Est-ce qu’un VPN me rend complètement anonyme ?

04 novembre 2020 à 11h21
0

Depuis l'avènement des réseaux sociaux et les scandales qui les ont accompagnés, de plus en plus d'internautes veulent assurer leur confidentialité sur le net et protéger leur vie privée. Bon nombre d'entre eux souhaitent donc investir dans un VPN, un Virtual Private Network, pour sécuriser leur navigation. Si c'est également votre cas, vous vous posez peut-être des questions. «Est-ce qu'un VPN me permet de devenir invisible sur le web ? Est-ce qu'un VPN me permet de protéger mon anonymat en ligne ? ?». Réponse dans cet article.

Comment définir un VPN ?

Derrière le sigle VPN se cache le terme de Virtual Private Network, réseau privé virtuel en français. Plus concrètement, il s'agit d'un logiciel ou d'une application qui s'installe sur tous les appareils numériques : PC, Mac, tablettes et smartphones sous Android, iOS ou encore Windows et Linux.

Sur le marché actuel, il existe de nombreux fournisseurs VPN, certains sont gratuits, d'autres proposent des abonnements payants. Mais tous ont les mêmes arguments : ils assurent votre sécurité en ligne en cryptant votre trafic Internet et en masquant votre adresse IP. En bref, ils créent un tunnel informatique sécurisé à l'intérieur de votre réseau.

Si ces termes peuvent sembler effrayants pour les néophytes, sachez que la mise en place et l'utilisation d'un VPN sont d'une simplicité enfantine !

Quel est le fonctionnement d'un VPN ?

Pour comprendre comment fonctionne un VPN et pouvoir répondre à la question qui nous taraude : est-ce qu'un VPN me rend complètement anonyme, il faut déjà saisir comment Internet marche sans VPN !

Imaginons le web non plus comme une toile, mais comme une vaste machinerie. Chaque appareil numérique et serveur du monde entier est relié aux autres grâce à des canalisations communes où s'écoule de l'eau. Cette eau représente vos données. Dans cette configuration, sans VPN, n'importe qui peut avoir accès à vos informations : il suffit de se servir dans la canalisation commune.

Le rôle du VPN est d'utiliser un tuyau hermétique à l'intérieur de ces canalisations. Ainsi, vous pourrez toujours accéder aux autres appareils et serveurs, mais votre eau, c'est-à-dire vos données, sera séparée de l'eau de la canalisation commune, solidement protégée contre quiconque souhaite l'exploiter. Ce tuyau hermétique est en réalité le tunnel informatique sécurisé dont nous parlions précédemment.

Pour créer ce tunnel informatique sécurisé, le VPN va vous amener vers un de ses serveurs VPN. C'est ce dernier qui sera chargé de crypter vos informations et surtout, de masquer votre adresse IP.

L'adresse IP étant le numéro d'identification unique de votre ordinateur, c'est un peu votre passeport sur le net : il vous permet de voyager, mais aussi d'être suivi à la trace. Changez-la en utilisant une de disponible sur le serveur VPN et vous voilà devenu anonyme sur le web !

Est-ce qu'un VPN me rend complètement anonyme ?

Le VPN est un des moyens les plus efficaces pour devenir anonyme sur Internet. Mais attention, mieux vaut respecter certaines conditions si vous souhaitez assurer votre confidentialité en ligne.

3 règles à respecter

1. Opter pour un VPN payant

Avant de choisir votre abonnement VPN, vous avez probablement dû faire un comparatif des différentes offres proposées sur le marché. Si c'est le cas, vous vous êtes sans doute rapidement rendu compte qu'il existait des fournisseurs gratuits et d'autres payants. Et la question que vous vous posez coule de source : pourquoi payer pour un service que je peux avoir sans mettre la main au portefeuille ? Vous vous demandiez si un VPN vous rend complètement anonyme ? Spoiler : avec un VPN gratuit, non.

Petit inventaire des lieux. Avec un VPN gratuit, attendez-vous à bénéficier de :

  • Une bande passante limitée ;
  • Une vitesse de débit ralentie ;
  • Un nombre de serveurs VPN faible.

Mais en plus de ces quelques inconvénients, le VPN gratuit est aussi dangereux pour votre confidentialité et votre sécurité sur Internet.

Tout d'abord, aucun fournisseur gratuit ne vous proposera d'outils de sécurité complémentaires tels que la fonction Kill Switch, le Double VPN ou encore la protection contre les fuites DNS.
Cela peut poser de gros problèmes lorsque votre connexion sera interrompue sans avertissement, découvrant au passage votre précieuse adresse IP aux yeux de tous, ou si un hacker parvient à faire sauter la sécurité du serveur VPN.

En plus de ce premier point, sachez que l'entretien du parc de serveurs VPN et la mise à jour régulière du logiciel ou de l'application ne sont guère des priorités pour ce type de fournisseur. Et pour cause, il faut des revenus pour s'en occuper. Seulement, voilà, sans cette maintenance, l'exposition aux failles de sécurité est bel et bien réelle.
En plus de ne plus être (du tout) anonyme, vous êtes également à la merci de tiers plus ou moins bien intentionnés ! Un combo dont on se passerait bien...

Enfin, rappelez-vous le proverbe «Si c'est gratuit, c'est vous le produit !»... Ce n'est donc pas un hasard si les VPN gratuits restent étonnamment vagues sur leurs conditions générales d'utilisation, leurs engagements et garanties envers leurs clients, et notamment l'usage fait de vos données personnelles.
Eh oui, si les autres fournisseurs obtiennent leurs revenus par la vente d'abonnement, ceux-là se servent de ce qu'ils ont sous la main. En d'autres termes : vos informations personnelles, ce qui inclut automatiquement votre historique, vos habitudes de navigation, etc.
En bref, tous vos moindres faits et gestes peuvent être revendus à des tiers. Nous sommes bien loin de l'anonymat avec un VPN gratuit !

Si vous souhaitez un VPN qui vous rende complètement anonyme, vous n'avez donc pas le choix : misez sur un fournisseur payant. Leurs prix sont généralement très abordables, surtout si vous optez pour un abonnement de 1 ou 3 ans.

2. Choisir un VPN no log

Cela peut sembler paradoxal pourtant, même les VPN payants peuvent enregistrent vos données personnelles. Dans le jargon, ces dernières sont appelées logs.

Tout d'abord, il convient de comprendre que tous les fournisseurs ont besoin de conserver quelques informations vous concernant. Et ce, pour plusieurs raisons :

  • Sans log, le fournisseur serait incapable de limiter les connexions à un certain nombre d'appareils ;
  • Sans log, le fournisseur ne pourrait pas vous aider en cas de souci technique lié à votre compte ou à un de leur serveur VPN ;
  • Sans log, le fournisseur ne pourrait pas répondre à certaines demandes venant de la justice (dans le cas de cyberterrorisme par exemple).

Les logs sont donc indispensables au bon fonctionnement des VPN, mais ne sont pas utilisés pour vous suivre à la trace.

Attention, cependant car il existe plusieurs types de conservation des logs : ceux sauvegardés dans des journaux de connexion et ceux sauvegardés dans des journaux d'activité.

Les journaux de connexion ne posent pas de problème, puisqu'ils se limitent aux informations que vous avez accepté de donner lors de votre souscription. Il s'agit de vos nom, prénom, adresse mail et mode de paiement par exemple.

En revanche, les journaux d'activité recensent des détails bien plus importants concernant votre activité en ligne. Et certains VPN payants les utilisent, vous privant d'un total anonymat puisqu'eux-mêmes auront accès à ces précieuses informations.

Pour être certain d'avoir affaire à un VPN zéro log et assurer votre anonymat en ligne, vous n'avez pas d'autre solution que de vous pencher sur les conditions générales de vente du fournisseur. Grâce à ces dernières, vous saurez exactement quelles données sont conservées et pour combien de temps.

3. Suivre les bonnes pratiques

Lorsque vous vous demandez si un VPN vous rend complètement anonyme sur le web, vous ne pourrez jamais obtenir un oui catégorique. Et pour cause, cela dépend également de vos propres habitudes sur le net. Le VPN ne fait pas tout : il a aussi besoin que vous respectiez de «bonnes pratiques».

Tout d'abord, prenons le simple fait de se connecter aux réseaux sociaux tels que Facebook ou Instagram. Bien que vos données de navigation techniques (comme votre adresse IP ou votre localisation) soient bel et bien différentes, cela n'empêchera pourtant pas la plateforme de savoir qui vous êtes, ce que vous likez, ce que vous commentez.
C'est logique puisque vous vous connectez à votre propre compte, compte qui laisse clairement indiquer votre identité (coordonnées, adresse, photos, vidéos...). Partez donc du principe que dès l'instant où vous créez un espace personnel, vous vous exposez et n'êtes plus anonyme.

Autre menace : celle des cookies et des malwares (keylogger, virus, vers, chevaux de Troie, etc.). Si les premiers ne sont pas dangereux hormis pour votre confidentialité, les seconds peuvent être redoutables. Sachez tout d'abord que dans les deux cas, l'utilisation d'un VPN ne change strictement rien si vous êtes infestés.
Si votre navigateur Internet a enregistré les cookies de certains sites ou si votre ordinateur a été contaminé par un programme malveillant, vous aurez beau mettre un VPN, vous serez tout de même suivi à la trace et en danger. C'est un peu comme si vous naviguiez équipé des meilleures armes possibles pour être invisible, mais avec une caméra qui filme votre écran et votre clavier... La personne propriétaire de cette caméra aura toujours à sa disposition bon nombre de vos informations.

Voici donc les règles de bonne conduite à adopter d'urgence pour vous assurer que votre VPN vous rend complètement anonyme :

  • Ne publiez aucune donnée personnelle volontairement ;
  • Utilisez des adresses mail ne contenant ni votre nom, ni votre prénom pour vos différents comptes ;
  • Évitez les appareils publics ou partagés ;
  • Prenez garde à certaines installations d'application ;
  • Équipez tous vos appareils (téléphones, tablettes, ordinateurs) surtout s'ils se synchronisent ;
  • Supprimez les cookies avant toute mise en marche de votre VPN ;
  • Masquez votre user-agent grâce à une extension de navigateur ;
  • Investissez dans un anti-virus efficace.

Grâce à cet article, vous savez à présent qu'un VPN contribue fortement à vous rendre anonyme lors de vos pérégrinations sur le web... À condition de respecter les 3 règles d'or !

Modifié le 04/11/2020 à 11h21
0
0
Partager l'article :

Pourquoi nous faire confiance ?

Pour vous, Clubic sélectionne puis teste des centaines de produits afin de répondre aux usages les plus courants. De la qualité pour tous et à tous les prix, voilà notre objectif ! En savoir plus

Haut de page