Le VPN de Google One en cours de déploiement aux États-Unis, bientôt chez nous ?

06 novembre 2020 à 16h04
22
Google One VPN © Google

Découvert un peu plus tôt ce mois-ci, le VPN de Google commence à faire son apparition au sein de la formule de souscription Google One. Pour l'heure, l'outil n'est toutefois disponible qu'aux États-Unis.

Google a enrichi son offre Google One en y incluant un service VPN pour les smartphones Android. Plus précisément, il s'agit de la formule facturée à 9,99 dollars par mois (9,99 euros en France ou 99,99 euros par an). Cette dernière inclut 2 To de stockage partagés entre Gmail , Google Drive et Google Photos , la possibilité d'ajouter jusqu'à 5 membres de sa famille ainsi que quelques autres avantages comme un support utilisateur prioritaire.

google one vpn

Première phase de déploiement aux États-Unis

Certains abonnés ont commencé à recevoir cette nouvelle fonctionnalité, laquelle semble relativement bien implémentée avec une notification discrète permanente indiquant que le trafic est sécurisé.

Notons que contrairement à d'autres offres de VPN, l'idée ici n'est pas de choisir un pays pour par exemple profiter d'un service de streaming, mais bien de sécuriser la session de surf.

Un VPN proposé par Google ? Certains ne manqueront pas de pointer quelques contradictions. Après tout, les revenus de la société reposent principalement sur la publicité, et la société a tout intérêt à collecter un maximum de données pour la cibler davantage. Alors, ce VPN est-il « réellement » imperméable ?

Google 1 vpn

Est-ce vraiment sécurisé ?

La société explique qu'elle « ne fera jamais usage des connexions VPN pour traquer, archiver ou revendre votre activité de surf sur Internet. » La firme californienne ajoute que le dispositif est construit de telle sorte que personne n'est en mesure d'associer vos activités à votre identité.

Probablement conscient qu'un tel outil puisse susciter quelques doutes, Google joue la carte de la transparence et a publié un livre blanc sur le sujet.

Google explique que lorsqu'un VPN est activé, l'activité est masquée. Le fournisseur d'accès ou l'administrateur d'un hotspot public n'est pas en mesure de déterminer quels sites ont été visités. En revanche, puisque le trafic est redirigé vers un serveur tiers, Google ajoute que certains fournisseurs peu scrupuleux ne se gênent pas pour obtenir quand même une liste des noms de domaine visités tout en recoupant ceux-ci à un utilisateur en particulier.

L'entreprise ajoute avoir repensé le dispositif d'authentification afin que le compte Google ne puisse être associé à une session spécifique. Pour ce faire, il a dissocié le module d'authentification du tunnel de données. Retrouvez les explications techniques détaillées en anglais sur cette page .

Ajoutons au passage que Google a publié la source du code exécuté sur le smartphone Android sur Github et annonce qu'elle publiera par la suite le dispositif d'authentification de l'utilisateur côté serveur.

Google semble en tout cas déterminé à proposer une alternative viable. Dommage cependant qu'il faille débourser près de 10 dollars par mois pour en profiter. Aucune information n'a été communiquée sur l'arrivée en France de ce service.

Source : 9to5Google

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
22
19
soaf78
hahahahaha<br /> Les gens utilisent des vpn grand public pour 3 raisons :<br /> protection de la vie privée<br /> accéder à du contenu géolocalisé<br /> téléchargement illégal<br /> Qui a envie de donner encore plus d’infos privées sur ses habitudes à Google ?
Sans_Plot
Déjà le réelle problème, c’est que les gens utilisent un VPN et ont un compte Gmail perso avec lequel ils se connectent à YouTube (Et pareil pour les autres réseaux sociaux) Le vpn ne sert a rien pour la masse des gens je pense C’est juste du marketing à ce niveau
Looper_6530
VPN &lt;-&gt; google , y a pas comme une erreur ?
Anthotill
lol je me suis dit la même chose!
k43l
Perso je pense qu’ils peuvent se faire une place au soleil. Le problème c’est que la majorité des vpn sont issu d’entreprise qui n’ont pas pignon sur rue.<br /> À part Nord vpn les acteurs sont rarement connu.<br /> Et c’est justement pour cette raison, que Google peut se faire une belle place tout en vendant du cloud.<br /> Alors certes c’est contre productif pour eux, mais j’imagine que c’est un service activable et desactivable à la voler.
GRITI
J’avoue que VPN et Google sont plutôt comme l’eau et l’huile pour moi. Ils auront beau faire toutes les promesses je ne pourrai pas m’empêcher de penser qu’ils arriveront de toute façon à en tirer profit à notre insu par rapport à nos données. Sans compter qu’à mon avis ils seront obligés de données accès aux données à la justice des USA ou aux forces de l’ordre (CLOUD act je crois). Donc non merci en ce qui me concerne.<br /> Mais je ne doute pas que pour les personnes qui sont déjà en pleine lévitation au sein du multivers de Google ce service sera un plus.
Azito
J’allais mettre quasiment le même commentaire !
tangofever
C’est marrant c’est nouvelle mode de paranoïaque à payer un vpn, 15 années de net ce n’est pas demain la veille que je vais refiler du fric mensuellement pour un vpn.<br /> Sans intérêt et pourtant il m’arrive de temps à autres de tipiaké.<br /> Après pour surfer y’a Thor Browser, y’a un vpn sur Opéra que je n’utilise jamais, y’a le mode «&nbsp;privé&nbsp;» sur chrome et Edge, y’a Brave.<br /> Après pour le téléchargement faut être bref.<br /> Ps : j’oubliais j’ai la fibre free avec jusqu’à du 999 en descendant et du 600 en ascendant et un ping variable.
Phi01
Comme indiqué dans l’article «&nbsp;il s’agit de la formule facturée à 9,99 dollars par mois&nbsp;».<br /> Connaissant le chiffre d’affaire 2019<br /> Chiffre d’affaires annuel (2019) : 161,8 milliards de dollars<br /> Et en estimant entre deux à trois milliards d’individus utilisant un de leurs services, je pense que Google doit faire encore quelques bénéfices, et ce même si tout le monde utiliseraient le VPN Google.<br /> Surtout qu’ils ont amassé surement toutes les infos dont ils peuvent avoir besoin depuis un bout de temps.<br /> D’où la conception d’une holding «&nbsp;Alphabet&nbsp;» comprenant les entreprises suivantes, certaines ayant changé de nom quelque temps après la création d’Alphabet afin de marquer la séparation avec Google :<br /> Google Inc. : moteur de recherche, services sur internet (tel que Gmail), système d’exploitation mobile Android, ainsi que ses filiales actives sur le web telles que YouTube ;<br /> Google Nest : filiale domotique du groupe ;<br /> Calico : société de biotechnologie ;<br /> Verily Life Science (anciennement Google Life Sciences) : société de biotechnologie ;<br /> X (anciennement Google X) : laboratoire de recherche sur des paris risqués ( moonshots en anglais)22, traitant par exemple de l’intelligence artificielle, avec comme application notamment la voiture sans conducteur Google Car ou le programme de jeu de go AlphaGo ;<br /> CapitalG (en) ;<br /> GV (anciennement Google Ventures ) : fonds de placement destiné à investir dans les startups ;<br /> Google Fiber : projet de construction d’un réseau filaire utilisant la fibre optique ;<br /> Sidewalk Labs : urbanisation et technologie. Dirigée par Dan Doctoroff (en), ancien adjoint au maire de New York23 ;<br /> Jigsaw (en) (anciennement Google Ideas), think tank devenant un incubateur de technologie afin de lutter contre la violence et la corruption par exemple contre l’extrémisme, le terrorisme, les attaques numériques comme le phishing et les dénis de service, le blanchiment d’argent ou le crime organisé1,24,25.<br /> Waymo (anciennement google car) : société de voitures autonomes ;<br /> Dandelion energy : utilisation de la géothermie 26;<br /> Chronicle security : société spécialisée dans la cybersécurité ;<br /> Loon : connecter les gens avec des ballons 27;<br /> Wing : service de drones 27;<br /> DeepMind Technologies : recherches en intelligence artificielle28<br /> infos reprisent de wikipedia: Alphabet
Blues_Blanche
Non, c’est juste que Google veut l’exclusivité des infos privées, encore une fois.
Phi01
Le VPN c’est quand ont a des choses à caché, ou des entreprises qui fabriques des brevets, non ?<br /> Il doit y avoir beaucoup de monde qui des reproches à ce faire au vue la croissance de ceci avec plus de 45% de part d’ici 2026<br /> L’open source devrait être la norme, et par la même occasion, les vpn devraient être interdit…<br /> D’ailleurs Vive le Monde Libre
Anth
c’est mentionné pas d’option de pays. perso, ça me plairait l’option pays et integré directement au google nest.
atahonfl
Tout un tas de cons, et c’est pas ça qui manque.
Blues_Blanche
Ou c’est une réponse paranoïaque à la surveillance et l’irrespect de la vie privée.
CallMeLeDuc
10€ par mois pour un vpn qui sert à rien vu que tout est pisté par google.<br /> C’est l’arnaque de l’année bravo gogole
Jarjarbings
" Sans compter qu’à mon avis ils seront obligés de données accès aux données à la justice des USA ou aux forces de l’ordre (CLOUD act je crois). "<br /> Difficile à dire le Cloud Act ne peut pas tout et nous allons voir les limites de celui-ci avec l’affaire Private Internet Acces !<br /> " Les avocats ont ainsi déposé une citation à comparaître à l’intention du VPN.<br /> Mais malheureusement pour Fallen Productions, Private Internet Access n’enregistre pas le registre d’activité de ses abonnés. “Notre réponse restera la même : PIA n’enregistre pas l’activité des utilisateurs VPN” affirme un porte parole de Private Internet Access à Torrent Freak. Concrètement, le VPN ne collecte pas l’historique des évènements réalisés par un utilisateur, qui comprend des informations comme l’adresse IP, les fichiers transférés, les sites visités ou la durée de connexion. Il est donc impossible de remonter jusqu’aux personnes qui s’abonnent au VPN.<br /> PhonAndroid – 31 Oct 20<br /> Des utilisateurs de VPN sont poursuivis pour piratage<br /> Fallen Productions accusent 17 utilisateurs de du service VPN Private Internet Access d'avoir piraté un film.<br />
Jarjarbings
Ou comment jouer les trolls ! La vie privée existe aussi sur internet
jeanlucesi
Perso je ne pense pas que ce soit une bonne chose de tout choisir chez Google.
GRITI
@Jarjarbings Merci. Je n’en n’avais pas entendu parler. Je regarderai.<br /> Connaissant Google, je doute qu’ils ne gardent aucun log…
carinae
Tout a fait d’accord. Tout dépend des vpn. Ceux qui sont hébergés par les 5 eyes par exemple ne sont pas complétement anonymes. Bien entendu ca l’est pour la plupart des sites commerciaux mais il y a souvent des logs qui trainent…
fioh
C’est comme le «&nbsp;Mode Privé&nbsp;» de Google Chrome<br /> Le Monde.fr – 4 Jun 20<br /> Google attaqué en justice pour la navigation pas si privée de son navigateur...<br /> Le géant de la recherche n’avertirait pas suffisamment les utilisateurs de Chrome que ses propres filiales surveillent la consultation de sites Web, même en mode privé.<br />
galaxyexpress999
Prendre le VPN de google, c’est un peu comme acheter une crème de soin Monsanto. L’ironie est à son comble.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Avec ULLYSES, le télescope Hubble catalogue les étoiles en ultraviolet
Xiaomi annonce une Mi Box 4S Pro avec plus de mémoire et le support 8K
Samsung Odyssey G5 : nouvel écran gamer incurvé 1000R, HDR10 et 144 Hz
Voxan dépasse 408 km/h avec sa moto électrique (et bat 11 records)
4 To de stockage interne (WD Blue HDD) pour moins de 90€ ? C'est sur Amazon !
Le Pixel 4a 5G de Google enfin disponible à la précommande en France
Une attaque par hameçonnage fait perdre 1,1 million de Ripple (XRP) aux utilisateurs de Ledger
Razer se détourne du gaming avec son nouveau Razer Book 13, conçu pour la productivité
Razer annonce ses Kaira et Kaira Pro, deux casques à destination des nouvelles Xbox
Malgré la COVID-19, Airbnb va déposer son document d'introduction en Bourse la semaine prochaine
Haut de page