Canon Powershot SX270 HS : il a mangé du lion

Par Aurélien Audy
le 28 juin 2013 à 17h54
0

Canon Powershot SX270 HS


Nous reprochions au SX260 HS son manque d'innovation par rapport au SX230 HS. Cependant, l'appareil avait récolté une bonne note en raison d'un comportement sain et efficace sur le cœur d'activité de tout appareil qui se respecte : faire de belles images. Que faut-il attendre du SX270 HS ?

0190000006079444-photo-canon-sx270hs.jpg


Prise en main et ergonomie du SX260 HS



Avant toute chose, notez que le SX270 HS est la version sans GPS ni Wi-Fi de la nouvelle gamme SX de Canon. Le modèle qui en théorie correspondrait au SX260 HS testé l'année dernière serait donc plutôt le SX280 HS, identique en tout point au SX270 HS, en dehors des deux fonctionnalités citées. Quoi de neuf ? Physiquement pas grand-chose. Un petit millimètre en plus, 4 g en moins, des coloris (toujours bicolores) différents, et quelques subtilités si infimes qu'il n'y a pas de quoi s'époumoner à les énumérer. La barre de grip descend désormais jusqu'en bas du boîtier, les touches lecture et vidéo ont été inversées, le sélecteur de modes a été à peine réagencé. Tout ce qui a pu être dit précédemment sur le SX260 HS est donc toujours d'actualité sur le SX270 HS : bonne prise en main, finition soignée, flash pop-up qui ne sort pas dès l'allumage (contrairement au SX230 HS d'il y a deux ans), et écran 3 pouces toujours faiblard (résolution de 460 000 pixels par rapport à la concurrence souvent en 920 000 pixels, colorimétrie étrange, visibilité médiocre en plein soleil...).

00C8000006079452-photo-canon-sx270hs-4.jpg
00C8000006079448-photo-canon-sx270hs-2.jpg
00C8000006079446-photo-canon-sx270hs-dos.jpg


Les spécifications de l'appareil, comme les menus, demeurent identiques : capteur CMOS BSI de 12,1 MPix, zoom 25-500 mm, connectique mini USB et mini HDMI, batterie de 1 000 mAh... L'autonomie reste indiquée par Canon (d'après les standards CIPA) selon une fourchette, qui part d'aussi bas (210 vues) mais va un peu plus haut (260 vues) en mode économique. Il y a tout de même une nouveauté essentielle : l'adoption d'un processeur de traitement d'image de dernière génération, DIGIC 6 qui succède au DIGIC 5. Cette évolution a un impact sur la plage de sensibilité ISO, qui s'étend maintenant de 80 à 6 400 ISO en pleine résolution, mais également sur la réactivité de l'appareil, comme nous le verrons juste après. Ou encore sur le mode vidéo, qui passe de 24 im/s en 1080p à 60 im/s !

00C8000006079454-photo-canon-sx270hs-5.jpg
00C8000006079458-photo-canon-sx270hs-7.jpg


Performances du SX270 HS



C'est bien ici que l'on observe les progrès les plus spectaculaires, et ça n'est pas pour nous déplaire. Le démarrage gagne une demi-seconde, le délai entre deux prises de vue tombe à 0,8 s (contre 1,8 s sur le SX260 HS), la latence au déclenchement se voit réduite à 0,1 s (contre 0,15 s). La mise au point décoiffe également, avec des chronomètres qui ne dépassent pas 0,25 s au grand angle et 0,55 s au téléobjectif ! La rafale n'est pas en reste puisque Canon l'a dopée à 14 im/s sur 7 vues (comptez 2,7 s d'immobilisation de l'appareil, c'est peu), ou 3,2 im/s sur un nombre de vues illimitées. Bref, le SX270 HS est un SX260 HS qui a mangé du lion, à satiété !

06079460-photo-canon-sx270hs-timings.jpg
Mesures exprimées en secondes : la plus petite est la meilleure


0096000006079450-photo-canon-sx270hs-3.jpg
Pas de surprise en revanche du côté de l'optique, c'est le même zoom 20X stabilisé, équivalent 25-500 mm, qui ouvre à f:3,5-6,8. Même s'il n'est pas parfait (manque d'homogénéité flagrant au grand angle comme principal grief), il offre toujours un bon niveau de piqué au centre. Le fait que Canon n'ait pas souhaité densifier son capteur au-delà de 12 MPix aide aussi forcément : on sait que plus un capteur est défini, plus il faut une optique de qualité. Sur le SX270 HS, la modestie du capteur permet à l'optique d'assurer convenablement, les deux éléments sont en phase. Au téléobjectif, l'optique figure parmi les plus équilibrées. Et signe de l'efficacité du processeur DIGIC 6 : les aberrations chromatiques monnaie courante sur le SX260 HS sont ici quasiment toutes gommées.

Qualité d'image et hautes sensibilités



Capteur CMOS inchangé mais nouveau processeur de traitement DIGIC 6 : s'il y a bien un domaine où on peut espérer c'est celui de la gestion du bruit. Alors ? Les résultats ne sont pas fondamentalement différents. Comme à son habitude, Canon privilégie les détails au lissage, peut-être un peu plus encore sur le SX270 HS. Le grain de luminance, que le constructeur manipule habilement pour souligner les détails, persiste ici jusqu'à 3 200 ISO, valeur maximum du SX260 HS où il ne restait plus masse de texture. Là, le SX270 HS préserve davantage de matière, même si le couperet tombe à 6 400 ISO. En résumé, rien à redire de 80 à 400 ISO, première vague de perte de textures à 800 ISO mais modérément, évolution normale à 1 600 ISO (intensification du bruit de luminance, contours moins nets mais encore des détails), cap important à 3 200 ISO (mais moins que sur le SX260 HS) et effondrement à 6 400 ISO.



Nous pourrions (mais nous ne le ferons pas) copier-coller les observations formulées sur le Powershot SX260 HS pour ce SX270 HS en matière de qualité d'image. Canon veille au grain sur les fondamentaux : toujours le même réalisme dans la reproduction des couleurs, exposition juste, balance des blancs équilibrée (sauf avec certaines lumières artificielles), réglages complets (10 pré-réglages plus un personnalisable, c'est presque trop)... Mais nous reprocherons toujours à Canon de ne pas sortir sa fonction i-contraste de ses menus. C'est d'autant plus pénible qu'elle est efficace et qu'il n'y a pas par ailleurs de HDR.

01F4000006080422-photo-canon-sx270hs-i-contraste.jpg
Sans i-contraste et avec


Fonctionnalités et vidéo



Le SX260 HS n'avait rien du couteau suisse en termes de fonctionnalités, et ça ne sera pas le SX270 HS qui marquera un quelconque changement. Canon fait encore une fois l'impasse sur la panoramique à mains levées (et la panoramique tout court d'ailleurs), la HDR ou le bracketing. C'est tout de même dommage. On pourra tout de même se consoler avec la puissance du flash réglable, la mise au point manuelle ou encore les effets photo (grand-angle, miniature, toy, flou artistique, super éclatant, poster et monochrome). Mais pourquoi tant de réticences de la part du fabricant nippon ?

Bon point en revanche : la capture vidéo est désormais réalisée en 1080p à 60 im/s ! L'appareil encode le flux vidéo en H.264/AVC (encapsulage MP4) avec un débit confortable de 35 Mbps, tandis que le flux audio est enregistré en AAC 128 kbps, en 48 kHz stéréo. La qualité d'image est au rendez-vous, avec une douceur du rendu pas désagréable. L'autofocus parvient bien à suivre, la commande de zoom assez souple permet une maîtrise des changements de plan correcte. Attention on entend bien le bruit électrique du moteur. Et malheureusement, il est impossible de modifier ses réglages pendant le tournage d'une séquence. Et avant, il faudra se contenter de la balance des blancs et des paramètres de couleur.



Notre avis


Canon n'est décidément pas du style à tout chambouler. Le SX260 HS innovait peu par rapport au SX230 HS, eh bien devinez quoi, le SX270 HS en fait de même. Du moins, en matière d'apparences et de fiche technique (même capteur, même zoom). La seule clé, plus importante qu'il n'y paraît, tient dans l'adoption du nouveau processeur de traitement d'image, le DIGIC 6. Ce dernier donne en effet un sérieux coup de fouet à la nervosité de l'appareil, un atout indéniable, et permet à la vidéo de rejoindre les standards actuels auxquels ne collait plus du tout le SX260 HS. Côté image à proprement parler, la différence n'est pas majeure : le SX270 HS trouve selon nous un des meilleurs compromis entre conservation des détails et lissage du bruit. Comme le SX260 HS de l'année dernière, avec peut-être un peu plus de densité. Il reste maintenant à améliorer l'homogénéité de la formule optique, particulièrement au grand-angle, et à adopter enfin des fonctionnalités telles que la panoramique à mains levées ou la HDR pour devenir un véritable must ! Cela dit, à 260 € au moment où nous écrivons ces lignes, le SX270 HS est déjà un sérieux challenger.

Appareil photo Canon : découvrez des offres à bas prix sur notre comparateur de prix !

Canon Powershot SX270 HS

Les plus
+ Bonne gestion des hautes sensibilités
+ Réactivité sacrément améliorée
+ Mode vidéo / aberrations corrigées
+ Stabilisation / gabarit / finition
Les moins
- Faible homogénéité au grand-angle
- Toujours peu d'innovations
- Manque des fonctionnalités
- Ecran de qualité moyenne
Qualité d'image
Réactivité
Ergonomie
Fonctionnalités
4

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités Appareil photo

Canon voit ses ventes d’appareils photo fondre de 23% en un an
Canon confirme son plus petit réflex jusqu'à présent, l'EOS 250D
Photo : un capteur Sony en fuite présage des appareils photo jusqu'à 100MP et vidéo 6K
Canon EOS RP : un appareil mirrorless plus léger et plus accessible en fuite
Canon prévoit l'effondrement du marché des appareils photo numériques d’ici 2020
Le Pocophone F1 est aussi doué en photo que l'iPhone 8 d'après DxOMark
CES 2019 - Canon prépare un appareil photo hybride capable de capturer de la vidéo en 8K
🔥 Bon Plan : Canon PowerShot SX730 HS à 307,99 € (économisez 30€)
Nano1 : un appareil photo minuscule pour photographier les étoiles
Sony filme son premier long métrage avec un hybride plein format
scroll top