IE9 bêta : que vaut le nouveau navigateur de Microsoft ?

16 septembre 2010 à 09h26
0

Conclusion

Impossible, à ce stade, de préjuger des qualités de la version finale du navigateur IE9 puisque celle-ci ne verra pas le jour avant plusieurs mois. Cette première bêta se révèle toutefois riche d'enseignements. Au premier plan, on retiendra bien sûr les choix techniques opérés par Microsoft, qui fait d'IE9 le chantre des performances et un navigateur respectueux des standards. Lorsqu'on sait qu'Internet Explorer totalise toujours plus de 50% des parts de marché des navigateurs au niveau mondial, les orientations stratégiques prises par l'éditeur n'ont rien d'anecdotique. Si tous les PC équipés d'IE 6, 7 ou 8 ne migreront pas systématiquement vers IE9 dès sa sortie, le nouveau venu devrait très rapidement se démocratiser.

Si l'on envisage les principaux représentants de l'offre en matière de navigateurs pour ordinateurs (Firefox, Opera, Safari, Chrome), tous ont déjà pris l'orientation du HTML5 et des nouveaux standards associés (CSS3). L'adoption de ces derniers est en bonne voie, comme en témoigne par exemple la multiplication des lecteurs vidéos en HTML5, mais elle ne peut qu'aller croissant à partir du moment où le leader emboite le pas au mouvement.

Le constat est le même du côté des performances et des possibilités d'enrichissement autorisées par des logiciels qui savent exploiter l'accélération matérielle. Dès lors que tous les navigateurs du marché savent en tirer parti, les éditeurs de sites n'ont plus qu'à laisser libre cours à leur imagination pour mettre au point des interfaces et des services toujours plus évolués. Également présent à San Francisco, Dailymotion en fait une jolie démonstration avec un nouveau lecteur vidéo HTML5 doté d'effets visuels inattendus.

0190000003552700-photo-dailymotion-player-html5-ie9.jpg

Beaucoup estiment, à juste titre, que la fondation Mozilla a motivé, avec le succès de son Firefox, à la relance de la course à l'innovation dans le domaine de la navigation Web. Avec IE9, Microsoft semble en bonne voie pour rattraper les participants de cette course. Qu'il arrive en tête ou dans le peloton n'a finalement que peu d'importance. Ce qui compte, c'est qu'en mettant son poids dans la balance, il favorise l'adoption des technologies associées à cette innovation et, partant, le développement de sites et services plus riches, plus beaux ou plus agréables qui seront d'autant mieux mis en avant que le navigateur a appris à se faire discret pour laisser la place principale aux contenus du Web. Il aura fallu plusieurs années, mais les coups d'aiguillons assénés par la concurrence ont peut-être finalement porté leurs fruits.

Du point de vue de l'utilisateur final, cette bêta mérite-t-elle qu'on lui prête attention ? Très certainement, ne serait-ce que pour réaliser le virage à 180 degrés opéré par Microsoft. Bien sûr, tout n'est pas parfait : la position des onglets par exemple risque de rapidement agacer ceux qui, comme nous, ont tendance à dépasser la vingtaine de pages ouvertes en simultané. L'interface révèle en outre quelques lacunes ou quelques bizarreries et le logiciel n'est pas à l'abri de plantages inopinés. Gardons toutefois à l'esprit qu'il ne s'agit que d'une bêta. Dans la mesure où Microsoft semble avoir pris le parti d'écouter les demandes des utilisateurs, il y a donc fort à parier que ce test à grande échelle permette à ses ingénieurs de récolter suffisamment d'avis pertinents pour corriger les tirs maladroits.

03553472-photo-ie9-personnalis-clubic.jpg


- Télécharger IE9 bêta 1 pour Vista et Windows 7
Modifié le 15/07/2019 à 09h44
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Coronavirus : Bill Gates va faire construire des usines pour fabriquer les 7 vaccins les plus prometteurs
Comment fonctionne la nouvelle attestation de déplacement sur smartphone ?
PS5 : Sony dévoile la manette DualSense
Coronavirus : comment l'Iran et l'Espagne gèrent la crise d'un point de vue technologique
En pleine pandémie de COVID-19, Trump menace de ne plus financer l'OMS
Disney+ : pas de 4K ni d'Ultra-HD au lancement pour le concurrent de Netflix
Quatre ans après leur sortie, les Samsung Galaxy S7 ne seront plus mis à jour
Blue Origin pousse ses employés à développer une fusée touristique malgré le coronavirus
COVID-19 : Lamborghini aussi se met à produire du matériel médical
Yamaha présente trois amplificateurs rétro et des enceintes pour les audiophiles

Notre charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top