Dans Chrome 76 la navigation privée sera vraiment indétectable, voici ce qui va changer

22 juillet 2019 à 09h11
0
Google Chrome mobile

Chrome 76, la prochaine version du navigateur de Google qui sera déployée le 30 juillet 2019, verra son API FileSystem modifiée. Puisqu'il s'agit de sécuriser d'avantage la navigation privée, il sera plus difficile pour les sites Internet de détecter le mode Incognito d'un internaute. Un changement qui inquiète les éditeurs qui utilisent des paywalls.

Parmi la liste des fonctionnalités de Chrome 76, le nouveau fonctionnement de la navigation privée fait débat auprès des éditeurs qui utilisent des paywalls. Google leur conseille de ne pas réagir impulsivement.

Le mode Incognito de Chrome 76 vraiment indétectable

Le mode navigation privée de Google Chrome ne permet pas de dissimuler totalement ses activités sur Internet, mais il restreint drastiquement les informations qu'un site Web peut récolter sur ses visiteurs.

Jusqu'à présent, les sites Internet pouvaient détecter l'utilisation du mode Incognito par un internaute, à cause d'une « faille involontaire » dans Google Chrome. Toutefois, une correction de l'API FileSystem, qui sera déployée le 30 juillet 2019 avec Chrome 76, rendra cette action impossible.

Google précise que son API a été modifiée « pour remédier à cette méthode de détection du mode Incognito » et s'engage à maintenir cette protection pour assurer la confidentialité et la sécurité des utilisateurs de son navigateur Internet.



Les sites de presse inquiets

De nombreux sites de presse utilisent des paywalls. Il s'agit de systèmes de comptage qui offrent un certain nombre d'articles gratuits à tous les visiteurs d'un site, puis qui les contraint à s'abonner pour en lire plus.

Puisque le mode Incognito réinitialise les cookies, il permet aux visiteurs de contourner les abonnements. Et certains sites, comme The Boston Guide, ont pris des mesures drastiques pour contrecarrer cette pratique : empêcher tout internaute en navigation privée de consulter les articles.

Une sélection qui sera donc impossible avec la modification de l'API FileSystem. Intransigeant, Google ne leur offre aucune solution, mais leur conseille simplement de « surveiller l'effet du changement de l'API FileSystem avant de prendre des mesures ».

Selon la firme de Montain View, le comportement des utilisateurs pourrait être différent de ce qu'imaginent les éditeurs. Ainsi, cette modification ne serait pas nécessairement un coup dur pour la presse en ligne.

Source : 9to5Google
Modifié le 22/07/2019 à 10h22
9
9
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Pour le patron de Take Two (GTA, BioShock), Stadia est une déception
Microsoft bloque la mise à jour de Windows 10 (mai 2020) sur de nombreux appareils
La Maison-Blanche s'en prend aux pays qui taxent les géants numériques américains
Microsoft licencie des dizaines de journalistes, remplacés par des robots
Citroën prépare une nouvelle berline hybride haut de gamme pour 2021
Le plus gros avion électrique de la planète a réussi son premier vol
Davantage d'animaux sauvages : la solution pour réconcilier éleveurs et loups ?
Gaia-X : le projet européen de cloud computing visant à concurrencer la Silicon Valley se précise
La Poste déploie l'Identité Numérique, un service pour se connecter à 700 services avec un identifiant unique
Sony reporte son événement dédié à la PS5 et soutient le mouvement de contestation en cours aux USA
scroll top