour détruire d'abord les tourelles, puis le générateur de bouclier et enfin le réacteur ce qui, au travers d'une sympathique réaction en chaîne, provoque l'explosion de l'ensemble de la station. Techniquement et alors qu'il reste sans doute encore pas mal de travail, nous avons plutôt bien apprécié. L'espace est évidemment un peu vide, mais les vaisseaux sont bien modélisés et de nombreux effets graphiques soulignent bien les choses sans exagérations.

00F0000000993488-photo-jumpgate-evolution.jpg
Élément crucial s'il en est, l'animation était irréprochable, et ce, même lorsque les vaisseaux en présence étaient nombreux ou que nous nous trouvions à proximité de la station ennemie. Il conviendra bien sûr de vérifier cela plus tard, mais la pré-version dévoilée par NetDevil inspire confiance. Rien à redire non plus sur les contrôles, si ce n'est que deux optiques très différentes ont été retenues. Les développeurs permettent effectivement de jouer avec un joystick ou en utilisant le couple clavier / souris. La première possibilité, plus « naturelle », procure incontestablement plus de sensations alors que la seconde est plus précise : tout est donc affaire de goûts. Dans un cas comme de l'autre cependant, les vaisseaux répondent « au quart de tour ».

Ce premier aperçu de Jumpgate Evolution est en définitive assez positif, même si de nombreux points restent à éclaircir. Ainsi, nous n'avons qu'un très léger aperçu des missions possibles et alors que les développeurs parlent d'une grande variété (combats, escorte, minage, livraison...), attendons de voir. Même chose pour les PvP / PvE qui reste largement à préciser. Les développeurs parlent de mélanger les deux, mais n'entrent pas encore dans les détails si ce n'est pour préciser que la coopération entre les joueurs (différents types de vaisseaux / équipements) sera bien souvent indispensable. Hermann Petersheck a en revanche clairement indiqué qu'il ne sera pas possible de contrôler un seul vaisseau à plusieurs (navigateur / canonnier). En attendant d'en savoir plus, nous vous invitons bien sûr à consulter notre vidéo exclusive de Jumpgate Evolution ainsi que deux séquences teaser réalisées par l'équipe de développement. La sortie n'est pour l'heure pas prévue avant la fin de l'année.




00F0000000775728-photo-jumpgate-evolution.jpg
00F0000000993488-photo-jumpgate-evolution.jpg
00F0000000775730-photo-jumpgate-evolution.jpg

00F0000000525505-photo-jumpgate-evolution.jpg
00F0000000525494-photo-jumpgate-evolution.jpg
00F0000000525493-photo-jumpgate-evolution.jpg
Modifié le 20/09/2018 à 15h53
0
0
Partager l'article :

Actualités récentes

En Chine, Auchan cède sa filiale SunArt à Alibaba pour 3 milliards d'euros
Amazfit ZenBuds : des écouteurs pour dormir sur ces deux oreilles
L'opérateur RED by SFR casse les prix sur ses forfaits mobiles 4G
La Karma GSe-6 sera affichée à un prix de départ de 79 900 dollars
Basemark lance un nouveau bench GPUScore pour le haut de gamme et le Ray Tracing
Ubisoft : des hackers dérobent le code source de Watch Dogs: Legion et réclament une rançon
Taxe GAFA : les prélèvements reprendront dès le mois de décembre en France !
Après l'armée, c'est l'industrie automobile qui s'intéresse aux exosquelettes
La Chine met à jour ses lois pour lutter contre les dépendances numériques des plus jeunes
Le PC gaming Lenovo Legion 15,6''FHD avec une GTX 1660Ti encore moins cher !
scroll top