Quel est le meilleur VPN pour le peer-to-peer ?

02 mars 2021 à 17h00
0

Vous n’osez plus utiliser votre client Torrent ou eMule pour télécharger en peer2peer ? Vous avez peur d’HADOPI ? Vous souhaitez exploiter les avantages du stockage collbaoratif à des fins personnelles ou professionnelles ? Nous avons écrémé le web pour sélectionner les meilleurs VPN dédié au téléchargement.

Avec un réseau privé virtuel (VPN), l’internaute sur ordinateur ou sur mobile ne bénéficie pas uniquement d’une sécurité accrue. De nombreux services sont débloqués car votre machine semble localiser aux Etats-Unis, au Brésil ou au Vietnam selon le serveur auquel vous êtes connectés. De nouvelles perspectives s’ouvrent en matière de streaming, de téléchargement sur des sites peer to peer ou encore le gaming. Suivez le guide, on vous dit tout.
Lire la suite

Après l’accès aux plateformes américaines vidéo comme Netflix ou Prime Video, le téléchargement en peer to peer (popularisé par le réseau Torrent) est probablement le second prétexte justifiant l’usage d’un VPN auprès du grand public. Rappelons que le téléchargement de contenus sans en avoir acquis les droits s’apparente à du vol. C’est illégal et sanctionné par la loi française (jusqu’à de 3 ans d’emprisonnement et 300 000 € d’amende). Le phénomène du piratage de films et séries TV s’accélérant, La Haute Autorité pour la Diffusion des Œuvres et la Protection des Droits sur Internet (connue sous l’acronyme d’HADOPI) est venu faire le ménage et la police dans cette jungle. Certains d’entre vous ont probablement reçu par mail « une lettre de recommandation » d’HADOPI. Avec la popularisation des réseaux des plateformes de VoD et de streaming légaux (Netflix, Disney+, Prime Vidéo, Salto…) ou non, le torrenting de vidéos piratées s’est effondré. En 2019, HADOPI revendique toutefois 9 millions de saisines. Un chiffre élevé, mais en retrait par rapport aux 14 millions de l’année 2018.

Nos critères de sélection

Nous avons effectué des tests de débits (download/upload) et de latence (ping) avec Speedtest https://www.clubic.com/telecharger-fiche174898-speedtest.html sur plateforme macOS et Windows. Pour évaluer les meilleurs services VPN, nous ne nous sommes pas limités aux serveurs VPN hébergés en France, mais avons également mis à l’épreuve ceux localisés dans des pays limitrophes (Belgique, Luxembourd, Pays-Bas, Royaume-Uni, Suisse). Sur les VPN comme sur n’importe quel réseau informatique, la proximité est plutôt un gage de vitesse, toutes choses étant égales par ailleurs. En d’autres termes, le « meilleur serveur VPN localisé en Corée du Sud » ne saurait rivaliser avec un serveur néerlandais. Nous avons également procédé a des tests de sécurité pour voir si le VPN fuitait. Il existe des tests classiques pour révéler des fuites (DNS leaking et webRTC leaking), mais il existe également un test spécifique (torrent leaking) pour vérifier que le client peer to peer ne dévoile pas votre adresse IP.

NordVPN, le top du top

NordVPN
  • Streaming et accès TV très efficace
  • Très grand nombre de serveurs
  • Protocole VPN NordLynx de dernière génération

Figure de proue des VPN, NordVPN continue d'évoluer à marche forcée. Ses performances sont montées d'un cran grâce notamment à l'implémentation du protocole VPN de dernière génération NordLynx. Outre des applications remarquables et désormais entièrement francisées, il se distingue par sa simplicité d'utilisation et son excellente stabilité. Un service que l'on ne peut que vous recommander, si vous cherchez un VPN sans prise de tête.

Figure de proue des VPN, NordVPN continue d'évoluer à marche forcée. Ses performances sont montées d'un cran grâce notamment à l'implémentation du protocole VPN de dernière génération NordLynx. Outre des applications remarquables et désormais entièrement francisées, il se distingue par sa simplicité d'utilisation et son excellente stabilité. Un service que l'on ne peut que vous recommander, si vous cherchez un VPN sans prise de tête.

NordVPN triomphe dans le téléchargement particulièrement dans le peer to peer. Sa constellation de plus de 5500 serveurs dans une cinquantaine de pays favorise d’excellentes performances réseau. En effet, les débits sont élevés et les latences faibles. Le fournisseur VPN alloue même des serveurs optimisés pour le peer to peer. Question sécurité, il n’y a aucun risque. NordVPN est en effet domicilié au Panama (hors alliance 5/9/14 Yeux). Son client propose le kill switch et split tunneling pour masquer votre adresse IP quand vous téléchargez.

Nous n’avons d’ailleurs détecté aucune fuite d’adresse IP dans nos tests de leaking webRTC, DNS et torrent. CyberSec emêche les pubs malveillantes et sites malicieux du microcosme torrent de pourrir votre ordinateur. Pour les plus parano, il est possible d’obfusquer (camoufler) les serveurs préserver davantage votre trafic peer to peer. Evidemment NordVPN exploite le protocole maison NordLynx qui améliore la vitesse de téléchargement tout en augmentant la difficulté de chiffrement, par rapport à OpenVPN. Enfin, ce VPN est disponible à un tarif accessible.

Cyberghost, le challenger

CyberGhost VPN
  • Interface graphique
  • Performances
  • Serveurs optimisés pour le streaming et le P2P

Très impressionnant, CyberGhost regroupe toutes les qualités que l'on attend d'un VPN grand public tant en termes de performances, que de sécurité et de fonctionnalités. Côté nouveauté, l'implémentation de WireGuard sur toutes les plateformes assure une stabilité et des vitesses de connexion jamais atteintes jusq'ici avec le VPN . Il s'agit de l'un des meilleurs services pour accéder aux contenus géobloqués ainsi que pour le téléchargement de torrents. Sans oublier un rapport qualité-prix actuellement imbattable.

Très impressionnant, CyberGhost regroupe toutes les qualités que l'on attend d'un VPN grand public tant en termes de performances, que de sécurité et de fonctionnalités. Côté nouveauté, l'implémentation de WireGuard sur toutes les plateformes assure une stabilité et des vitesses de connexion jamais atteintes jusq'ici avec le VPN . Il s'agit de l'un des meilleurs services pour accéder aux contenus géobloqués ainsi que pour le téléchargement de torrents. Sans oublier un rapport qualité-prix actuellement imbattable.

Cyberghost est au coude à coude avec NordVPN pour être le meilleur VPN pour le peer to peer. Sa gigantesque armée de serveurs (6687) dans 90 pays et surtout 490 serveurs en France, garantit que la connexion sera excellente pour vos downloads et seeding. Les débits et latence s’avère en effet excellent, notamment en Europe. Mais l’atout incomparable de Cyberghost est la liste de 58 destinations (pool de serveurs) optimisés peer to peer.

Ainsi, télécharger depuis un serveur français juste pour la vitesse ou un serveur néerlandais pour davantage d’anonymat est simplissime. Le chat est réactif d’ailleurs en cas de problème. Même si nous avons constaté quelques problèmes de connexion avec WireGuard, Cyberghost est une très bonne solution pour le peer to peer, notamment pour son tarif raisonnable.

Cyberghost propose une liste de serveurs optimisés P2P dans différents pays

Surfshark, le bon compromis

Surfshark VPN
  • Vitesse au dessus de la moyenne
  • Nombre illimité d appareils
  • Cryptage renforcé

Surfshark constitue une excellente surprise. Ce nouvel acteur offre un service de premier plan qui est presque au niveau des meilleurs VPN du marché. Il se démarque en offrant un nombre de connexions simultanées illimité et des tarifs particulièrement agressifs. C'est l'une des offres les plus attractives pour le grand public.

Surfshark constitue une excellente surprise. Ce nouvel acteur offre un service de premier plan qui est presque au niveau des meilleurs VPN du marché. Il se démarque en offrant un nombre de connexions simultanées illimité et des tarifs particulièrement agressifs. C'est l'une des offres les plus attractives pour le grand public.

Surfshark est souvent dans le trio de tête des meilleurs VPN, il en est de même pour cette sélection adaptée au peer to peer. En effet, malgré sa jeunesse, cet opérateur VPN est déjà une référence pour télécharger sur les réseaux torrent et mule grâce à une multitude de serveurs (3200) dans le monde (57 pays) et des débits élevés, surtout en download (pour les feeders). Le client indique la latence et la charge pour chaque localisation de serveur, ce qui est déjà remarquable pour détecter quel serveur sera le plus performant.

Mais Surfshark achève de nous convaincre en proposant un test de vitesse avec notamment le classement des meilleurs serveurs pour le peer to peer. Sous juridiction des Iles Vierges Britanniques, vous êtes totalement anonymes. Aucune fuite d’adresse IP n’a été révélée lors de nos tests (webRTC, DNS et torrent). Le tarif est satisfaisant mais seulement en abonnement long (2 ans).

Surfshark propose des serveurs optimisés P2P dont certains avec une IP statique (ceux avec la lettre S)

ProtonVPN, la puissance suisse

ProtonVPN
  • Haut niveau de sécurité
  • Interface moderne efficace
  • Intégration au réseau Tor

ProtonVPN souffle le chaud et le froid avec d'un côté l'une des plus belles interfaces du marché et de l'autre des débits pas toujours satisfaisants. Doté d'un haut niveau de sécurité, c'est un service qui s'adresse avant tout aux journalistes et autres dissidents qui souhaitent préserver leur anonymat à tout prix.

ProtonVPN souffle le chaud et le froid avec d'un côté l'une des plus belles interfaces du marché et de l'autre des débits pas toujours satisfaisants. Doté d'un haut niveau de sécurité, c'est un service qui s'adresse avant tout aux journalistes et autres dissidents qui souhaitent préserver leur anonymat à tout prix.

ProtonVPN est dans notre sélection des meilleurs VPN pour le peer to peer. L’opérateur helvète (hors des alliances 5, 9 et 14 yeux) vive plutôt des applications professionnelles (journalistes, avocats, militants politiques…) mais nous avons mesuré de très bons débits et latences, en Europe et hors Europe. Outre ses fonctions basiques (kill switch, split tunneling, bloqueur de pubs…), on trouve divers raffinements pour améliorer la sécurité : le système Smart (protocole et port s’adaptant automatiquement pour disposer de la meilleure connectivité) ou le routage alternatif (adaptation du chemin si les sites Proton sont bloqués). Utiliser ces fonctionnalités pour du peer to peer, c’est un peu utiliser un bombe atomique pour écraser une mouche, mais soit.

Pour un abonnement supérieur (Plus), l’internaute exploitera les serveurs Secure Core (installés dans des pays plus sûrs) et des serveurs ultrarapide (10 Gbits/s). Avec l’abonnement classique (Basic), le débit sera plus faible et le nombre de machines connectés limités à 2 mais l’on profitera tout de même déjà des serveurs spécialisés peer to peer.

Vous pouvez créer un profil Peer to Peer en fonction des pays

ExpressVPN, le peer to peer de luxe

ExpressVPN
  • De nombreuses plateformes supportées
  • Extensions pour navigateurs
  • Nombre impressionnant de serveurs

À la pointe de la technologie, ExpressVPN offre un niveau de service de premier ordre. Difficile de le prendre à défaut que cela soit pour sa politique de confidentialité, les performances et la sécurité de ses serveurs, la qualité de ses applications ou encore sa couverture multiplateforme. Il propose en outre de nombreux guides pédagogiques très soignés pour comprendre, installer et utiliser ses VPN au quotidien.

À la pointe de la technologie, ExpressVPN offre un niveau de service de premier ordre. Difficile de le prendre à défaut que cela soit pour sa politique de confidentialité, les performances et la sécurité de ses serveurs, la qualité de ses applications ou encore sa couverture multiplateforme. Il propose en outre de nombreux guides pédagogiques très soignés pour comprendre, installer et utiliser ses VPN au quotidien.

ExpressVPN est dans le peloton de tête des meilleurs VPN pour le peer to peer. Il fournit d’excellent débits en voie descendante et ascendante ainsi que de bonnes latences, gage d’une bonne connexion en torrent. Il propose, comme les autres VPN de cet sélection le kill switch et split tunneling pour optimiser vos téléchargements sans craindre d’être démasqué.

Mais ce VPN se montre encore plus habile en proposant l’utilisation spécifique de serveurs DNS ExpressVPN. De toutes manière, même sans cette option, nous n’avons pas détecté de fuite DNS, pas plus de leaking webRTC ou torrent. ExpressVPN est excellent pour télécharger à haute vitesse et de manière sécurisée sur les réseaux peer to peer. Toutefois, son tarif exorbitant l’exclu des premières places.

Effectuez un test de vitesse des localisations recommandées avant de lancer le client peer 2 peer

Comment fonctionne un torrent ?

Par ailleurs, les contenus sur les réseaux pair à pair ne sont pas par nature concentrés sur un serveur particulier (type cloud Amazon ou Google), mais disséminé sur une constellation de machines (de particuliers généralement). En fonction du client P2P (µTorrent, BitTorrent, eMule…) et du type de réseau (Torrent, Mule…), le téléchargement d’un fichier commence par la détection des serveurs stockant le fichier. Le client peer2peer va rechercher les meilleurs serveurs (offrant un meilleur débit descendant) et lancer le téléchargement depuis plusieurs serveurs. En d’autres termes, si 10 serveurs proposent un débit de 1Mo/s, le téléchargement sera aussi rapide (sinon plus) que le téléchargement depuis un serveur rapide unique de 10Mo/s.

Les réseaux peer to peer sont décriés comme le symbole du piratage alors qu’ils utilisent juste une technologie décentralisant et mutualisant le stockage de données. Les réseaux pair à pair (comme le fameux Méga de Kim Dotcom ou Resilio) sont également utilisés pour stocker des données personnelles ou confidentielles comme une sorte de cloud collaboratif. Dans l’esprit collaboratif, le leecher (= « sangsue », celui qui downloade du contenu) s’engage à devenir à son tour un seeder (= « semeur », micro serveur de téléchargement) et à uploader du contenu pour faciliter le partage au plus grand nombre. Dans les faits, certains brident l’upload de leur machine de manière relative ou totale.

Télécharger sur un réseau P2P de manière sécurisée

L’emploi d’un VPN vous protège à double titre. Non seulement, il empêche un organisme public (type HADOPI) à vous détecter et identifier, mais il évite également que votre ordinateur soit piraté. En, effet, quand vous téléchargez un fichier avec un logiciel pair à pair, votre adresse IP est visible par tous les utilisateurs du réseau. Sans VPN, un hacker pourrait s’introduire sur votre machine par le biais du port de communication ouvert pour le P2P (ou un autre) et lire ou détruire vos fichiers. Avec un VPN, le hacker n’accède qu’à l’IP du serveur VPN. Il ne connait donc pas votre localisation géographique et encore moins votre identité.

Un VPN permet également d’accéder à des sites de torrent qui seraient bloqués ou interdits dans certains pays puisque vous choisissez la localisation de votre choix. Par ailleurs, les extensions VPN de navigateurs ou apps sur vos mobiles ou appareils TV (FireStick TV, SmartTV…) ne sécurisent pas vos téléchargements en peer to peer sur ordinateur. Un client VPN (Windows, macOS, Linux…) ou l’installation d’un VPN directement sur le routeur (pour utilisateurs avancés) est donc recommandé. N’oubliez pas d‘activer le Kill switch dans les paramètres de votre VPN. Cette fonction stoppe instantanément le transfert de données tant que la connexion VPN n’est pas établie, et dissimule ainsi votre adresse IP. Pour les utilisateurs plus expérimentés, le split tunneling est intéressant. Il permet de sélectionner les applications qui peuvent contourner le VPN ou à l’inverse transiter par le VPN. Vous pouvez ainsi sélectionner votre client torrent/mule pour qu’il passe impérativement par le VPN (et donc être protégé/anonymisé) et laisser les autres logiciels (navigateur, email, plateforme musicale ou vidéo…) sans protection, mais aussi avec une vitesse maximale (mieux vaut tout faire passer par votre VPN). A vous de voir quel est votre objectif.

Même si certains VPN protègent des spams, trackers et malwares (comme le clickjacking) que l’on trouve souvent sur les portails P2P (fonction activable dans les paramètres), ils sont inutiles contre les virus et autres chevaux de Troie. Pour ce faire, utilisez toujours un antivirus (mis à jour) et éventuellement un pare-feu. Il va de soi qu’il ne faut se méfier de tous les exécutables et archives compressées(.EXE .ZIP sur Windows, .DMG sur macOS) téléchargés. Leur lancement peut potentiellement infecté votre ordinateur. Effectuez un scan de votre antivirus sur ces fichiers. Autre règle de bon sens : il n’y a aucune raison de télécharger un fichier exécutable quand on télécharge une vidéo…

Comment télécharger plus rapidement un torrent/Mule ?

Nous vous rappelons que cette sélection est par nature impersonnelle et généralisant. Elle ne correspond donc pas forcément à votre cas particulier. Si vous habitez en France, près d’une frontière belge, allemande, suisse, italienne, monégasque, andorrane ou espagnole, le serveur VPN le plus proche (dans un autre pays) sera probablement le meilleur et peut-être différé de nos sélections. De plus d’autres paramètres rentrent en ligne de compte. Votre connexion VPN à un réseau de P2P dépend de la proximité de votre ordinateur à votre fournisseur d’accès à internet (FAI), de la nature de votre liaison à votre FAI (xDSL < câble < Fibre < satellite) avec des latences différente selon les technologies, de la nature de votre connexion à internet (Ethernet 100/1000Gb, WiFi 1/2/3/4/5/6, CPL…), du protocole de communication (TCP plus rapide, mais moins sur/UDP plus sûr, mais moins rapide), de la norme de chiffrement (WireGuard > OpenVPN > IKEv2 > L2TP/IPsec > PPTP).

En clair, avoir un super VPN ne sert par exemple à rien si votre connexion internet est mauvaise ou partagée (avec du streaming musical ou vidéo, jeu vidéo…) et que vous téléchargez en WiFi loin du point d’accès (généralement la box Internet). Si en plus vous utilisez des paramètres inadaptés au peer-to-peer, votre upload ou download sera désastreux. Ainsi, n’employez pas les serveurs VPN Tor ou le multi hoping (passage du flux de données par plusieurs pays). Ils excellent pour anonymiser vos échanges internet (en passant par d’innombrables nœuds de communication), mais, revers de la médaille, votre latence et débit est considérablement grevé. De plus, utilisez TCP plutôt qu’UDP. Le protocole TCP est plus lent (mais plus fiable) qu’UDP. Les réseaux pair à pair fonctionnent justement avec ce protocole TCP. En pensant améliorer votre débit avec UDP, vous allez au contraire ajouter de la complexité et multiplier les micro-erreurs de transmission.

Modifié le 03/03/2021 à 17h13
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Pourquoi nous faire confiance ?

Pour vous, Clubic sélectionne puis teste des centaines de produits afin de répondre aux usages les plus courants. De la qualité pour tous et à tous les prix, voilà notre objectif ! En savoir plus

Haut de page