Le contrat de licence de Chrome porte à confusion

01583132-photo.jpg
Certes, depuis 24 heures, Google Chrome est sous le feux des projecteurs. Pourtant certains s'interrogent sur les conditions d'utilisation du logiciel. Est-ce que Google est en train de m'espionner?

C'est véritablement l'identification de Chrome comme étant un « Service » de Google qui porte à réfléchir. En effet, le navigateur est placé au même niveau que YouTube ou Blogger. Jusque là, rien de bien méchant. Seulement, par la suite Google déclare que « certains Services sont financés par la publicité et sont susceptibles d'afficher des annonces ou des promotions. ». En acceptant le contrat, l'utilisateur donne donc à Google la possibilité éventuelle d'afficher de la publicité au sein du navigateur.

Le plus étrange dans ce Contrat de Licence Utilisateur Final (CLUF), c'est que « Google se réserve le droit, sans toutefois s'y engager, de pré-visualiser, réviser, marquer, filtrer, modifier, refuser ou retirer tout ou partie du Contenu issu de tout Service. ». Il est compréhensible qu'un tel filtrage puisse être mis en place sur des services tels Blogger ou YouTube. Mais avec Chrome, Google pourrait-il donc s'interposer entre le logiciel et les sites visités? Enfin plus amusant : « Google peut fournir des outils destinés à éliminer par filtrage les contenus à caractère sexuel ». Un monde sans pornographie, le prochain objectif de Google?

Notez que le logiciel Google Desktop est lui aussi identifié comme un service de Google.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

La pénurie de semi-conducteurs met à l’arrêt les usines de Stellantis (Peugeot/Citroën)
Pour la 6G, Huawei veut repenser le Web afin d'appliquer plus facilement la censure
Euro numérique : le respect de la vie privée est la principale préoccupation des Européens
Tesla règle ses comptes (à l'amiable) avec son ex-employé parti chez Xpeng
Une pénurie de HDD / SSD ? Les cryptos et le proof of space en cause
Le Bitcoin, outil privilégié pour financer des activités criminelles ? C'est faux, d'après un rapport d'un ancien patron de la CIA
Des développeurs ont réussi à duper Apple en cachant un jeu d'argent dans un jeu pour enfant
NVIDIA RTX 3080 Ti 12 Go : vers un lancement en mai à partir de 999 dollars ?
Test de la realme Watch S Pro : l'autonomie avant tout
Castlevania : la saison 4 sera la dernière, mais Netflix songerait à une autre série dans le même univers
Haut de page