OneDrive : Microsoft souhaite démocratiser le service avec une nouvelle API

01 juin 2018 à 15h36
0
Microsoft souhaite voir son service de stockage et de synchronisation OneDrive adopté par un maximum de développeurs. A cet effet, la société a publié une nouvelle interface de programmation.

00A0000005604436-photo-skydrive-logo-gb-sq-onedrive.jpg
Microsoft augmente régulièrement la capacité de stockage allouée gratuitement aux internautes, tente de casser les prix du marché et multiplie les opérations de séduction. Mais la firme de Redmond a surtout l'ambition de transformer OneDrive en un véritable standard. Pour ce faire, la société courtise les éditeurs.

Sur son blog officiel, l'équipe chargée du développement du service explique ainsi avoir enrichi les interfaces de programmation d'une nouvelle API apportant plusieurs fonctionnalités. Celle-ci est disponible non seulement pour Windows et pour les services Web, mais aussi pour les plateformes mobiles devenues chères au PDG Satya Nadella : iOS et Android.

Cette interface propose à l'éditeur de limiter les appels au compte de l'utilisateur en ne rapatriant que les fichiers et les dossiers ayant reçu une modification depuis la dernière synchronisation. Cela devrait améliorer les performances du service ou de l'application fournis par ce développeur.

Microsoft ajoute que le processus de chargement sur ses serveurs pourra être repris après une déconnexion pour des fichiers dont la taille est inférieure à 10 Go. Pour ce faire, l'interface découpe le fichier en petits fragments.

Aussi l'éditeur sera en mesure de personnaliser les vignettes des fichiers pour offrir une expérience davantage unifiée entre toutes ses applications et proposer une meilleure intégration de OneDrive.

Microsoft travaille sur cette APi pour ses propres applications et indique que d'autres fonctionnalités seront ajoutées par la suite. Les développeurs retrouveront davantage d'informations sur cette page. Rappelons au passage que la société a également publié des interfaces de programmation pour Outlook Web App et Outlook.com afin de pouvoir intégrer les fonctionnalités d'éditeurs tiers.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Orange Fova : 5 pouces et 4G à partir de 89 euros
Outlook.com : Microsoft retire les connexions GTalk et Facebook Chat
Asus annonce des cartes mères avec USB 3.1
Brevets : Apple condamné à payer 533 millions de dollars à Smartflash
Toyota ne veut plus de CarPlay
Infos US de la nuit : Pebble lève 6,5 millions de dollars en une journée sur Kickstarter
Attaqué par les hôteliers, Booking.com se lance dans le
Onoff, une application pour avoir plusieurs numéros de téléphone
Une batterie qui se recharge en 1 minute, dans les smartphones dès 2016 ?
Firefox 36 adopte HTTP/2 et synchronisation de l'écran d'accueil
Haut de page