Supprimez d'urgence ces 4 applications infectées par le malware Joker de votre smartphone !

Thibaut Popelier
Spécialiste Gaming
08 juillet 2022 à 11h35
7
Android Virus
© Suttipun / Shutterstock

Il est temps de prendre votre smartphone et de vérifier si l'une des quatre applications qui vont suivre n'y est pas installée. En effet, un malware extrêmement vicieux s'est glissé dans ces apps téléchargées massivement par les utilisateurs.

Et les risques pour vos données (notamment bancaires) sont réels !

Attention au Joker !

Non, il ne s'agit pas d'une référence à Batman, mais plutôt d'un malware difficile à détecter. Ce logiciel malveillant appartient à la catégorie des Fleecewares, dont le principe est de siphonner votre compte en banque. Pour cela, des achats en ligne sont effectués sans votre consentement, et ce fameux Joker va même jusqu'à passer automatiquement des appels ou à envoyer des SMS vers des numéros surtaxés.

En décembre dernier, ce virus s'était déjà invité dans une application mobile téléchargée plus de 500 000 fois. Autant dire que les utilisateurs touchés ont été nombreux. Après un signalement effectué par le site SamMobile, l'app concernée avait été retirée du Play Store par Google. Mais le terrible Joker n'avait vraisemblablement pas dit son dernier mot !

Des applications à supprimer sans attendre

Cette semaine, nous apprenons que le malware s'est glissé dans quatre nouvelles applications qui comptabilisent plus de 100 000 installations chacune. Puisqu'il semble avoir recours aux pratiques mentionnées précédemment, il est primordial de supprimer immédiatement les apps concernées. Il s'agit des suivantes :

  • Smart SMS Messages
  • Blood Pressure Monitor
  • Voice Languages Translator
  • Quick Text SMS

Google finira sans doute par les supprimer dans un avenir proche. Infectées, ces applications peuvent rendre un smartphone vulnérable face à d'autres menaces. Au cours des trois dernières années, Joker a été repéré dans plusieurs milliers d'applications disponibles via le Play Store. Espérons que la firme américaine prendra des mesures pour éviter que ce schéma ne se répète en permanence.

Source : SamMobile

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
7
7
SPH
C’est quand même dingue ça ! <br /> Moi, je ne télécharge aucune appli sur mon portable. Je m’en sert juste comme téléphone.<br /> Original, hein !?
Joomla
Combien d’employés sont affectés à la sécurité du magasin ? 3 seulement ?<br /> Que fait Google sérieux ?!
Bidouille
Android représentant plus de 70% du parc de smartphone et le but d’un virus étant d’emmerder le maximum d’utilisateurs, il est logique que les développeurs de virus attaquent Android. Je ne pense pas que IOS soit complètement exempt de virus non plus.
cid1
Il y a déjà tellement d’apps sur un smartphone que à part « Whatsapp » je n’y ai rien rajouté, ce qui est installé est largement suffisant, bon bien sûr il y a les joueurs smartphone, les acharnés de l’optimisation qui DL tout et n’importe quoi et qui finissent par tomber sur une appli vérolée. Enfin je dis çà, je dis rien.
Paul_Hewson
C’est tout à fait vrai.<br /> Mais quand on expliquait il y a quelques années de cela que c’est pour la même raison que les développeurs de virus ciblent Windows plutôt que Linux ou Mac, on se faisait très vite reprendre par leurs fans respectifs à coup de « mais non, c’est parce que Linux/MacOS sont plus sécurisés !!! ».<br /> Alors maintenant qu’Android tourne sur un noyau Linux, on a la preuve que c’est la part de marché qui fait tout…
Paul_Hewson
Alors je te prierai d’être un peu plus respectueux, et d’essayer de comprendre ce que tu lis avant de répondre à côté.<br /> Je mets les fanboys linux devant leurs contradictions, parce que le discours qu’ils ont a toujours été « on peut pas faire de virus pour Linux parce que simple user n’est pas root blabla ». Ce à quoi j’ai toujours répondu qu’il n’y a pas besoin d’être root pour faire un virus, et que l’énorme majorité des malwares windows sont volontairement installés par l’utilisateur, tout comme ces applications vérolées sous android, et enfin que Windows depuis très longtemps ne donne pas les droits admin par défaut. Comme quoi un OS quel qu’il soit ne peut protéger d’un utilisateur lançant volontairement une application vérolée.<br /> Et encore une fois, si tu avais pris le temps de comprendre ce que tu lis, tu verrais que je fais simplement le parallèle avec des situations passées, où les fanboys Linux clamaient qu’ils étaient protégés des virus du simple fait d’utiliser Linux, ce qui est faux.<br /> Enfin, ce que tu dis sur Android est complètement faux. Déjà, avec le NDK on peut faire tourner du code natif, c’est un Linux complet derrière, et les system calls sont bien servis par le noyaux Linux. Sans compter le file system. Et il y a pas mal d’exploits pour rooter les téléphones qui se basent sur des failles du kernel.<br /> « Le probleme de la securite sur Android ne vient pas du telephone ou de l’OS Android en lui meme, mais de l’acces aux applications verolees sur le google play store. »<br /> =&gt; On est bien d’accord. Et je fais donc le parallèle pour mettre les fanboys devant leurs contradictions : le problème de la sécurité sur Windows vient de l’accès aux applications vérolées.
MusixM
Personnellement je suis un utilisateur windows et j’utilise depuis peu Linux. Ce qui est bien c’est que je suis naturellement protégé des virus sur cet os puisque j’arrive même pas à installer des applications
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Meta s'endette de 10 milliards de dollars pour ses projets
Après avoir « disrupté » l'e-commerce, Amazon s'attaque au paiement en caisse
Ce smartphone est à prix cassé chez Cdiscount !
Voilà une offre à ne pas manquer ! Ce superbe écran de 32
Profitez de vos morceaux préférés avec l'enceinte sans fil Bose à prix réduit
Redonnez une seconde jeunesse à votre Mac à petit prix grâce à cette solution dédiée
Apple : l'iPad Pro et sa puce M1 profite d'une belle remise
Cette vidéo TikTok veut vous montrer comment éviter de payer les frais d’excès de bagage en avion
Dernières mesures Intel : l'Arc A750 (un tout petit peu) plus rapide que la RTX 3060 en jeu vidéo
MSI présente la MEG Ai1300P : première alimentation ATX 3.0 avec connecteur 600 W PCIe 5
Haut de page